AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionLe dernier numéro du journal du forum~♥

Partagez | 
 

 Flashback [Pv Délizia Tsukasa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masaru Satake
« Squick ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 33
Date d'inscription : 15/04/2013

MessageSujet: Flashback [Pv Délizia Tsukasa]   Sam 14 Nov - 11:02



C'était supposé être un matin comme tous les matins. Non mais vraiment... Se lever, se préparer, aller travailler, il n'y avait rien qui ne laissait présager quelque chose d'anormal. C'est à peine si un petit fait nouveau s'était glissé dans ma matinée, rien d'exceptionnel, rien qui ne puisse laisser penser que j'allais la revoir. Qui ça ? Allons, il est difficile de penser qu'en habitant ici vous ne la connaissiez pas. Non, ce n'est pas une star intergalactique ou je ne sais quoi - vous pensiez sérieusement avoir vrai en disant une telle bêtise ? - et ce n'est pas la fille d'un grand gouverneur. Quoique... Ce matin donc je pensais que j'allais avoir une journée normale, et c'était avec cette merveilleuse idée en tête que je traversais les couloirs du deuxième étage pour aller rendre une petite visite à un élève de la classe normale qui faisait partie du club de foot, quand elle est arrivée. Qui donc, où donc ? Comme une petite tornade, cette blondinette a fait irruption au bout du couloir. Au début, je ne l'avais pas reconnu ; et honte à moi car même si mon premier souvenir d'elle remontait à fort longtemps je l'avais revue il y a de cela assez peu. Je ne pensais juste pas la retrouver dans cet établissement, mais cette démarche qu'elle avait, cette tenue, tout finit par me faire me rendre à l'évidence qu'elle était bien présente, non loin devant moi : Délizia Tsukasa.

________________________________

Oh, la première fois que j'avais entendu ce nom, c'était il y a fort longtemps. Dans la ville dans laquelle je suis né, personne ne pouvait ignorer le nom de Tsukasa. Après tout, c'était le nom porté par la personnalité la plus puissante présente dans notre ville, et peut-être même dans tout le Japon. Vous ne voyez toujours pas de qui je parle ? Shinobu Tsukasa. Toujours pas ? Shinobu Tsukasa est le dirigeant d'un groupe nommé Yamagushi-gumi. Eh oui, le plus grand Clan de Yakuza du Japon, ça rigole pas. Enfin, quand j'étais petit j'avais un peu de mal à comprendre ce que ça signifiait, j'avais juste à peu près compris que c'étaient des gens avec lesquels il ne fallait surtout pas s'accopiner, et encore moins s'en faire des ennemis. En bref, éviter tout contact avec ce genre de personne était la meilleure chose à faire. Le problème c'est que... Vous avez déjà réussi à connaître le nom d'une personne avant même de l'avoir entendu dire ?

C'est ainsi que je l'ai rencontrée alors que j'avait encore six ans. Ce jour-là, j'avais passé une fois de plus une journée en compagnie d'enfants qui ne s'intéressaient à ma compagnie que pour les jouets qu'ils pouvaient obtenir ; je ne m'en plaignais pas, j'avais des amis, mais il fallait avouer que c'était assez frustrant quand ils étaient intéressés par autre chose. Évidemment, ils n'allaient pas laisser leurs affaires de côté pour moi, j'étais juste un bon moyen d'avoir des jouets.

Tant pis, je sais m'amuser tout seul...


J'étais allé dans un petit parc, pas vraiment à côté de la maison mais quelqu'un m'y avait amené et me surveillait. Mais non, pas le premier gars venu dans la rue, c'était un domestique. Bah oui, excusez-moi d'être né dans une famille de riches ! Enfin, ce n'est pas le problème... En arrivant dans le parc, mon regard fut immédiatement attiré par le bac à sable - eh oui, la jeunesse - au milieu duquel trônaient quelques pâtés abandonnés. Je trainais les pieds jusque là-bas avec mes petits outils de jeux, donnant un coup de pied dans le premier pâté avec un grognement ronchon. Sauf que, évidemment, le sable atterrit sur une jeune fille qui arrivait au niveau du bac elle aussi.

A-a-aaaah ! P-pardon, d-d-désolé !


Je paniquais un instant, le temps de retrouver ses esprits, puis me précipitais vers elle pour retirer le sable de sur sa robe ; par chance elle n'avait rien reçu dans la robe ni sur le visage. Normal que personne ne me voit en vrai ami si je suis maladroit...

Ç-ç... euh, ça va... ?


_________________



Dernière édition par Masaru Satake le Sam 28 Nov - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Délizia Tsukasa
« Toi t'es beau, t'es mon 63ième mari ! »
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 20/05/2013

MessageSujet: Re: Flashback [Pv Délizia Tsukasa]   Mar 24 Nov - 14:21



J'ai réussi ! Il va pas en croire ses yeux, lui qui pensais que je serrais incapable de le suivre après les vacance. Il faut dire que j'ai tous fais pour que Chichi me face entré dans son établissement. Mais je me devais de tout faire pour entré dans cette maison de fée, si non Valou aurais continuer à déprimé ici sans me voir. En fait il peut pas ce passer de moi j'en suis sur et puis moi je l'ai beaucoup Valou donc je vais moi aussi me battre avec les fée pour pouvoir resté avec lui. Et puis ça a l'air marrant.

Bon c'est pas tous mais il est où d’ailleurs ? Depuis que j'ai passé les grille impossible de le trouvé. Tout en passant la grande porte de l'établissement je continuer de scruter toute les tête qui pouvais être vue par mes grand yeux bleu, mais toujours rien de connue à l'horizon. Les fée l'on tout de même pas manger quand même. Je m’arrêtais au milieu du passage, ne faisant pas le moindre attention au personne qui pouvait éventuellement faire part de leurs mécontentement à mon égare. Je me positionnai bien droite, les pied bien encrée dans le sol comme Okāsan, pris une grande inspiration tout en fermant les yeux, puis...

VALOUUUUUUUUUU ! ! !


Je restais planté au milieu quelque instant tendant l'oreille, espérant une réponse de mon chère bras droit. Mais au bout de quelque seconde je poussais un soupire de déception avant qu'une idée vienne me percuter de plein fouet. "LES FÉES !" C'était évidant que c'étaient elle les coupable elle devait le garder emprisonné quelques part dans ce grand bâtiment. Il faut que j'aille l'aidé. Je posais sur le sol mon sac et fouillé celui ci pour finir par en sortir quatre accessoire essentiel à la mission "Libération de Valou et poutrage de méchante fées" : une cape blanche avec une grosse fraise qui sourie dessus, un bandeau avec deux trous pour les yeux rouge, un maillot de bain rose avec un D sur la poitrine et le bâton magique qui terrasse tous les méchant !
Spoiler:
 

CHARGER ! ! !


Je commençais à courir dans tous les couloir que je trouvais montent des escalier par fois, m'arrêtant des fois dans certaine zones pour soulever tous objets pouvant servir de cachette : meubles, table, chaise, pot de fleurs... Je fini par atteindre le couloir du deuxième étage, bon j'ai dus loupé quelques salle en bas mais bon les couloir d’abord. Je commençais ma fouille minutieuse, soulevant chaque pot de fleurs qui pouvaient ornée le couloir. (Oui y a pleins de pot de gros pot de fleurs dans les couloirs de Fairy Tail U.U) Mais ma concentration toujours aussi développé qu'avant se fixa un nouvelle objectif, faisant abstraction de l'ancienne mission qu'elle c'était fixé. Ma nouvelle cible était là, mon future mari numéro un !



FLASHBACK

Pfffiou, il fait beau, tout le monde semble de bonne humeur, Okāsan est entrain de faire des croque bonhomme comme elle a vue dans un magasine de cuisine occidentaire pendant que Chichi essais de cacher la machine à aplatir les vêtement à vapeur alors qu'Okāsan en a besoin pour faire cuire ses bonhomme. Et moi ben par ce beau soleil ben...

Je m’ennuie ! ! !


Il faut croire que cet phrase est une véritable formule magique, tous de suite j'ai tous le petit monde qui se trouve dans la maison qui vienne à mes petit soin, soit une vingtaine de membres du Yamaguchi-gumi, Chichi, Okāsan et Aniki. S'en suit plein de proposition de jeux qui finisse par m'amusé a peine cinq petit minutes avant que la phase magique ne re-franchisse mes petites lèvres d'enfant de huit ans, et rebelote. Ce petit cirque dura une bonne demi heure avant qu'Aniki ne finisse par me prendre avec lui dans la jolie voiture noir ou personne peut nous voir et m'emmène avec lui au parc. Et là que de merveille, des tas d'enfant avec qui se battre, euh je vaut dire jouer. *Grand sourire innocent*

Après une longue série d’instructions de là part d'Aniki sur les chose à pas faire : on ne se déshabille pas dans le parc, on ne frappe pas les autres enfants, etc... Mais c'est quoi le plaisir d'être dans le parc si on peut pas se battre avec les autres. Je regarder Aniki aller s'assoir sur un des banc tous sourire à mon égare alors que j'étais encore plus boudeuse qu'avant de venir ici, mais ça il l'ignorer. Le petit malin me piéger ici sachant que je pourrais hurler et pleurer a en ameuter tout les bonhomme qui on des voiture avec sirène sans que cela ne change rien a ma situation et que je devrais resté ici jusqu'à ce qu'Okāsan et fini ses bonhomme à manger. Je commençais à partir en direction des autre enfant l'air boudeuse et fini par m'assoir à côté d'un groupe qui me regarda bizarrement avant de s'éloigner rapidement de moi me laissant à nouveau seul.

Après plusieurs ronchonnement et peinte à Aniki qui me répondait toujours calmement qu'il fallait que j'apprenne la patience, je fini par scruter les alentour espérant trouvé quelque chose pour m'occuper. Victoire le bac à sable ! Avec mon petit regard d'enfant, je fit comprendre a Aniki qu'il allait le pailler chère de pas me laisser faire ce que je veux. Je lui sourie a mon tour faisant disparaitre celui qui orner son jolie visage depuis le début qu'il s'était posé sur le banc. Il leva un sourcil interrogateur et continua de me suivre du regard. Hé hé hé, il allait en baver ce soir pour me laver et m'enlever tous ce sable. Je pris la direction du bac a sable faisant pâlir doucement ma "nounou" pour la journée qui commençait avoir ce dessiné devant lui mon idée de génie. Je ne fit attention a la personne qui semblait intéressé par le même lieu que moi qu'une fois que du sable attérie sur ma jolie robe bleu ciel.
Spoiler:
 

A-a-aaaah ! P-pardon, d-d-désolé !


Mon regard passa du bac a sable au garçon qui semblait être la cause de l'envol du sable sur ma jolie robe. Il était brun, les yeux rond de surprise, mmmmh ou plutôt de panic mais je comprend pas pourquoi il s'excuse comme ça il vient tout juste de commençait a m'aider a embêter Aniki. Il s’approcha rapidement et commença a tapoter ma robe pour enlever le sable. Leeee saaaable, mais yeux s'agrandir de surprise pendant que je le regardais bêtement faire.

Ç-ç... euh, ça va... ?


Des larmes commissaire a monté a mes yeux chose tout a fait visible. Mais pourquoi diable enlevait t'il le sable ? Non ça va pas tu saccage ma vengeance.

Pourquoi tu enlève le sable ? Moi qui voulais me venger d'Aniki en m'en mettant par tout c'est pas comme ça que tu va m'aider.


J'observai le jeune garçon de haut en bas, lui tournant au tour comme un chien, prenant la pose de réflexion de Chichi, la main sur le mentons les yeux plissé, mais ça c'est que pour faire style parce qu'il a trop la classe quand il le fait donc moi je dois trop avoir la classe là. Il était bien différent des personne que je fréquente habituellement, plus...

Petit !
m' écriais-je.
Voilà ça doit être ça t'es plus petit que tous le monde.


Je mis a rire fière d'avoir trouver la différence entre le petit brun et les membre du Yamaguchi-gumi, il faut dire que c'était d'une évidence même je suis un véritable génie. J’affichai un grand sourire avant de porter mon attention sur le bac a sable ou se trouver les jeu de l'enfant.

Je peux jouer avec ça moi aussi ?


J'étais entrain de pointer du doigt le bac et ses jouer mais en ne pensant qu'a me mettre du sable dans tous les recoins. Il faut dire que c'est bien plus marrant. Si on utilise c'est truc (jouer) pour manipuler le sable je pourrais jamais m'en mettre assez partout pour le bain de se soir. et puis y a assez de sable pour deux. J'attendais patiemment une réponse de mon comparse un grand sourire sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masaru Satake
« Squick ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 33
Date d'inscription : 15/04/2013

MessageSujet: Re: Flashback [Pv Délizia Tsukasa]   Sam 5 Déc - 17:57


Oh non, la voilà qui s'apprête à pleurer ! Je me stoppais dans mon élan, laissant à peine le reste de sable que je lui avais envoyé dessus pour la regarder d'un air vraiment désolé. Personne ne sait comment empêcher une fille de pleurer de toutes façons... Mais sans que je comprenne trop pourquoi, alors qu'elle a de grosses larmes sur les joue, elle s'exclame alors :

Pourquoi tu enlève le sable ?
H-hein ?
Moi qui voulais me venger d'Aniki en m'en mettant par tout c'est pas comme ça que tu va m'aider.

Je la fixais avec de grands yeux surpris. Se venger de son frère ? J'observais du coin de l’œil un peu plus loin un homme qui nous surveillait depuis un banc. C'était sans doutes lui, mais comment ça elle voulait se venger ? En se mettant du sable partout dans ses vêtements en plus ? Je restais complètement incrédule alors que ma camarade avait déjà séché ses larmes en un rien de temps pour m'observer, tournant autour de moi en se penchant sur moi comme pour me regarder de plus prêt. Mais en plissant les yeux je ne suis pas sûr qu'elle voit grand chose...

Qu-qu'est-ce qu'il y a ?
Petit !

Hein ?! Attends, c'est vraiment pas sympa ça, surtout dit comme ça soudainement alors qu'elle m'observait ! Je ne risquais pas de me dire qu'elle disait ça d'autre chose que de moi, ça au moins c'était sûr...

Voilà ça doit être ça, t'es plus petit que tout le monde.

Hein ? Hein ?! Mais je ne suis pas petit, enfin pas plus que les autres ! Je prenais un air désespéré, m'étant pris un violent coup de pied dans ma fierté sur le coup, même si je n'en avais pas beaucoup déjà au début. D'un autre côté, elle pouvait bien me traiter de petit, elle, elle était beaucoup plus mini que moi quand même !

Je peux jouer avec ça moi aussi ?

Elle affichait un grand sourire. Elle voulait vraiment s'en mettre partout ? Avec mes jouets ? Bon, ce n'était pas comme si les lui prêter me dérangeait mais quand même, je ne comprenais pas vraiment pourquoi une fille cherchait à se salir parfaitement volontairement. Mais même si je lui disais non de toutes manières elle se débrouillerait pour le faire quand même, et je sais même pas pourquoi je lui dirais non, même si je comprenais pas. Je prenais l'un des outils et le lui tendait avec toujours autant de perplexité.

Qu'est-ce qu'il t'a fait ton aniki, il a été méchant ?

C'était vrai qu'il était vraiment grand, mais il ne paraissait pas des plus méchants quand on le regardait plus précisément. Il devait juste lui avoir interdit de faire quelque chose sans doutes, et donc elle s'était agacée et décidait de lui rendre la pareille en faisant quelque chose de vraiment agaçant pour les adultes : rendre le bain plus difficile encore. Je retenais un sourire nerveux : c'était marrant, mais quand même...

T-tu comptes vraiment te salir... ?!


Je veux dire, les filles en temps normal faisaient tout pour être propres, du moins celles que je connaissais. À la rigueur, elles se mettaient plein de couleurs sur le visage, mais du sable dans les vêtements je n'aurais pas pensé. En plus, le sable était sérieusement irritant, je n'aurai pas fait ça pour me venger personnellement, cela m'aurait plus embêté que ça n'aurait embêté mes parents je pense.




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flashback [Pv Délizia Tsukasa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Flashback [Pv Délizia Tsukasa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» RP flashback en 1623
» [Flashback] Les cicatrices d’un passé douloureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail High School :: Deuxième étage :: Couloirs-
Sauter vers: