AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionLe dernier numéro du journal du forum~♥

Partagez | 
 

 Enchantée, chère collègue ! [pv : Ultear Milkovich]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Enchantée, chère collègue ! [pv : Ultear Milkovich]   Jeu 17 Juil - 18:54

Je me frottais les mains et levais la tête bien haut,le cœur battant, fière de ce que je venais d'accomplir. Bon, à mon avis personne ne me félicitera d'avoir enfermé deux élèves dont j'avais déjà oublié les prénoms dans la salle d'art plastique, mais au moins, j'étais satisfaite à présent ! En réalité, ils ne méritaient pas une telle "punition", mais c'était une partie du plan ! Quel plan ? Mais celui pour les mettre en couple bien évidemment ! Je vais expliquer cette nouvelle tendance : tout à commencé lorsque j'ai "puni" Wataru et Sheila afin qu'ils puissent se retrouver tout les deux sur le toit il y a quelques jours, et figurez-vous que je me suis découvert une véritable passion pour unir les cœurs ! Depuis, à chaque fois que je croise deux lycéens mignons susceptibles de sortir ensemble, je ne me gêne pas pour leur arranger un petit rancard ! D'ailleurs je suis certaine que dans une semaine, je pourrais admirer mes dernières victimes traverser la cour main dans la main ! Rien que d'y penser, je laissais s'échapper un léger rire niais, plutôt enfantin, qui résonna dans les couloirs. J'étais si heureuse, que j'en sautillais presque de joie !

Seulement,après avoir pris un virage, ma gaieté s'estompa à la vue d'un mur... Tout blanc, probablement repeint récemment. Rien d'exceptionnel à cela me diriez vous. Non en effet, il était juste blanc. BLANC ! Quelle couleur lugubre lorsqu'elle est présentée ainsi , seule et insignifiante. D'habitude, j'aurais passer mon chemin sans rien faire, mais cette fois-ci, je ne pouvais pas me retenir. Mes pulsions d'artistes étaient bien trop fortes pour laisser le mur dans cet état. Je devais faire quelque chose ! C'était mon devoir en tant que professeur d'art plastique de Fairy Tail High School ! Regorgeant d'idées et d'enthousiasme, je saisissais quelques crayons de mes poches, et m'accroupis face au mur. Je savais déjà ce que j'allais faire : un merveilleux paysage, tout droit sortit d'une île paradisiaque avec cascades, rivières, fleurs, arbres, et tout le reste. Une fois que tout était bien clair dans ma tête, je commençais par tracer les lignes de base, puis dessinais les détails, au crayon à papier pour le moment. Cette étape me prit vingts bonnes minutes au moins. Ensuite, je m'attaquais à la mise en couleur, et au repassage en noir. Tranquillement, je coloriais la grande cascade qui semblait être presque réelle, tant les couleurs étaient réalistes.Tout se passait bien...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enchantée, chère collègue ! [pv : Ultear Milkovich]   Lun 4 Aoû - 13:33



Enchantée, chère collègue !
Ft. Shizuka Ganao


La journée avait commencé plutôt tôt pour Ultear, elle était debout depuis 5h du matin environ. Sortant de sa chambre, elle fut étonnée de voir un petit déjeuner dejà préparer. Elle remarqua Meldy endormie sur le canapé ; ne pouvant s'empêcher, elle fit un petit sourire avec de prendre une couverture et de couvrir sa chère protéger. Vu l'heure, elle prit tranquillement son petit déjeuner, se doucha, s'habilla puis partit de son appartement vers les 6h30. Elle arriva , après avoir prit son temps, a 7h a l'académie ou elle travaillait en tant que surveillante. Une académie de dingue et de dégénérer à cause de certains élèves complètements fous mais elle ne pouvait s'empêcher d'apprécier cette endroit, c'était bien l'un de ses endroits dans sa vie où tout pouvait arriver.

Elle passa tranquillement, comme a son habitude, la matinée à surveiller partout où elle allait. Les couloirs, les dortoirs, le gymnase, le terrain et tout les autres lieux de cette grande école. Elle avait son orbe sous son bras et pour une fois, elle ne l'utilisa pas. Elle était en vérité, plutôt de bonne humeur et n'avait pas vraiment envie de s'énerver avec les élèves qui désobéissaient aux règles, qui s'amusaient a faire n'importe quoi, elle utilisa donc la manière la plus simple, les punitions. Heureusement pour elle, elle n'avait croisé que un ou deux élèves qui faisaient des conneries déjà des le matin, juste après leur premiers cours. Elle se demandait vraiment ce que certains avaient dans le cerveau pour faire des trucs pareils, surtout dès la matinée alors qu'ils ont cours.

Après avoir prit son déjeuner avec Meldy au centre commercial, elle retourna vers les 13h à l'académie. Tout en s'amusant avec son orbe en chemin, elle reprit sa ronde, une fois de retour dans l'enceinte de l'école. Alors qu'elle marchait tranquillement dans un couloir, elle s'arrêta en entendant deux voix ; une féminine et une masculine, dans une salle qui, normalement, était censé être vide. Essayant d'ouvrir la porte, elle remarqua très rapidement qu'elle était fermé à clé et que donc, quelqu'un les avait enfermé dedans. Prenant le double des clés, elle ouvrit la salle de classe et fusilla les deux élèves du regard, demandant une rapide explication de tout cela.

A la fin de cette explication, elle ne put s'empêcher de lâcher un soupir. Tout cela était encore l'oeuvre de cette chère Shizuka, professeur d'art qui avait la fâcheuse manie d'enfermer deux élèves de différents sexes dans une salle de classe vide. Demandant rapidement aux élèves de déguerpir le plus rapidement sans leur donner de punition, elle sortit de la classe et la ferma à clé avant de reprendre sa route à la recherche de cette professeur. Après une ou deux minutes de marche, elle tourna dans un virage et quel ne fut pas ça surprise de voir Shizuka, s'amuser a dessiner sur un mur qui était bien censé être blanc, mais complètement blanc. Elle la regarda, essayant de ne pas s'énerve, elle voulut prendre la parole mais elle se tut en la regardant dessiner une magnifique casscade qui sembler vraiment être réel. *C'est vraiment beau … Ca se voit que c'est une bonne professeur d'art. * Pensa-t-elle avant de reprendre rapidement ces esprits.

« Shizuka-san … » Commença-t-elle doucement « Je peux … Savoir ce que vous vous amusez à dessiner sur ce mur ? Certes vous êtes un professeur … Mais vous donnez le mauvais exemple aux élèves ! »

Oui, malgré que Shizuka et Ultear étaient concidérer toutes les deux comme un membre du personnel, la surveillante ne pouvait s'empêcher de la vouvoyer. C'était dans son habitude, les professeurs elle les vouvoyait, alors que les autres surveillants et élèves, non elle ne le vouvoyait pas, eux, elle les tutoyait. Certes c'est une habitude bizarre, mais elle était comme ça.

« J'ai aussi appris que vous avez ENCORE enfermés deux élèves dans une salle de classe. » Recommença-t-elle en croisant les bras « Je vous prierais d'arrêter vos bêtises Shizuka-san. En temps que professeur vous devriez vous comportez comme telle et non comme certains élèves. Enfermés des élèves dans une salle de classe, passe encore .. Mais dessiner sur un mur .. Je suis sûr qu'en plus vous n'avez même pas demander l'autorisation au directeur .. »

Elle la regardait, attendant une réponse de sa part, tout en gardant ses bras croisés.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enchantée, chère collègue ! [pv : Ultear Milkovich]   Lun 11 Aoû - 18:45

C'était fantastique ! A première vue, ça ne se voyait probablement pas, mais... Je m'amusais comme une folle ! Quel bonheur de pouvoir s'exprimer par le biais du dessin ! Mon coeur battait la chamade.

"Shizuka-san..."

En un cri muet, je me figeais sur place, tremblante comme une feuille. Cette voix ne m'était pas inconnue. Malheureusement, je ne me souvais plus de sa propriétaire. Elle reprit ensuite :

« Je peux … Savoir ce que vous vous amusez à dessiner sur ce mur ? Certes vous êtes un professeur … Mais vous donnez le mauvais exemple aux élèves ! »


Avec une lenteur exagérée je tournais la tête, un air innocent sur mon visage souriant. Je me serais presque dessinée une auréole sur la tête, et des ailes dans le dos... Je me rendais alors compte que j'avais oublié son prénom...

"Tient, Esther-San... Hum, belle journée n'est-ce pas ? Je dessine une île... Une île paradisiaque... Héhé..."


Je me retournais alors complétement, laissant paraître mon pinceau qui laissa s'échapper une grosse goutte de peinture bleu qui se posa sur mon kimono turquoise.

« J'ai aussi appris que vous avez ENCORE enfermés deux élèves dans une salle de classe. »


Je jeta un œil à la tache de peinture sur mes vêtements, regarda de nouveau la surveillante, et me montrais du doigt en prenant une mine étonné, sans pour autant délaisser mon sourire niais.

-Moi...?  

Je regardais alors ailleurs pour éviter le regard sans doute exaspéré ou criminel de ma collègue. Bien que ce ne soit pas le premier sermon de la part de cette dernière, cette fois-ci je me sentais quelque peu honteuse d'avoir enfermé ces élèves même si mes intentions étaient bonnes !

« Je vous prierais d'arrêter vos bêtises Shizuka-san. En temps que professeur vous devriez vous comportez comme telle et non comme certains élèves. Enfermés des élèves dans une salle de classe, passe encore .. Mais dessiner sur un mur .. Je suis sûr qu'en plus vous n'avez même pas demander l'autorisation au directeur .. »

Mon visage se déforma, et mon beau sourire se transforma en une grimace qui pouvait témoigner de mon dégout. Je m'étais arrangée pour qu'ils se retrouvent au même endroit, pour que ça ressemble à un coup du destin...

"-Non... Ne me dites pas que vous les avez libérés...? Ces deux la étaient fait pour être ensemble !"

Protestais-je sur un ton désespéré. Tout les scénarios de film romantiques que j'avais imaginé s'étaient envolé en un éclat.

"Quel gâchis..."

Je revenais alors au sujet du dessin sur le mur. Je devais rester impassible la dessus ! Mes raisons étaient plus que bonnes !!! Je retrouvai mon sourire qui s'estompa au fur et à mesure que je finissais ma phrase :

"Itlear-san ! A cet emplacement précis se tenait un mur blanc ! Blanc ! Mes yeux on tant souffert devant cette incarnation du désespoir ... Vous ne comprenez donc pas qu'une artiste telle que moi à besoin de combler tout espace vierge ?"

Je me mettais à quatre pattes devant elle et levait la tête pour lui dévoiler mes yeux de biches au bord des larmes.

"Je suis désolé. Je ne pouvais pas... Laisser ça comme ça... Vous comprenez Fougère-San ?"

En jouant la comédie, peut être que je pourrais la faire abandonner ? Je n'avais pas tellement envie qu'elle me livre au directeur...Mais le pire dans tout ça, c'est que je ne me souvenais jamais de son prénom. Je me levais alors, et m'approchais de ma collègue en joignant mes mains. Mes yeux étincelants, mon regard désespéré et mes lèvres entrouvertes devaient surement me faire ressembler à une pauvre enfant battue. Voila de quoi attirer la pitié de cette jeune femme, non ?

-Laissez moi finir mon œuvre s'il vous plait !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enchantée, chère collègue ! [pv : Ultear Milkovich]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enchantée, chère collègue ! [pv : Ultear Milkovich]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sombre Futur [6/6]
» Les Larmes d'Ul [Terminé]
» Contre la vie chère, Marc Bazin a un plan pour l'action!
» peinture pas chère
» Armée naine 500 points et peu chère :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail High School :: Sujets supprimés :: Archives :: Sujets Abandonnés-
Sauter vers: