AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionLe dernier numéro du journal du forum~♥

Partagez | 
 

 Rose et Bleuet dans une pluie de Gris [Pv. Lapinou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isabella Calvetti
« Inspecteur Tournesol au rapport ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 83
Date d'inscription : 30/06/2014
Localisation : Matteooooo !

Carte d'identité
Capacité Active: Communique avec les plantes
Capacité Passive: A l'odeur de la fleur préférée de son interlocuteur
Relations:

MessageSujet: Rose et Bleuet dans une pluie de Gris [Pv. Lapinou]   Ven 13 Nov - 21:07



Rose et Bleuet
dans une pluie de Gris
Janus & Isa

« Parce que nos sourires sauveront le monde. »

Une lumière pâlichonne perça à travers le carreau de la fenêtre tandis que le chant de l'eau se faisait entendre à côté. La douceur du cotton sous la tête, la bonne odeur d'une personne et la fraicheur matinale coupée par le drap bien enroulé autour du petit corps frêle d'une enfant italienne aux longs cheveux d'argent, il était difficile dans ce cadre idyllique de se décider à ouvrir un oeil. Néanmoins, c'est ce qu'Isabella fit en analysant le bruit de l'eau à côté comme étant celui d'une douche, chose qu'elle n'avait en temps normal pas juste à côté de sa chambre que ce soit chez ses parents ou chez ceux de son frère. Les deux billes bleues au milieu de son visage tout rond clignèrent en direction de cette porte inconnue. La chambre était remplie de divers objets qu'elle n'avait jamais vu auparavant : outils de bricollage, ordinateur voisin de nombreuses boîtes de disques, vêtements négligemment délaissés sur le lit voisin... Isabella se laissa bercer par le bruit de la douche tout en réfléchissant.

La veille, elle avait fini par s'endormir auprès de Lucy alors que celle-ci l'avait amenée à la rencontre d'une amie, une grande fille aux longs cheveux d'or comme elle mais aux grands yeux bleus qui répondait au nom de Miha. Celle-ci avait accepté, d'après ce dont pouvait se rappeler la petite italienne malgré son état de semi-conscience à cet instant-là, de l'abriter pour la soirée afin qu'elle puisse dès le lendemain repartir et rentrer chez elle. Elle avait semblé plus méfiante que Lucy à ce sujet, il faut dire que malgré ses efforts le mensonge d'Isabella était assez bancal et ne tenait route que parce qu'elle restait très floue sur les explications de ce qui l'avait menée à partir si loin de chez elle, chez elle qu'elle n'avait évidemment pas précisé comme étant l'Italie. Ainsi donc se trouvait-elle dans la chambre de cette Miha, couchée sur le lit libre qui lui appartenait. Un grincement mis fin à l'écoulement de l'eau, et quelques minutes plus tard la porte s'ouvrit sur une demoiselle aux cheveux blonds.

« Tu es réveillée ? ... Petite ? »

Pas de réponse. Dans la petite chambre il n'y avait plus trace de vie d'une intruse. Isabella trotta jusqu'à la porte d'entrée du dortoir et en sortit un peu précipitamment. Elle avait réussi à retrouver son sac et sa valise mais les avait laissé dans la chambre de Miha, se disant qu'elle trouverait bien un moyen de la convaincre de la garder une nuit de plus si elle venait par malheur à ne pas trouver Matteo. La petite fixa les environs avec surprise, découvrant alors où habitait Miha : le bâtiment était immense, un très grand nombre de pièces, mais ce n'était pas une grande villa à la manière de la demeure des parents de Matteo. Non, loin de là, c'était au contraire un établissement scolaire. Les élèves fixaient avec curiosité cette petite enfant qui trottait dans les couloirs en jetant un oeil dans chaque classes. Il était très tôt, aussi bien que quelques élèves soient déjà posés dans les classes à discuter ou faire leur travail à la dernière minute, il n'y avait aucune trace de professeurs. C'est en se levant sur la pointe des orteilles pour jeter un oeil par la fenêtre d'une salle qu'elle finit par découvrir les adultes qui préparaient leurs cours et se saluaient dans une de ces salles du second étage. La présence d'étranges chats en costumes sur les bureaux confirma immédiatement les hypothèses d'Isabella : elle était bel et bien à Fairy Tail. Un grand sourire apparu sur son visage, elle approchait du but.

« Qu'est-ce que... ? »

La porte s'ouvrit sèchement alors qu'un grand professeur à la peau de café se penchait au dehors. Personne dans le couloir. Isabella était déjà repartie en vadrouille, jetant un oeil dans chaque classe dans l'espoir de trouver son frère. Elle répondait à qui voulait l'entendre tantôt qu'elle était la fille d'un professeur et qu'elle allait à l'infirmerie attendre que le parent en question ait fini les cours, tantôt qu'elle était la petite soeur d'un nouvel élève et qu'elle atendait que ses parents aient fini l'inscription du grand frère. Personne ne la questionnait plus, on lui proposait même de venir participer à un cours de dessin ou de musique à l'occasion pour l'occuper, mais elle refusait poliment en disant qu'elle voulait aller voir les serres ou jouer sur les terrains avec les sportifs. Sa visite s'arrêta quand elle pencha la tête par la porte d'une pièce qui n'était visiblement pas une classe...

« Ooh... »

Des caisses et des papiers étaient empilés, un tableau était rempli de notes diverses et variées, des casiers débordaient de dossiers... On se serait cru dans un bureau d'enquête, un quelconque bureau de détective privé. Une personne était présente ici d'ailleurs, assis à une chaise et semblant travailler de bon matin. La présence d'une règle dans une main et d'un stylo dans l'autre de l'étrange jeune homme aux cheveux roses apporta les derniers indices à la petite pour lui faire comprendre que si cet endroit était un bureau d'enquête c'était plus probablement pour un journal ou un livre que pour un policier ou un détective. Néanmoins, la petite était d'humeur joueuse, et ayant choisi de commencer ses propres investigations en interrogeant des élèves - qui plus était, interroger un membre du journal local semblait le plus logique pour débuter ses recherches - elle entra d'un bond dans la pièce avec un grand sourire.

« Monsieur le détective ! Je suis à la recherche d'un criminel de la plus haute importance ! »

Matteo n'apprécierai sans doutes pas qu'on l'appelle un criminel, mais c'était quand même amusant de l'imaginer en tenue de Dalton. Elle l'appellerai Jack, même si elle n'était pas sure des caractéristiques de ce Dalton à part qu'il était moins râleur que Joe et moins bête qu'Averell. Restait à espérer que le Pinky Lucky Luck suive un peu le jeu.


Crédits @ Symphonie

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janus Voliakov
« Détective Fée mène l'enquête ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 42
Date d'inscription : 18/12/2014

Carte d'identité
Capacité Active: Feule et griffe quand il s'énerve
Capacité Passive: Base de données ambulante
Relations:

MessageSujet: Re: Rose et Bleuet dans une pluie de Gris [Pv. Lapinou]   Dim 15 Nov - 10:34

L'avantage du lundi matin outre le fait que la plupart des élèves agonisent dans leur lit en jurant tout ce qu'on peut vouloir d'eux pour peu qu'on les laisse dormir toute la journée, c'était que le journal avait déjà été rendu un ou deux jours auparavant et qu'il ne s'agissait plus pour Janus que de réunir les différents articles et de séparer les parties de la prochaine maquette du journal pour y installer les idées des journalistes. Pour peu qu'ils apportent tout cela avant vendredi pour une fois, il pourrait même se payer le luxe d'aller inviter Catherine à sortir plutôt que de finir les articles des autres. Mais bon, comme ça n'arriverai pas il se contenterai de tendre des pièges à ses prétendants, une fois de plus. Janus était parti donc pour finir la mise en place de sa maquette avant de devoir aller en cours, mais une petite voix haut perché le fit sursauter en plein trait, son crayon allant barrer une partie du titre.

-Monsieur le détective !
-Ah !!
-Je suis à la recherche d'un criminel de la plus haute importance !

Janus se retourna, se pointant lui-même du doigt avec la bouche en cul de poule en signe de parfaite perplexité. Lui ? Détective ? Il jeta un oeil aux piles de journaux, aux dossiers qu'il avait mis en désordre dans leurs casiers et aux différentes caisses qui encombraient les lieux. Avec les différents noms et notes codées au tableau, pas étonnant qu'on puisse confondre, du moins pour peu qu'on ne soit pas du lycée, ce qui était le cas de l'enfant devant lui à prioris. Qu'est-ce qu'une petite fille faisait ici ?

-Attends... un criminel tu dis ?

S'il y avait une petite chance que la petite parle vraiment d'un fauteur de trouble, c'était une affaire très intéressante ! Maintenant, demandez-vous qui est l'enfant ici... Janus lâcha ses outils pour se laisser tomber sur sa chaise en se prenant le menton du bout des doigts, un air bougon sur le visage alors qu'il réfléchissait. Intérieurement, il souriait : et s'il y avait eu un gros problème, ce serait non seulement le scoop du siècle mais il pourrait lui-même mettre la main sur ce dit criminel. Hourra, le lundi était décidément génial ! Il se pencha en direction de la petite fille, les yeux brillants d'intérêt.

Il se trouve dans cet établissement ? Qu'a-t-il fait ? Expliquez-moi la situation mademoiselle.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Calvetti
« Inspecteur Tournesol au rapport ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 83
Date d'inscription : 30/06/2014
Localisation : Matteooooo !

Carte d'identité
Capacité Active: Communique avec les plantes
Capacité Passive: A l'odeur de la fleur préférée de son interlocuteur
Relations:

MessageSujet: Re: Rose et Bleuet dans une pluie de Gris [Pv. Lapinou]   Lun 16 Nov - 20:37



Rose et Bleuet
dans une pluie de Gris
Janus & Isa

« Parce que nos sourires sauveront le monde. »

L'inconnu était bien long à la détente. Il avait eu un sursaut en l'entendant et avait ruiné sa maquette d'un coup de crayon, mais bon ce n'était pas de la faute d'Isabella il n'avait qu'à garder sa porte fermée aussi si c'était la salle de son club. À présent, il la fixait d'un air ahuri en se pointant lui-même du doigt comme pour demander si c'était à lui qu'elle parlait. Peut-être l'avait-elle nommé étrangement en l'appelant Détective, mais il lui fallait avouer qu'il était bien le seul se trouvant dans les environs, alors à qui pourrait-elle parler d'autre ? Après avoir vivement vérifié qu'il n'y avait personne de caché sous une table ou derrière un casier, Isabella profita donc de ce court instant de stoppage pour détailler un peu le Détective : il était vraiment très très grand, beaucoup plus grand que Matteo et même peut-être plus grand que Zio. Avec ses grandes oreilles, on aurait dit un lutin, surtout qu'il semblait presque avoir les cheveux en bonbon. Il avait les yeux en amande et d'apparence extrêmement féline, et en regardant un peu mieux on pouvait voir d'après le doigt qu'il pointait vers lui-même qu'il avait de longs ongles, non pas soignés comme ceux d'une fille mais presque crochus comme ceux d'une sorcière. Qu'est-ce qu'il était au juste, un fan de jeu de rôle ou de contes de fées ? Détective Fée sembla réagir enfin.

« Attends... un criminel tu dis ?
-De la plus haute importance ! »
, confirma Isabella.

La règle et le crayon tombèrent sur la table et Détective Fée se laissa choir sur sa chaise comme dans un fauteuil moelleux, sauf qu'au lieux de faire le bruit sourd de coussins accueillant son corps élastique il y eu un bruit grinçant des pieds de la chaise raclant contre le sol. Tiens, soit Détective Fée avait décidé de jouer le jeu avec la petite après avoir réfléchit un peu, soit il croyait sincèrement à son histoire. Enfin, à l'instant il aurait presque pu sembler être un détective très stéréotypé avec son regard de bouledogue s'il avait eu au moins une moustache bien fournie, mais il était littéralement imberbe. Mais au lieu de le prendre pour un idiot, Isabella afficha un grand sourire ravi : malgré le sérieux de ses recherches, elle ne pouvait que rire de penser qu'elle allait pouvoir s'amuser en passant. Détective Fée se pencha vers elle sur sa chaise grinçante :

« Il se trouve dans cet établissement ? Qu'a-t-il fait ? Expliquez-moi la situation mademoiselle. »

Isabella sautilla littéralement sur place tandis qu'elle cherchait une chaise pour s'asseoir. Elle avisa du coin de l’œil une chaise de l'autre côté de la table, trottina jusqu'à celle-ci, l'agrippant dans ses petites mains pour la soulever et la pose juste devant Détective Fée. Elle en fit le tour, grimpa dessus et s'installa correctement, jambes serrées et mains posées sur les genoux en prenant un air grave malgré le sourire qui persistait sur son visage. Elle se racla la gorge, préparant son petit scénario dans sa tête.

« Hum hum ! J'ai fait un très long voyage pour vous trouver Détective Fée, bouffona-t-elle. Ce criminel est très dangereux, il nous faut le trouver au plus vite. Je sais de source sûre grâce à... euh... grâce à mon service de police ! »

La petite pouvait se permettre de raconter de gros mensonges, ce n'était que pour jouer, du moment que le résultat menait à son frère. Et puis être de la police c'était plutôt cool tout compte fait.

« C'est ça, je sais grâce à mon service de police que le criminel se trouve dans vos locaux. Au moins la journée du moins. Quant à ce qu'il a fait... »

Il lui fallait trouver une idée et vite. Elle jeta un œil dans la pièce, puis se penchant comme pour mimer la confidence finit par avoir une idée et lui murmura, une de ses mains ramenée à côté de sa bouche :

« Il a volé d'importants documents et s'est enfui alors que nous l'avions attrapé, vous devez nous aider à le rattraper de toute urgence, Détective Fée ! »

Isabella était plutôt fière de son scénario.


Crédits @ Symphonie

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janus Voliakov
« Détective Fée mène l'enquête ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 42
Date d'inscription : 18/12/2014

Carte d'identité
Capacité Active: Feule et griffe quand il s'énerve
Capacité Passive: Base de données ambulante
Relations:

MessageSujet: Re: Rose et Bleuet dans une pluie de Gris [Pv. Lapinou]   Ven 20 Nov - 19:47

La petite trépignait comme si elle voulait aller aux toilettes, mais avant que Janus n'ait pu avoir l'audace de lui proposer de se servir d'un vieux journal pour faire popo comme un petit animal (non il n'est pas un monstre !) elle avait déjà trouvé un trône sur lequel se percher face à Janus. Un trône, au sens royal du terme, pas pour les toilettes. Oui, les chaises de la salle sont très confortables, quand vos fesses en ont pris la forme, un processus lent mais fascinant. Bon, cessons de parler de postérieur pour aujourd'hui...

Hum hum !

Joli éclairage de la voix.

J'ai fait un très long voyage pour vous trouver Détective Fée !

Janus déchanta et manqua de tomber de sa chaise qui venait de tanguer comme le Titanic après avoir percuté l'iceberg. Alors là, c'était la meilleure : on l'avait eu traité de tous les noms, de cheveux de chewing-gum ou de barbe-à-papa, de chat à la rigueur, et évidemment d'elfe, mais de fée ! Elle se prenait pour Cendrillon ?

Ce criminel est très dangereux, il nous faut le trouver au plus vite. Je sais de source sûre grâce à... euh... grâce à mon service de police ! C'est ça, je sais grâce à mon service de police que le criminel se trouve dans vos locaux. Au moins la journée du moins. Quant à ce qu'il a fait...

Janus avait étiré les lèvres en l'expression de quelqu'un qui venait de péter dans la salle d'attente, et non ce n'est pas une référence au premier paragraphe, vous vous doutez qu'en réalité à l'intérieur il avait une toute autre expression : il avait l'impression de se faire mener en bateau et ridiculiser par une enfant, le pompon sur le gâteau. La petite, après un temps d'attente, lui murmura la confidence suivante :

Il a volé d'importants documents et s'est enfui alors que nous l'avions attrapé, vous devez nous aider à le rattraper de toute urgence, Détective Fée !

Nouvelle grimace presque clownesque : Fée. Franchement. Une fée quoi ! Il ne portait pourtant pas de robe ni de baguette rose ! Enfin. Janus croisa les bras et les jambes et réfléchit longuement. D'une part il se disait qu'il était en train de se faire moquer, d'autre part il pensait sérieusement qu'il n'avait rien à perdre, au pire il aura amusé la petite.

Mh... Je vois je vois ! Une enquête à la hauteur de ma réputation, en effet... Vous avez bien fait de venir, inspecteur euh...

Une odeur familière se fit sentir, rare et extrêmement légère. Pourquoi ne l'avait-il pas remarqué plus tôt ? Il tourna la tête en tous sens, mais ne voyant la fleur s'en inspira tout de même pour se revanche :

Inspecteur Tournesol !

Une image d'une vieille bande dessinée franco-belge aux senteurs de propagande lui vint à l'esprit mais il se refusa l'amalgame devant une si mignonne petite fille.

J'ai entendu parler de vous et je vous fais confiance. (Ou pas. Non mais franchement. Tournesol.) Si ces documents risquent de nuire à la réputation d'un innocent, il nous faut retrouver et punir le criminel, comptez sur moi !

Janus se leva d'un bond, se permettant une pose de la victoire, et en bon enfant pris dans son jeu s'empara de son bloc-note laissé sur la table et d'un vieux chapeau, de paille parce qu'il n'en avait pas d'autre, en guise de couvre-chef à la Sherlock pendant qu'il fumait son stylo et se précipita au dehors. Il s'arrêta après quelques mètres et fit demi-tour.

Ah, et c'est qui au juste ce criminel ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Calvetti
« Inspecteur Tournesol au rapport ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 83
Date d'inscription : 30/06/2014
Localisation : Matteooooo !

Carte d'identité
Capacité Active: Communique avec les plantes
Capacité Passive: A l'odeur de la fleur préférée de son interlocuteur
Relations:

MessageSujet: Re: Rose et Bleuet dans une pluie de Gris [Pv. Lapinou]   Sam 28 Nov - 12:09



Rose et Bleuet
dans une pluie de Gris
Janus & Isa

« Parce que nos sourires sauveront le monde. »

À la grande surprise d'Isabella, la situation ne se déroula pas tout de suite selon son plan. Elle aurait pu tout imaginer, qu'il éclate de rire face à ses puérilités, qu'il prenne la chose très au sérieux, qu'il soit désespéré en découvrant que ce n'était qu'une blague, mais non son visage était beaucoup plus difficile que cela à comprendre. Un instant, est-ce qu'il était en train de grimacer ? Comment dire, on aurait pu dire qu'il venait de ressentir une vive douleur à un endroit particulièrement fragile de sa morphologie. À moins qu'en vérité il soit si en colère qu'il ne contrôle même plus les muscles de son visage, un enfant du voisinage des parents d'Isabella avait cette tendance à grimacer lui aussi quand il était en colère. À moins peut-être que Détective Fée soit terrifié à l'idée de croiser un criminel ? Non, il n'aurait pas paru si intéressé au début. Isabella gonfla les joues d'agacement, les yeux plissés par sa réflexion : Fée était complètement incompréhensible à cet instant pour elle. Elle sursauta quand il croisa bras et jambes et pris un air bougon. Bon, il était en colère.

« Mh... Je vois je vois ! Une enquête à la hauteur de ma réputation, en effet... Vous avez bien fait de venir, inspecteur euh... Inspecteur Tournesol ! »

Tournesol ? Isabella serra les lèvres pour tenter de retenir un rire qui finit par lui échapper sans trop de contraintes. Inspecteur Tournesol ! Heureusement qu'elle n'avait pas dit qu'elle était professeur, sinon on aurait pu l'accuser de plagiat pour ce surnom. Enfin, en France du moins, en Europe sans doutes, en Asie aucune idée. En tous cas, il ne semblait en effet par être en colère en vérité, peut-être finalement avait-il eu du mal à choisir l'expression adéquate suite à l'exposé puéril de la gamine. Il poursuivit avec un ton qui appelait à la grandiloquence, ce qui rendait la situation très comique.

« J'ai entendu parler de vous et je vous fais confiance. Si ces documents risquent de nuire à la réputation d'un innocent, il nous faut retrouver et punir le criminel, comptez sur moi !
-Merci, détective Fée ! »

Fée bondit de sa chaise, s'arma d'un stylo et d'un bloc-note, s'armura d'un vieux canotier de paille qui aurait presque pu venir d'une quelconque fête catalane et qui lui donnait plus l'air d'un vieux paysan caricaturé que d'un détective et galopa hors de la pièce avec assurance. Isabella - pardon - Tournesol était impressionnée par la situation : était-il possible qu'avec le peu d'éléments laissés par l'enquête Fée ait réussi à démasquer le coupable si aisément ? Son lien de parenté avec le criminel n'était peut-être pas si difficile à deviner, et alors sa couleur de cheveux, sa peau pâle et ses yeux clairs auraient permis au détective de retrouver la cible en un tour de main parmi les centaines d'élèves présents dans l'établissement ? Impressionnant ! Du moins, c'est ce que pensa Tournesol jusqu'à-ce que le visage de Fée reparaisse dans l'encadrement de la porte.

« Ah, et c'est qui au juste ce criminel ? »

Tournesol tomba de sa chaise. Vraiment ?! Elle avait rarement rencontré de personnes du calibre de Fée, du moins en matière de surprise. Est-ce qu'elle parviendrait vraiment à mettre la main sur le criminel avec un détective pareil ? Elle n'aurait pas dû faire confiance à son commissaire lorsqu'il lui avait conseillé de faire appel à cette agence, il n'était finalement peut-être pas au niveau. Mais tout de même, tous ces documents présents dans la pièce qui s'entassaient et feraient presque exploser les murs par leur quantité, n'étaient-ils là que pour la décoration ? Tournesol ramena une mèche derrière son oreille, écartant par ce geste la brume qui s'accumulait dans son esprit. Il n'y avait qu'une façon pour le savoir !

« Je trouve votre enthousiasme remarquable, Fée, néanmoins comprenez que cette affaire est de la plus haute importance, nous ne pouvons pas la laisser aux mains d'un inconnu si facilement... Vos états de faits sont certes impressionnants, mais je tiens à vous tester moi-même, si vous le voulez bien. »

Isabella en tremblait d'excitation intérieurement : elle avait vraiment l'impression d'être dans un de ces polars qui passaient à la télévision et qu'elle regardait le soir avec papa et maman ! Sauf peut-être que Fée était un peu moins classe que l'inspecteur en chef à la télévision, et qu'il n'y aurait sans doutes pas de passages que papa et maman essayaient désespérément de lui cacher en lui mettant les mains devant les yeux, tout ça à cause d'un peu de sang. Tournesol se leva de sa chaise et marcha en faisant claquer ses talons - d'un demi-centimètre ou deux tout juste - sur le sol du bureau du détective, s'approchant de la fenêtre par laquelle se découpait un paysage gris : la pluie battait contre la vitre, ponctuant les pensées de l'inspecteur. Elle se tourna vers le détective, un sourire mystérieux sur le visage.

« J'ai une idée : demain soir, nous allons organiser une soirée mondaine. Au cours de celle-ci, l'un de mes agents sera infiltré. Vous devrez, à partir de très peu d'indications, m'indiquer qui il est. »

Rejetant ses longs cheveux par dessus son épaule, elle ajouta avec un gloussement :
« Vous avez un costume ? »


Crédits @ Symphonie

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janus Voliakov
« Détective Fée mène l'enquête ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 42
Date d'inscription : 18/12/2014

Carte d'identité
Capacité Active: Feule et griffe quand il s'énerve
Capacité Passive: Base de données ambulante
Relations:

MessageSujet: Re: Rose et Bleuet dans une pluie de Gris [Pv. Lapinou]   Mar 1 Déc - 21:23

Mais que faisais une fois de plus Tournesol par terre, elle avait un problème avec les chaises ? Fée (non mais fée quoi !) cligna des yeux avec un regard presque pitoyable qui traduisait en réalité son interrogation sur le moment. Elle se releva cependant bien vite avec plus de consistance.

Je trouve votre enthousiasme remarquable, Fée, néanmoins comprenez que cette affaire est de la plus haute importance, nous ne pouvons pas la laisser aux mains d'un inconnu si facilement...
Inconnu ?
Vos états de faits sont certes impressionnants, mais je tiens à vous tester moi-même, si vous le voulez bien.

Ceci expliquait cela. La gamine semblait vraiment s'amuser. Fée rentra à nouveau dans la pièce en suivant l'inspectrice des yeux alors qu'elle s'approchait de la fenêtre, ses talons claquant au rythme du fond sonore. Il pleuvait.

J'ai une idée : demain soir, nous allons organiser une soirée mondaine. Au cours de celle-ci, l'un de mes agents sera infiltré. Vous devrez, à partir de très peu d'indications, m'indiquer qui il est. Vous avez un costume ?
Un costume ?

Fée étira un sourire de conquérant sur ses lèvres. Il trépignait intérieurement : enfin il allait pouvoir ressortir son vieux costume à paillettes ! Eh, quoi ! Il pouvait quand même se faire plaisir non ? Le défi était intéressant. Très intéressant même ! Bon, côté enquête, Janus savait se poser, mais il ne connaissait pas du tout la Tournesol, il n'avait donc aucune idée d'avec qui elle avait contact. Peut-être devrait-il commencer directement à enquêter ? Fée posa son chapeau de paille sur une caisse et rangea son calepin dans sa poche de torse, et enfonçant les mains dans les poches de son pantalon s'approcha avec un sourire complice.

Une vision intéressante des choses ! Bien ! Mais dites-moi, Lady Tournesol, dans votre poursuite du criminel il semblerait que vous ayez abandonné vos affaires très rapidement. Votre tenue est certes fort élégante, mais sera-t-elle suffisante pour une soirée digne de ce nom ?

Il s'approcha d'avantage encore, et se penchant au dessus de la frêle silhouette de l'inspectrice au caractère fort la détailla du regard. Elle avait un physique un peu atypique, et pourtant beaucoup de personnes dans l'établissement pouvaient avoir un lien avec elle, ne serait-ce que la famille Strauss avec laquelle elle partageait cheveux argents et yeux bleus, mais sans connaître son véritable nom Janus devait trouver d'autres éléments d'analyse. Fée mettait en avant ses pions, prenant la main de la Lady avec galanterie :

Permettez, Inspecteur, que je vous invite à profiter du bon temps annoncé prochainement pour vous préparer pour l'événement ? En toute amitié évidemment.

En toute amitié, forcément.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Calvetti
« Inspecteur Tournesol au rapport ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 83
Date d'inscription : 30/06/2014
Localisation : Matteooooo !

Carte d'identité
Capacité Active: Communique avec les plantes
Capacité Passive: A l'odeur de la fleur préférée de son interlocuteur
Relations:

MessageSujet: Re: Rose et Bleuet dans une pluie de Gris [Pv. Lapinou]   Sam 26 Déc - 0:12



Rose et Bleuet
dans une pluie de Gris
Janus & Isa

« Parce que nos sourires sauveront le monde. »

Détective Fée afficha un sourire victorieux soudainement. L'inspecteur ne savait pas ce qui passait par la tête de son partenaire, mais cela devait être particulièrement jouissif, car il laissa échapper un ricanement, laissant supposer qu'il préparait un plan pour le moins machiavélique. Il effaça néanmoins assez vite son sourire et pris un air boudeur. Tiens, est-ce que son plan avait échoué dans sa tête ? Tournesol était perdue tant et si bien qu'elle le fixait avec de grands yeux pleins d'incompréhension. Comment aurait-elle pu savoir que les expressions sur le visage de Fée ne correspondaient que rarement à ce qu'il pensait vraiment après tout ? Pour elle, le détective était parti dans son petit monde et s'imaginait seul son histoire, la laissant donc seule en attendant. Elle croisa les bras et gonfla les joues d'un air outré : faire attendre une femme, franchement, quel gougeât ! Enfin, c'est ce qu'aurait dit Zia. Finalement, il s'éloigna de l'entrée et rangeant son "équipement" et se plaça devant Tournesol, lui adressant un tout autre sourire. La jeune inspecteur se sentait particulièrement mal à l'aise soudainement.

« Une vision intéressante des choses ! Bien ! Mais dites-moi, Lady Tournesol, dans votre poursuite du criminel il semblerait que vous ayez abandonné vos affaires très rapidement. Votre tenue est certes fort élégante, mais sera-t-elle suffisante pour une soirée digne de ce nom ? »

Tournesol eut un léger sursaut de surprise, s'empressant d'observer ses vêtements, tantôt tirant sur un pan de sa robe, tantôt se retournant pour essayer de voir le ruban à l'arrière ou encore relevant sa bretelle à froufrous sur son épaule avec un air perplexe. Il était vrai que sa tenue était plutôt travaillée, tel l'avait voulu Zia en la lui achetant, mais en même temps elle affichait pleinement son statut de robe estivale, une petite robe de sortie sympathique sans plus mais rien qui ne soit en effet convenable pour une soirée. Il n'était pas nécessaire non plus qu'elle porte une superbe robe de soirée bouffante avec des paillettes, mais un petit quelque chose de strict et élégant serait le bienvenue ? Isabella sourit à pleines dents : et si elle faisait en sorte de proposer un bal déguisé sur le thème des détectives ? Il serait de bon ton que tout le monde trouve une tenue sérieuse et classe, et cela irait parfaitement avec son univers ! Il ne manquerait plus que Détective Fée soit un Sherlock Holmes ! L'idée la faisait trépigner intérieurement, et extérieurement. Elle se calma en sentant le regard appuyé de Fée qui s'était penché au dessus d'elle.

« Ah ! Hum... Oui, évidemment, dans mon empressement je n'ai guère pu me charger d'affaires superflues... » raconta Tournesol.

Elle sursauta lorsque Fée prit sa main avec toute la galanterie du monde et sentit ses joues rougir soudainement. Son visage était plus chaud qu'à l'accoutumé, c'était à la fois étrange et... très gênant. Elle n'osa pas le regarder dans les yeux.

« Permettez, Inspecteur, que je vous invite à profiter du bon temps annoncé prochainement pour vous préparer pour l'événement ? En toute amitié évidemment. »

La préparer pour l'événement ? Est-ce qu'il entendait lui proposer une sortie afin d'aller trouver une tenue pour le bal et tout ce qui pouvait être nécessaire pour ce dernier ? Tournesol ramena sa petite main devant se bouche, réfléchissant mais aussi hésitant beaucoup. Est-ce qu'elle pouvait vraiment profiter comme ça de quelqu'un ? Enfin, elle n'avait pas un sou en poche, elle ne pouvait donc rien acheter, et il devait s'en douter à son jeune âge, est-ce qu'il proposait lui acheter des tenues, réellement ? C'était particulièrement embarrassant. Elle releva un petit regard désolé vers lui et se mit à parler d'une petite voix toute embarrassée.

« M-mais... Je n'ai rien pour... Enfin... Je ne voudrais pas déranger une si gentille personne... »

Après tout, Fée ne pouvait être que gentil pour suivre comme ça son petit jeu. Tournesol se racla la gorge pour regagner un peu en contenance. D'un autre côté, il serait assez bête et impoli de sa part de rejeter sa proposition, un acte de la sorte risquait de le mettre dans l'embarras. À bien y réfléchir, ce détective agissait d'une façon bien précise : il semblait s'être beaucoup calmé après le défi lancé par Tournesol, un peu plus tôt il était prêt à partir à l'aventure sans attendre une seconde et à présent il lui proposait quelque chose de tel qu'elle n'aurait pu imaginer qu'il le ferait pour une inconnue ? À coup sûr, il avait quelque chose derrière la tête. Se pourrait-il qu'il cherche quelque chose en retour ? Mais la réflexion devenait complexe pour Tournesol, elle avait beau être particulièrement intelligente elle avait ses limites dans les connaissances sociales et psychologiques. Elle retint un petit sourire puis afficha un grand sourire : tant pis, autant en profiter !

« D'accord, mais alors on cherchera aussi pour vous ! Sinon ce ne serait pas marrant ! Et je vous rembourserai dès que j'aurai ma paie ! »

Avec un peu de chance, quand elle aurait retrouvé Matteo, Zia et Zio accepteront de lui envoyer de l'argent pour remercier ce gentil garçon qui s'était occupé d'elle.


Crédits @ Symphonie

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janus Voliakov
« Détective Fée mène l'enquête ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 42
Date d'inscription : 18/12/2014

Carte d'identité
Capacité Active: Feule et griffe quand il s'énerve
Capacité Passive: Base de données ambulante
Relations:

MessageSujet: Re: Rose et Bleuet dans une pluie de Gris [Pv. Lapinou]   Dim 17 Jan - 12:39

Janus mis la bouche en cul de poule comme si on venait de le prendre la main dans le sac, il se sentait en effet plutôt pris au dépourvu mais en réalité plutôt à cause de la réaction de Tournesol. Est-ce que cette petite fille était en train de rougir ? Il devait avoir peut-être sept ou huit ans de plus qu'elle ! Il relâcha sa main pour mettre de la distance, calmons le jeu un instant.

M-mais... Je n'ai rien pour... Enfin... Je ne voudrais pas déranger une si gentille personne...

Oh, alors c'était CE genre d'embarras. Par rien, la petite devait sans doutes parler d'argent, et c'était évident de penser qu'une enfant de cet âge n'avait guère d'argent de poche ou juste assez peut-être pour s'acheter des bonbons à la sortie de l'école. Lui non plus ne roulait pas sur l'or, mais en faisant un petit peu attention ils devraient être capables de trouver des boutiques qui ne seraient pas trop chères pour le porte monnaie du journaliste constitué de son dur labeur dans de nombreux petits boulots occasionnels. Tournesol revint à son personnage, se raclant la gorge puis souriant joyeusement :

D'accord, mais alors on cherchera aussi pour vous !
-Hein ?
Sinon ce ne serait pas marrant ! Et je vous rembourserai dès que j'aurai ma paie !

Sa paie ? Elle devait parler sans doutes de demander à ses parents de payer, Janus s'arrangerai pour que cela ne se fasse pas, après tout il l'avait lui-même proposé et cela occupait la petite fille. En parlant de cela d'ailleurs, où étaient ses parents ? Détective Fée jeta un oeil à l'horloge accrochée dans ses bureaux : il ne lui restait encore un peu de temps avant son... rendez-vous important avec les autres membres des bureaux, pour ne pas dire avant son premier cour de la matinée en fait. Il reprit sa chaise pour s'asseoir et son crayon afin de se remettre à travailler sur son affiche, invitant avec un sourire la petite inspectrice à s'asseoir également.

En parlant de cela, justement, Inspecteur... Si vous me permettez l'indiscrétion : où se trouvent vos supérieurs présentement ? Je veux dire, vous n'êtes certainement pas seule sur l'enquête, et ils pourraient être intéressés à l'idée de savoir que vous sortez avant ce soir. Vous voyez ce que je veux dire ?

Janus préférait continuer de jouer le jeu de la petite afin d'être un peu discret dans son enquête tout en la distrayant comme il pouvait. Il releva la tête de son travail et indiqua son affiche.

Oh, j'oubliais : cela ne vous gêne pas que je continue de travailler sur cette... affaire en cours, j'espère.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Calvetti
« Inspecteur Tournesol au rapport ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 83
Date d'inscription : 30/06/2014
Localisation : Matteooooo !

Carte d'identité
Capacité Active: Communique avec les plantes
Capacité Passive: A l'odeur de la fleur préférée de son interlocuteur
Relations:

MessageSujet: Re: Rose et Bleuet dans une pluie de Gris [Pv. Lapinou]   Jeu 25 Fév - 17:24



Rose et Bleuet
dans une pluie de Gris
Janus & Isa

« Parce que nos sourires sauveront le monde. »

Le Détective Fée ne répondit rien malgré le visage qu'il affichait alors, semblant réfléchir à quelque chose, ou plutôt comme s'il semblait vexé et boudeur. Néanmoins il se contenta de prendre une chaise tout en fixant l'horloge de la pièce qui coupait le silence de son tic-tac presque angoissant mais qui s'accordait avec le son de la pluie tapotant sur la fenêtre comme si elle réclamait à rentrer dans la pièce pour apprécier la bonne ambiance. Inspecteur Tournesol se retourna vers la vitre pour regarder dehors un instant avant, sur invitation de son nouveau collègue, de reprendre elle aussi une chaise sur laquelle elle s'assit d'un bond. Elle laissait ses pieds balancer tout en regardant Détective Fée reprendre ses outils.

« En parlant de cela, justement, Inspecteur... »

Tournesol releva le nez de l'affiche pour fixer de ses grands yeux curieux le détective, l'invitant à poursuivre.

« Si vous me permettez l'indiscrétion : où se trouvent vos supérieurs présentement ? Je veux dire, vous n'êtes certainement pas seule sur l'enquête, et ils pourraient être intéressés à l'idée de savoir que vous sortez avant ce soir. Vous voyez ce que je veux dire ? »

Isabella plissa les yeux, détournant légèrement la tête sans pour autant quitter le journaliste du regard. Malin. Très malin ; elle sentait bien qu'il cherchait à lui demander d'un air détourné où se trouvaient ses parents. Mais elle ne comptait pas lui répondre si facilement. Elle ne devrait pas avoir trop de mal à lui mentir, après tout il ne semblait pas extrêmement malin en vrai, il savait juste bien jouer son rôle, voilà tout. L'inspecteur posa son coude sur la table avec un sourire, appuyant sa joue ronde sur sa main tout en gardant la tête légèrement penchée et relevée en un regard oblique qui voulait tout dire. Le détective releva la tête de son travail au même moment, ajoutant brièvement :

« Oh, j'oubliais : cela ne vous gêne pas que je continue de travailler sur cette... affaire en cours, j'espère.
-Oh non, loin de moi cette idée, continuez, continuez... »

Tournesol sourit d'un air taquin avant de se retourner un peu sur sa chaise, se tenant du bras droit au dossier et du bras gauche à la table tout en se penchant un peu en arrière dans une position de confort, les jambes croisées. Elle se remit à fixer Fée avec un sourire de défi : voyons s'il serait capable de déceler le moindre de ses mensonges, elle aimait bien jouer avec le mental de ses semblables.

« Vous ne me faites pas confiance ? Vous savez, je suis bien capable de mener mon enquête à bien toute seule. Les policiers ne sont pas moins capables que les détectives de travailler en solitaire. Mais si vous voulez le savoir, mes supérieurs sont occupés sur une autre affaire, ils m'ont donc chargée de venir ici. Mais vous avez raison, je ne suis pas seule... »

Isabella sourit : l'excuse de la pyjama party chez une amie marchait à tous les coups. Il suffisait à Tournesol de tourner cela de la bonne façon pour que cela soit compréhensible.

« Comme cette ville ne fait pas partie de notre juridiction, et mes supérieurs n'ayant pas le temps de s'occuper de cette affaire, j'ai été envoyée dans le commissariat de nos collègues locaux et je travaille en duo avec un autre agent chez qui j'habite temporairement. Je croyais vous en avoir parlé. »

Elle leva le doigt d'un air élémentaire.

« Vous savez : mon agent infiltré pour le bal. Mais je ne vous en direz pas plus petit tricheur ! »

Elle lui fit un clin d'oeil avant de se replacer normalement sur la chaise. Elle avait le réflexe lorsqu'elle se remettait droite sur une chaise de balancer des pieds, ce qui la forçait à se pencher un peu pour ne pas reculer par à-coups. Isabella regarda ce que faisait le journaliste : il était en train de préparer une affiche, ou plutôt pour le moment de tenter d'arranger le titre qu'il avait barré à cause d'elle. Il avait tracé plusieurs cases où se trouvaient quelques notes codées : des chiffres et des lettres. Elle pencha la tête sur le côté avec un sourire curieux.

« Quel plan bien organisé ! Vous êtes nombreux dans votre bureau de détectives ? J'ai fait trop peu de recherches pour connaître cette information. »


Crédits @ Symphonie

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rose et Bleuet dans une pluie de Gris [Pv. Lapinou]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rose et Bleuet dans une pluie de Gris [Pv. Lapinou]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eh petite, oh pardon, petit : tu sais dans la vie, y'a ni méchant ni gentil. || ft Darrin.
» La nuit tous les chats sont gris. Ou pas. - Caroline&Cassiopée
» Fais attention, te brûle pas ... non je rigole.
» La couleur rouge se répand dans la pluie qui tombe au printemps — « XIN »
» La nuit, tous les chats sont gris... Sauf moi, je suis rose! (terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail High School :: Deuxième étage :: Salles de cours :: Salle du club de Journalisme-
Sauter vers: