AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionLe dernier numéro du journal du forum~♥

Partagez | 
 

 Une discussion comme médicament [PV Ritsu Megane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une discussion comme médicament [PV Ritsu Megane]   Mer 12 Nov - 18:52



Une discussion comme médicament

Avec Ritsu


Quelque chose pulsait sous le crâne d'Okimi, lui donnant un mal de tête terrible. Et ce prof qui continuait de parler ... La petite n'était pas très scolaire, certes, mais lorsqu'elle avait mal, c'était encore pire. Et ça empirait ... Son esprit vacillait, il fallait qu'elle sorte. Une petite visite à l'infirmerie ne serait pas de trop. Elle regarda sa montre et finit par lever la main, n'allant pas attendre encore ving-cinq minutes que le cours se termine. Elle aurait finit par s'évanouir. Par chance, le professeur accepta de la laisser sortir. Elle prit ses affaires et quitta la salle à une lenteur qu'elle détestait ! D'ordinaire, la jeune fille se rapprochait plus d'une boule d'énergie mais pour le coup, son mal de crâne la ralentissait.

L'infirmerie n'étant pas très loin, elle n'eut pas beaucoup de chemin à parcourir avant d'entrer dans la pièce. C'était vide. Dommage. Elle aurait aimé que l'infirmière soit là, ou même quelqu'un qui lui tiendrait compagnie. Soupirante, l'adolescente tenta d'ouvrir la boite à pharmacie qui était fermée à clé. Déçue, elle s'assit, attendant que l'infirmière entre. Ou même quelqu'un d'autre. Elle s'en fichait du moment qu'il y avait quelqu'un. Et puis, ça pouvait être l'occasion de donner une rencontre intéressante, même si les sujets de conversations tourneraient sûrement autour de la raison de leur présence dans cette pièce. A la pensée de cette discussion un peu cocasse, Okimi laissa échapper un gloussement. Même toute seule, elle trouvait le moyen de sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Megane Ritsu
« Arrêtez de m'appeler Mégane, c'est Ritsu ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 25
Date d'inscription : 28/10/2014

MessageSujet: Re: Une discussion comme médicament [PV Ritsu Megane]   Dim 23 Nov - 13:09

''Megane !! Attention!!'' cria une voix paniqué

Malheureusement trop tard, je m'écroulais déjà sur le sol. Le sifflet retendit et la fin du match fut prononcée.Tout le monde se pressa près de moi pour voir si j'étais vivant. Certain riaient et d'autre s’inquiétaient plus ou moins entre deux fou rires. Personne ne s'attendaient qu'on gagne le match, mais marquer entre deux ou trois points nous rendaient les plus heureux du monde. Un amis m'aida à me relevé et m'indiqua l'infirmerie du doigts. Souriant, je le remercier en m'éloignant du cour de sport. Quand j'arrivais au banc, je voyais mon ami expliquer ma désertion au prof de sport. En jouant, je me suis tordu la cheville maladroitement en voulant rattrapé le ballon. Me dirigeant à petit pas vers les couloirs, je me tenais un peu au mur pour allégé mon poids. Traînant le pieds, j'étais ravis de voir la porte de l'infirmerie se précisés au loin.

Arrivant à moitié essoufflé contre la porte. Je savourais la minute de pause que je m'autorisais. Écoutant le silence apaisant des couloirs. Chacun était tranquillement en train de travaillé assis sur une chaises à écouté le discours d'un professeur. J'aurais pu croire un instant que ce maudit lieux était comme n'importe quels écoles de se mondes.  Fermant les yeux pour soupirait, je pouvais toujours rêvé. Ma main remontant sur ma nuque pour la massé douloureusement. Me détendant bien avant de me retournée. D'ailleurs, je ne me souviens pas si à cet instant, un petit gloussement s’échappe de la petit pièce. Ouvrant la porte après avoir frappée, je m'excuser pour le dérangement. L'infirmière était réellement une gentille dame, toujours très souriante et délicate avec les élèves. Malgré le fait qu'elle soit des fois obligé de faire d’horrible piqûre.

L'infirmerie était une petit salle où un bon nombre d'élève pouvait s'entasser pour évité un cour. Y avait un bureau soigneusement ranger et des armoires à pharmacies un peu partout, au mur, au sol, à coté des lits et même sous. Autant dire, qu'une bonne partie du budget scolaire devait partie en fourniture médical.  M’avançant en cherchant du regard la silhouette de l'infirmière. Je fus surpris de ne trouver personne en quelque coup de regard. J'avais pourtant bien entendu des rires derrière la porte. Me retournant, je tombais nez à nez avec une fille. Me reculant pas surprise, je devenais aveugle même avec mes lunettes.

''Pardon ! Je t'avais pas vu !'' bafouillais-je rapidement comme si je venais de faire une grosse bêtises.

Par habitude, j'avais reculé pour me cogné contre le meuble. C'était vraiment pas mon jours aujourd'hui...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une discussion comme médicament [PV Ritsu Megane]   Sam 20 Déc - 18:24



Une discussion comme médicament

Avec Ritsu


Un garçon entra dans la salle, semblant ne pas remarquer Okimi qui le suivait du regard. Il lui tournait le dos. Bon ... D'accord elle n'était pas bien grande mais ce garçon n'était pas immense non plus ! Il se tourna soudainement vers la petite et recula en la voyant, visiblement surpris. Okimi se mordit la lèvre en souriant. Non, elle n'allait pas rire.

- Pardon ! Je t'avais pas vu !

Dans sa précipitation, le garçon recula et se cogna contre un meuble. Okimi ne tint plus et explosa joyeusement de rire.

- C'est pas grave !

Du doigt, elle désigna le meuble sur lequel le jeune homme venait de se cogner avant de demander :

- Tu ne t'es pas fait trop mal ?

Après tout, s'il était là, c'est qu'il avait déjà quelque chose et ce n'était pas vraiment le moment de rajouter encore des douleurs sur un corps déjà meurtri, ça Okimi l'avait compris ! Elle perdit soudainement son sourire et rougit. Elle avait rit en le voyant se cogner mais ... Peut-être n'avait-il pas compris qu'elle ne se moquait pas de lui ?

- Euh ... Quand je riais, je me moquais pas de toi hein ? Mais juste de la situation ...

Elle se tut avant de s'empêtrer dans une explication loufoques que son interlocuteur ne comprendrait sûrement pas et dans laquelle elle se perdrait elle-même !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Megane Ritsu
« Arrêtez de m'appeler Mégane, c'est Ritsu ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 25
Date d'inscription : 28/10/2014

MessageSujet: Re: Une discussion comme médicament [PV Ritsu Megane]   Dim 28 Déc - 8:40

Comment dire ? Je me sentait pris d'un affreux sentiment de culpabilité. Dire à quelqu'un qu'on le remarquer, était limite insultant. Surtout quand on l'avoue de vive voix à la personne concerner. Mes joues prenaient le feu en même temps que mon regard tomber sur les sol. Je pensais qu'elle allait très mal le prendre. Après tout une fille à des réactions étrange quelques fois. Ma sœur m'aurait tirée les oreilles ou les cheveux le tant que je m'excuse comme il faut. Entre ma gêne et mes horrible souvenir. La demoiselle riait de bon cœur avec sa voix claire. Ce moquant sans méchanceté de ma maladresse. Au moins, elle ne semblait pas m'en vouloir.

-Tu ne t'es pas fait trop mal ?

J'hochais de la tête pour répondre non. J'avais mal, mais c'était largement supportable comparée à ma cheville. Enfin, j'allais encore avoir un beau bleu et des courbatures un peu partout. Faudrait que je fasse un peu plus attention à ce qu'il m'entoure. En faisant un nouveau tout d’horizon de la pièce, je trouvais un tabouret. Mon sauveur, je boité jusqu'à son emplacement. Le tirant un peu vers la jeune demoiselle pour pas lui donner l'impression que je la snober. Étant seuls dans l'infirmerie ça serait dommage de bouder chacun dans notre coins.

-Euh ... Quand je riais, je me moquais pas de toi hein ? Mais juste de la situation ...

Je lui souriais pour la rassurée et répondait avec un horrible un air gêne sur le visage :

''c'est pas grave, c'était drôle donc... tant mieux si je t'es fait rire''

Baissant le regard, je ne savais absolument pas commence relancer la conversation. Y avait bien les question bateau comme : ''tu sais quand l'infirmière reviendra'' ou ''Pourquoi tu es là''. Une vrai discutions de petit vieux sur leurs petit banc. Me massant la cheville, j’espérai que le professeur de sport ne m'en veuille pas. J'ai limite un peu peur quand je ferais mon retour la prochaine fois. Relevant un peu mon visage, je souriais à la demoiselle avant de sortir la bases des discutions quand on avait rien à dire :

'' C'était toi qui riais quand je suis rentré ?"

Bien sur que c'était elle idiot, y avait personne d'autre dans la pièce... Tant pis une fois dite, on peut pas ravaler nos mot pour les effacés.


Dernière édition par Megane Ritsu le Lun 29 Déc - 14:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une discussion comme médicament [PV Ritsu Megane]   Dim 28 Déc - 11:01



Une discussion comme médicament

Avec Ritsu


Le garçon saisit un tabouret et le tira vers Okimi qui le regarda faire. Il s'assit non loin d'elle, lui tirant un sourire. Son mal de tête passerait peut-être plus vite si elle discutait ! Tout du moins, elle n'y penserait plus. Le jeune homme ne lui tint pas rigueur d'avoir lorsqu'il s'était cogné dans le meuble :

- C'est pas grave, c'était drôle donc... tant mieux si je t'ais fait rire.

Nous restâmes silencieux, ne sachant trop quoi dire. Mes idées de conversations dans un pareil lieu me faisait de plus en plus penser à des petits vieux en maisons de retraite "Alors Claude ton dos ? ça fait mal et toi ton arthrose ?"
Nouveau sourire de la part de la jeune fille. Oui, ça donnerait quelques chose dans le genre. L'adolescent la tira de ses pensées

- C'était toi qui riais quand je suis rentré ?

- Oui c'était moi ! Tu m'as entendu ?  

Elle rit doucement. Bien sûr qu'il l'avait entendu sinon il ne poserait pas la question. Mais la petite ne commença pas à s'insulter pour ces paroles un peu stupide, elle continua sur sa lancée et expliqua la raison de son éclat de rire :

- J'imaginais juste les discussions que pourrait avoir deux personnes ici. Et ça ressemblait à truc que se dirait deux vieux en maison de retraite tu vois ? Mais vu que tu boite, je crois que tu t'es fais mal à la cheville non ?

La petite se massa un peu le front. Son mal de tête passait lentement mais elle aurait vraiment aimé un médicament. Tant pis, le garçon avait l'air d'avoir beaucoup plus mal qu'elle avec sa cheville.

Revenir en haut Aller en bas
Megane Ritsu
« Arrêtez de m'appeler Mégane, c'est Ritsu ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 25
Date d'inscription : 28/10/2014

MessageSujet: Re: Une discussion comme médicament [PV Ritsu Megane]   Lun 29 Déc - 14:16

Je me mis à sourire quand elle me répondu. Sa voix était douce et agréable à entendre. Son rire discret sonner comme un murmure à mes oreilles. L'ambiance était plutôt lourde dans la pièce. Faut dire que deux inconnus donc l'un plutôt timide ne pouvait pas discuté directement comme des vieux potes. Briser la glace était la partie de la rencontre la plus compliqué. On sentait le nœud du stress serrait sa gorge à chaque paroles. La peur de sortir une bêtises et de passer pour un idiot était limite paralysante. Autant ne rien dire si on as plus peur de ce qui pourrait arriver de ce qu'on gagnerais à ouvrir la bouche. Non, je ne suis pas un lâche, enfin, si un peu. Enfin, disons plutôt que je suis peureux envers les autres. En plus, c'est une fille. C'est étrange une fille, enfin une vrai fille c'est adorable, mais comment savoir si s'en ai une... en essayant de la connaître. Ritsu, note à toi même, évite de raisonné …

''Non, c'est vrai que ça y ressemble...''

Si tu ne renvoie pas la discutions mon petit, l'ambiance vas encore s’alourdir. Respire un bon coup, détente toi, respire et répond quelques choses d'intelligent. Je devrais penses très sérieusement à déposer mon cerveau quelques part. Pourquoi, faut que j'ai des raisonnement aussi débile quand je me sens sous pressions. Aucune idée, mais pour lui répondre que ma cheville me lançais, je n'avais pas besoin d'être sortie diplômer d'Harvard

''Je me la suit tordu en jouant au volley. C'est pas très grave, j'espère, mais ça lance un peu...''

Je m'arrêtais de parler quand elle se massa le front. Ce n'est pas très gentil de dire ça à une fille mais elle avait l'air malade. De là où j'étais je la trouvais un peu pâle. Après c'était peut-être sa couleur de peau naturel. Je devrais me mêlé de ce qui me regarde. Enfin, on était dans une infirmerie sans infirmière, très utiles. Tout les deux, seul, dans une grande pièce. Attendant que quelqu'un ouvre cette porte. On espéré voire apparaître une silhouette ronde. Tout de blanc vêtus avec seulement le roue de ses joues pour coloré son visage. Si, en plus, elle pouvait apporter la solution à tout nos maux. Cette femme était un ange avec sa douceur habituelle. Si en plus elle arrivait maintenant, je finirais pas croire au messie...

''Tu as mal à la tête ?''

Très doué Sherlock, sinon tu crois que c'est une vrai blonde ?. Je sortais de ma poche ce que j'avais sauvé en cour. De quoi manger en cachette à l'infirmerie. Je lui tendais mes trouvailles en souriant timidement. Y avait une sucette, un sucre d'orge, un caramel mous et un nougat. Les derniers de sa boite qu'il avait vidé ce matin dans les vestiaires. Sachant qu'en plus le prof de sport est furieux quand il les voit manger pendant le cour. C'était les rare et derniers qu'il avait pu sauver de se monstre. Il pouvait les partageaient avec sa sœur de douleurs :

''Tu en veux un ? ''

Ça aurait était plus pratique si ça avait était des médicaments...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une discussion comme médicament [PV Ritsu Megane]   Lun 29 Déc - 14:42



Une discussion comme médicament

Avec Ritsu


Le garçon avait l'air un peu mal-à-l'aise. C'était sûrement quelqu'un de timide. Okimi sourit. Elle allait l'aider à se détendre un peu ! Après tout, elle n'allait pas le manger !

- Tu as mal à la tête ?

L'adolescente hocha la tête. ça faisait une bonne heure qu'elle supportait ce mal de crâne et elle s'était enfin décidé à venir à l'infirmerie. Elle attendait qu'Aries arrive. Elle était prête à attendre toute la journée cette femme-mouton d'une douceur et d'une gentillesse inouïe. L'infirmière était aussi une des raisons de sa venue dans Fairy tail high. Le garçon sortit des bonbons de sa poche. Okimi les regarda.

- Tu en veux un ?

La petite écarquilla les yeux. Elle ne voulait pas qu'il se sente obligée mais au lieu de lui répondre ça, elle eut un immense sourire et prit le nougat.

- Merci beaucoup ! C'est super sympa !

Elle défit le nougat de l'emballage et le mangea sans plus de cérémonie. Ce n'était certes pas un médicament et ça n'allait pas la soigner mais tant pis, c'était bon ! Ce garçon était vraiment gentil de lui proposer comme ça ! Elle commençait à l'apprécier !

- Je m'appelle Okimi ! Et toi ?

Son regard tomba sur la cheville foulée du jeune homme. Elle compatissait entièrement à sa douleur. Ayant quelques notions médicales grâces à ses professeurs de sports, elle se demandait s'il ne devait pas mettre un peu de glace sur sa blessure.

- Ta cheville est gonflée ou pas ?

Si elle était gonflée, il faudrait de la glace pour la faire désenfler. La jeune fille regarda la pièce et repéra un frigo. Il y avait certainement de quoi appliquer sur la cheville du jeune homme en cas de besoin ! ça lui ferait du bien.

Revenir en haut Aller en bas
Megane Ritsu
« Arrêtez de m'appeler Mégane, c'est Ritsu ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 25
Date d'inscription : 28/10/2014

MessageSujet: Re: Une discussion comme médicament [PV Ritsu Megane]   Mer 1 Juil - 22:19

La jeune fille semblait apprécier la sucrerie que je venais de lui offrir. Avec un sourire discret, je la regardais apprécier son petit plaisir. Je souriais calmement en me retenant de me masser la tête. Le silence était agréable. Après avoir quitter le cour de sport, ça faisait vraiment du bien. Ses cours était souvent plus bruyant que la moyenne entre les rires et les insultes. Souvent les mauvais joueurs était aussi ceux qui avait la voie la plus aigus ou la plus grande. Mais ici, heureusement rien. L'infirmerie était certainement le meilleurs endroit de toute l'institut. On n'y trouvait pas grand monde et ceux qu'on y rencontré était super sympathique. Malgré le fait qu'on soit souvent très fatiguer. Seulement, ça ne semblait pas influencé sur notre envie de faire connaissance. La demoiselle se présenta avec son prénom : Okimi. Se prénom sonner de manière très douce. Je répondais quelques secondes après, en lui adressant un sourire timide :

''Je m'appelle Megane Ritsu !''

Rapidement, je remonté ma cheville vers moi pour regarder les dégâts. Elle avait légèrement enflé, certainement une foulure. Tant mieux, avec un bandage assez serré, de la crème et un peu de bol, je n'aurais plus rien dans deux jours. Enfin, j'allais me faire huer par mes amis de cours. J'étais tellement douée que j'avais réussi à me blesser sur un simple exercice d'échauffement. Me la massant doucement en espérant faire passer la douleur et le lancement. Je n'appuyer pas beaucoup de peur d’empyrée les choses. Mais le peau que je fessais soulager le plus gros de la douleurs. Soupirant presque de bonheur, j'en oubliais presque cette pauvre Okimi. Elle se tourna vers moi en s'inquiétant pour mon état.

''Un peu, je ne sais pas trop ce qui faut faire pour que ça désenfle à part mettre de la crème...''

Sur le coup, je rougissais un peu touchée par son intention. Elle avait l'air de se connaître en petite blessure superficiel. Je tendais un peu la jambre pour lui montré. En montrant les deux cheville, ont voyait à peine la différence ;;

''Je vais devoir attendre que l'infirmière revienne pour lui demander un traitement !'' je laissais un rire discret accompagner mon affirmation hésitante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une discussion comme médicament [PV Ritsu Megane]   Mer 8 Juil - 15:03



Une discussion comme médicament

Avec Ritsu


Il s'appelait Megane Ritsu. L'information en tête, Okimi l'écouta attentivement alors qu'il fixait sa cheville sûrement douloureuse. Okimi aussi la regardait, tentant de la comparer à l'autre mais sans y parvenir.

- Un peu, je ne sais pas trop ce qui faut faire pour que ça désenfle à part mettre de la crème...

Non, il fallait mettre de la glace ! La crème, c'était après, quand elle avait désenflé et qu'il fallait la bander. Mais ici, il y avait bien un petit frigo mais pouvait-elle réellement l'utiliser ? Le garçon leva les deux jambes, collant ses chevilles l'une contre l'autre pour finalement montrer que oui, sa cheville blessée avait gonflée. La petite compatit.

- Je vais devoir attendre que l'infirmière revienne pour lui demander un traitement !

Finalement, Okimi prit sa décision. Non, elle n'allait pas laisser son pauvre camarade souffrir alors qu'elle avait peut-être de quoi y remédier. Elle lui sourit :

- Tu n'auras peut-être pas attendre.

Sans rien ajouter de plus, elle se leva, assez lentement pour ne pas malmener son pauvre crâne qui continuait de l'élancer afin de se diriger vers le petit frigo. Priant pour que la porte ne soit pas verrouillé, elle l'ouvrit, repérant sans mal la poche de glace. Son sourire l'élargit alors qu'elle s'en saisissait dans ses petites mains. La jeune fille se releva et tendit la glace à Ritsu, lui offrant un sourire rayonnant.

- Tiens ! Pose ta cheville sur une chaise et mets-ça dessus, tu verras, elle devrait désenfler !

Sur ces mots, elle se rassit, souriant toujours et massa son crâne. Et si elle prenait un peu de glace pour apaiser le feu qui pulsait dans sa cervelle ? Savait-on jamais, ça pouvait marcher pour elle aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Megane Ritsu
« Arrêtez de m'appeler Mégane, c'est Ritsu ! »
avatar

Activité : Actif
Messages : 25
Date d'inscription : 28/10/2014

MessageSujet: Re: Une discussion comme médicament [PV Ritsu Megane]   Mer 12 Aoû - 23:03

Okimi était une véritable perle. Elle se leva d'elle même pour venir à mon aide. Un véritable ange malade. Une jeune demoiselle malgré sa propre douleurs soigné les pauvres démunie. Je levais les yeux comme éclairé d'une lumière divine. Okimi entouré d'un halo claire. Dans mon esprit, je l'aurait très bien vus peinte comme une représentation d'une vierge aimante. Mon délire me porta si loin que j'ai eu du mal à revenir sur terre pour la remercier de son aide. Malheureusement, je ne me balader pas avec une boite de doliprane sur moi. Je prenais la glace avant de l'appliquer sur la zone endolorie. Fermant les yeux, je savais qu'il ne fallait pas l'appliquer directement sur la peau. La glace était aussi brûlante que le feu ce qui était assez comique quand on savait que le feu n'était pas du tout glaçant. Je me perdais dans des bêtises assez profonde alors que je regardais ma camarades. Elle était d'une grande finesse mais, sa détresse la rendait d'une élégance toute particulière. Souriant doucement, j'essayais de trouver un moyen pour soulager à mon tours ses souffrance. Réfléchissant, je regardais les vitres où une vivre lumière rentré. Le soleil tapais particulièrement fort aujourd’hui.

Je m’arrêtai brusquement en me mettant à chercher quelques choses autours de moi. Virant rapidement quelques objets à proximité. Je la trouver un peu plus loin près du bureau. Je riais un peu dans ma barbe inexistence. Excusez-moi, elle ne pousse pas si facilement. Ma main essaya d'aller l’attraper. Seulement, le fait d'avoir la jambe complètement immobilisé ne m'aider guère. Je forçais au maximum pour allonger mes muscles du dos et ma main en avant. Frôlant du bout des doigts le boîtier. C'était rageant de le voir se tenir à distance d'a peine quelques centimètre quand on le sentait m’effleure le bout du doigts. Je me mordu la lèvre en essayant de m’agrandir encore un peu. Tout mon corps se tiré, à croire que je voulais ressemblait à un de ses super-héros de comics. A bout de souffle, je finissais pas l'attraper. Le bout de mes doigts le traînèrent à distance raisonnable. Là où ma main pouvait s'abattre pour la prendre. Je la prenais entre mes doigts en cherchant le bon bouton. Une fois trouver j'appuyais en regardant la réaction en chaîne. Je n’espérais ne pas faire de bêtises sachant que je ne savais même pas si j'avais le droit de faire ça.

Les volets crissa un moment avant de se dérouler lentement. Certains volets claqué plus que d'autre, mais en quelques secondes. Les deux enfants se retrouvaient dans la pénombre. J'avais fais en sorte de laisser juste les mailles entres les volets ouvert. Ainsi une faible lumière traverser les rideaux et arrivée jusqu'à nous. La pièces était relativement plongé dans le noir. Ce qui était souvent propice pour faire passer les maux de têtes assez têtues. Un léger sourire plus doux se dessina sur mes lèves. Je me penché vers la demoiselle en lui indiquant de mieux s'allonger sur le lit pour se reposer.

''Je pense que tu devrais dormir pour faire passer ton mal.''

J'enlevais ma chaussure puis ma deuxième chaussette. Je l'enfilais sur ma cheville blesser en calant la glace entre les deux bout de tissus. Je remettais mes chaussures en me levant. Le prochains cours allaient commencer. Je pouvais bien resté assis là-bas en prenant note. Ainsi je ne prendrais pas mon temps et je laisserais la demoiselle ce reposer. Je passais un draps léger sur ses frêles épaules et laissais une rose blanche à coté de son lit.

"Je te laisse, je reviendrais plus tard''

J'ouvrais doucement la porte avant de la refermer derrière moi en chuchotant :

''J'espère que ton mal de tête partira vite !''

Et je retournais en cours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une discussion comme médicament [PV Ritsu Megane]   Mer 26 Aoû - 19:09



Une discussion comme médicament

Avec Ritsu


Okimi n'allait pas bien mais ce n'était pas une raison pour ne pas se soucier de ce pauvre garçon infirme. En bonne compagne d'infortune, elle tentait de l'aider. Et le jeune homme lui rendit la pareil, généreusement. Il tendit son corps au maximum pour saisir d'une petite télécommande. Il testa plusieurs bouton avant de trouver le bon sous l’œil intéressé d'Okimi. Le volet descendit juste assez pour ne filtrer qu'une mince lumière qui permis à la petite de se détendre, son mal de tête s’atténuant. Elle ne pourrait jamais assez remercié ce garçon pour cela.

- Je pense que tu devrais dormir pour faire passer ton mal.

- Tu as raison !

Suivant ses directives, la jeune fille s'allongea sur le lit, essayant de ne pas fermer les yeux pour ne pas totalement couper la discussion avec Ritsu. Il était si gentil qu'elle ne voulait pas paraître odieuse. Elle l'observa enlever sa chaussure et sa chaussette pour caler la glace dedans. Il posa un drap sur les épaules de la petite avant de poser une rose blanche à côté d'elle.

- Je te laisse, je reviendrais plus tard.

Touchée, l'adolescente ne sut quoi répondre, n'ayant pas l'habitude qu'on lui porte ce genre d'attention si gentil. Le jeune homme quitta l'infirmerie tout en douceur, chuchotant :

- J'espère que ton mal de tête partira vite !

- Merci ... murmura la petite

Elle ferma les yeux, s'endormant presque aussitôt dans la pénombre.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une discussion comme médicament [PV Ritsu Megane]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une discussion comme médicament [PV Ritsu Megane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» les bugnes comme chez le patissier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail High School :: Sujets supprimés :: Archives :: Sujets Terminés-
Sauter vers: