AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionLe dernier numéro du journal du forum~♥

Partagez | 
 

 Une discussion au bord de l'eau. [pv: Sato Maeda] /FINI/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une discussion au bord de l'eau. [pv: Sato Maeda] /FINI/   Dim 19 Oct - 16:57

Une discussion au bord de l'eau



Sato
Wataru


Aujourd'hui était l'une des rares journées encore chaudes qui se présentaient ces temps ci. La température était haute pour la saison, du moins, assez pour donner l'envie à Wataru de faire un plongeon dans la piscine du lycée. Les cours allaient commencer dans deux heures, cela lui laissait assez de temps pour un peu natation. De plus, se lever tôt ne le dérangeait pas, bien au contraire, il se faisait un plaisir d'avoir cet endroit pour lui tout seul. Bien sur, il n'avait pas omis le détail suivant : la présence de l'impitoyable prof de natation sur les lieux, ce qui aurait put être logique. Mais aucune femme armée d'un tuyau d'arrosage ne se présentait à l'horizon : la voie était belle et bien libre.

Wataru, encore mal réveillé, traînait péniblement sa hache derrière lui, provoquant un petit crissement sourd. Il esquissa un sourire en apercevant l'eau bleue turquoise de la piscine. Déjà changé en maillot  -un simple short de bain mauve assortit à ses cheveux- il alla poser sa hache contre l'un des murs environnants, assez proche pour pouvoir la surveiller, et assez loin pour ne pas l'éclabousser.  Le lycéen se précipita ensuite dans l'eau en plongeant tel un nageur de bon niveau. Sous l'eau, ses cheveux lisses donnaient l'impression de voler en s’ondulant sur toute leur longueur.

Il n'eut pas peur du chlore et ouvrit bien grands ses yeux violets pour admirer les reflets ensoleillés qui tergiversaient continuellement sur le sol bleu. Wataru vida l'air de ses poumons qu'il regarda remonter à la surface sous forme de bulles, puis il se laissa couler tout au fond. En tant que sportif, il parvenait à rester immergé pendant pas mal de temps, ce qui lui était agréable. En effet, sur les bulles d'air se reflétaient milles et une lueurs, ce qui rendait le moment unique et fort plaisant. Lorsque l'oxygène manqua au jeune homme, il remonta aussitôt à la surface pour reprendre bruyamment son inspiration au cours de quelques halètements. Le chlore lui piquait un peu les yeux, et il essuya ses derniers d'un vif revers de main. Une fois qu'il put y voir plus clair, Wataru fit quelques brasses avant de se rendre compte qu'il n'était pas seul...


Fiche de liens (c) Miss Yellow


Dernière édition par Wataru Ankô le Sam 14 Mar - 11:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sato Maeda
« Oh oui, vas-y, mord-moi♥ »
avatar

Activité : Actif
Messages : 37
Date d'inscription : 25/04/2013

Carte d'identité
Capacité Active: Peut intervenir dans n'importe quel RP concernant le club de football.
Capacité Passive: Sait se montrer très persuasif grâce à sa face psychopathe.
Relations:

MessageSujet: Re: Une discussion au bord de l'eau. [pv: Sato Maeda] /FINI/   Ven 24 Oct - 20:58





Une discussion au bord de l'eau

Wataru Ankô & Sato Maeda


« Wow, ça coupe vraiment ce machin ? Aïe ! »

Confirmation, ça coupe vraiment. Sato enfonça son doit dans sa bouche avec une moue disgracieuse : il venait au moins de résoudre un des mystères de Fairy Tail, la hache de Wataru Ankô ne fonctionnait pas que sur cet imbécile de Ping. Si tenté que cela soit bel et bien la hache dudit Wataru, mais il ne lui fallu pas bien longtemps pour obtenir confirmation : après avoir remarqué quelques bulles dans la piscine il s'était douté que quelqu'un devait se trouver au fond, et le nageur à cours d’oxygène émergeait à présent en clignant des yeux sous l'effet du chlore. On peut dire que sa hache ne passait pas inaperçue dans les couloirs et encore moins ici : avec le ciel complètement dégagé elle étincelait au soleil, tranquillement posée contre le mur comme quelqu'un aurait posé son sac, son portable ou un quelconque objet de la vie banale... Aussi il était presque impossible de se tromper sur la localisation du dénommé Wataru Ankô.

Le garçon à la hache semblait ne rien voir à cet instant, se frottant brièvement les yeux du revers de la main pour en chasser le chlore il se remit à nager paisiblement comme si de rien n'était. Le blond ramena sa main à son menton avec un sourire en le regardant faire, restant parfaitement silencieux tant que l'autre sportif ne semblait pas encore le remarquer ; c'était un jour comme les autres, avec un gros temps libre en pleine journée et une température plutôt chaude pour la saison automnale déjà bien avancée, un de ces jours où vous portez un haut léger et devez vous promener avec votre par-dessus plus chaud, ne sachant pas comment vous habiller que cela soit le début ou la fin de journée. Outre cela, c'était la journée la plus banale qui soit, se lever et aller en cours, enfin actuellement profiter de la pause à se détendre ou s'échauffer. Comment Sato aurait-il pu deviner pouvoir tomber sur Wataru en seul à seul alors qu'il était venu presque par hasard à la piscine ?

« Wataru Ankô c'est ça ?, l'interpela-t-il quand celui-ci sembla se rendre à peu près compte de sa présence. Tiens. »

Il s'approcha du bord de la piscine pour s'y agenouiller, tendant une serviette dans la direction du garçon à la hache.

« C'est génial de pouvoir regarder sous l'eau sans s'embêter avec des lunettes, mais le chlore c'est pas génial pour les yeux hein ? »

Il lui sourit amicalement en disant cela. Il n'avait pas vraiment parlé à Wataru jusqu'à présent en tant que camarade de classe, il faut dire que ce dernier avait été inscrit l'année précédente seulement à Fairy Tail pour des raisons inconnues et qu'il pouvait être difficile de s'intégrer de cette façon ; d'une certaine manière il ne s'étonnait pas de le voir seul, même s'il était possible que Wataru connaisse bien plus de gens qu'il n'en ai l'air... en dehors de l'idiot de Ping, cela va de soit.

« Tu le sais sans doutes déjà mais je ne me suis jamais vraiment présenté à toi alors je vais quand même le faire : je suis Sato Maeda, chef de l'équipe de foot de Fairy Tail et par la même occasion du club. Dis-moi, qu'est-ce qu'un escrimeur vient faire dans la piscine quand Aquarius-sempaï a le dos tourné, hm ? »

Évidemment que Sato connaissait le club de Wataru, il n'avait pas maté QUE Killian quand il était allé rendre visite au club... enfin, presque pas que lui, on va dire. Il se redressa avec un petit sourire rêveur, se justifiant lui-même, loin d'être lassé de faire la discussion pour le moment :

« Moi qui m'attendais à voir plein de beaux nageurs en maillot moulant.♥ »

Oui, il était juste presque venu ici par hasard, le mot n'était pas anodin. Il ajouta après un instant avec un clin d’œil amusé :

« Ou quelque chose comme ça. Alors, elle est bonne ? »

_________________


Vous connaissez la Piou Invasion ?:
 


Dernière édition par Sato Maeda le Dim 26 Oct - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une discussion au bord de l'eau. [pv: Sato Maeda] /FINI/   Sam 25 Oct - 12:06

Une discussion au bord de l'eau



Sato
Wataru



Le lycéen remarqua le reflet d'une silhouette humaine qui ondulait sur l'eau. Alors qu'il s'apprêtait à se retourner, une voix retentit.

« Wataru Ankô c'est ça ?

Il regarda d'abord sa hache, toujours présente. Elle n'avait pas bouger. Il jeta ensuite un regard suspicieux au jeune homme qui avait pourtant l'air bien sympathique. Wataru ne daigna pas répondre à la question de ce dernier, et s'approcha du bord, méfiant. Sans sa hache il se sentait en danger, ce qui expliquait ce comportement plutôt inhabituel.

Tiens. »

L'élève aux cheveux mauves entrouvrit la bouche et s'approcha du bord en voyant la serviette que lui tendait son interlocuteur. Il prit la serviette avant de s'essuyer les yeux. Wataru sortit alors de l'eau en s'appuyant contre les margelles. Une fois près du blond, et ayant retrouvé sa vue normale, il remarqua aussitôt qu'il se tenait bel et bien devant le chef de l'équipe de Foot. Sato Maeda ! Pour le mauve, il s'agissait d'un modèle à suivre, d'un être supérieur bien qu'ils soient camarades de classes, et donc du même âge.

«M... Merci.»

Wataru ne savait pas vraiment quoi faire devant devant lui. Il était un peu déstabilisé par le fait qu'une personne comme Sato lui apporte soudainement de l’intérêt...
Il s'assit près du blond qui reprit aussitôt :

«C'est génial de pouvoir regarder sous l'eau sans s'embêter avec des lunettes, mais le chlore c'est pas génial pour les yeux hein ? »


«Ou..Ouais.»


Le mauve jeta un œil à sa hache, qui n'était pas partie. Elle l'attendait encore, contre le mur, tout près... Tout près.. Il bougea un peu, s'apprêtant à aller s'en emparer, mais son interlocuteur lui adressa de nouveau la parole.

« Tu le sais sans doutes déjà mais je ne me suis jamais vraiment présenté à toi alors je vais quand même le faire : je suis Sato Maeda, chef de l'équipe de foot de Fairy Tail et par la même occasion du club. Dis-moi, qu'est-ce qu'un escrimeur vient faire dans la piscine quand Aquarius-sempaï a le dos tourné, hm ? »


Wataru rougit un peu, sans quitter ses sourcils froncés et son air consterné. Sato connaissait non seulement son nom, mais aussi qu'il était escrimeur, et, et... Cela voudrait dire qu'il se serait un peu intéressé à lui ? Le mauve en avait des étoiles dans les yeux.

«Hum, oui bien sur que je sais déjà qui tu es ! Et... Sinon... Je profitais juste de l'absence de la prof... Pour nager un peu, faire du sport, tout.. Tout ça..»

Son explication était un peu floue, mais c'est parce qu'il n'était vraiment pas sur de lui. En effet, sans sa hache sa confiance disparaissait.. Sato remplit alors à son tour ses yeux d'étoiles, mais pas pour la même raison que Wataru tout à l'heure..

« Moi qui m'attendais à voir plein de beaux nageurs en maillot moulant.♥ »


Le lycéen écarquilla ses yeux violets en un cri muet. Il plongea sa main dans ses cheveux mouillés et pencha la tête sur le côté en regardant le blond comme si c'était un alien.
Mais à quoi il pense ? O.o

« Ou quelque chose comme ça. Alors, elle est bonne ? »

Lorsque Sato braqua son regard sur Wataru, celui ci secoua un peu sa tête pour changer également de sujet et répondit sur un ton timide :

«Ou..Ouais. Une fois qu'on est dedans.»

Ça suffisait, il en avait marre de passer pour un idiot avec ses réponses floues et peu développées. Il se leva et couru vite fait chercher sa hache, adoptant un grand sourire diabolique en saisissant le manche. Après l'avoir serrée contre lui, Wataru repartit aussitôt au près de son collègue sportif.

Ses épaules n'étaient plus crispées, et son visage encore mois. Il était à présent totalement décontracté, même en présence de celui qu'il qualifiait de "supérieur". Non seulement il ne souriait plus, mais une expression hautaine et hargneuse avait prit place sur le visage du mauve. Son expression habituelle quoi... Avec ce petit regard provocateur qui ferait réagir n'importe quel délinquant sortie tout droit d'une banlieue sombre et louche.
Wataru a généralement cette allure là, surtout avec les autres garçons, mais ça ne l'empêche pas de garder son calme.

«Dit... Le mauve s'appuya sur le manche de sa hache, se penchant pour dévisager le blond.
...Comment t'es devenu chef de l'équipe de foot ? Tu es si fort que ça ?»

Il aimait bien le foot, mais est rarement arrivé à finir une partie sans se faire exclure du terrain, à cause de son incapacité à travailler en équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Sato Maeda
« Oh oui, vas-y, mord-moi♥ »
avatar

Activité : Actif
Messages : 37
Date d'inscription : 25/04/2013

Carte d'identité
Capacité Active: Peut intervenir dans n'importe quel RP concernant le club de football.
Capacité Passive: Sait se montrer très persuasif grâce à sa face psychopathe.
Relations:

MessageSujet: Re: Une discussion au bord de l'eau. [pv: Sato Maeda] /FINI/   Mer 29 Oct - 0:12





Une discussion au bord de l'eau

Wataru Ankô & Sato Maeda


La moue intimidée, plutôt embarrassée qu'affichait à cet instant Wataru avait ce quelque chose que Sato aimait qualifier d'"impayable". Malgré la distance plein de gêne que le violet mettait entre eux autant dans la discussion qui semblait presque difficile pour lui, Sato ne pouvait s'empêcher de sourire à pleine dents, amusé et satisfait de la situation. Il faut dire que la réaction qu'avait eu son interlocuteur plus tôt n'avait qu'encouragé son amusement et sa curiosité. Cela se révélait si divertissant de taquiner ceux qui ne comprenaient pas sa façon de penser, dirons-nous, même si le blond ne cherchait pas non plus à aller trop loin dans la plaisanterie, cela allait de soit. Le nageur bafouilla tant et si bien que cela aurait fait peu de différence s'il avait eu le nez sous l'eau :

« Ou... Ouais. Une fois qu'on est dedans.
-Mh ? J'aurai su, je serai peut-être venu pour autre chose que pour mater finalement »
, déclara Sato en riant.

Il s'assit au bord de l'eau, se contentant tout d'abord de simplement tremper la main dans l'eau tandis que Wataru bondissait littéralement hors de l'eau. Pendant un instant, Sato releva le nez pour le voir se précipiter à distance de la piscine, mais détourna rapidement son attention de lui pour se concentrer sur ses chaussures qu'il retira pour immerger ses jambes dans l'eau, les yeux fixés sur celle-ci comme s'il ne pouvait pas se concentrer sur deux choses. Ce ne fut qu'après cela qu'il se retourna très légèrement, penchant la tête vers l'arrière pour pouvoir admirer l'escrimeur qui s'était littéralement jeté sur sa hache qu'il brandissait à présent avec un air que le blond aurait qualifié de victorieux. Il n'avait sincèrement pas la moindre idée de pourquoi Wataru avait senti soudainement la nécessité de s'armer, mais cela ne lui inspirait en vérité qu'un éclat de rire amusé qu'il ne cherchait pas le moins du monde à cacher. Il se détourna de lui, s'appuyant sur ses mains pour se pencher vers l'arrière, admirant simplement le ciel avec un sourire insouciant, le laissant s'approcher.

« Ah ouais, elle est plutôt bonne !
-Dis... »


Sato détacha à nouveau son regard du vide pour le centrer sur Wataru. Ce dernier avait laissé tomber son masque de timidité pour afficher un regard plus sévère, presque hautain ou méfiant qu'il dardait sur le blond comme pour le juger, s'étant appuyé sur sa hache comme sur une canne - un peu grande et dangereuse la canne, je vous le concède - pour pouvoir se pencher vers lui, visiblement peau soucieux de la proximité. Voyant son sérieux, Sato effaça légèrement son sourire sans pour autant le quitter, l'écoutant avec attention et sans moquerie.

« ... Comment t'es devenu chef de l'équipe de foot ? Tu es si fort que ça ? »

Aucune réponse. Le blond était totalement absorbé dans son observation du regard violet de son interlocuteur et laissa un blanc assez considérable avant de répondre quoique ce soit. Il ne resta néanmoins pas entièrement inactif, relevant après un instant sa main pour attraper le menton de Wataru comme pour l'empêcher de s'éloigner, et penchant la tête sur le côté, entrouvrit les lèvres...

« Wow, j'adore ce regard méchant, c'est craquant !♥ »

Et éclata à nouveau de rire, en toute insouciance. Il relâcha du même coup sa "victime" avec un grand sourire, relevant les épaules d'un air purement innocent tandis qu'il s'appliquait à lui répondre plus ou moins bien en regardant ailleurs comme pour se disculper de tout ce qu'il avait pu dire plus tôt.

« Ah, la question qui tue, franchement vous avez pas des questions plus simples à poser à un chef d'équipe ? Évidemment pour être chef il faut au moins savoir jouer, ça je te dirais pas non ! »

Il tourna à nouveau la tête vers son camarade avec un sourire plus sérieux, répondant d'une vois plus grave et posée :

« Pour faire court, il fallait bien que j'ai un bon niveau puisqu'il me fallait être équilibré sur tous les fronts, mais il faut surtout savoir mener une équipe quel que soit son niveau pour lui permettre de rester souder. Il y a bien d'autres joueurs qui sont certainement plus forts que moi. Tu me fais penser à l'un d'eux d'ailleurs, mais il a une bouille un peu plus mignonne quand je l'embête, héhé. »

S'ébouriffant les cheveux comme s'il venait d'avouer un de ses petits pêchés, il indiqua alors la hache de Wataru avec un sourire amical, se permettant à son tour un peu de curiosité et surtout de soucis envers un camarade sportif.

« Ça va, les gens n'ont pas trop peur de toi avec ça entre tes mains ? Tu t'es fait des amis ? »

_________________


Vous connaissez la Piou Invasion ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une discussion au bord de l'eau. [pv: Sato Maeda] /FINI/   Ven 31 Oct - 12:35

Une discussion au bord de l'eau



Sato
Wataru



Un instant de silence suivit la question de Wataru. Ce dernier plongeait ses yeux dans ceux de son interlocuteur, qui faisait de même. De loin, on aurait pu croire qu'ils faisaient une sorte de "battle du regard".. Sato saisit tout à coup le menton du lycéen aux cheveux mauves, qui écarquilla de grands yeux et se mit aussitôt à rougir malgré lui. Que... Qu'est ce qu'il fait ?!!
Le jeune homme était tellement interloqué, intrigué, qu'il se trouvait dans l'incapacité de réagir.
Il fronça les sourcils mais ses joues  rouges le trahissait dans sa tentative de paraître sérieux.

« Wow, j'adore ce regard méchant, c'est craquant !♥ »


Comment le prendre ? C'était la question que se posait à répétions Wataru, se contentant de montrer les dents en grognant un peu, comme un chien face à un chat. Il n'avait tellement pas l'habitude de recevoir des compliments, qu'il avait décidé de mal réagir, persuadé que Sato se moquait de lui. Lorsque ce dernier eut un fou rire, Wataru se recula en serrant de toutes ses forces le manche de sa hache. Aaah, si ce n'était pas le chef de l'équipe de foot, qui sait ce que le lycéen au regard "craquant" lui aurait fait..?
Heureusement pour lui Wataru n'eut pas à répondre, il aurait sortit quelque chose de méchant. Non, le blond reprit la parole sans quitter ce sourire que le mauve admirait. Pour lui, c'était difficile d'être joyeux comme ça en permanence, d'avoir la bonne humeur gravée sur son visage !

« Ah, la question qui tue, franchement vous avez pas des questions plus simples à poser à un chef d'équipe ? Évidemment pour être chef il faut au moins savoir jouer, ça je te dirais pas non ! »

Wataru essaya d'imiter son sourire, profitant de la touche humoristique que Sato avait glissé dans sa phrase, mais reprit à son tour un air sérieux quand celui ci reprit :

« Pour faire court, il fallait bien que j'ai un bon niveau puisqu'il me fallait être équilibré sur tous les fronts, mais il faut surtout savoir mener une équipe quel que soit son niveau pour lui permettre de rester souder. Il y a bien d'autres joueurs qui sont certainement plus forts que moi. Tu me fais penser à l'un d'eux d'ailleurs, mais il a une bouille un peu plus mignonne quand je l'embête, héhé. »

Wataru, hocha trois fois la tête, le visage impassible. Il plongea la main dans ses cheveux pour les ébouriffer, cherchant une réponse intelligente dans sa tête. En manque d'inspiration, il ne souffla qu'un simple « Je vois » avant de passer un doigt sur sa hache comme pour la caresser.

« Ça va, les gens n'ont pas trop peur de toi avec ça entre tes mains ? Tu t'es fait des amis ? »

Le lycéen aux cheveux mauves entrouvrit les lèvres , l'air étonné, et réfléchit deux minutes.

«Hé ben, ça dépend... La réaction est souvent différente d'un personne à l'autre. En ville on me regarde bizarrement, c'est sur ; beaucoup m'évitent même, mais c'est très bien comme ça. »

En effet, la situation lui convenait. Il n'a jamais eu l'esprit très ouvert, si ce n'est avec les jolies filles. Il pensa alors à Sheila, celle qui l'avait complètement accepté tel qu'il était avec ses défauts et ses qualités.

«Question amis, j'en ai quelques uns. Ce sont des gens qui ont compris que je n'attaque personne, je ne fait que défendre les causes qui me semblent justes !»


Wataru parlait avec enthousiasme de ses amis, sa hache... C'était son petit monde, qu'il voulait à tout prix protéger, et il en était fier !

«Et puis, il y a cette fille...»

Le lycéen se mit à rougir et un petit sourire apparut sur ses lèvres sans qu'il ne s'en rende vraiment compte. Il scruta l'eau de la piscine, pensif. Il faisait confiance à Sato, Wataru sentait qu'il pouvait lui parler librement. Après tout, il n'avait montré aucune forme de crainte en le voyant armé, ça faisait du bien. Peut être qu'il pouvait lui aussi faire partit de ses amis.

«J'aimerais lui avouer, mais je n'ai aucune idée de comment m'y prendre.»

Wataru fronça les sourcils et força son sourire. Il était plutôt embarrassé d'avoir à demander de l'aide à autrui... Mais il été contrait de passer par là pour arriver à ses fins.

«Est-ce que.. Tu pourrais.. Euh... M'aider ?»


Revenir en haut Aller en bas
Sato Maeda
« Oh oui, vas-y, mord-moi♥ »
avatar

Activité : Actif
Messages : 37
Date d'inscription : 25/04/2013

Carte d'identité
Capacité Active: Peut intervenir dans n'importe quel RP concernant le club de football.
Capacité Passive: Sait se montrer très persuasif grâce à sa face psychopathe.
Relations:

MessageSujet: Re: Une discussion au bord de l'eau. [pv: Sato Maeda] /FINI/   Sam 15 Nov - 23:32





Une discussion au bord de l'eau

Wataru Ankô & Sato Maeda


L'hésitation pris place sur le visage du garçon à la hache. Sato pencha la tête sur le côté avec un sourire doux : il s'en doutait, c'était la raison après tout pour laquelle il avait posé la question, quand bien même n'eut-il pas la même façon de penser que les élèves prétendus "de la norme" il savait tout de même repérer ce qu'ils considéraient comme "dangereux".

« Hé ben, ça dépend... La réaction est souvent différente d'un personne à l'autre. En ville on me regarde bizarrement, c'est sur ; beaucoup m'évitent même, mais c'est très bien comme ça. »

C'est ce que tu penses vraiment ? Sato préféra passer cette question sous silence, souriant simplement avec un petit air désolé mais néanmoins évident, ne cachant pas vraiment ses doutes quant au fait que cela lui convenait. Il se mit à fixer l'eau sans mot dire, continuant d'écouter avec pourtant beaucoup d'attention ce que Wataru lui expliquait.

« Question amis, j'en ai quelques-uns. Ce sont des gens qui ont compris que je n'attaque personne, je ne fait que défendre les causes qui me semblent justes !
-Oh, comme un héros dis-moi ! ne put s'empêcher de faire remarquer le blond avec un léger rire.
-Et puis, il y a cette fille... »

Cette fois-ci Sato détourna complètement les yeux de tout élément perturbateur qui pourrait le divertir, fixant Wataru avec une attention toute particulière. Rougissements, sourire doux, regard dans le vague, silence soudain... Aucun doute, la "fille" en question était très importante à ses yeux. Le blond sourit de plus belle : alors derrière cette hache se cachait un cœur romantique apparemment.

« Cette fille... ?
-J'aimerais lui avouer, mais je n'ai aucune idée de comment m'y prendre. »

Sato tourna un instant la tête en levant les yeux, non par dédain ou quelque autre sentiment méprisant, mais plutôt de façon presque interrogative. Il savait très bien de quoi parlait précisément Wataru à cet instant, ce n'était pas non plus bien difficile, même en ayant été bercé trop près du mur n'importe qui aurait pu comprendre à cet instant. De plus, il lui semblait parfaitement sincère, jamais il n'aurait pris ce sujet à la légère, aussi presque aussitôt et avant même que le violet ne le lui demande il s'était plongé dans ses réflexions, ramenant sa main à son menton.

« Est-ce que... Tu pourrais... Euh... M'aider ? »

Le blond frappa soudain du poing dans la main, relevant un doigt d'un air élémentaire tandis qu'il se tournait vers son interlocuteur :

« Tu lui fonces dessus et tu lui roule un pelle ! »

Il se tut un long moment, semblant changé en statue de pierre, avant de se retourner en reprenant sa position de réflexion, semblant cette fois-ci particulièrement perplexe tandis qu'il se mettait à se parler à lui-même d'un ton très hésitant :

« Attends, je viens de parler comme Cyrus et Sayaka là ? Naaah, t'as ni leur physique ni leur caractère, ça marchera pas, au temps pour moi ! »

Il éclata innocemment de rire en se grattant l'arrière de la tête, semblant un instant des plus puérils, mais se replaça en une position confortable en fixant Wataru avec un sourire plein de confiance, reprenant son sérieux.

« Ce n'est jamais facile à dire, sinon personne n'aurai plus peur de l'amour hein ? Enfin, je suppose que certains y arrivent plus facilement que d'autres, c'est vrai, mais le sentiment est plus important que la parole de toutes façons, hein... »

Il tapota à côté de lui, retournant les yeux vers le ciel.

« Tiens, assieds-toi un instant, on va y réfléchir ; je te dirais pas qu'on trouvera la solution comme ça, mais il faut commencer quelque part. Parle-moi d'elle, comment est-elle ? On ne s'adresse pas de la même façon à une diva et à une princesse il paraît. »

_________________


Vous connaissez la Piou Invasion ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une discussion au bord de l'eau. [pv: Sato Maeda] /FINI/   Mer 26 Nov - 13:29

Une discussion au bord de l'eau



Sato
Wataru



Wataru était perturbé. Il avait lancé un sujet délicat, étant incompétent dans le domaine de la séduction. Heureusement, la très attendue réponse de Sato qui n'était pas des plus intelligentes réchauffa l'atmosphère :

« Tu lui fonces dessus et tu lui roule une pelle ! »


Le mauve recula d'un bond en un cri muet, les yeux grands ouverts. Il s'imaginait la scène avec difficulté.

«Qu..Quoi ?!»

Le visage écarlate, il serra sa hache de toute ses forces et faillit la brandir contre son interlocuteur qui l'avait mis tant mal à l'aise, tout en fusillant ce dernier du regard.

« Attends, je viens de parler comme Cyrus et Sayaka là ? Naaah, t'as ni leur physique ni leur caractère, ça marchera pas, au temps pour moi ! »

Regard blasé. Cyrus étant un professeur un peu... Spécial, il ne fallait s’étonner de voir Sato sortir une phrase pareille si il venait de prendre exemple sur lui.

« Ce n'est jamais facile à dire, sinon personne n'aurai plus peur de l'amour hein ? Enfin, je suppose que certains y arrivent plus facilement que d'autres, c'est vrai, mais le sentiment est plus important que la parole de toutes façons, hein... »

Wataru ne comprenait pas grand chose. Il se contenta d'écouter, et de jeter un regard insistant à Sato pour l'encourager à continuer.

« Tiens, assieds-toi un instant, on va y réfléchir ; je te dirais pas qu'on trouvera la solution comme ça, mais il faut commencer quelque part. Parle-moi d'elle, comment est-elle ? On ne s'adresse pas de la même façon à une diva et à une princesse il paraît. »

Le mauve s'exécuta, et s'assit en tailleurs auprès de son camarade, et réfléchit. Une description de Sheila ? Le simple fait de l'imaginer dans sa tête lui arracha un petit sourire.

«Elle est... Vraiment sympa, et tolérante... Et timide. Je crois qu'elle m'aime bien..»

Le lycéen à la hache regarda l'eau d'un air béat, les yeux pétillants et le cœur battant. Cette fille avait tant de qualités... Les décrire une par une prendrait du temps, se disait il à l'instant même.

«Enfin, tu vois, naturelle, belle et tout !»

S'exclama t-il avant de se surprendre à sourire à pleine dents.




Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Sato Maeda
« Oh oui, vas-y, mord-moi♥ »
avatar

Activité : Actif
Messages : 37
Date d'inscription : 25/04/2013

Carte d'identité
Capacité Active: Peut intervenir dans n'importe quel RP concernant le club de football.
Capacité Passive: Sait se montrer très persuasif grâce à sa face psychopathe.
Relations:

MessageSujet: Re: Une discussion au bord de l'eau. [pv: Sato Maeda] /FINI/   Lun 29 Déc - 21:50





Une discussion au bord de l'eau

Wataru Ankô & Sato Maeda


Même si Sato était parvenu à de nombreuses reprises à présent à déstabiliser voire peut-être agacer Wataru, ce dernier sembla apaisé alors qu'il réfléchissait, en tailleur à côté de lui, à propos de celle pour qui son cœur battait. Le blond sourit en coin en le regardant par en dessous, sa tête appuyée dans la paume de sa main maintenue par son coude sur son genou. Le violet qui avait toujours le regard dur affichait cette fois-ci un air doux presque insoupçonné.

« Elle est... vraiment sympa, et tolérante... et timide. Je crois qu'elle m'aime bien. »

Sato hocha la tête sans le couper, lui laissant tout son temps pour s'expliquer. Ce n'était pas toujours facile de décrire une personne qu'on aimait, on avait tendance à la mettre sur un piédestal, mais pour le moment il se démenait bien. Ce ne semblait pas être une fille exigeante comme pouvaient l'être certaines divas qui attendaient plus que ce qu'il était possible d'offrir. Et en plus elle semblait l'apprécier, de quoi pouvait-on avoir peur avec une fille qui semblait si douce ? Évidemment, elle était peut-être moins douce qu'elle ne le paraissait dans les mots de Wataru, mais peut-être aussi se comportait-elle ainsi avec lui, il fallait faire confiance à ses propres mots et non à la réputation de la personne décrite. Mieux valait ne pas demander son nom, Sato craignait de connaître la jeune fille autrement et ne voulait pas être de mauvais conseil.

« Enfin, tu vois, naturelle, belle et tout !
-Je vois, confirma Sato avec un rire. Et t'es dingue d'elle mon beau ! »

Il détourna les yeux après lui avoir fait un grand sourire, et se mit à réfléchir plus sérieusement, se frottant le menton. C'était donc une fille plutôt simple et qui n'inspirait pas tant que ça de la crainte, rien de bien impressionnant et tant mieux. De surcroît, il semblait la connaître et ils semblaient s'entendre. Alors, où était le problème ?

« Mh... Il y a quelque chose qui te fait peur ? »

Disant cela, Sato tourna un regard sérieux et bienveillant vers Wataru, attendant sa réponse, mais jugea bon de s'expliquer :

« Elle est gentille et t'apprécie mais néanmoins tu sembles ne pas avoir le courage de te déclarer, alors tu dois avoir quelque chose qui t'en empêche. »

Il lui sourit légèrement mais ne s'arrêta pas vraiment là. Wataru lui avait demandé de le conseiller à ce propos, alors simplement faire une analyse psychologique du garçon à la hache ne serait pas d'une grande aide même si cela pourrait dévoiler quelque chose d'intéressant. Il ne fallait pas non plus que cela l'embarrasse plus encore, il ne s'attarda donc pas trop longtemps sur le sujet et s'intéressa un peu plus à propos de la jeune fille décrite plus tôt :

« Voyons, c'est une jeune fille tout ce qu'il y a de plus normal de ce que tu me décris, elle n'exigera pas de toi d'être un champion, d'avoir de l'argent ou d'être trop original. Je pense qu'elle attend de toi ce que tu dis d'elle : il te faut être naturel. Ce qu'elle apprécie chez toi, je suppose, c'est celui que tu es vraiment non ? Tu fais ton dur avec des inconnus, mais quand tu parles d'elle tu changes du tout au tout, alors je doute qu'elle attende de toi un homme fort. Juste Wataru suffira, non ? »

Il le fixa un instant avec un regard inquisiteur, puis reprenant un sourire plus détendu osa une question.

« C'est récent n'est-ce pas ? Je veux dire, tes sentiments pour elle. Tu as les yeux qui brillent comme une petit collégienne qui attend son prince charmant ! », fit-il en riant, se permettant cet échange de rôles.

_________________


Vous connaissez la Piou Invasion ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une discussion au bord de l'eau. [pv: Sato Maeda] /FINI/   Ven 9 Jan - 22:30

Une discussion au bord de l'eau



Sato
Wataru



-Je vois, et t'es dingue d'elle mon beau ! »

Wataru ne répondit pas, se contentant de détourner le regard en rougissant, une fois de plus.

« Mh... Il y a quelque chose qui te fait peur ? »

Le mauve dévisagea son interlocuteur avec insistance, et secoua la tête de droite à gauche. De la peur ? Naaaan. Plutôt de la timidité. Quoi-que.. N'est-ce pas normal de craindre un rejet de la part de celle qu'on aime ? Ça demande une certaine dose de courage. Le lycéen à la hache ne pouvait pas se permettre de passer pour un gros naze en essayant de prouver son amour d'une façon ridicule comme il l'avait déjà fait... Enfin, autrefois, il s'agissait plutôt d'amitié qu'il avait tenté d'exprimer à quelqu'un.. Et il n'avait rien trouvé de mieux que d'assommer son pire ennemi pour le lui ramener en mode "chat qui ramène une souris crevée à son maître". Bien sur, ça n'avait pas vraiment plu... Bref, tout ça pour dire que Wataru est habitué aux rejets de la part de ceux qui l'entourent, même si cela s'avérait en train de changer à Fairy Tail.

« Elle est gentille et t'apprécie mais néanmoins tu sembles ne pas avoir le courage de te déclarer, alors tu dois avoir quelque chose qui t'en empêche. »

Le mauve soupira, hésitant à se confier d'avantage à Sato. Remarque, maintenant qu'il lui avait avouer un secret pareil, il pouvait sans problèmes lui parler par la même occasions de ses petits soucis sociaux... Mais bon, c'était pas son psy non plus.

« Voyons, c'est une jeune fille tout ce qu'il y a de plus normal de ce que tu me décris, elle n'exigera pas de toi d'être un champion, d'avoir de l'argent ou d'être trop original. Je pense qu'elle attend de toi ce que tu dis d'elle : il te faut être naturel. Ce qu'elle apprécie chez toi, je suppose, c'est celui que tu es vraiment non ? Tu fais ton dur avec des inconnus, mais quand tu parles d'elle tu changes du tout au tout, alors je doute qu'elle attende de toi un homme fort. Juste Wataru suffira, non ? »

Wataru écoutait le blond avec attention. Il trouva ces paroles intelligentes et réconfortantes, ce qui le fit sourire légèrement. Sa confiance en lui revenait peu à peu.

« C'est pas con ça. Je suis sur qu'elle est à fond sur moi ! »

Dit il avec humour en se montrant du doigt avec un air débordant de fierté exagérée. Puis il se replongea dans ses rêveries, imaginant sa dulcinée auprès de lui.

« C'est récent n'est-ce pas ? Je veux dire, tes sentiments pour elle. Tu as les yeux qui brillent comme une petite collégienne qui attend son prince charmant ! »

Le mauve fronça les sourcils en râlant :

« N'importe quoi..! »

Il réfléchit ensuite une minute. Les sentiments qu'il porte pour elle sont récent oui. Assez pour le faire frissonner à la simple pensée qu'ils auraient prochainement un rendez-vous ensemble.

« Sinon, c'est récent oui... »

Wataru se leva fièrement, bomba le torse et annonça alors :

« Je vais lui dire maintenant !!! »

Maintenant qu'il avait décidé ça, il allait le faire.. Maintenant, donc. Tout de suite.
Il enlaça vite fait Sato avec enthousiasme, manquant de l’étouffer, tout en s'exclamant :

« Merci beaucoup ! Tu m'as vraiment aidé ! »


Ces mots signèrent la fin de leur conversation si spéciale, qui d'une certaine manière, avait un petit peu fait mûrir Wataru au sujet si complexe qu'est l'amour. Et d'un pas décidé, il s'en allait avouer tout ce que son cœur portait à celle qu'il aimait !



Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une discussion au bord de l'eau. [pv: Sato Maeda] /FINI/   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une discussion au bord de l'eau. [pv: Sato Maeda] /FINI/
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un certain bord de mer...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» A bord du Goeland
» [Discussion]Le Site Du Zéro
» flood discussion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail High School :: Sujets supprimés :: Archives :: Sujets Terminés-
Sauter vers: