AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionLe dernier numéro du journal du forum~♥

Partagez | 
 

 American Dream [Sheila Phénix et Kiba Arigeta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sheila Phénix
« Désolée, je me suis perdue dans ma chambre... »
avatar

Activité : Très Actif
Messages : 192
Date d'inscription : 01/04/2014
Age : 20
Localisation : Perdue quelques part (enfin je crois que je suis quelque part)

Carte d'identité
Capacité Active: Griffes poussent quand elle veut
Capacité Passive: Ouïe surnaturelle
Relations:

MessageSujet: American Dream [Sheila Phénix et Kiba Arigeta]   Lun 6 Juil - 12:01


La fatigue me tenait, guidant mes mouvements jusqu'à mon lit. Je me sentais un peu seule depuis le départ soudain de ma colocataire. En soupirant, je m'écroulais sur mon lit, après avoir enfilé ma chemise de nuit. La fenêtre était grande ouverte pour laisser passer un peu d'air frais durant la nuit. Je repoussais la couverture au pied, n'en ayant nul besoin au vu de la chaleur. Je fermais les yeux, serrant mon oreiller dans mes bras avant de plonger dans le monde des rêves.

La chaleur écrasante me réveilla. Je n'ouvris tout d'abord pas les yeux, écoutant les sons aux alentours avant de trouver plusieurs choses étranges. Tout d'abord, la dureté de mon lit. Lorsque je m'étais endormi hier, il était tout moelleux et accueillant ! Et ce matin, il me semblait horriblement dur. Serrant toujours plus mon oreiller contre moi, j'écoutais la vie alentour, ne comprenant pas pourquoi je ne reconnaissais pas la langue que parlaient les gens dans les immeubles alentours. J'ouvris les yeux et ne parvint plus à parler. Sérieusement, que c'était-il passé ? Je fixais l'étendu du parc, surprise et totalement perdue. Je ne comprenais pas. Hier, j'étais dans mon lit, aujourd'hui, je me trouvais allongée sur un banc, dans un parc, dans un pays inconnue. Pourquoi ? Comment ? Le coeur battant trop vite, je me relevais, regardant autour de moi, cherchant quelqu'un, quelque chose, n'importe quoi pour m'indiquer où je me trouvais en ce moment. Mais il n'y avait rien à part les bruits de conversations. Et Kiba. Je ne l'avais d'abord pas vu. Il était nu et je détournais rapidement les yeux, regardant et espérant qu'il y aurait quelqu'un d'autre. Mais non, nous étions tout les deux ici, lui nu et moi en chemise de nuit avec juste un oreiller pour me défendre. Je jetais d'ailleurs l'objet à la figure de garçon. J'avais besoin d’extérioriser ma peur et ma panique. Et puis bon, être timide, ça allait bien deux secondes mais dans ce genre de situation, ça n'était pas du tout utile !

- Aller debout !

Je serrais les poings, me sentant empli qu'une colère sourde et totalement inutile et contre-productive. Mais tant pis. Je me figeais, entendant soudainement des bruits de pas.

- Y a des gens qui viennent ! On doit partir !

Une sorte d'instinct animal me dictait soudainement ce que je venais faire, prenant l'entière possession de mon cerveau.




_________________



Avatars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba Arigētā
« Roar crack ah non pas ma jambe plouf »
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : en haut d'une voie... nu

Carte d'identité
Capacité Active: lorsqu'il y a du silence il crée une dispute entre deux personne
Capacité Passive: mâchouille constament quelque chose
Relations:

MessageSujet: Re: American Dream [Sheila Phénix et Kiba Arigeta]   Dim 19 Juil - 15:39

Kiba rentrai enfin dans sa chambre, après une journée des plus éprouvant il passât tout son temps à se prendre des tuile , que dis je des toit sur la tête cela aller de la glissade sur peau de banane à se faire poursuivre par une folle armé d'un stylo et un scalpel pour avoir dit un oui en l'air, bon okay devant Elisabeth Mably qui lui demander ses dents mais bon...

c'est donc après un long soupir qu'il se déshabillat s’allongeât dans son futon et s'endormie progressivement laissant ses barre en fer dans un coin de la chambre. Sa nuit comme toutes ses nuits était mouvementé. il bougeait des partout ronflant comme un ours et perdant le peu de couverture qui le recouvrait.

Les rayon du soleil commença enfin a toucher son visage quand soudain un oreiller l’attaquât ce qui le réveilla. il entendit dans la ligné:

- Aller debout

dans un sursaut il se mis a mordre le dit oreiller en hurlant sur ce dernier

C'EST QUOI CE TRUC JE VAIS TE TUER!!!!

lorsqu'il realisat qu'il mordait un oreiller innocent il le tendit ou du moins ce qu'il en restait c'est à dire un tas de tissus de plume et de bave à sa propriétaire en murmurant un désolé...

HEY ! mais je te connait toi tu etait au bal je crois. c'etait quoi ton nom déjà ? je me souvient de cette odeur mais je n'arrive pas à y mettre un nom ...

apres quelque minute ,il se mis a sentir une odeur quand sa collègue se mit à dire

- Y a des gens qui viennent ! On doit partir !

Des gens vienne il renifle il sont trois il renifle et il ont des lance petite barre. attend on va leur demander qui il sont

effectivement trois policier de la NYPD pistolet à portée de main apparut devant eux. Kiba avec ça subtilité sans pareille approcha les deux bras grands ouvert affichant son plus grand sourire:

salut vous êtes qui les gars ?  et pourquoi vous avez des lance petite barre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Sorcières (PNJ)
« -Peace and looove !♥ -Nevi, couché... »
avatar

Activité : Absent
Messages : 27
Date d'inscription : 20/04/2013

MessageSujet: Re: American Dream [Sheila Phénix et Kiba Arigeta]   Mer 22 Juil - 11:10

PNJ - New York City Police Department
Légende : l'italique correspond à la langue parlée dans le pays-dit.

Dans le quartier, un grand nombre de policiers semblaient tourner. Pour tout dire il n'était pas difficile d'apercevoir leurs voitures de part et d'autre du parc bien que ce ne fut pas celui-ci qui fut surveillé, aussi les trois hommes qui apparurent alors à son entrée étaient plus détendus que leurs collègues, ce qui ne les empêchait pas de garder l'arme à portée de main. L'un d'entre eux, un petit gars au bouc arrogant qui était en train de parler avec de grands gestes pompeux à ses deux accompagnateurs, manqua de s'étouffer en remarquant soudain face à lui un autre petit gars nul comme un ver qui les regardait avec de grands yeux, mais surtout de grandes dents.

Woh pu...
Salut, vous êtes qui les gars ?  Et pourquoi vous avez des lance-petites-barres ?


Ne comprenant pas un traître mot du japonais de Kiba, les agents échangèrent quelques regards pour se confirmer qu'ils voyaient bien la même chose. Un grand maigre aux lunettes tordues tenta de se redonner consistance en remontant ces dernières sur son nez, tremblant dans cette unique entreprise.

C-ce garçon doit être un ét-tranger...
Merci l'intello, on l'aurait pas deviné !
, coupa le premier avec un regard plein de reproches. T'en a encore d'autres comme ça ?!

Ceci dit, il dégaina aussitôt l'arme qui tapait contre son flanc, braquant le canon de son Glock 37 vers la tête de Kiba. Il attendit une demi-seconde avant de lancer par dessus son épaule au troisième homme qui était resté en arrière, les bras croisés :

Becket ! Tu l'attrapes !

Ledit Becket, un homme de grande stature et à la carrure plutôt impressionnante qui s'assortissait pourtant à son teint chocolat et le rendait avec sa barbe de trois jours très soignée et son regard posé bien plus imposant que ses deux collègues, releva un sourcil avec un air exaspéré.

On se défile à la dernière seconde hein...

Le premier officier répondit en crachant tandis que son collègue afro-américain s'approchait de Kiba tout en restant à distance respectable, lui parlant d'une voix forte et menaçante, ramenant sa main sur son arme sans pour autant la sortir pour le moment :

Vos tenues portent atteinte aux lois de notre pays, je vais vous demander de nous suivre jusqu'au commissariat le plus proche où vous serez pris en charge. Vous comprenez ce que je dis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheila Phénix
« Désolée, je me suis perdue dans ma chambre... »
avatar

Activité : Très Actif
Messages : 192
Date d'inscription : 01/04/2014
Age : 20
Localisation : Perdue quelques part (enfin je crois que je suis quelque part)

Carte d'identité
Capacité Active: Griffes poussent quand elle veut
Capacité Passive: Ouïe surnaturelle
Relations:

MessageSujet: Re: American Dream [Sheila Phénix et Kiba Arigeta]   Mer 22 Juil - 11:43


J'abandonnais mon oreiller que Kiba avait totalement déchiqueté. Il renifla l'air, m'indiquant que trois hommes s'avançait. Oui ... ça, je l'avais deviné toute seule. Mais c'était quoi les lances petites barres dont il parlait ? Des flingues ? Cela voulait dire que c'était des policiers. Avant que je ne pus faire quoi que ce soit, Kiba se leva, se dirigeant vers les policiers qui étaient soudainement apparu. A leur tenu, je devinais sans mal que nous n'étions plus au Japon. Mais où alors ? Aux Etats-Unis ? Les nombreuses séries que j'avais vu m'y firent vraiment penser.

- salut vous êtes qui les gars ? Et pourquoi vous avez des lance petite barre ?

Non non non ! Pourquoi avait-il fallu qu'on me colle un abruti pareil ? J'aurais pu tomber avec Wataru mais non ... J'étais avec Kiba. Qui se faisait aborder par les trois policiers. L'un deux dégaina son arme et la pointa sur Kiba. Je ne parvenais pas à comprendre ce qu'ils disaient mais une chose était sûre, il fallait que je sorte le jeune homme de là avant qu'il ne fasse une autre gaffe et morde le noir qui avait l'air de vouloir s'emparer de lui. Sauf que les policiers ne semblaient pas m'avoir remarqué ... Alors que devais-je faire ? Rester planquée dans mon coin et attendre que l'orage passe ? Non, décidément non. Je ne me voyais pas laisser Kiba tout seul au mains de ces types d'autant plus qu'il leur montrerait sûrement ma présence. Doucement, je m'approchais de mon ami et lui saisit la main avant de le tirer violemment quitte à ce qu'ils m'en veuillent après.

- Il faut qu'on se tire d'ici !

Je commençais à courir, tirant Kiba pour échapper à ces trois policiers qui parlaient sûrement anglais. Je ne comprenais qu'un peu cette langue alors pour rentrer, cela allait être compliqué d'autant plus que nous n'avons ni lui, ni moi, de téléphone.

_________________



Avatars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba Arigētā
« Roar crack ah non pas ma jambe plouf »
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : en haut d'une voie... nu

Carte d'identité
Capacité Active: lorsqu'il y a du silence il crée une dispute entre deux personne
Capacité Passive: mâchouille constament quelque chose
Relations:

MessageSujet: Re: American Dream [Sheila Phénix et Kiba Arigeta]   Ven 14 Aoû - 15:56

Vos tenues portent atteinte aux lois de notre pays, je vais vous demander de nous suivre jusqu'au commissariat le plus proche où vous serez pris en charge. Vous comprenez ce que je dis ?

Kiba regarder les deux commissaire avec un regard plein incompréhension. quand il remarqua la matraque du plus petit à sa ceinture. Et ce mis à s'exclamer avec une voix proche de l'hurlement :

UNE BARRE!!! JE LA VEUX!!!

il se rua sur la ceinture de se dernier avec une vitesse que l'on ne pourrait pas croire un humain capable d'atteindre. c'était comme si il s'était téléporté sur la matraque du gardien de la paie; il commencer à la machouiller quand sa colègue de fairy tail le tira violament ce qui, grace à la force expectionnel de Kiba , arrachat la ceinture avec la matraque le holster et les menotte du policier

- Il faut qu'on se tire d'ici !  

Et c'est à ce moment que l'on pouvait croire que écaflip cf lore de wakfu ou dofusétait contre ce pauvre agent. Car les menote s'envola et s'ouvra. les clefs sorti de leur serrure. Kiba par un réflexe presque félin avala les dites clef et repris la matraque avec ses dents . Et c'est dernier ce referma sur les poignet de l'agent qui braquait un revolver sur le jeune homme.

oK on cours mais monte sur mon dos on ira plus vite

en même temps que Kiba disait cela il prit Sheila dans ces bras et ce mis dans une course sans retenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Sorcières (PNJ)
« -Peace and looove !♥ -Nevi, couché... »
avatar

Activité : Absent
Messages : 27
Date d'inscription : 20/04/2013

MessageSujet: Re: American Dream [Sheila Phénix et Kiba Arigeta]   Lun 17 Aoû - 14:20

PNJ - New York City Police Department
Légende : l'italique correspond à la langue parlée dans le pays-dit.

Les policiers semblaient décidés à arrêter ces deux fauteurs de trouble, ou plus particulièrement Becket voulait tenter d'appréhender Kiba le plus calmement possible pour éviter les débordement, mais tous firent des bonds de surprise lorsqu'il s'écria :

UNE BARRE !!! JE LA VEUX !!!

Personne n'avait compris ce qu'il disait, mais sur le coup ils étaient terrifiés. Becket sortit son arme, mais trop tard : le garçon avait déjà bondit à la ceinture du premier agent (que nous nommerons Joe Dalton en référence à Lucky Luck pour des raisons évidente de simplification des désignations et oui j'ai fait toute cette longue phrase juste pour dire ça) et se mit à mâchonner la matraque de ce dernier alors que Becket se débattait avec son holster, désarçonné et ne parvenant pas à comprendre l'acte de Kiba. Joe se mit à paniquer, s'agitant en criant et ce sans avoir l'idée d'utiliser sa propre arme.

Putain ! Faites-le lâcher ! Vite !!
Il faut qu'on se tire d'ici !


Sheila ne laissa pas le temps aux agents de police de réagir, attrapant Kiba et tirant si fort que la ceinture de Joe lâcha brusquement. Les trois agents regardèrent, impuissants, la matraque, les menottes, le holster et tout accessoire pouvant les accompagner s'envoler sous leurs yeux. Les menottes, que Joe oubliait sans cesse de refermer, retombèrent directement sur ses poignets et le choc de la chute les fit se refermer. Face à la situation irréaliste, aucun des trois agents n'eut l'idée d'attraper les clés, et heureusement pour eux car Kiba aurait gobé leurs main avec le jeu de clés, se jetant tout de suite après sur la matraque qu'il emporta avec lui tandis que sa camarade le tirait. Joe poussa un cri lorsque son pantalon retomba soudain sur ses genoux.

Maman !!

Becket et le dernier agent que nous nommerons pour sa part Courage le chien peureux - Courage pour les intimes - se retournèrent vers Joe Dalton avec des airs ahuris.

Qu'est-ce que... ?!
Putain, retirez-moi ça, vite !!
B-B-Becket, i-ils s'enfuient !


Alarmé par l'appel de Courage, Becket bondit sur ses jambes pour se lancer à la poursuite du nudiste qui portait à présent sa camarade en princesse - c'est ce qu'il appelle le dos ça ? - laissant derrière lui Courage et Joe Dalton qui se tourna vers le premier en vociférant :

Toi, sort tes clés et aide-moi !!
J-j-je n'sais pas, j-j'ai un d-doute sur le fait que t-t-tu pourrait me m-mordre.
'Foiré !


Après quelques secondes, Becket revint, bredouille, retrouvant toujours Joe Dalton en caleçon qui vociférait après Courage qui refusait de le détacher : Kiba et Sheila avaient réussi à semer le policier trop lent pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheila Phénix
« Désolée, je me suis perdue dans ma chambre... »
avatar

Activité : Très Actif
Messages : 192
Date d'inscription : 01/04/2014
Age : 20
Localisation : Perdue quelques part (enfin je crois que je suis quelque part)

Carte d'identité
Capacité Active: Griffes poussent quand elle veut
Capacité Passive: Ouïe surnaturelle
Relations:

MessageSujet: Re: American Dream [Sheila Phénix et Kiba Arigeta]   Mer 26 Aoû - 12:38


Je réussis à tirer le bras de Kiba mais il tenait si fort la ceinture du policier que celle-ci se déchira. Kiba engloutit les clefs et la matraque d'un seul coup. J'écarquillais les yeux en le voyant faire. Etait-il vraiment humain ? Je me repris ! Je pouvais parler moi avec mes griffes et mes oreilles en pointe !

- OK on cours mais monte sur mon dos on ira plus vite !

Je hochais la tête mais il m'attrapa avant, me portant dans ses bras avant que je ne monte sur son dos. Les policiers nous poursuivaient en hurlant des mots dans ce qui ressemblait à de l'anglais. La vitesse de Kiba était phénoménales et nous ne mîmes pas longtemps à les semer pour mon plus grand bonheur. Sauf qu'il nous restait plusieurs problèmes : tout d'abord, nous étions dans une ville inconnue où les gens parlaient un anglais bizarre ; j'étais en chemise de nuit et Kiba ... était tout nu.

- Pose-moi ! Aller s'il te plaît !

Il fallait que je m'écarte de lui, entièrement gênée par son impudeur. Il nous fallait des vêtements. En soi, je savais comment faire. J'avais déjà volé des choses mais là, c'était différent. Je ne connaissais rien de leur système d'antivol, absolument rien. Et puis, ce n'était pas moral. Et depuis que j'étais à Fairy Tail, je faisais tout pour être dans les rangs et ne pas enfreindre le règlement. Pas trop du moins.

- Ecoute Kiba, je peux nous trouver des fringues et peut-être même de la nourriture et un téléphone !

_________________



Avatars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: American Dream [Sheila Phénix et Kiba Arigeta]   

Revenir en haut Aller en bas
 
American Dream [Sheila Phénix et Kiba Arigeta]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J.J ~ My American Dream
» American Dream
» Dream of Ewilan
» musique amerindienne
» National Congress and Convention of Haitian-American

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail High School :: Généralités :: Sujets cachés :: Évènement Voyage :: Monde-
Sauter vers: