AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionLe dernier numéro du journal du forum~♥

Partagez | 
 

 Journal du Mois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isabella Calvetti
« Inspecteur Tournesol au rapport ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 83
Date d'inscription : 30/06/2014
Localisation : Matteooooo !

Carte d'identité
Capacité Active: Communique avec les plantes
Capacité Passive: A l'odeur de la fleur préférée de son interlocuteur
Relations:

MessageSujet: Journal du Mois   Mer 25 Fév - 23:25

Fini les vacances pour le journal de l'établissement, il est temps de mettre un peu de fraicheur dans la place ! Cette année tandis que vous irez vous faire rôtir à la plage vous pourrez craner en ayant entre vos mains le dernier numéro de Fairy Tail Monthly avec toutes ses informations croustillantes à propos du dernier événement du forum ainsi que tout les petits ragots à connaître sur les vacances de l'équipe du journal. Dans ce numéro, retrouvez un zoom sur le membre du mois exceptionnellement, encore en échange des courriers du journal.. Un peu de soleil avec le numéro du Fairy Tail Monthly du 1er Juillet 2015, bonne lecture !✿

Pour ce numéro, un grand merci à Matteo Calvetti et Miha Rasu qui ont mis la main à la pâte pour nous donner les derniers scoops du moment et des échantillons du design d'été ! Merci également à Janus Voliakov qui a aidé à la recherche d'images et à la rédaction de l'histoire des vacances du journal !


L'été est sur le pas de votre porte avec sa chaleur, son sourire rayonnant et ses grands mystères ! Cet année, le journal de l'établissement met un terme à ses propres vacances pour suivre les vôtres, empoignant deerstalker, loupe et pipe pour enquêter sur les nouveautés estivales, dégainant l'appareil photo pour préparer les contes de cette année et ne quittant jamais leurs calepins à la recherche des informations en or du moment !✿



Mystères estivaux
Zoom sur l'événement estival de cette année et sur les mystérieuses disparitions causées par une drôle de sorcière blanche.




Ce qu'il vous faut
✿ 275g de farine
✿ 1 oeuf
✿ 150g de sucre
✿ 100g d'huile de tournesol
✿ 150g de lait
✿ 1 gousse de vanille
✿ 1 sachet de levure chimique
✿ 1 pincée de sel
✿ 100g de pépites de chocolat au lait ou de chocolat au lait concassé

Pour la déco
✿ 100g de chocolat au lait
✿ 8 bâtonnets au chocolat (comme des mikado)
✿ 1 sachet de vermicelles colorées OU de pépites de chocolat au lait
(Peut aussi être fait avec de la noix de coco rapée [accompagnée de 100g de chocolat blanc] ou avec des fruits secs concassés selon les préférences)

Cette recette surprenante est aussi amusante à faire qu'à déguster : le Gravity Cake, aussi nommé Muffin en Suspension. Il va s'agit pour vous, si vous acceptez votre mission, de reproduire sur un gâteau un effet tel que si vous versiez le contenu d'un sachet de sucreries dessus, le tout de façon à ce que ce soit figé en l'air.

Pour ce faire, il vous faudra dans un premier temps gratter la gousse de vanille dans le lait pesé au préalable - oui, on vous le fait peser ici, tout à fait - et de mélanger la levure dans la farine. Pendant que vous ferez préchauffer le four à 200° (soit thermostat 6), mélanger l'oeuf et le sucre dans un grand saladier, ajoutez-il le mélange de lait vanillé et de farine levurée (oui oui) avant de verser l'huile préalablement mise de côté et la pincée de sel. Si vous souhaitez faire le gâteau sans la décoration, il est conseillé ici d'ajouter une vingtaine de grammes de sucre ; sinon, contentez-vous de mélanger pour lisser le tout avant d'ajouter le chocolat concassé (ou les 100g de pépites).

La pâte prête, vous devrez vous emparer de caissettes à muffins pour verser le délicieux mélange à l'intérieur avant de l'envoyer faire un tour dans le four à 200° (th6) pendant 10 ou 15 minutes selon le four. Gardez l'oeil ouvert ! Car si les muffins prennent trop de couleurs, il vous faudra abaisser la température à 180° (th5), afin que, quand vous sortirez les gâteaux pour en vérifier la cuission, lorsque vous enfoncerez la lame d'un couteau dans la pâte doré il en ressorte parfaitement propre.

Il vous faudra attendre que les gâteaux refroidissent avant d'orner le délice : versez vos ornements, pépites ou vermicelles, dans une assiette creuse et faites fondre le chocolat au lait à part doucement. Laissez tiédir le chocolat fondu et trempez vos bâtonnets ou mikados dans celui-ci ou le badigeonner avec un pinceau avant de le recouvrir des décorations que vous avez mises dans un assiette en le plongeant dedans. Une fois le mélange durci sur le mikado, plantez-le dans votre futur Gravity Cake puis badigeonnez le dessus du gâteau avec du chocolat pour verser d'autres pépites ou vermicelles dessus pour donner l'effet de cascade. Renouvelez l'opération pour chaque Gravity Cake.

Finissez votre décoration comme vous le souhaitez, vous pouvez ajouter en haut du bâtonner un petit sachet que vous pouvez un peu gonfler pour un effet de relief et ajouter à l'effet de cascade d'abondance. Les muffins sont tout aussi agréables à manger avec que sans décoration et même s'ils se conservent assez mal ils sont encore bons le lendemain.✿

Ce gâteau s'auto-détruira dans 3, 2, 1... MANGEZ !




Le Premier Juillet 2015, une drôle de demoiselle avec des oreilles de chat et une robe toute blanche est entrée en trottinant à l'académie, glace à la main, parfaitement innocente. Le même jour ont disparu deux jeunes filles en plein dans leurs activités, suivi dans la nuit de trois autres filles et d'un garçon avant que le lendemain ne disparaissent à nouveau trois garçons et une fille. Sheila, Kiba, Jeff, Kazuko, Wataru, Elisabeth, Janus, Eva, Marie-Ange et Okimi se retrouvent soudain envoyés aux quatre coins du monde à devoir retrouver seuls et sans rien sur eux le chemin pour retourner à l'Académie des Fées !

La sorcière blanche Nevi à encore frappé, et cette fois-ci ce n'est pas un simple Filtre d'Amour qui secoue l'académie, mais des disparitions angoissantes qui secouent tout Magnolias tant elles manquent d'explication ! Cependant, tandis que le monde est dans l'incompréhension la plus totale, un élève arrive en courant et passe dans toutes les classes pour annoncer la nouvelle : une étrange fille-chat noire a trouvé refuge dans un appartement désaffecté et dit savoir comment aider les amis des disparus. Les élèves disparus parviendront-ils à rallier Magnolias ?!

À cette question, le journal vous répond en vous donnant toutes les informations à savoir sur l'événement ! Si vous voulez aidez les disparus, rendez-vous immédiatement à l'APPARTEMENT DÉSAFFECTÉ face à l'académie dans lequel Nevi la Sorcière Noire vous attend pour vous donner toutes les indications nécessaires. AÉROPORTS et RÉSEAUX sont ouverts à ceux qui veulent rejoindre ou contacter les disparus dans un véritable voyage autour du MONDE, espérons qu'il ne nous prendra pas 80 jours !

À New York, dans le quartier d'Harlem, Kiba et Sheila qui ont disparu en pleine nuit vont se réveiller tous deux sur un banc d'un parc près duquel un incident criminel a été déclaré, rendant toute la police des environs vigilante. Le premier qui dort parfaitement nu depuis toujours se retrouve donc sans rien sur lui, pas même ses barres de fer adorées et prêt à être accusé de perversion par la police locale dont le langage lui est parfaitement inconnu, tandis que la seconde va faire face au fameux cauchemar de se réveiller en plein jour dehors avec un pyjama et pour seule "arme" un oreiller serré dans ses bras.

Plus loin, dans la banlieue Parisienne, se trouve une petite demeure appartenant à un vieux couple dont l'immense grenier regorge de trésors mais surtout d’araignées, ces ennemies terribles de la jeune Kazuko qui se retrouve ici avec son carnet et ses marshmallow et accompagné d'un drôle de chevalier servant en l'étrange Jeff qui n'a sur lui plus aucun de ses vêtements féminins mais seulement un maillot de bain parfaitement masculin et des lunettes fraichement remises sur son nez après avoir tenté de se sécher. Dieu sait comment le vieux couple accueillera le fait d'avoir deux curieux dans leur grenier dont l'une en train de paniquer face à ses bêtes noires.

Faisons demi-tour pour retourner sur le continent américain où, au Brésil, dans le magnifique Rio de Janeiro qui est en fête ce jour-là, Wataru ... et Elisabeth en pleine crise de somnambulisme et finissant son équation sur le front du premier se retrouvent dans les vestiaires masculins d'une équipe de foot qui est justement à peine en train de se déshabiller juste à côté après un match éprouvant et qui ne demande qu'à aller prendre une douche dans ces mêmes douches où se retrouvent les deux jeunes élèves.

Mais le plus surprenant sans doutes est de trouver en plein milieu d'une réserve naturelle d'Afrique Centrale un Janus en tenue de mascotte lapin avec quelques affaires dessous certes mais pour seul objet à la main des ballons et une Eva en tenue de patinage qui a déjà ses patins en train de s'enfoncer dans le sol de la savane locale sous un soleil éclatant qui risque d'être un lourd fardeau à soutenir avant d'atteindre le village le plus proche. D'autant qu'ils ne se trouvent pas seuls lorsqu'ils reprennent conscience : tout autour d'eux se repose un troupeau entier d'éléphants, mignon et effrayant à la fois !

Et n'oublions pas, plus proches certes du Japon mais qui doivent regretter l'été, la lanceuse de défi Okimi qui n'a que sa console pour se consoler dans sa tenue d'intérieur et Marie-Ange qui vit elle-aussi ce cauchemar de se retrouver en serviette de bain avec pour seule arme sa brosse à cheveux au milieu d'un pont très visité de Saint-Petersbourg, dans le froid glacial de la Russie, en espérant qu'elles trouveront des vêtements et un abri avant d'attraper un rhume, les pauvres !

Pour cet événement, c'est Miha Rasu qui est en charge de gérer les PNJ aléatoires et les sorcières, tandis que certains de nos participants pourront rencontrer, petite surprise de cet événement, des PNJ contrôlés par d'autres membres qui viendront rejoindre l'académie après l'événement ! Que c'est excitant !♥ (Oui, je risque de beaucoup la répéter cette phrase. ^^)


Père Castor, raconte-nous une histoire~♫ Ah, souvenirs souvenirs ! Qui n'a jamais eu le petit plaisir caché d'écouter quelqu'un raconter une histoire et de l'imaginer, de la développer... À Fairy Tail, personne ne s'en cache puisque nous racontons notre merveilleuse histoire au quotidien ! Le journal de l'établissement vous propose donc comme jeu cette fois-ci un petit quelque chose qui devrait vous faire plaisir : vous rappelez-vous de ces petites rédactions libres que les plus jeunes font peut-être encore en classe ? Voici un sujet que vous avez peut-être eu : racontez en quelques paragraphes une histoire à partir de l'image ci-dessous. Mais attention, il y a des contraintes ! Tout d'abord, le personnage principal doit être le vôtre (pour les DC c'est vous qui choisissez votre personnage préféré) même si vous pouvez ensuite jouer n'importe quel personnage du forum ou de la série ; ensuite, le mot "saucisson" doit apparaître au moins deux fois ! Enfin, le membre du mois doit apparaître quelque part, mais si vous voulez il peut ne pas avoir forme humaine.✿ Vous devez envoyer votre écrit par MP à quelqu'un du journal avant le 25 pour qu'il soit exposé dans le journal, il peut être très court ou très long la taille importe peu. Nous étudierons vos textes avec attention en établissant des critères, et celui qui sera considéré comme le meilleur - selon ces critères seulement puisque tous seront certainement géniaux - gagnera pour prix avec l'accord de l'administration le droit d'obtenir un pouvoir magique au choix pendant deux sujets et la possibilité de choisir les actions d'un des personnages de l'administration dans son prochain message de RP ! Alors à vos crayons, on compte sur vous !✿



Ce qu'il vous faut
✿ Un ballon de baudruche
✿ Des journaux et magazines à jeter
✿ 2 tasses de farine
✿ 2 tasses d'eau
✿ 1 cuillère à soupe de sel
✿ De la peinture
✿ Du papier crépon de couleur
✿ Toute autre décoration désirée
✿ Des BONBONS !

(pour des formes plus élaborées qu'un simple ballon, ajoutez du papier cartonné et du ruban adhésif)

L'été, c'est le moment des fêtes, c'est la période où l'on retrouve les amis et où l'on retombe en enfance quel que soit l'âge, et vous avez raison, il n'est jamais trop tard pour grandir alors vous pouvez bien prendre un peu de retard ! Et quoi de mieux en la période du soleil que d'emprunter les coutumes du pays du soleil : sortez les tapas et les éventails, aujourd'hui c'est Piñata Party !

Avant de commencer, il est primordial que vous ayez de l'espace. Mettez-vous sur une table bien dégagée sur laquelle vous étalerez des journaux et des magazines ou une nappe jetable afin de protéger votre établi. C'est fait ? Bien, commençons donc le corps de votre Piñata : emparez-vous du ballon de baudruche et gonflez-le. Faites bien attention à ce qu'il ne soit pas trop gonflé, mais qu'il ne soit pas lâche pour autant ! Préférez le ballon rond pour mettre plus de... contenu.♥ Si vous voulez une forme plus élaborée, ajoutez le papier cartonné découpé de la manière dont vous le souhaitez que vous collerez au ballon avec du ruban adhésif.

Laissez à présent le corps de côté, et emparez-vous d'une boîte quelconque, comme une boîte de glace vide (miam) dans laquelle vous mélangerez les deux tasses de farine, les deux tasses d'eau et la cuillère à soupe de sel. Mélangez bien jusqu'à-ce que la colle à papier mâché ainsi obtenue soit lisse, il se peut que des grumeaux de farine persistent mais ce n'est pas trop grave. Dans les journaux que vous aurez récupéré, découpez des bandes. Combien ? BEAUCOUP, parce qu'il va falloir bien recouvrir votre piñata et selon sa taille cela peut demander énormément de bandes. Vous allez devoir enduire les bandes de papier avec la colle à papier mâché, vous pouvez utiliser vos doigts pour éliminer l'excédent après les avoir trempées, pensez juste à bien vous laver les mains après. (C'était le conseil ludique du jour.)

Reprenez le corps de votre Piñata et collez les banches de papier mâché sur le ballon de baudruche en les étirant bien sur la surface et en les entrecroisant jusqu'à ce que toute la surface soit recouverte. Ne couvrez pas le nœud du ballon, car c'est ici que les bonbons rentreront. Il vous faut trois ou quatre couches de papier mâché, mais ATTENTION : laissez bien chaque couche sécher avant d'en ajouter une autre. Lorsque vous aurez bien séché votre Piñata, vous pourrez passer à la décoration !

Tout d'abord, sans retirer le ballon afin que la piñata ne se casse pas, peignez la surface du papier mâché de la couleur que vous voulez, si possible assortie avec le papier crépon car elle risque de se voir au travers. Collez ensuite des bandes de papier crépon sur la piñata pour lui donner sa couleur de base. À partir de là, vous pouvez utiliser plusieurs couleurs de papier crépon : il va vous falloir découper de petites bandes, les plisser, faire des franges, bref tout ce que vous voulez que vous trouvez joli et festif pour orner. Une fois tout ceci prêt, il va falloir les coller de façon harmonieuse sur tout le ballon, par exemple comme sur l'illustration au dessus. Vous pouvez même coller d'autres décorations : des moules à cupcakes, des yeux mobiles en plastique, des carrés de tissu...

Voilà, nous y sommes presque, il ne reste qu'à remplir la piñata ! Armez-vous de ciseaux et... coupez le nœud du ballon ! Agrandissez si nécessaire le trou pour que les bonbons passent, puis faites deux petits trous de part et d'autre du ballon pour y glisser soit un ruban soit une ficelle pour suspendre la piñata. Vous pouvez à présent remplir le tout de bonbons, enfin ! N'en mangez pas trop, sinon ça se remarquera... Et surtout, couvrez le trou en haut, on ne veut pas qu'un galopin aille voler le contenu quand vous avez le dos tourné, non mais ! Vous pouvez couvrir le trou avec du ruban adhésif et du papier crépon découpé en pompon si vous voulez pour rendre cela plus joli.

Vous n'êtes plus du tout loin de la fin. Choisissez trois ou quatre copains, achetez cinq ou six bouteilles de sodas, désignez un joli petit coin dégagé pour suspendre votre piñata, empruntez des battes de baseball à Cyrus et des serviettes pour vous couvrir les yeux, mettez-vous en place et... À L'ATTAQUE !✿




Les membres du journal sont partis en vacances pour se reposer des débuts difficiles du journal. Pour vous dés aujourd'hui, une gentille âme a bien voulu vous raconter en détail cela au cours de ce petit chapitre humoristique... Voici le premier chapitre de l'aventure en trois du journal du forum !


Boulet de canon humain, le professeur garant du club de journalisme entra soudain dans la salle du club sans crier gare, brandissant dans sa main droite des billets avec des étoiles dans les yeux. Il criait en boucle la même phrase avec dans la voix tant d'éclats de joie que tout le monde dans les couloirs s'était retourné sur son passage en interrogeant cet adulte si bruyant.
« Je les ai eus ! Je les ai eus ! »
Oreille tendue, il s’aperçut un peu tard du silence ambiant et balaya un instant des yeux la salle du club : elle était loin de réunir tous les membres, au contraire il n'y en avait que quatre à cet instant. En train de jouer sur son téléphone portable en laissant son visage s'illuminer à chaque fois que celui-ci sonnait, hanche coincée contre son épaule, Wataru était assis sur le rebord de fenêtre et releva les yeux vers le professeur avec un air interrogateur. Un peu devant lui, Amy et Eva étaient assises à la table du club, la première lisait quelques articles qu'elle commentait plus tôt et avait les cheveux qui avaient viré au bleu de surprise, tandis que la seconde avait recouvert son côté de table avec du papier journal pour s'appliquer à construire un objet qu'ils devaient certainement présenter dans le journal. La dernière membre, Isabella, était quant à elle sur la pointe des pieds devant le tableau blanc à dessiner dessus avec des feutres et regarda le professeur avec de grands yeux.
« Oh... Génial... Avouez que vous avez calculé votre moment pour être si peu ? »
Ne comprenant plus rien à la situation, tous les membres du journal étaient en train de le fixer avec surprise et interrogation. Ils échangèrent quelques coups d’œil, ne comprenant pas tout de suite où voulait en venir l'autre. Celui-ci se dirigea vers la table et se laissa tomber sur la chaise avec un soupir, posant son coude pour y appuyer sa tête avec désespoir, jetant au passage les billets sur la table. Amy dont les cheveux étaient toujours d'une étrange couleur se pencha pour observer ce qui était écrit, et changea soudain de couleur pour que ses cheveux deviennent d'un doré si brillant qu'ils auraient ébloui n'importe qui :
« Des billets pour Hawai ?!
-Quoi ?! »

Ne s'intéressant plus à leurs occupations précédentes - si ce n'est Wataru qui emporta son portable avec lui en le tenant toujours aussi précieusement - les journalistes se jetèrent par dessus l'épaule de la blonde pour admirer les billets en piaillant. Le professeur releva un sourcil mais après mure réflexion : il n'y avait rien de mieux qu'un petit groupe pour partir en vacances ? Il réfléchit un instant avant d'afficher un grand sourire :
« J'en ai eu assez et ce pour rien du tout, mais le départ et dans très peu de temps, si vous voulez venir dépêchez-vous d'aller vous préparer ! »
Et comme vous auriez pu vous en douter il n'eut pas besoin de le répéter deux fois car les quatre jeunes gens avaient déjà pris leurs jambes à leur cou, chacun son billet à la main, prenant à peine le temps de se donner rendez-vous à l'entrée du lycée. Quelques minutes plus tard tous se retrouvaient au point de rendez-vous. Amy fut la dernière à arriver, trainant sa valise derrière elle avec des cheveux bleu-vert de gêne. Elle s'arrêta en voyant l'air déconfit de Wataru.
« Désolée je suis en reta... Qu'est-ce qu'il se passe ?
-Sa copine peut pas venir parce qu'elle a un concours important
, expliqua Isabella, faisant redoubler les plaintes du jeune homme.
-Sheilaaaaa !
-Bon, si vous avez fini les jeunes on va y aller ! »

Sur ces mots, le professeur s'empara du col du haut de Wataru pour le tirer derrière lui en direction de la voiture, laissant les demoiselles y entrer tour à tour avant de monter à son tour à l'avant. Amy s'assit à l'avant en désespoir de cause, les autres ayant pris les places arrière où ils piaillaient déjà, enfin en tous cas Isabella, car Wataru s'était appuyé sur la fenêtre avec désespoir pour regarder l'école et donc sa chère et tendre s'éloigner à travers la vitre tandis qu'Eva tentait vaguement de suivre ce que disait Isabella, visiblement embarrassée. Amy se retourna en riant :
« Vous vous rendez compte ? Encore ce matin on travaillait et maintenant on part en direction de Hawaï !
-Hawaaaaï !
, s'écria en écho Isabella en levant les bras.
-"On a tout de même oublié de finir le numéro", lu Amy sur un papier sur lequel Eva venait d'écrire. Oups, c'est vrai.
-On s'en fout !
, s'écria soudain Wataru qui était visiblement vexé des précédents événements mais décidé à s'amuser. On part à Hawaï et tant pis pour le reste, on va profiter un point c'est tout !
-Ouaiiis ! »


Vingt minutes à peine que l'avion avait décollé et c'était déjà l'agitation à son plus haut point du côté des journaleux. Ceux-ci s'amusaient, criaient, piaillaient, s'envoyait des noms d'oiseau pour le simple principe de trouver un moyen de s'embêter les uns les autres et n'écoutaient plus du tout leur professeur qui, de toutes manières, avait baissé les bras et se contentait de lire un magazine à côté d'Eva, la seule un tant soit peu calme du groupe qui se contentait de tenter de comprendre ce que disaient les autres entre deux visionnages de vidéos sur son moniteur. Après un moment, Isabella se laissa tomber à plat ventre sur le dossier de son siège pour se trouver face au professeur qui releva à peine les yeux. Il eut un violent mouvement de recul quand ce fut au tour d'Amy de littéralement bondir sur les épaules d'Isabella pour le regarder avec les mêmes yeux puis à Wataru qui manqua d'empaler le magazine avec sa hache en se jetant sur le dossier voisin.
« On a quelque chose de prévu pour ces vacances ?, demanda la première.
-Des visites ? Du shopping ?, poursuivi la seconde.
-Des activités ?, acheva le troisième.
-... Euh... »
Après cette expression de perplexité de la part du professeur, les élèves prirent des airs blasés. Même Eva, qui avait réussi à lire sur les lèvres de ses camarades, regarda le professeur du coin de l’œil avec perplexité. Se sentant au centre d'une attention critique de la part de ses élèves, le professeur se cacha derrière son magazine avec un soupir d'embarras. Les autres se tournèrent alors vers Eva pour former un cercle, faisant attention à bien articuler pour qu'elle puisse lire sur les lèvres tandis que tous se mettaient à discuter.
« Il est indispensable que nous allions à la plage, commença Amy avec un soupir rêveur.
-Il paraît qu'il y a des cavernes qu'on peut visiter ! Il faut qu'on y aille !, ajouta Wataru.
-Et il y a une baie où on peut aller nager avec les poissons ! S'iouplait s'iouplait s'iouplaiiit ! »
Coupés dans leur débat, les trois élèves rabaissèrent les yeux vers un papier qu'Eva agitait sous leur nez. En un rien de temps, la demoiselle avait noté sur son papier tout un petit emploi-du-temps pour les deux jours à venir, comprenant visite à la plage juste après s'être posé à l'hôtel, retour à ce dernier pour un peu de repos avant d'aller faire des boutiques et de profiter d'une promenade le soir venu, le lendemain direction les cavernes pour une petite visite avant d'aller manger sur la plage et de finir avec une "randonnée palmée" dans la baie la plus proche. Elle ajouta enfin un dernier tour des boutiques pour finir la journée avant d'aller reprendre leurs affaires, s'arrêtant dans un café très côté près de l'aéroport pour ne pas rater le retour. Deux jours seulement pour leurs vacances, certes, mais suffisamment pour se faire plaisir. Les trois autres restèrent un instant avant de laisser éclater leur joie :
« C'est génial Eva ! Cet emploi-du-temps est parfait !, s'exclama Amy.
-Excellent !, appuya Wataru tandis que Eva rougissait de tant de compliments.
-Effectivement, c'est très intéressant..., ajouta le professeur, attirant l'attention des élèves sur lui. Quoi ?
-Non, vous professeur vous ne le méritez pas
, déclara Wataru.
-Heiiiin ?! »
Après de longues minutes de vol, quelques disputes et beaucoup de rires, le petit groupe se retrouva à l'aéroport, le cou orné de colliers de fleurs à admirer les lieux avec des étoiles dans les yeux. Il ne leur fallut pas longtemps pour rallier l'hôtel dans lequel ils jetèrent littéralement leurs affaires pour immédiatement courir vers la plage, jetant leurs vêtements pour enfiler leurs maillots de bain et s'emparant de ballons, masques et autres accessoires indispensables pour aller nager. Ils parvinrent à trouver un lieu de la plage où peu de gens se trouvaient, il faut dire qu'ils arrivaient juste avant la vague de touristes. Cependant, pendant qu'Eva et Isabella étaient en train de gonfler le ballon tout en échangeant quelques gestes, Wataru s'était mis à l'écart pour regarder le soleil un peu plus bas à ce moment de la journée. Amy le fixa un instant, curieuse, finissant par laisser Isabella et Eva ensemble pour aller rejoindre le jeune homme. Elle le regarda un instant par dessus son épaule, le voyant pousser un soupir à fendre l'âme.
« C'est dommage que ton amie n'ai pu venir, commença Amy, sans recevoir de réponse. La prochaine fois sans faute on la kidnappe !
-... ?
-Ce serait dommage qu'elle rate ça la prochaine fois aussi. Je sais ce qu'on va faire, on va visiter un maximum de choses pendant les temps libre pour pouvoir faire faire un super tour à ton amie la prochaine fois ! Et on lui achètera plein de souvenirs aussi !
-... »

Ne recevant pas de réponse, la jeune fille s'assit à côté de lui avec un soupir. Ils restèrent un instant silencieux avant que soudain un cri survienne de derrière et une boule d'énergie toute blanche se jette sur le dos de Wataru en riant, le faisant s'étaler à plat ventre dans le sable et l'eau.
« Wataruuuuu !
-I-Isabella, je crois que tu... l'étouffe...
-Mh ? »

C'était en effet ce qu'elle était en train de faire au pauvre jeune homme qui agitait les bras comme un perdu en envoyant du sable en tous sens sous l'air perplexe de la blonde et les grands yeux curieux de la petite fille. Eva arriva en courant, agitant les bras pour tenter de faire comprendra à Isabella qu'elle devait se pousser, ce qu'elle ne pu faire à temps car soudain elle se retrouva soulevée de force par Wataru qui s'était relevé d'un bond en la laissant se balancer sur ses épaules en criant de surprise.
« Je vaincrais ceux qui seront en travers de ma rouuuute !
-Ouaiiiiiis ! »

En ces mots de Wataru et ces cris d'Isabella, le "cheval" et sa "cavalière" s'élancèrent dans l'eau à toutes jambes en criant de plus belle sous les regards ahuris d'Eva et Amy. Les deux jeunes filles soupirèrent d'amusement au même moment, éclatant aussitôt de rire de leur synchronisation avant qu'Eva ne parte s'emparer du ballon gonflable. Elle revint aussitôt vers les trois autres qui s'agitaient déjà dans l'eau, et sa venu ne manqua pas de donner lieu à de nouveaux jeu. Le petit groupe s'agita longtemps sans montrer de signe de fatigue, du moins jusqu'à-ce que le ballon aille se planter accidentellement sur la pointe de la hache que Wataru n'avait pas voulu abandonner, leur rappelant qu'il était peut-être temps d'aller se changer s'ils ne voulaient pas rater leur emploi-du-temps. Ils passèrent le reste de la journée à visiter les environs et les boutiques étranges et profitèrent du couché de soleil pour aller marcher un peu sur la plage avant de revenir à l'hôtel à la nuit tombée, éreinté par leur journée particulièrement mouvementé, profitant d'un bon repas avant de regagner leurs chambres.
Se laissant tomber sur leurs lits de leur chambre double, les trois jeunes filles échangèrent peu de mot, regardant en vérité par la fenêtre la lune qui montait dans le ciel en pensant à leur journée. Amy tourna la tête en direction d'Eva qui n'avait eu d'autre choix que d'accueillir Isabella dans son lit pour qu'elle se calme enfin. Sentant ce regard sur ses épaules, Eva tourna la tête vers Amy.
« On va passer de super vacances, hein ?, articula Amy avec un grand sourire, sous l'air surpris d'Eva qui finalement articula maladroitement mais avec autant de joie dans les yeux :
-Oui... »

La suite au prochain numéro !



Bonjour à tous, ici Isabella présente pour aider Amy Yansé ! Bon, en fait nous n'avons pas encore trouvé celles que nous devions interviewer, Amy est partie chercher en ville mais je n'ai pas de nouvelles. Je me demande vraiment où peuvent se trouver ces s...
Quelqu'un cherche des sorcières ?♥
Hii ?!
Nevi, nous sommes censées être discrètes !
Oh, pardon...
Excuse ma camarade, elle s'imagine beaucoup de choses, nous ne t'avons pas fait peur ?
Euh... Non, j'ai juste été surprise. Qu'est-ce que vous faites dans cet appartement désaffecté ? Vous êtes les sorcières ?
Non, en fait...
Ouii, je suis Nevi la sorcière blanche et voici Viko la sorcière noire !♥
...
Fantastique ! *sort son micro* Je dois vous interviewer pour le journal de l'académie des fées, vous avez deux minutes ?
Nous ne pouvons pas êt...
Bien sûr !♥ Tu es vachement mignonne !
Et vous vous ressemblez à un chat...
Miaw !
D'ailleurs, est-ce que ce sont de vraies oreilles, elles remuent vachement bien !
En fait ce sont des ac..
Bien sûr que ce sont de vraies orailles, c'est la marque de la validation de nos pouvoirs en tant que sorcières des sentiments !
NEVI !
Oui, pardon...
Sorcière des Sentiment ? Vous pouvez expliquer ce que c'est et comment vous êtes devenues ceci ? *regard suppliant vers Viko*
*grimace* Euh... *rougit* B-bon, d'accord, j'abandonne. Les sorcières des sentiments sont des sorcières capables d'influer sur les sentiments dans un sens ou un autre, mais ces sorts sont très friables. Nevi, sorcière de l'exaltation, et moi-même, sorcière de la tempérence, avons fait nos études dans une académie spécialisée dont nous venons de sortir.
Donc vous êtes diplomées ? Peut-on avoir des informations sur vous ? Quel âge vous avez, est-ce que vous êtes en couple ? Quel type de garçon vous aimez ? Ce que vous faites ici ?
Euh... *panique*
Je m'appelle Nevi et j'ai 23 ans !♥ Je suis actuellement célibataire et j'aime les garçons timides mais romantiques, et je suis venue pour faire naître l'amour et la paix éternelle à Magnolias !
N-Nevi, on ne joue pas avec les sentiments des humains !
Beuh... *boude*
Je vois, je vois. Dites, concernant les disparitions d'élèves, est-ce que vous êtes concernée ? Et pourquoi avoir fait cela ?
Nevi, tu as recommencé !
Oups, découverte !♥ *sort son balais et s'envole soudain* Je dois écourter l'entretien, à très bientôt !♥
NEVI ! *agite les bras* Reviens ici !
... Pourquoi vous ne la suivez pas ?
... *rougit et baisse la tête* J'ai le vertige alors je n'ai pas de balais. *reprend consistance* Enfin, concernant la disparition de ces élèves Nevi est vraissemblablement coupable. Contrairement à la sorcière de tempérence qui doit s'aider du réel pour appaiser les esprits et briser les sorts, la sorcière de l'exaltation peut faire survenir des événements parfaitement surréalistes même si elle ne les contrôle pas vraiment. Elle a certainement envoyé les élèves disparu dans d'autres lieux où ils sont forcés de s'entraider, elle faisait déjà ça à l'académie. *soupir* Maintenant, si tu veux bien m'excuser ma petite, je dois rechercher les lieux où Nevi a envoyé tous ces gens pour les aider, d'accord ?
Qu'est-ce que je dois dire aux autres ?
Les autres ? Mh... *réfléchit un instant* Si certains souhaitent aider, dis-leur de venir me rendre visite ici, je pourrais bien les aider à entrer en contact et leur aide me sera précieuse si je veux faire revenir ces humains en un seul morceau. Maintenant déguerpis !
D'accord ! *sort de l'appartement* Ouf, elles sont impressionnantes... En tous cas merci à tous d'avoir lu cet interview, et comme vous le savez dès à présent vous pouvez rendre visite à Viko la Sorcière Noire dans son appartement à Magnolias pour aider les élèves disparus ! Que c'est excitant !! Quant à moi, je vous donne rendez-vous dans le prochain numéro dans lequel Amy prendra l'exclusivité de l'interview cette fois-ci, merci encore de m'avoir supportée et bonnes vacances !♥


Mais qui est Janus Voliakov ? Vous le reconnaîtrez à ses oreilles d'elfe et ses cheveux en chewing-gum ! Chef du vrai journal du lycée Fairy Tail High School, Janus est un élève de la classe Junior Normale qui s'est spécialité dans le journalisme en cour de cycle. Souvent seul dans la salle de journalisme à finaliser ce que ses camarades oublient de faire pour le journal, c'est aussi un sportif dans l'âme et un artiste complètement incompris selon lui. Mais je vous arrête tout de suite mesdemoiselles : notre Janus tout rose n'a d'yeux que pour la belle Catherine Heaven, attention à vous si vous avez le malheur d'entrer dans son harem car Janus est plutôt dangereux pour ce groupe de gens...

Mais quelles sont les passions de notre Janus national ? Janus est un drôle de luron fan de journalisme, de sport, qui a appris la guitare pour draguer les filles et qui sait faire des dessins animés, en somme vous pouvez parler de n'importe quoi avec lui. Surnommé "Lapinou" après sa rencontre inopinée avec Eva Cossy qui s'était transformée en sorcière dans la boîte à Timmy et décida qu'il avait une tête à devenir un lapin, Janus est le genre de joueur qui met dans l'ambiance dans le RP, notamment avec son mini-événement en préparation, "La Chenille", que vous pouvez rejoindre dès à présent dans les dortoirs et qui consiste à faire des allés-retours entre le dortoir des filles et celui des garçons en mettant un maximum de bordel ; tout dans la délicatesse, surtout depuis qu'il a fait connaissance avec les bruyants Sato Maeda et Kiba Arigeta avec qui il semble bien s'entendre.

Nous savons qui est Janus, mais qui était le Janus d'avant ? Contrairement à ce que l'on peut penser, même si Janus a gardé en grande partie son caractère d'enfant indécis, le jeune Voliakov n'a pas eu une tendre enfance. Ami avec un garçon de sa classe qu'il appréciait plus que tout, Vladimir, leur amitié s'est fragilisé le jour de la mort de leurs pères respectifs dans un accident en mer. Séparés lorsque Vladimir est parti en France et Janus au Japon, ils ont chacun choisi leur propre voie. Le grand frère Voliakov a supposé que Janus avait pris la voie du journalisme en l'honneur de Vladimir pour que plus jamais un enfant n'apprenne de la bouche de son ami la mort de son père, mais à ceci Janus répond tristement : « Non, ce n'était pas pour lui... » N'est-il pas choux notre Janus ?♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Calvetti
« Inspecteur Tournesol au rapport ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 83
Date d'inscription : 30/06/2014
Localisation : Matteooooo !

Carte d'identité
Capacité Active: Communique avec les plantes
Capacité Passive: A l'odeur de la fleur préférée de son interlocuteur
Relations:

MessageSujet: Re: Journal du Mois   Jeu 2 Juil - 16:38

Journal actualisé, vous pouvez dès à présent lire le journal de fin Juin début Juillet, bonne lecture et bonnes vacances !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Journal du Mois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» CANICHE croisé Griffon de 6 mois champagne Roubaix (59)
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» SISSI croisée caniche bichon 6 mois DOUAI (59) ADOPTEE
» MOIS DE GLACE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail High School :: Généralités :: Sujets cachés :: Fairy Tail Monthly-
Sauter vers: