AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionLe dernier numéro du journal du forum~♥

Partagez | 
 

 Sentiment familier [Pv Eiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masaru Satake
« Squick ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 33
Date d'inscription : 15/04/2013

MessageSujet: Sentiment familier [Pv Eiko]   Sam 25 Mai - 17:16

"Fouaaaah !
-Shht !
-Oups, pardon..."


La jeune fille en face de moi m'adressa un regard sévère avant de replonger le nez dans son livre tandis que j'enfonçais la tête dans les épaules en essuyant la larme qui tentait de s'échapper au coin de mon œil suite à ce spectaculaire bâillement. Ce n'était que la deuxième heure mais déjà ceux qui n'avaient pas cours à cette heure-ci étudiaient. Du moins, elle elle étudiait. Ce devait être une quelconque tête de classe... Rectification : à en voir la couverture du livre qu'elle lisait c'était une passionnée de mécanique. Ce n'était pas courant pour une fille, mais à Fairy Tail je m'attends à tout. Je me relevais avec un discret soupir, récupérant les livres que j'avais feuilletés. Et oui, c'est à peine la deuxième semaine que je passe dans cet établissement et j'en suis déjà à devoir rattraper un retard. Bon, il faut dire aussi que si je m'étais endormi plus tôt... Mais avec des si on referait le monde, je n'ai pas le temps pour cela j'ai une leçon à rattraper tant bien que mal.

Me dirigeant dans le véritable labyrinthe qu'était la bibliothèque - à académie prestigieuse, bibliothèque prestigieuse - et m'appliquait à retrouver les emplacements voulus des livres. Il a fallu en plus que la leçon que je loupe regroupe un nombre d'informations diverses et variées assez important qui me fait littéralement me promener dans la bibliothèque. Un peu plus et je pourrais jouer les guides... Après avoir fait un large détour pour ranger les quelques livres que j'avais, je partais non sans traîner des pieds en direction du rayon sur la littérature. C'est bien la seule matière dans laquelle j'ai bien du mal à comprendre et à produire quoique ce soit. Mais malheureusement cela fait partie des matières par lesquelles je dois passer également en ce jour. J'ai tenté de retarder la chose mais... Aller Masaru, au boulot.

Atteignant mon but, je commençais à décrypter les noms complexes des auteurs en tous genres - humanistes français, gothiques anglais et j'en passe - avant d'enfin me décider à prendre le livre qui se trouvait sous mon nez. Inutile de me retarder plus encore. Poussant un soupir je relevais les yeux pour observer à travers la large fente que laissa le livre à son emplacement, me permettant grâce à l'absence du livre se trouvait de l'autre côté de voir qui se trouvait dans l'autre rayon. Un joli visage familier m'apparut, tandis qu'une expressions de surprise se peignait sur mon visage.

"Oh."

Je croisais le regard de la jeune fille. Pas de doute, c'était celle qui se trouvait la veille au centre commercial, n'est-ce pas ? Mais si voyons, vous savez bien : lorsque l'autre demoiselle aux oreilles de chat nous a demandé de chanter, la plus lucide des élèves présentes. Ah, son nom m'échappe... Je ne l'ai sans doutes jamais entendu, je l'aurai retenu de la part d'une fille comme elle. Je contournais l'extrémité de l'étagère pour me retrouver du même côté qu'elle, lui adressant un sourire polit.

"Bonjour, quelle surprise. Tu n'as pas cours toi non plus à cette heure-ci ?"

Hum, quelle drôle de manière de l'aborder... Je veux dire, en temps normal je ne l'aurai pas vraiment abordée, c'est vrai, mais il se trouvait qu'en sa présence je ressentais un sentiment familier plutôt agréable. Peut-être justement à cause de ce qu'il s'était passé devant le magasin de jouets ? Malgré tout en toute politesse je lui tendais la main avec ce même sourire à la fois polit et chaleureux :

"J'en oublie les bonnes manières : je m'appelle Masaru Satake, enchanté."

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sentiment familier [Pv Eiko]   Jeu 30 Mai - 19:17

La pluie … L'état liquide de l'eau était entrain de tomber sur la ville et sur l'académie. Alors qu'une jeune brune pensait pouvoir aller se promener à l'extérieur parce qu'elle n'avait pas cours à cette heure-ci … Et bien c'était raté. Il pleuvait bien, et pleins de flaques d'eau se formaient dehors, dans la cour et la terre devenait de la boue, de la gadoue. Ce n'était aucunement le moment idéal pour sortir …

Eiko soupira en regardant par la fenêtre d'un couloir. Pourquoi aujourd'hui ? Et pas un autre jour où la brune a cours hein ? Peut-être que le malheur s’abat sur cette jeune fille. Non, sérieusement … Elle regardait par la fenêtre sans rien dire, observant les gouttes d'eau qui glissaient lentement sur la vitre. Elle se redressa et regarda autour d'elle. Rien à faire, il pleut, elle n'a aucun devoir, et aucune envie de réviser ses cours. Se tournant vers le couloir, elle regarda les élèves qui marchaient et discutaient entre eux. Si seulement quelqu'un d'autre qu'elle connaissait était avec elle. Soupirant à nouveau elle se dirigea finalement vers la bibliothèque, entre dedans et regarda la bibliothécaire en lui disant doucement bonjour et ayant entendu le « bonjour » en retour, elle sourit puis entra dans une rangée de livres, mais de beaucoup de livres. Elle s'arrêta vers les romans, non pas à l'eau de rose comme certains le pourrait croire, mais des romans d'action, d'aventure et même de combat. Elle aimait beaucoup ce genre de livre, et en lisant dès qu'elle en avait l'envie et le temps. Ne sachant pas quel livre prendre elle lisait les titres pour savoir lequel l'inspirait le plus. Il fallait aussi dire que certains romans avait des titres étranges, mais vraiment très étrange, en revanche d'autres avaient des titres simples mais l'histoire était très intéressant. Ne trouvant donc pas son bonheur, elle changea de rangée et alla dans une autre, celle des mangas. Pas vraiment inspirée par ce genre de livre, une ou deux séries l'intéressait tout de même mais de ce côté rien non plus. Bon bah … Elle se dirigea finalement vers la littérature même si ce n'était pas vraiment son truc. Regardant à nouveau les titres, elle sortit de lot un livre quelque peu étrange, avant d'apercevoir que le livre d'en face se faisait aussi prendre. Ne prêtant pas vraiment attention, elle entendit un « oh » et décida de regarder à travers la fente. Mais … Tiens, ce visage lui est familié, c'était l'élève du centre commercial … Si, celui avec la neko-girl très bizarre qui les a obligé à chanter. Elle n'eut pas le temps de bouger qu'il se retrouva en face d'elle avec un sourire polit.

"Bonjour, quelle surprise. Tu n'as pas cours toi non plus à cette heure-ci ?"

Il était direct celui-là. Eiko le regarda, légèrement étonné avant de sourire légèrement elle n'eut pas le temps de répondre qu'il reprit la parole en lui tendant la main.

"J'en oublie les bonnes manières : je m'appelle Masaru Satake, enchanté."

Elle regarda sa main avant de sourire un peu, et de se tourner vers l'étagère puis ranger le livre. Une fois le livre rangé, elle se tourna vers le dénommé Masaru et prit doucement sa main en la serrant et souriant gentiment.

« Enchantée Masaru, je m'appelle Eiko Tanaka. Et oui comme tu l'as deviné, je n'ai non plus pas cours à cette heure-ci. »

Lâchant doucement sa main, elle se sentait à l'aise avec lui. Ce sentiment ne lui était jamais paru … Si. Avec Shin, le basketteur de la semaine dernière. Enfin … Elle mit ses mains derrière son dos en souriant. Elle ne savait pas quoi faire d'autre, hm … Devrait-elle faire la conversation ? Enfin, elle est déjà entamé donc, pourquoi ne pas la continuer.

« Tu es simplement à la bibliothèque pour t'occuper ou tu viens faire tes devoirs ? »

Elle souriait en le regardant, c'est vrai qu'il faut dire que parfois la plupart des académiciens sont ici pour travailler mais aussi parfois pour s'occuper alors pourquoi ne pas demander ? Après tout, elle avait envie de le connaître même si ce n'est pas vraiment avec ces questions comme ça qu'elle allait mieux le connaître … Elle gardait son sourire en le regardant, ne bougeant pas et attendant une répondre de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Masaru Satake
« Squick ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 33
Date d'inscription : 15/04/2013

MessageSujet: Re: Sentiment familier [Pv Eiko]   Mar 11 Juin - 10:23

Elle affichait un sourire très légèrement nerveux alors quelle baissait les yeux vers ma main. Elle était bien plus souriante que je ne l'aurai pensé, et à la fois c'était très rassurant. Elle se retourna pour ranger son livre ; j'accordais un rapide regard au livre que je tenais encore dans mon autre main : tant pis, je finirais mes rattrapages plus tard, je n'en avais plus du tout le coeur. Je relevais les yeux vers elle alors qu'elle prenait doucement ma main pour me la serrer avec une grande délicatesse, un sourire gentil accroché aux lèvres. Elle est vraiment mignonne...

"Enchantée Masaru, je m'appelle Eiko Tanaka. Et oui, comme tu l'as deviné, je n'ai non plus pas cours à cette heure-ci."

"Deviner" était un grand mot, ce serait un comble si je ne l'avais pas compris directement, elle n'avait pas la tête à sécher les cours non plus. Comme je l'avais pensé à notre première rencontre elle semblait plutôt banale. Je jetais un œil au titre du livre qu'elle avait pris plus tôt tandis qu'elle me lâchait la main : littérature aussi de ce côté-là, ça c'est moins courant même si c'est tout de même plus courant chez les jeunes filles que chez les garçons, ça c'est le moins qu'on puisse dire... Je retournais les yeux vers la jeune fille. Eiko. Elle avait ramené les mains derrière son dos en semblant réfléchir nerveusement. Aah ! Je ne voulais pas la mettre dans l'embarras voyons ! Je détournais les yeux en réfléchissant rapidement à un sujet de conversation mais elle me prit de court :

"Tu es simplement à la bibliothèque pour t'occuper ou tu viens faire tes devoirs ?"

Oh... C'est vrai que ma venue ici n'était pas des plus normales, moi qui déteste la littérature, haha... Je prenais un air un peu nerveux, soupirant avec désespoir : remarque, si je ne m'étais pas réveillé trop tard je ne l'aurai sans doutes pas croisé de la journée. À l'instant je pensais que c'était vraiment une chance inouïe, mais de là à savoir expliquer pourquoi tant d'enthousiasme de ma part dans le fait d'une simple rencontre... Je suppose que je m'étais intéressé à elle depuis le centre commercial.

"On ne peut pas vraiment dire que je sois venu pour des devoirs mais... J'ai eu une petite panne de réveil ce matin alors je dois rattraper une leçon."

Je tentais de ne pas croiser son regard, l'air vraiment honteux. Je dois passer pour un quelconque cancre maladroit adepte des retards ou qu'en sais-je, d'un autre côté je n'avais pas vraiment l'audace de mentir et raconter une quelconque aventure extraordinaire, déjà que j'étais d'un naturel trop modeste... Un éclair de mémoire me traversa alors l'esprit tandis que je cherchais un sujet de conversation : mais oui, j'avais déjà vu Eiko avant le centre commercial !

"Je sais !, fis-je en claquant des doigts, retournant la tête vers elle. Tu fais du volley non ? Je t'ai vue la semaine dernière t'entraîner au gymnase, on voit plutôt bien l'intérieur depuis le terrain de foot."

Disant cela, je retirais le livre qu'elle venait de poser pour pouvoir glisser le mien de l'autre côté et ainsi pouvoir ranger les deux bouquins, évitant de contourner à nouveau l'étagère et donc de croiser un des regards foudroyants des rats de bibliothèques. Ils sont agaçants... Je me retournais vers Eiko, précisant avec un sourire dynamique :

"Je fais partie du club de foot, et accessoirement c'est aussi l'enseignement principal que je suis en classe sportive."

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sentiment familier [Pv Eiko]   Mar 2 Juil - 11:19

Eiko avait ses mains derrière son dos et sourit toujours en le regardant et attendant la réponse de sa part. Songeant tout en le regardant elle se rappela le moment du centre commercial avec qu'il ne répondit enfin à la question.

« On ne peut pas vraiment dire que je sois venu pour des devoirs mais... J'ai eu une petite panne de réveil ce matin alors je dois rattraper une leçon. »

Une panne ? Elle fut quelque peu surprise et le regarda sans rien dire, mais lui ne la regardait plus, l'air honteux. La brune trouvait qu'il n'y avait pas de honte à avoir. Une panne c'est peut-être courant comme excuse mais quand c'est réel, la honte n'a pas vraiment avoir grand chose. Remettant ses mains devant, elle se demandait si elle devait dire quelque ou non. Pensant à un sujet de conversation, elle regardait les livres autour d'elle puis observa la sol avant qu'il ne reprenne la parole et qu'elle releva la tête vers lui.

« Je sais ! » fit-il en claquant des doigts, retournant la tête vers elle. « Tu fais du volley non ? Je t'ai vue la semaine dernière t'entraîner au gymnase, on voit plutôt bien l'intérieur depuis le terrain de foot. »

Foot ? Alors, il devait sûrement faire du foot comme sport. Au moins ils avaient quelque chose en commun, tous les deux faisait un sport. L'académicienne faisait elle du Volley mais comme cursus dans l'académie, peut-être que Masaru faisait du foot en club ? Ou bien il avait le cursus sport aussi ? Les deux possibilités pouvait être possible mais laquel été juste ? Elle voulut poser la question mais n'eut pas le temps qu'il reprit encore une fois la parole avant elle.

« Je fais partie du club de foot, et accessoirement c'est aussi l'enseignement principal que je suis en classe sportive. »

Une de ses hypothèses étaient donc juste, elle sourit en le regardant, elle n'avait pas l'air de vouloir reprendre la parole, pourtant elle devait bien mais le laisser parler … Elle trouvait ça bizarre mais elle aimait beaucoup l'entendre parler. De plus un sentiment familier se faisait sentir … Que lui arrivait-il ? Elle ne le savait pas mais voulait vraiment le savoir. Elle le regardait sans rien dire avant de sourire un peu et de finalement prendre la parole.

« Je vois. Oui je fais du Volley, et je suis aussi en classe sportive. Le Volley c'est une de mes passions, j'aime bien m'entraîner donc je pense que tu me verras souvent en faire. »

Elle ne savait pas quoi rajouter avant que bizarrement un livre ne tombe d'une étagère assez haut. Elle se retourna rapidement vers le livre, surprise et ayant légèrement sursauter avant de se diriger vers le livre en le ramassant. Elle regarda le titre du livre jusqu'à ce qu'un rat de bibliothèqe -belle expression- se dirigea vers elle en s'excusant de l'avoir fait tomber. Lui donnant, elle sourit un peu en lui disant qu'il n'avait pas besoin de demander pardon avant qu'elle ne retourne vers Masaru. Ne sachant pas toujours quoi faire, elle eut une petite idée et le regarda.

« Désoler pour ce petit imprévu ... » Dit-elle avant de sourire « Au fait ! Je n'ai vraiment rien à faire jusqu'à mon prochain cours alors … Si tu veux je veux bien t'aider à rattraper tes cours. Ca me ferait plaisir de t'aider. »

Elle ne le connaissait pas mais elle voulait l'aider et lui faisait beaucoup de sourire. Ce n'était pas vraiment son genre et pourtant, elle sentait un drôle de sentiment en elle lorsqu'elle le regardait. Evitant de penser à ça, elle attendait le feu vert de l'académicien pour qu'elle puisse l'aider. Peut-être allait-il refuser au début ? Elle verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sentiment familier [Pv Eiko]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sentiment familier [Pv Eiko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amitier un sentiment fort [ rp avec petite Balafre]
» Nul sentiment pire que la honte (Herbert)
» Nathan Porter- La solitude est un sentiment ressenti par tellement de gens, qu’il serait égoïste de le ressentir tout seul.
» Reviens là que j'te découpe ! [Rang C PV : Eiko]
» Invoquer un familier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail High School :: Sujets supprimés :: Archives :: Sujets Abandonnés-
Sauter vers: