AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionLe dernier numéro du journal du forum~♥

Partagez | 
 

 L'occasion de voir du monde [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sheila Phénix
« Désolée, je me suis perdue dans ma chambre... »
avatar

Activité : Très Actif
Messages : 192
Date d'inscription : 01/04/2014
Age : 20
Localisation : Perdue quelques part (enfin je crois que je suis quelque part)

Carte d'identité
Capacité Active: Griffes poussent quand elle veut
Capacité Passive: Ouïe surnaturelle
Relations:

MessageSujet: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Sam 12 Juil - 13:10

Encore un nœud et ce serait fini. Mes cheveux seraient démêler. Je souris, n'arrivant toujours pas à croire que j'allais vraiment aller à ce bal. Généralement, les soirées où il y avait beaucoup de gens n'étaient pas ce que j'aimais le plus. Je ne me sentais pas vraiment à l'aise au milieu des autres. Et puis, il fallait porter une robe de soirée. Cela me rendait encore moins à l'aise. Avec précaution, j'ouvris mon armoire et regardais une pile de vêtement tomber avant de me pencher pour prendre un cintre et d'enfiler la robe qui avait survécu à mon bazar. Elle était rouge, simple, pile ce qu'il me fallait.

Spoiler:
 

Je ne me regardais pas dans le miroir et quittais la chambre.
La salle des fêtes était magnifiquement décorée. Je restais un instant à la porte, fixant, les décorations. Puis j'entrais, timidement, sans trop savoir où aller. J'avais vaguement envie d'aller rencontrer d'autre personne mais je ne sus pas comment les aborder. Raaah mais bouge-toi ! Je marchais encore un peu et m'appuyais contre un mur. Ce n'était pas un coin sombre, je n'étais pas le genre à me fermer aux autres. J'étais plutôt en pleins milieu d'un mur, passant en revue les gens qui étaient là pour voir si j'en connaissais !

_________________



Avatars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Dim 20 Juil - 17:27




L'occasion de voir du monde

LIBRE



Je cours dans les couloirs en direction de ma chambre, un grand sachet sous le bras. J'ai vu il y a quelques jours une jolie robe dans la vitrine d'un magasin mais ne l'ai pas acheté, me disant que je n'aurai aucune occasion pour la mettre. Du moins c'est ce que je pensais jusqu'à entendre parler d'un bal. Laissez moi vous expliquer tout ça : comme je l'ai entendu comme ça, par pur hasard, sans source officielle, je n'y ai pas cru. Du moins jusqu'à l'entendre sur toutes les bouches et voir des affiches collées un peu partout dans l'établissement avec toutes les informations nécessaires. Tout d'abord je pensais ne pas y aller. Vu ma timidité et mon problème face aux garçons, il était clair que je n'y aille pas. Mais en y réfléchissant, je me suis dit que ce serait bête de ne pas y aller alors que presque tout le monde sera là, et que ce serait aussi un bon moyen de faire de nouvelles connaissances. C'est après une bataille acharnée de pour et de contre dans ma tête que j'ai finalement décidé d'y aller. Et ce n'est pas plus tard qu'à la fin de cet après-midi que je me suis enfin décidée à me préparer. Tout d'abord il me fallait choisir ma tenue ! J'avais beau fouiller dans mon armoire, rien de ce qui s'y trouvait ne me plaisait. Quand j'ai repensé à la robe dans la vitrine. J'ai couru pour me rendre rapidement au magasin dans lequel je l'ai aperçu, l'ai acheté, puis me suis remise à courir pour retourner à l'académie.

Je suis donc actuellement en train de courir dans le cou... euh non, rectification : je suis actuellement assise essoufflée devant la porte de ma chambre. Après avoir repris ma respiration pendant deux bonnes minutes j'ouvre la porte et pose ma nouvelle robe sur mon lit. Bon, pas le temps de voir la tenue maintenant, je verrai après, car je sais qu'il me faut un temps fou pour me préparer... Bon ok je l'avoue c'est laver mes cheveux qui me prends un temps fou et alors ?! Bref une fois ma douche terminée et mes cheveux séchés et coiffés, je me retrouve en sous-vêtement devant la robe. Je la prends et la mets devant moi en me plaçant devant un miroir pour voir la longueur. Je n'ai pas eu le temps de l'essayer dans le magasin donc j’espère qu'elle me va ! Il n'y a qu'un moyen de le savoir : l'enfiler. Ce que fait, puis m'examine dans la glace. Elle me va jusqu'aux genoux, donc ça va. Au final c'est une robe assez simple, rouge, aux bords dentelés couleur chocolat. Le haut de la robe est un bustier un peu décolleté.

Spoiler:
 


Mince je n'ai pas vu ça dans la vitrine ! Enfin si j'ai vu qu'il y a un décolleté mais ma poitrine est plus grosse que celle du mannequin. Je ne dis que la robe est trop serrée, au contraire, elle me va parfaitement bien, seulement je n'ai pas l'habitude de porter ce genre de vêtements en publique. Bref je ne vais pas me changer sinon ma course n'aura servi à rien. Pour finaliser la tenue je mets des sandales noires et accompagne le tout d'un petit bracelet noir tout simple au poignet gauche ainsi qu'un petit collier en perles noires. Je me regarde à nouveau dans la glace et me recoiffe une dernière fois les cheveux avant de les attacher en queue de cheval haute. Hum... Peut-être que ce serait mieux si je mets des boucles d'oreilles. Je fouille dans ma petite boîte à bijoux et trouve enfin la paire que j'ai en tête. Ce sont des boucles d'oreilles pendantes qui comportent chacune une pierre rouge tenue dans un anneau noir.

Une fois prête je sors donc de ma chambre, direction la salle des fêtes. Dans les couloirs et la cour j'aperçois beaucoup de tenues différentes, plus ou moins colorées selon les personnes. Une fois les portes passées, je m'arrête, sans vraiment me soucier des gens qui voudraient passer, s'il y en a, et regarde autour de moi en évitant de croiser le regard des messieurs. C'est vrai c'est pas la mort si j'éternue mais ne faire que ça serait embêtant. La salle est très joliment décorée. On ne croirait pas être dans un établissement scolaire. Me demandant si je ne gêne pas le passage devant les portes j'avance un peu tout en continuant d'examiner la salle, ou plutôt les gens et les tenues. Certains ont des tenues simples, d'autres ce sont fait plaisir avec des tenues voyantes... Comme la fille du bar qui porte un... bikini ? Il y en a une autre aussi, avec une robe noire et blanche sur laquelle il y a je ne sais combien de "J'aime Rasberry" d'écris, qui vient de foncer sous une table. J’espère qu'elle n'a pas cherché à être discrète. Je ne sais pourquoi je me dirige vers un mur, endroit peu fréquenté généralement, sauf par les gens seuls, un peu comme moi. C'est vrai que je n'y ai que très peu pensé. Je suis venue seule et n'attend personne en particulier. Mais si j'ai décidée de venir, c'est avant tout pour rencontrer des gens, et peut-être même devenir amis.

C'est alors que j'aperçois une jeune fille d'à peu près le même âge que moi, quoiqu'un peu plus âgée, avec de longs cheveux roses, appuyée sur le mur. Elle a une jolie robe elle aussi simple et rouge. Est-elle toute seule ? On dirait qu'elle attend quelqu'un vu la façon dont elle regarde les passants. Ou alors elle ne fait que regarder. Allez Kazuko, un peu de courage ! Laisse tomber ta timidité ! Après m'être encouragée intérieurement je m'approche de la fille en souriant et lui fait un signe de la main.

- Euh... Salut !

Bon maintenant que je l'ai salué je fais quoi ? Rhaaaa je n'ai pas l'habitude d'aborder les gens je ne sais pas quoi dire ! Je joue nerveusement avec les pans de ma robe à la recherche de quelque chose à dire.

- Tu... Tu es toute seule ? Tu sembles chercher quelqu'un du regard.




© Nyum
Revenir en haut Aller en bas
Sheila Phénix
« Désolée, je me suis perdue dans ma chambre... »
avatar

Activité : Très Actif
Messages : 192
Date d'inscription : 01/04/2014
Age : 20
Localisation : Perdue quelques part (enfin je crois que je suis quelque part)

Carte d'identité
Capacité Active: Griffes poussent quand elle veut
Capacité Passive: Ouïe surnaturelle
Relations:

MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Lun 21 Juil - 10:14

J'aperçus une jeune fille qui venait vers moi, ou plus précisément vers le mur où j'étais. Sa robe rouge très décolletée mettait très bien ses formes en valeurs et s'allaient parfaitement avec ses cheveux rouge eux aussi. Je lui souris alors qu'elle s'appuiait sur le mur à côté de moi.

- Euh... Salut !

- Salut !

Elle avait l'air un peu timide, un peu comme moi quoi.

- Tu... Tu es toute seule ? Tu sembles chercher quelqu'un du regard.

Tiens, elle avait remarqué ça ? Quel sens de l'observation !

- Oh non ! Je regarde juste les gens ! Voir si j'en connais !

Je souris. Elle avait l'air très gentille cette fille. Je me tournais vers elle, appuyant juste mon épaule sur le mur.

- Et toi ? Tu es toute seule aussi ? Où tu attends quelqu'un ?

Il ne me semblait pas l'avoir remarqué avant qu'elle ne vienne ici. Mais peut-être avait-elle un rendez-vous ? Après tout, c'était un bal ! Ses boucles d'oreilles capte la lumière. J'avançai la main et les touchai puis regardai la jeune fille.

- Elles sont jolies ! Tu les as eu où ?

Je ne portais généralement pas de boucles d'oreilles puisque je ne montrais pas mes oreilles mais celles que portait mon interlocutrice étaient très belle et lui allaient bien. Je laissais retomber ma main, souriant toujours à cette fille dont je ne connaissais toujours pas le nom d'ailleurs !

- Au fait, je m'appelle Sheila ! Et toi ?

Après tout, c'était mieux de connaître le nom des gens !

_________________



Avatars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Mer 23 Juil - 18:47

Un bal. En théorie, participer à un événement de ce genre était sûrement excitant, constructif, intéressant, etc...Mais en pratique, c'était une autre histoire. Quelle merveilleuse idée, n'est-ce pas, que d'aller se fourrer dans une salle bondée où l'on ne connait absolument personne! Ce qui m'a décidée, c'est l'intuition que Sheila se préparait pour y aller. Après tout, ce bal pourrait être une excellente occasion de passer un peu de temps avec ma généralissime colocataire!
 Un des inconvénients majeurs, c'est cette sorte de règle implicite qui stipule qu'il est préférable de venir en robe. Non que ça me dérangerait réellement de passer outre et m'habiller normalement, mais je n'ai pas forcément envie que des gens médisants me fassent une mauvaise réputation, alors que je viens à peine d'arriver ici, et que je m'y plais beaucoup. Alors, j'ai acheté une robe. Je n'arrive même pas à croire que ces mots sortent de ma bouche. Une robe noire, à bretelles, très décolletée et plutôt courte. Au moins, elle correspond à mon style. Je l'enfilai avec un soupir et me rends dans la salle de bain. Après avoir brossé rapidement mes longs cheveux, une grande question s'imposa à moi : Est-ce que je me maquillais? Je finis par opter pour la solution de facilité, c'est à dire non. De toute façon c'était mieux ainsi, puisque je ne possédais pas le moindre produit de maquillage et que j'aurais été obligée d'en emprunter à quelqu'un. J'agrémentai cependant ma tenue de boucles d'oreilles en forme de chouettes argentés et décidai de porter le pendentif que ma chère maman m'a offert quand je suis partie de la maison, et qui représente un fer à cheval quasiment identique à celui tatoué sur mon poignet. Après un rapide regard à mon reflet, je sortis de la salle de bain et enfilai mes chaussures, des sandales à talons compensées.
 Puis, je me dirigeai enfin vers la salle des fêtes, priant pour y trouver Sheila, qui demeurait pour l'instant ma seule connaissance dans cette école. Parvenue devant la porte, j'hésitai un instant. Aller à un bal, ça ne me ressemblait vraiment pas. J'aurais peut-être dû faire demi-tour, il était encore temps. Mais ma main était déjà posée sur la poignée de la porte, et je pris une grande inspiration avant d'entrer. Ma première réflexion fut que c'était exactement l'idée que je me faisais d'un bal. Grand, plein de décorations inutiles, avec des tas de gens souriants partout. Cependant, je fis un effort de sociabilité et m'avançai dans la salle, affichant mon plus beau sourire. Mais pendant que je marchais, mon regard courrait partout, cherchant désespéramment Sheila. Et enfin, je la trouvai, adossée à un mur, en pleine discussion avec une autre fille. Je m'approchai silencieusement de mon amie, bien que je me doutai que son ouïe si fine ne me laisserait pas la surprendre, et m'écriai soudainement en posant mes mains devant ses yeux :

- Coucou! Devine qui c'est ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Mer 23 Juil - 21:30




L'occasion de voir du monde

LIBRE



- Oh non ! Je regarde juste les gens ! Voir si j'en connais !

- Ah d'accord.

Je regarde autour de moi, voir si je connais moi aussi quelques personnes, mais ne reconnais que certains visages de gens que je croise quelques fois. Je lui rends son sourire après qu'elle se soit tournée vers moi et appuyée sur le mur.

- Et toi ? Tu es toute seule aussi ? Où tu attends quelqu'un ?

- Non non je n'attends personne ! Je suis moi aussi venue toute seule.

Ça fait un peu bizarre quand on y pense. On vient seules à un bal, sans cavalier ni amie. Mon interlocutrice tend alors sa main puis touche mes boucles d'oreilles.

- Elles sont jolies ! Tu les as eu où ?

- Merci ! C'est ma mère qui me les a donnés avant que je ne vienne ici.

Je lui souris, repensant à la scène que j'avais fait devant la bijouterie pour les avoir. Elle ne me les avait pas achetées tout de suite mais puisque j'avais décidé de venir étudier à Fairy Tail High School elle me les avait finalement offertes soit disant pour que je n'oublie pas ma mère et sa gentillesse. Je me souviens encore de l'étreinte qu'elle m'avait faite juste avant mon départ... Soudain mon interlocutrice me ramène sur Terre en reprenant la parole :

- Au fait, je m'appelle Sheila ! Et toi ?

- Moi c'est Kazuko !

J'étais tellement absorbée dans mes pensées que j'en avais oublié de me présenter ! Je continue de sourire à Sheila quand je vois une jeune fille aux longs cheveux noirs s'approcher vers nous, ou plutôt vers Sheila. Soudain elle pose ses mains devant les yeux de mon interlocutrice et s'écrie :

- Coucou! Devine qui c'est ?!

Je sursaute, surprise par cette action. Certes je l'ai vu s'approcher, mais je ne m'attendais pas à ce qu'elle vienne surprendre son amie de la sorte ! Oui « son amie » car elles m'ont l'air assez proches pour que la nouvelle vienne faire une farce comme ça. Pour être sûre je demande :

- Vous vous connaissez ?

Puis je regarde la tenue de la nouvelle arrivante. Elle a une courte robe noire à bretelles assez décolletée, accompagnée de boucles d'oreilles argentées en forme de chouettes ainsi qu'un pendentif représentant un fer à cheval. Je remarque d'ailleurs qu'il est identique au tatouage situé sur son poignet.

- J'aime bien ton pendentif ! Il s'accorde avec ton tatouage.




© Nyum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Jeu 24 Juil - 21:22





L'occasion de voir du monde








Une voix masculine retentit à travers l'appartement des Ikeda.

-Shin !

Le garçon qui venait d'être appelé ne dénia même pas tourner la tête vers la porte de sa chambre, s'attendant à voir son cousin débarquer. Effectivement, une tête blonde affichant un air joyeux fit aussitôt son apparition. Ce sourire niais... Shin se doutait bien que ça cachait quelque chose...

A chaque fois que son colocataire se comportait ainsi, c'est qu'il avait une merveilleuse(ou pas) idée derrière la tête. Reste à savoir laquelle, maintenant. Complètement le contraire du lycéen qui, allongé sur son lit, portait une expression désenchanté voire blasée sur son visage au teint pâle comme la mort.

-J'ai entendu parler d'une soirée, d'un bal, plus exactement !

Le blond jeta un regard flegmatique à son cousin, avant de souffler nonchalamment:

-Et alors ?

Le jovial adulte fit quelques pas de plus dans la pièce, dévoilant par la même occasion le costume blanc qu'il tenait dans ses mains.

-J'ai pensé que... Tu aurais pu y aller ! Je pense que ça a déjà commencé à l'heure qu'il est mais, c'est juste à côté, à Fairy Ta...


-C'est le lycée rival.

Protesta Shin en fronçant les sourcils. Son interlocuteur prit une mine étonné et reprit :

-Je suis sur que tu pourrais t'amuser comme un fou ! Et depuis quand tu te préoccupe de la rivalité entre ton lycée et celui-ci ?


Le lycéen libéra un long soupir agacé, et tourna le dos à son cousin.

-'Pas envie.

Son colocataire, bien loin d'avoir l'intention d'abandonner, continua néanmoins à l'encourager.

-Alleeeeezzzzzz !!!


Il n'eut pas de réponse, mais connaissant bien son hôte difficile, il conclut finalement :

-Roh, tant pis... Ta sœur aurait sauté de joie si tu avais accepté d'y aller avec elle. Et puis je suis certain que Taylor s'y rend, elle aussi.

Le lycéen marqua un temps de pause pour réfléchir. Puis il se redressa et fusilla son colocataire du regard. Il détestait quand son cousin parlait de Taylor comme si il s'agissait de la fille à conquérir.

-C'est bon, j'y vais ! Sort de ma chambre, maintenant !


Grogna le blond, assit sur son lit. Son colocataire, satisfait, libéra un léger rire de contentement, avant de s'éclipser non sans laisser le costume encore enveloppé de plastique sur le sol. Shin se leva en direction de son armoire, et soupira une dernière fois avant d'ouvrir cette dernière. RIEN. Le vide total. A croire que son cousin avait tout vider pour... Ah, j'ai compris. Pensa t-il.

Le blond tourna la tête vers le costume qui l'attendait encore sur le sol, et le saisit promptement. Il ôta ses vêtements, l'un après l'autre, et enfila ensuite la tenue de soirée. Ainsi, il ressemblait à un prince charmant, tout vêtue de blanc, et ça ne l’enchantait pas vraiment.

Shin coiffa ses cheveux, non avec une tonne de gel pour obtenir  une coiffure rebelle comme à son habitude, mais juste avec un peigne pour les laisser lisses et naturels, cette fois-ci. Pour finir il prit soin d'emmener de quoi se changer dans un sac afin de ne pas rester trop longtemps dans cet accoutrement digne d'un mariage. Une fois prêt, il sortit de l'appartement non sans un au revoir de la part de son cousin :

-Sois sage ! Fais toi discret surtout...

Avec les vêtements que ce dernier avait choisit pour le bal, se faire discret s'avérait difficile. Le lycéen ne l'avait même pas regarder, se contentant d'avancer silencieusement. Mais son colocataire avait raison : il ne devait pas se faire remarquer, surtout avec sa réputation et notamment sur le fait qu'il est élève dans l'académie rivale, Phantom.

 Alors qu'il s'attendait à trouver sa sœur à l'entrée de Fairy Tail, il n'en fut rien et c'est la sonnerie de son portable qui l’accueillit, accompagné d'un petit sms de la part de son cousin : "n'attends pas ta sœur, impossible de venir pour elle finalement :D"
Le blond serra brutalement son portable, en colère. Je me suis encore fait avoir!

Bien évidemment sa sœur n'avait même pas été informé qu'une fête avait lieu ce soir : il s'agissait d'un stratagème de son cousin. Mais... Est-ce qu'il avait également mentit pour Taylor ? Devait il retourner à l'appartement ? Shin soupira et pénétra finalement dans l'enceinte de l'académie, en direction de la salle des fêtes. Il entra discrètement, par une porte qui n'avait pas l'air d'être utilisée. Je suppose que ça m'y mènera aussi..

Après avoir doucement ouvert la porte, il se retrouva à proximité d'un petit groupe de filles. La gêne le gagnait alors, ainsi que l'envie pressante d'aller se changer pour être moins voyant.
Mais ou est ce qu'il pouvait bien faire ça ? Une seule solution, demander à quelqu'un. Les mains dans les poches, il s'approcha du groupe de ce qui semblait être des lycéennes l'une avec de beaux cheveux roses, l'autre avec une curieuse chevelure rouge, et enfin la troisième avec de longs et lisses cheveux noirs.

Shin s’incrusta parmi elles, et lança :

-Vous savez ou je pourrais me changer ?

Pas de bonjour, ni de bonsoir, ni de s'il vous plait. Il faut dire que la politesse n'était pas une chose que le lycéen maitrisait bien. Quoi qu'il en soit, il n'en pouvait plus de porter cette tenue qui contrastait totalement avec ses gouts habituels...









Revenir en haut Aller en bas
Sheila Phénix
« Désolée, je me suis perdue dans ma chambre... »
avatar

Activité : Très Actif
Messages : 192
Date d'inscription : 01/04/2014
Age : 20
Localisation : Perdue quelques part (enfin je crois que je suis quelque part)

Carte d'identité
Capacité Active: Griffes poussent quand elle veut
Capacité Passive: Ouïe surnaturelle
Relations:

MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Ven 25 Juil - 12:39

Kazuko ? C'était un joli prénom. J'allais lui répondre lorsque deux mains se posèrent devant mes yeux suivi d'une voix bien connue :

- Coucou ! Devine qui c'est ?!

- Kaila !

Je ne connaissais qu'une seule personne capable de faire ce genre de blague. Je souris et saisis les mains de mon amie avant de me tourner vers elle pour l'enlacer. Je ne pensais vraiment pas la voir au bal. Sa robe noire lui allait vraiment bien ! Kazuko se manifesta :

- Vous vous connaissez ?

Je hochais joyeusement la tête

- C'est ma colocataire !

La fille aux cheveux rouge fixait mon amie

- J'aime bien ton pendentif ! Il s'accorde avec ton tatouage.

Ah oui tiens ... Je ne l'avais même pas remarqué ça. Quand je disais que Kazuko était observatrice ... Je laissais Kaila répondre puisque c'était à elle qu'on s'adressait et me remit à regarder dans la salle. C'est alors que j'aperçus le garçons en costume blanc assez voyant qui se dirigeait vers nous. Pourquoi ? Peut être était-ce une connaissance de Kaila ou de Kazuko après tout ...

-Vous savez ou je pourrais me changer ?

Je baissais les yeux. Il pouvait toujours aller se changer aux toilettes mais il ne fallait surtout pas compter sur moi pour que je lui indique comment s'y rendre.

- Moi je sais pas, désolée.

Je jetais un regard en coin aux deux autres filles au cas où elles sauraient et pourraient donc lui indiquer.

_________________



Avatars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Ven 25 Juil - 17:01

Comme on pouvait s'y attendre, Sheila devina immédiatement que c'était moi.

- Kaila! s'écria-t-elle.

Elle me prit dans ses bras et je lui rendis son étreinte avec plaisir, heureuse de l'avoir trouvée si facilement dans tout ce bazar. Avoir une amie était décidément quelque chose de... Rassurant. Perdue dans mes pensées, j'en oubliais de répondre lorsque la fille aux cheveux rouges demanda :

- Vous vous connaissez?

- C'est ma colocataire ! répondit Sheila.

Je sortis de mes pensées et souris pour appuyer la déclaration de Sheila.Je remarquai alors le regard de la fille aux cheveux rouges sur mon pendentif. Ce bijou revêtait une grande signification sentimentale pour moi. Il était la preuve que ma mère m'aimait et veillait sur moi, même lorsque la distance nous séparait si douloureusement. Aussi je refusais la moindre réflexion, le moindre regard injurieux que quiconque pourrait porter sur mon pendentif. J'étais sur le point de céder à ma susceptibilité et de lui demander si quelque chose la gênait chez moi, mais elle me devança en s'exclamant :

- J'aime bien ton pendentif ! Il s'accorde avec ton tatouage.

Je me mis à sourire de toutes mes dents, tout en regrettant d'avoir été sur le point de m'énerver. En fait, elle ne voulait pas du tout le critiquer! Soulagée, je répondis :

- Merci. C'est ma mère qui me l'a offert avant que je parte. Je pense que c'était une manière pour elle de me prouver qu'elle était fière de ce que j'étais.

M'apercevant que je tombais dans le sentimentalisme, je secouai la tête pour chasser les idées noires qui menaçaient de m'envahir. Je me rendis alors compte que je ne connaissais pas le prénom de mon interlocutrice et je m'apprêtai à le lui demander quand un garçon portant un magnifique costume blanc, plutôt voyant, se planta devant nous.

-Vous savez ou je pourrais me changer ?

Ma colocataire se trouva prise d'un intérêt soudain pour le sol et répondit timidement :

- Moi je sais pas, désolée.

J'eus soudainement envie de faire relever les yeux à Sheila. Les baisser ainsi était inconstructif et pouvait parfois laisser penser qu'on était gêné, impressionné, apeuré, et j'en passe. Alors qu'en restant imperturbable, les gens ne peuvent plus détecter vos faiblesses. Je détaillai curieusement le nouveau venu avant de déclarer, légèrement sarcastique mais en gardant un ton aimable :

- Excuse-moi, mais pourquoi tu veux te changer? Généralement, quand on choisit une tenue pour un bal, c'est pour la garder toute la soirée!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Mer 30 Juil - 16:41




L'occasion de voir du monde

LIBRE



Donc la fille aux longs cheveux noirs s'appelle Kaila et est la colocataire de Sheila. Elles ont l'air de vraiment bien s'entendre vu l'étreinte qu'elles se sont faites. Après avoir donné mon avis sur le pendentif de Kaila cette dernière se met à sourire de toutes ses dents.

- Merci. C'est ma mère qui me l'a offert avant que je parte. Je pense que c'était une manière pour elle de me prouver qu'elle était fière de ce que j'étais.

Je souris. Elle aussi possède un objet ayant un lien avec sa famille. Enfin, « aussi »... Moi c'est surtout que je trouvais cette paire de boucles d'oreilles très jolie ! Elle doit beaucoup tenir à son pendentif. Soudain une voix masculine retentit.

- Vous savez ou je pourrais me changer ?

Je tourne la tête pour voir qui vient de nous adresser la parole.

- Atchii !

Je me frotte vigoureusement le nez pour faire croire à un vrai rhume car évidemment ce n'en est pas un. La personne qui vient d'arriver est un jeune homme blond. Il porte un costume blanc très voyant.

- Moi je sais pas, désolée.

Par réflexe je tourne mon regard vers la source de ces paroles, même si je sais que c'est Sheila qui vient de parler. Elle a baissé les yeux et ne semble pas vouloir aider le blond. Je ne vois pas pourquoi elle les baisse. De la timidité ? Moi tant qu'il ne s'approche pas trop près ou qu'il ne me fixe pas, ça va. C'est d'ailleurs pour cette raison que me rapproche un tout petit peu des filles, juste au cas où. Je jette un coup d’œil vers Kaila pour voir si elle va l'aider.

- Excuse-moi, mais pourquoi tu veux te changer? Généralement, quand on choisit une tenue pour un bal, c'est pour la garder toute la soirée!

Bah non, elle ne va pas l'aider. Je hoche tout de même la tête. Ce qu'elle vient de dire est vrai. Mais peut-être cela le gêne-t-il d'être si voyant ? Mais alors pourquoi avoir mis cette tenue ? Soudain quelque chose me traverse l'esprit.

- Tu n'es pas de ce lycée, si ? Comme tu demandes où te changer...

Un élève de cet académie saurait qu'il y a les toilettes ou peut-être même les vestiaires s'ils sont ouverts, ou serait logiquement aller se changer dans sa chambre s'il est interne. Je ne savais pas que le bal était aussi ouvert aux personnes étrangères au lycée. Par contre le garçon attends toujours une réponse, c'est pourquoi je lui réponds en regardant ses chaussures car je n'arriverais pas à parler correctement si je le regardais dans les yeux.

- Sinon il y a les toilettes, ou les vestiaires peut-être aussi...




© Nyum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Jeu 31 Juil - 11:40





L'occasion de voir du monde








Shin regardaient ces trois filles comme si elles venaient de tuer toute sa famille. Décidément, les relations humaines n'étaient pas sa tasse de thé. La première qui répondit fut celle pourvue de longs cheveux roses.

-Moi je ne sais pas, désolée.


Le garçon la regarda baisser la tête et lâcha un profond soupir. Il tourna la tête et jeta un regard insistant aux deux autres, attendant une réponse plus utile de leur part.

- Excuse-moi, mais pourquoi tu veux te changer? Généralement, quand on choisit une tenue pour un bal, c'est pour la garder toute la soirée!

Nouveau soupir. Shin dévisagea la jeune fille qui venait de prononcer ces mots, et répondit sèchement :

-Je me sens ridicule, comme ça. Mes vêtements habituels iront mieux...


La lycéenne aux cheveux rouges intervint finalement.

- Tu n'es pas de ce lycée, si ? Comme tu demandes où te changer...

Le blond acquiesça. Est-ce que ces demoiselles seraient toujours aussi sympathique si il leur disait qu'il venait du lycée rival ? Il ne les connaissait pas, donc tout était envisageable. Il prit un air gêné en réfléchissant.

-Euh...En effet, je ne suis pas élève ici.

Il n'en dit pas plus. Autant ne pas prendre de risques. Son embarras fut alors remplacé par de l'impassibilité. La même jeune fille reprit :

- Sinon il y a les toilettes, ou les vestiaires peut-être aussi...

Le lycéen hocha la tête, et regarda autour de lui. Il n'y avait que des gens. Tous plus étranges que les autres. Il n'avait aucune idée de la direction dans laquelle il devait se rendre pour aller dans les lieux indiqués.

-Ou est ce que je peux trouver tout ça ?

Demanda t-il sur un ton sec en regardant les trois lycéennes, avant de rajouter :

-A quelle heure finit la soirée ?


Si elle durait trop tard, il n'allait pas rester jusqu'à la fin... Sachant qu'en plus il n'avait aucun amis ici, ça s'avérait être assez long. Seulement, connaissant son cousin, ce dernier avait certainement du fermer à clé l’appartement, pour l'empêcher de rentrer trop tôt. Au pire, ça ne gênait pas Shin de rester longtemps dans la rue. Que faire ?









Revenir en haut Aller en bas
Sheila Phénix
« Désolée, je me suis perdue dans ma chambre... »
avatar

Activité : Très Actif
Messages : 192
Date d'inscription : 01/04/2014
Age : 20
Localisation : Perdue quelques part (enfin je crois que je suis quelque part)

Carte d'identité
Capacité Active: Griffes poussent quand elle veut
Capacité Passive: Ouïe surnaturelle
Relations:

MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Jeu 31 Juil - 12:28

Kaila n'indiqua absolument pas un lieu, préférant poser une autre question :

- Excuse-moi, mais pourquoi tu veux te changer? Généralement, quand on choisit une tenue pour un bal, c'est pour la garder toute la soirée!

Notre interlocuteur soupira

-Je me sens ridicule, comme ça. Mes vêtements habituels iront mieux...

Il fallait avouer que ses vêtements étaient assez voyant mais je ne pensais pas que ça vaille la peine de se changer. Kazuko souleva un point

- Tu n'es pas de ce lycée, si ? Comme tu demandes où te changer...

Encore son sens de l'observation ... Elle était intelligente cette fille. Le garçon acquiesça mais parut gêné

-Euh...En effet, je ne suis pas élève ici.

- Sinon il y a les toilettes, ou les vestiaires peut-être aussi...

Ah oui ! Kazuko avait raison ! Je relevais la tête

-Ou est ce que je peux trouver tout ça ?

-Le gymnase est juste à côté.

dis-je. J'avais au moins repéré ça.

-A quelle heure finit la soirée ?

Je haussais les épaules. C'était une bonne question mais je n'en savais rien. Après tout, c'était un bal, cela donc finir plutôt tard. Je souris sans trop savoir pourquoi

- Aucune idée. Vers minuit-une heure je pense ...

Une question ma taraudait quand même. Pourquoi était-il venu ici puisqu'il avait l'air de s'ennuyer et ne voulait pas rester. Je penchais la tête sur le côté et oubliais ma timidité pour lui demander

- Pourquoi t'es venu là alors que t'as l'air de vouloir repartir au plus vite ?

_________________



Avatars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Ven 26 Sep - 15:14

Ma question sembla irriter le garçon qui soupira avant de me lancer plutôt durement :

-Je me sens ridicule, comme ça. Mes vêtements habituels iront mieux...

Je hochai la tête, montrant que je comprenais très bien et que ce n'était pas la peine de se vexer pour si peu. Toutefois, son ton un peu trop sec m'avait ôté toute envie de l'aider et je croisai les bras en attendant de voir si la fille aux cheveux rouges, à qui je n'avais d'ailleurs toujours pas demandé son nom, allait l'aider ou non.

- Tu n'es pas de ce lycée, si ? Comme tu demandes où te changer... s'enquit-elle.

Je me maudis intérieurement de n'avoir pas noté ce détail plus tôt. Après tout, c'était tout à fait logique. Et ça expliquait aussi qu'il veuille se changer, s'il ne connaissait personne, ça ne lui plaisait peut-être pas d'attirer l'intention ainsi. Cette intuition fut confirmée par sa mine gênée :

-Euh...En effet, je ne suis pas élève ici.

Un petit sourire fleurit sur mes lèvres. La fille aux cheveux rouges ne s'était pas trompée, et je dois avouer que j'aimais bien les gens capables d'autant de discernement. Ils étaient souvent moins détestables que certains autres. La fille n'en demanda cependant pas plus et se décide à lui répondre, sans toutefois lever la tête vers lui :

- Sinon il y a les toilettes, ou les vestiaires peut-être aussi...

Le fait d'obtenir une réponse ne sembla pas pousser le garçon à faire preuve de politesse, et son ton demeura sec quand il demanda :

-Ou est ce que je peux trouver tout ça ?

-Le gymnase est juste à côté. répondit Sheila.

Je jetai un coup d'oeil attendri à mon amie. Elle devait être fière de pouvoir montrer son sens de l'orientation pour une fois.

-A quelle heure finit la soirée ? demanda encore le garçon.

- Aucune idée. Vers minuit-une heure je pense ... le renseigna Sheila, oubliant d'être timide. Pourquoi t'es venu là alors que t'as l'air de vouloir repartir au plus vite ?

Pour un garçon qui visiblement n'était pas fan des relations sociales, nous devions vraiment l'embêter avec toutes nos questions. M'enfin, ce n'était que justice, étant donné le ton qu'il employait pour nous parler. Je ne pus m'empêcher d'éclater de rire ; quand quelqu'un ne me plaisait pas, ce qui pouvait parfois arriver assez rapidement, je perdais toute compassion pour lui. Aussi quand je parvins à retrouver mon sérieux, j'enchéris :

- Sheila a raison, t'aurais mieux fait de pas venir si ça te plaît pas! T'es de quel lycée? Tu connais quelqu'un ici? Tu t'appelles comment?

Je levai la tête et tentai d'accrocher son regard, attendant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Mer 29 Oct - 21:41




L'occasion de voir du monde

LIBRE



J'avais donc raison ! Ce garçon n'est pas élève ici. Après lui avoir donné deux lieux où il pourrait se changer, le jeune homme regarde autour de lui. J'ai comme l'impression d'avoir oublié quelque chose... C'est sur un ton sec - que je n'apprécie pas beaucoup - qu'il demande :

-Ou est ce que je peux trouver tout ça ?

Ah voilà, j'ai oublié d'indiquer où étaient ces fameux lieux. Enfin, je n'en vois pas trop l'utilité puisqu'on voit le gymnase dès l'entrée.

-Le gymnase est juste à côté.

Qu'est-ce que je disais...

-A quelle heure finit la soirée ?

Je relève la tête et marque un temps de réflexion. C'est une bonne question, mais j'ignore la réponse. Etant donné que c'est un bal, ça devrait finir tard je pense.

- Aucune idée. Vers minuit-une heure je pense ...

J'acquiesce à la réponse de Sheila. Puis elle pose une question au blond :

- Pourquoi t'es venu là alors que t'as l'air de vouloir repartir au plus vite ?

Tiens c'est vrai ça. S'il ne voulait pas venir depuis le début, il n'avait qu'à rester chez lui. Je regarde le jeune homme en attendant sa réponse quand j'entends quelqu'un éclater de rire. Je tourne la tête et voit que la source de ces rires n'est autre que Kaila. Elle m'a un peu effrayée sur le coup, et je me demande pourquoi elle rit ainsi. Une fois calmée elle ajoute :

- Sheila a raison, t'aurais mieux fait de pas venir si ça te plaît pas! T'es de quel lycée? Tu connais quelqu'un ici? Tu t'appelles comment?

Je souris, amusée par la situation. Le pauvre garçon voulait juste qu'on lui indique un endroit ou il pourrait se changer, et voilà qu'on le bombarde de questions ! Maintenant que j'y pense, j'ai bien envie de lui faire une petite remarque à ce gars. Je croise les bras et tente de mettre ma timidité de côté pour parler correctement :

- Et si tu pouvais éviter de parler aussi froidement, ce serait pas mal, surtout vis à vis des personnes qui t'aident.

J'inspire et expire profondément pour me calmer. C'est rare que je dise aussi franchement ce que je pense. Mais j'ai raison après tout. Il pourrait avoir un minimum de respect envers les autres ! J'ajoute sur un ton aussi sec que le sien et avec un regard qui montre que je suis bien sérieuse :

- Pet-être que pour toi c'est normal mais moi ça m'énerve.




© Nyum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Sam 1 Nov - 21:02





L'occasion de voir du monde









- Aucune idée. Vers minuit-une heure je pense ...

Shin hocha la tête. De toute façon il n'était pas obligé de rester jusqu'à la fin.

-Pourquoi t'es venu là alors que t'as l'air de vouloir repartir au plus vite ?

Il redoutait cette question, mais surtout, il n'avait aucune envie de se faire passer pour un soumis en disant qu'il avait été forcé par son cousin... Ou plutôt manipulé. Enfin, il n'avait qu'a pas être aussi tête en l'air et naïf. Nan, autant transformer la réalité. Il allait répondre mais la Fairy taillienne aux cheveux noires ajouta :

- Sheila a raison, t'aurais mieux fait de pas venir si ça te plaît pas! T'es de quel lycée? Tu connais quelqu'un ici? Tu t'appelles comment?

Toutes ces questions audacieuses ne plaisaient pas vraiment à Shin, mais sur ce coup ci il ne pouvait pas vraiment mentir, ça pourrait se retourner contre lui.

-Je suis venu pour faire plaisir à quelqu'un, mais ce genre de fête m'ennuie un peu, je n'ai aucun ami ici. Je viens du lycée Phantom, et mon nom c'est Shin.


Répliqua t- il fermement. Bon, il avait finalement craché le morceau... Après tout, ces filles bien qu'elles soient curieuses avaient l'aire ouvertes d'esprit.

- Et si tu pouvais éviter de parler aussi froidement, ce serait pas mal, surtout vis à vis des personnes qui t'aident.


Shin regarda celle qui venait de prononcer ces mots avec son "regard qui tue". Sourcils froncés, bouche entrouverte, tête relevée, mains dans la poche, la panoplie du délinquant. Bon le costume de prince charmant n'allait pas trop avec cette expression méprisante par contre... Pourtant elle n'avait pas tord cette fille aux cheveux rouges. Son cousin lui aurait dit la même chose sur un ton un peu plus doux.

- Peut-être que pour toi c'est normal mais moi ça m'énerve.

Si le blond ne se trouvait pas entouré de monde, il l'aurait volontiers frappé, direct, comme ça. Oui, ça aurait été injuste, surtout que la jeune fille n'a fait que se défendre un peu. Il s'approcha d'elle et plissa les yeux en serrant ses poings. Il en fallait si peu pour le mettre en colère...
Shin réfléchit alors, chose qu'il ne fait pas souvent. Mais, il ne pouvait pas se faire remarquer dans ces conditions ! Il reprit son air impassible, souffla un bon coup.

-Merci pour les infos.

Déclara le rebelle avait moins de froideur, avant de partir en direction du lieu précédemment indiqué. Il ne souhaitait pas non plus gâcher leur soirée. Pas pour une simple réplique non digérée.


========= partit ==========










Revenir en haut Aller en bas
Sheila Phénix
« Désolée, je me suis perdue dans ma chambre... »
avatar

Activité : Très Actif
Messages : 192
Date d'inscription : 01/04/2014
Age : 20
Localisation : Perdue quelques part (enfin je crois que je suis quelque part)

Carte d'identité
Capacité Active: Griffes poussent quand elle veut
Capacité Passive: Ouïe surnaturelle
Relations:

MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Mar 4 Nov - 19:32

Je fixais le garçon d'un air impassible, attendant qu'il réponde mais ce fut Kaila qui parla avant lui :

- Sheila a raison, t'aurais mieux fait de pas venir si ça te plaît pas ! T'es de quel lycée ? Tu connais quelqu'un ici ? Tu t'appelles comment ?  

Je retins un léger rire face à l'invasion de question de mon amie. L'autre garçon devait en avoir marre  qu'on lui pose toute ces questions et je me sentis rougir en me disant qu'on abusait peut-être un peu.

-Je suis venu pour faire plaisir à quelqu'un, mais ce genre de fête m'ennuie un peu, je n'ai aucun ami ici. Je viens du lycée Phantom, et mon nom c'est Shin.

Je hochais la tête, m'apprêtant à sortir une réponse stupide mais Kazuko prit la parole

- Et si tu pouvais éviter de parler aussi froidement, ce serait pas mal, surtout vis à vis des personnes qui t'aident.

Je me mordis la lèvre alors que le dénommé Shin fixait la dernière à avoir parlé comme s'il allait la tuer ... Comme inconsciente de cela, la fille aux cheveux rouge continua sur sa lancé

- Peut-être que pour toi c'est normal mais moi ça m'énerve.

Cette dernière phrase eut pour effet d'énerver le garçon au point qu'il s'avança vers elle, les poings serré, les yeux plissés. J'aurais cru qu'il allait vraiment la tuer mais il finit par se retenir, se rendant sûrement compte que c'était stupide. Inconsciemment, j'avais cessé de respirer et repris une goulée d'air en voyant que rien n'allait arriver

-Merci pour les infos.

Shin tourna les talons pour peut-être se rendre dans un endroit pour se changer. Je fis quelques pas et m'appuyait dos au mur avant de me mettre à sourire.

- On à peut-être abusé avec toute nos questions non ?

_________________



Avatars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba Arigētā
« Roar crack ah non pas ma jambe plouf »
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : en haut d'une voie... nu

Carte d'identité
Capacité Active: lorsqu'il y a du silence il crée une dispute entre deux personne
Capacité Passive: mâchouille constament quelque chose
Relations:

MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Dim 16 Nov - 12:19

Kiba avait entendu ces dernière semaine comme quoi un événement allais se dérouler, un bal. Comme il ignorais ce que c était il décida d y aller en respectant le dress code, un chance pour lui, sa seul tenue extérieur correspondait on critère requis. C était un costard noir avec des rayure fine et blanche avec une chemise rouge et une cravate noir le tout porter, par miracle ou par réflexe, a la bonne place. Seulement deux défauts à ça tenue était a noter: son absence de chaussure et l odeur habituelle de Kiba, qui est disons le plutôt forte.

Spoiler:
 

Il a empressa de rejoindre la salle des fête sans oublier de prendre une de ses barre en fer qu il tenait comme un cigare.

Lorsqu'il entra dans la salle, il ne pu s'empêcher de lâcher un waoh alors c est ça un "bal" il mît son "cigare" dans la bouche le mâchouilla en regardant les gens déjà présent dans la salle. C est alors qu il reconnut une odeur familière il se jetât alors sur cette odeur en hurlant:

KAZUKOOOOOO!!! en arrivant sur la jeune fille l homme alligator la serra dans ses bras et regardait les gens présent avec elle.

dit dit, c est qui ces gens tu les connaît? Moi pas. il se retournât vers les personne et dit
salut, moi c est Kiba, Kiba Arigeta. Vous appelez comment vous ? tout en se présentant kiba souriait laissant apparaître ses dent carnassier commandant a ce planter dans la barre en metal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Jeu 20 Nov - 21:24

Pendant l'espace d'un instant, je crus que Shin allait attaquer Kazuko. Décidément, ce type ne m'inspirait vraiment pas confiance. Je priai pour qu'il s'en aille le plus vite possible avant de gâcher notre soirée. Apparemment, mon voeu fut exaucé car il se contenta déclarer en partant :

-Merci pour les infos.

Sheila se détendit légèrement et s'adossa au mur avant de s'inquiéter :

- On à peut-être abusé avec toute nos questions non ?

Je laissai fleurir sur mes lèvres un petit sourire en coin. Sheila était vraiment trop mignonne. un garçon lui parlait mal, et elle s'inquiétait de savoir si elle avait été correcte avec lui. Je lui adressai un clin d'oeil complice en répondant :

- T'as vu la tête qu'il a tirée? Moi ça m'a plutôt fait marrer. Et puis, il avait qu'à pas être aussi malpoli!

Nous étions sur le point de reprendre une conversation normale (conversation qui avait été quelque peu refroidie par l'intervention de Shin) quand un jeune homme hurla :

- KAZUKOOOOOO!!!

Il se jeta littéralement sur elle pour la prendre dans ses bras et j'en profitai pour le regarder discrètement. Il avait une sorte de barre de fer dans la bouche et je haussai les sourcils étonnée. Il ne tarda pas à se tourner vers Sheila et moi et s'enquit auprès de Kazuko :

- Dit dit, c est qui ces gens tu les connaît? Moi pas.

Je m'apprêtai à me présenter mais il ne m'en laissa pas le temps et déclara :

- salut, moi c est Kiba, Kiba Arigeta. Vous appelez comment vous ?

Je laissai passer un court instant et m'avançai légèrement tout en adressant un signe de tête au nouveau venu :

- Salut! Je m'appelle Kaila. Kaila Kalsom.

Je lui souris, tentant de faire preuve de sociabilité (c'était quelque chose dont je n'avais pas spécialement l'habitude avant de venir à Fairy Tail High School) mais une question me vint rapidement et je la lui posai le plus poliment possible :

- Excuse-moi, mais pourquoi tu est en train de... fumer une barre de fer?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Mer 31 Déc - 18:04




L'occasion de voir du monde

LIBRE



Ce n'est qu'en finissant ma phrase que je remarque que le blond prénommé Shin me regarde comme s'il allait me tuer. Je crois que le message est très bien passé, mais pas dans le bon sens. Quand je le vois s'approcher de moi les yeux plissés et les poings serrés, j'échange mon regard sérieux avec un regard inquiet. J'ai l'impression qu'il va bientôt me frapper et, par réflexe, recule d'un pas en fermant les yeux, m'attendant à recevoir le coup.

-Merci pour les infos.

Je rouvre les yeux pour voir Shin renoncer à la violence et s'en aller puis pousse un long soupire de soulagement. Je me voyait déjà retourner au dortoir avec un bel hématome, voir pire si la chance n'était pas de mon côté.

- On à peut-être abusé avec toute nos questions non ?

Je tourne la tête vers Sheila, prenant une grande gorgé d'air pour me calmer. Si on a abusé avec nos questions ? Peut-être un peu, mais une chose est sûre, c'est que je regrette d'avoir dit ce que je pensais !

- T'as vu la tête qu'il a tirée? Moi ça m'a plutôt fait marrer. Et puis, il avait qu'à pas être aussi malpoli!

Je souris à la réponse de Kaila. Au moins elle était de mon avis, et peut-être qu'au fond je n'ai pas si mal agit ! Cependant je n'aimerai pas recroiser Shin dans les prochains temps ! Heureusement pour moi qu'il n'est pas dans notre lycée ! Je n'aurais certainement plus osé sortir sans me déguiser ou me camoufler !

-Je n'aurais peut-être pas dû être aussi froide...

Soudain j'entends quelque chose, ou quelqu'un approcher rapidement. Je n'ai pas le temps de me retourner pour voir qui c'est que la personne en question me saute dessus avant de me serrer dans ses bras.

-KAZUKOOOOOO!!!

-Qu... ?!

Je serais tombée s'il n'y avait pas eu le mur juste à côté de moi. Je repousse rapidement la personne, le visage rouge de gêne. Je ne suis pas du tout habituée aux contacts physiques si soudains ! Je regarde qui se permet de se conduire ainsi avec moi. Des cheveux blancs et une barre de fer en bouche, il y en a pas deux dans cet établissement. Je murmure après avoir éternué :

-Toi...

C'est l'imbécile de Kiba qui m'a laissé seule perchée dans un arbre pendant la nuit il y a quelques temps. Il a encore son costume noir avec sa chemise rouge, à croire qu'il n'a que ça à se mettre.

- Dit dit, c est qui ces gens tu les connaît? Moi pas.

J'ouvre la bouche pour répondre mais il reprend aussitôt en répondant à la question qu'on ne lui a pas encore posée :

- salut, moi c est Kiba, Kiba Arigeta. Vous appelez comment vous ?

Kaila répondit après quelque seconde en s'avançant un petit peu :

- Salut! Je m'appelle Kaila. Kaila Kalsom.

Je regarde Kiba et remarque qu'il lui manque quelque chose aux pieds. Il est pas logique ce mec ! Il met un beau costume mais oublie ses chaussures ! Il le fait exprès ou il est vraiment tête en l'air ?

- Excuse-moi, mais pourquoi tu est en train de... fumer une barre de fer?

Et en plus il a ramené sa barre en fer. J'espère qu'il ne va pas en proposer aux filles. J'ai de nouveau envie de faire une petite remarque et heureusement pour moi Kiba n'est pas comme Shin, ou du moins je l'espère.

-T'aurais pu mettre des chaussures, tu aurais eu l'air un peu plus élégant.

Puis je rajoute avec un faux sourire en montrant une petite coupure cicatrisée à l'avant-bras :

-Et merci de m'avoir laissée toute seule dans l'arbre l'autre jour !




© Nyum
Revenir en haut Aller en bas
Sheila Phénix
« Désolée, je me suis perdue dans ma chambre... »
avatar

Activité : Très Actif
Messages : 192
Date d'inscription : 01/04/2014
Age : 20
Localisation : Perdue quelques part (enfin je crois que je suis quelque part)

Carte d'identité
Capacité Active: Griffes poussent quand elle veut
Capacité Passive: Ouïe surnaturelle
Relations:

MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Jeu 1 Jan - 13:32

Les autres ne semblent pas de mon avis quand à notre réaction face à Shin. Mais ma réaction fait sourire Kaila :

- T'as vu la tête qu'il a tirée? Moi ça m'a plutôt fait marrer. Et puis, il avait qu'à pas être aussi malpoli !

Je rit. Oui, elle à sûrement raison. Avant que j'ai put répondre quelque chose, quelqu'un se jeta sur Kazuko en hurlant :

- KAZUKOOOOOO !!!

- Qu... ?!

Elle semblait surprise, ne s'attendant pas à voir ce jeune homme. Il portait un costume plutôt classe et agrippait Kazuko qui ne tarda pas à le repousser en murmurant :

- Toi ...

Ce garçon se tourna vers nous et je remarquais la barre de fer qu'il semblait fumer.

- Dit dit, c'est qui ces gens tu les connaît ? Moi pas.

Je le regardai, un peu surprise de la dénomination qu'il nous avait donné. "Ces gens", je trouvais ça un peu étrange. Il repris avant qu'aucune de nous n'ai put répondre :

- Salut, moi c est Kiba, Kiba Arigeta. Vous appelez comment vous ?

Kaila s'avança pour lui répondre après quelques secondes. Cela ne m'étonnais même plus ! Elle était toujours aussi directe !

- Salut ! Je m'appelle Kaila. Kaila Kalsom.

- Moi c'est Sheila. répondis-je en rougissant un peu

Mais pourquoi diable fumait-il une barre de fer ? Je n'osais pas vraiment poser la question mais, encore une fois, ma colocataire me devança

- Excuse-moi, mais pourquoi tu est en train de... fumer une barre de fer ?

Kazuko semble lassé de la présence de Kiba parmi nous. On dirait qu'il se connaissent mais que la jeune fille le supporte beaucoup plus qu'elle n'est son amie. Elle lui fit même une petite remarque :

- T'aurais pu mettre des chaussures, tu aurais eu l'air un peu plus élégant.

Je baissais les yeux et, effectivement, il ne portait pas de chaussures. Je haussais les sourcils. Quel garçon vraiment très étrange ! Mais Kazuko continua sur sa lancée et montra une petite cicatrice sur son bras.

- Et merci de m'avoir laissée toute seule dans l'arbre l'autre jour !

J'écarquillais les yeux.

- Quoi ?

Kiba était-il totalement inconscient ? Je me tournais vers lui, surprise.

- Tu l'as laissé toute seule dans un arbre ?

Ce n'était pas une accusation, loin de là ! Juste une petite question toute simple.

_________________



Avatars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba Arigētā
« Roar crack ah non pas ma jambe plouf »
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : en haut d'une voie... nu

Carte d'identité
Capacité Active: lorsqu'il y a du silence il crée une dispute entre deux personne
Capacité Passive: mâchouille constament quelque chose
Relations:

MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Sam 28 Mar - 18:29

-KAZUKOOOOOO!!!
-Qu... ?!


grâce à un mur kazuko ne tomba pas mais ça n’empêcha pas kiba de littéralement manger le mur, ça lui apprendra a se jeter à toutes vitesse sur les gens, laissant une magnifique empreinte dentaire dans le dit mur.une fois la tête sortit du mur il commença à poser des question :

dit dit, c est qui ces gens tu les connaît? Moi pas.

salut, moi c est Kiba, Kiba Arigeta. Vous appelez comment vous ?


une jeune femme s'avance et dit
Salut! Je m'appelle Kaila. Kaila Kalsom.
[/b]
entre un sourire que kiba lui rendit elle continuât:

Excuse-moi, mais pourquoi tu est en train de... fumer une barre de fer?
hein, quoi non je la fume pas je grignote

le croco ouvrit ça veste qui devait contenir un bonne dizaine de barre , en pris une et la tendit à kaila

tiens tu en veux une

kazuko intervient en lançant une remarque à kiba

T'aurais pu mettre des chaussures, tu aurais eu l'air un peu plus élégant.
j'aime pas le "chasure" ça me fait mal au pied


elle montre alors une coupure sur l'avant bras en souriant :

Et merci de m'avoir laissée toute seule dans l'arbre l'autre jour !
kiba s'apprèttait à répondre quand la troisième demoiselle reagissa:
Quoi ?Tu l'as laissé toute seule dans un arbre ?

kiba commença en répondant à kazuko

meuh c'est rien ce que tu as une fois mon maître m'as fait grimper une falaise de 20 m comme on a grimper ensemble, tu vois nu et sans assurance , et je me suis retrouver avec les deux bras sans peau pendant 2 mois au moins

il continua en répondant a la jeune fille au cheveux rose:

bah oui ! elle a déchiré la chemise de mon maître durant la chute si il la voyait dans cette état...*gloups* je sais pas où je finirait moi j'ai du la recoudre

effectivement la chemise  était recousu par endroit le sang de kazuko encore visible. quand au mains de kiba elle semblais avoir été piqué par des horde d'aiguille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directeur Plue
Chien méchant
avatar

Activité : Très Actif
Messages : 35
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Pun !

Carte d'identité
Capacité Active: Peut apparaître à tout moment sans être remarqué.
Capacité Passive: Ne peut être compris que par quelques rares personnes malheureusement.
Relations:

MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Sam 28 Mar - 22:33

La fête battait déjà son plein devant la Salle des Fêtes, laissant un peu de calme à l'intérieur, un peu de répit le temps qu'un élève quelconque trouve le moyen de tout mettre sens dessus-dessous. Au milieu des froufrous des robes longues, des bottes brillantes et autres capes et kimonos extravagants qui faisait passer une soirée de princes et princesses pour une occasion carnavalesque, une petite tête blanche et ronde titubait maladroitement en se pressant vers le bal. Le Directeur venait de recevoir un appel d'une importance capitale de la part d'un groupe d'escaladeurs qui voulaient entrer en contact avec l'une de ses élèves, Plue était plutôt surpris à l'origine mais jamais il n'aurait laissé passer une telle occasion, d'autant plus si cela intéressait l'élève en question. Perdu dans ses pensées et dans son empressement, il ne vit pas les jambes d'un élève qui se trouvait vers l'entrée. Il lui rentra dedans, passa entre ses pieds et fit une roulade par terre, se retrouvant cul-par-dessus-tête avec une mine déconfite.

« Ah ! Monsieur le Directeur ? Vous allez bien ?
-Puuun... »


Le Directeur se retourna pour se mettre à genoux, se frottant la tête pour s'assurer d'aller bien, mais soudain bondit sur ses pieds en se souvenant de ce qu'il était venu faire :

« Pun punpun puuuuun ! »

Il fila sans demander son reste, se précipitant dans la salle à la recherche de l'élève escaladeuse. Il y avait moins de monde dans la salle, aussi était-il plus simple de repérer chaque personne qui se trouvait sur les lieux qu'à l'extérieur où l'obscurité empêchait même de les distinguer. Le Directeur avait de la chance, car après avoir un peu cherché des yeux il pu pointer du nez en direction d'une jeune fille en robe noire courte avec décolleté et de longs cheveux sombres. Il se précipita aussitôt vers le groupe de filles - plus un garçon mâcheur de métal - en s'agitant et en sautant, se stoppant au milieu du groupe en bondissant sur place devant la jeune fille du nom de Kaila Kalsom :

« Pun pun pun punpun pun puun punpun puuuun ! Pun pun pun, punpun ! Puuun pun puuunn ! »

Voyant l'absence de compréhension sur le visage de chaque membre du groupe, le Directeur désespéra de ne pas avoir Natsu à portée de patte, mais finalement bondit pour attraper la main de Kaila, la faisant se pencher tant et tellement qu'elle en tomba presque et la tira vers l'extérieur de la salle en continuant d'aboyer et de couiner vainement, ne voulant pas lui faire rater une occasion de réaliser ses rêves, laissant ses amies seules au milieu de la salle en s'excusant quand bien même elles ne puissent pas vraiment comprendre dans son langage si particulier.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailhighschool.nextgenforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Sam 25 Avr - 22:43




L'occasion de voir du monde

LIBRE



Je hausse un sourcil quand Kiba dit qu'il n'aime pas les chaussures parce que ça lui fait mal aux pieds. C'est quoi le problème avec ses chaussures ? Elles sont trop petites ? Il n'a qu'à en prendre à sa taille ! Et puis même, pieds-nus dans sa chambre ça va mais à un bal, faut faire des efforts mon p'tit. Je le remercie ensuite de m'avoir laissée seule dans l'arbre et montre en même temps un souvenir de cette soirée. La réaction de Sheila ne m'étonne pas vraiment :

- Quoi ? Tu l'as laissé toute seule dans un arbre ?

Elle a l'air assez surprise mais le serait encore plus si elle voyait la taille de l'arbre... Surtout que ce n'est pas ma seule blessure que j'ai de la chute ! Mais bon les autres sont déjà cicatrisées pour la majorité, les dernières sont cachées. Mais je ne vais pas préciser cela sinon j'ai peur que mes interlocuteurs aient l'impression que j'exagère mon malheur, et je ne suis pas du tout du genre à attirer une telle intention sur moi, et Kiba passerait pour un idiot de première, pour ne pas employer d'adjectif plus grossier. Bon au fond c'est vrai qu'il l'est, mais je ne suis pas du genre à rabaisser les gens. Là je ne l'avais pas vu depuis et je devais le mettre au courant. Le concerné répond d'ailleurs à mon faux remerciement :

- Meuh c'est rien ce que tu as une fois mon maître m'as fait grimper une falaise de 20 m comme on a grimper ensemble, tu vois nu et sans assurance , et je me suis retrouver avec les deux bras sans peau pendant 2 mois au moins.

J'ai la sensation que mon cœur va s'arrêter. Certes je plains l'état dans lequel il était, c'était bien pire que moi, mais ce qui m'est surtout restée dans ses paroles c'est qu'il a précisé, sans aucune gêne apparente, qu'il était dévêtu quand on a grimpé. Je suis rouge de gêne, je le sens, et dans l'incapacité de bouger aussi sois dit en passant. ... MAIS POURQUOI DIABLE A-T-IL DIT CA ? Que vont penser Sheila et Kaila ? Je voudrais faire ctrl + z mais on n'est pas dans un jeu donc ce n'est pas possible. J'ouvre la bouche, voulant me justifier et dire que j'avais les yeux bandés, mais aucun son ne parvient à en sortir. Raaaaah stupide problème de gêne ! Kiba continue et répond à Sheila :

- Bah oui ! elle a déchiré la chemise de mon maître durant la chute si il la voyait dans cette état...*gloups* je sais pas où je finirait moi j'ai du la recoudre.

Héééééé ! C'est pas ma faute si on est tombé à ce que je sache ! Cette fois je suis prête à rétorquer quand soudain un drôle d'être avec une tête ronde et blanche débarque au milieu de nous en bondissant sur place devant Kaila :

- Pun pun pun punpun pun puun punpun puuuun ! Pun pun pun, punpun ! Puuun pun puuunn !

Je regarde cette chose avec de grands yeux pleins d'étonnement jusqu'à ce que je comprenne qu'il s'agit du Directeur Plue. Bon, maintenant la question est : que dit-il ? C'est la question que pose mon regard à mes interlocuteurs, qui ne semblent pas plus comprendre que moi. Le directeur prend alors rapidement la main de Kaila et la fait tellement se pencher que la pauvre manque de tomber, puis la tire vers l'extérieur. Je fais un petit signe de la main à Kaila pour lui dire au revoir, sans comprendre ce qu'il venait de se passer ni où ils étaient partis.

- Ça devait être important pour qu'il l'embarque comme ça...

Puis je me souviens de ce dont on était entrain de parler juste avant l'intervention du directeur. Je me suis un peu calmée et peut maintenant m'exprimer correctement. Je me tourne vers Kiba et répond :

- Je suis désolée pour ta chemise mais si tu n'avais pas fait le singe à une telle hauteur on ne serait pas tombé ! Et tu n'as qu'à en acheté une autre de chemise si elle est foutue ! Ce n'est qu'une chemise !

Puis je me tourne vers Sheila et tente de lui expliquer pour ne pas qu'elle s'imagine n'importe quoi mais reparler de ça...

- M-mais quand o-on grimpait... I-il était... mais... v-voyais rien !

...me fait bégayer. Je déteste parler de ce genre de chose quand j'y suis impliquée ! J'ai accompagné mes paroles de gestes nerveux en désignant Kiba puis en me cachant les yeux pour expliquer qu'ils étaient bandés, tout ça pour aider sa compréhension. Je tourne mon regard vers Kiba, les sourcils froncés et le regard noir, le visage cependant rouge, de gêne ou de colère, les deux peut-être, serre les poings que je lève et m'écrie :

- POURQUOI T'AS DIT CA IMBÉCILE ?! TU POUVAIS PAS TE TAIRE ? T'AS PAS PENSÉ A CE QUE LES GENS POURRAIENT S'IMAGINER ?!

Pas la peine de préciser que je suis entrain de le frapper...
si ? Malgré ma faible force j’abats mes poings sur l'idiot blanc aussi fort que le peuvent mes bras comme s'il en pleuvait en espérant qu'il comprenne qu'il a fait une grosse gaffe. C'est vrai que je ne suis pas de nature violente mais y'a des fois où on me pousse à bout !




© Nyum
Revenir en haut Aller en bas
Sheila Phénix
« Désolée, je me suis perdue dans ma chambre... »
avatar

Activité : Très Actif
Messages : 192
Date d'inscription : 01/04/2014
Age : 20
Localisation : Perdue quelques part (enfin je crois que je suis quelque part)

Carte d'identité
Capacité Active: Griffes poussent quand elle veut
Capacité Passive: Ouïe surnaturelle
Relations:

MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   Sam 13 Juin - 15:36

Kiba me sortit une espèce de théorie fumeuse par rapport à un certain maître. Je ne comprenais pas ce qu'il voulait dire. A côté, Kazuko semblait paniqué à l'idée qu'il raconte tout ce qui s'était passé entre eux. Elle aurait d'ailleurs sans doute répondu si le directeur n'était pas arrivé en agitant ses petites patounettes blanche. J'écarquillais les yeux. C'était la première fois que je le voyais d'aussi près. Il tentait de dire quelque chose à Keila. Je regardais mes amis, comprenant à leurs regards surpris qu'ils ne comprenaient pas plus que moi ce qu'il se passait.

- Pun pun pun punpun pun puun punpun puuuun ! Pun pun pun, punpun ! Puuun pun puuunn !

Qu'essayait-il de dire là ? En désespoir de cause, il bondit pour saisir la main de Kaila qui tomba presque sur le sol. Il avait de la force le directeur ! Il partit, entraînant mon amie derrière lui. La voix de Kazuko exprima ce que je pensais en mon fort intérieur

- Ça devait être important pour qu'il l'embarque comme ça...

Je hochais la tête, incapable de dire quoi que ce soit alors que Kazuko se tournais vers Kiba pour lui parler. Elle me tira de mes pensées en bégayant une explication sur cette nuit dont ils me relâchaient les oreilles tout les deux. Apparemment, elle ne voulait pas que je me fasse de fausses idées sur elle et sur la relation qu'elle entretenait avec l'étrange garçon.

- M-mais quand o-on grimpait... I-il était... mais... v-voyais rien !

Elle fit quelques gestes, comme incapable de parler pour m'expliquer ce qu'il s'était passé. Je la regardais en souriant. Elle était tellement intimidé qu'on aurait dit mon reflet dans un miroir ! Mais cette timidité disparut bien vite alors qu'elle se tournait vers Kiba pour laisser éclater sa colère :

- POURQUOI T'AS DIT CA IMBÉCILE ?! TU POUVAIS PAS TE TAIRE ? T'AS PAS PENSÉ A CE QUE LES GENS POURRAIENT S'IMAGINER ?!

- Euh ... Personnellement, j'imagine pas grand chose là ...

J'essayais de détendre un peu l'atmosphère chargé lorsqu'un idée me traversa l'esprit. En souriant, je frappais mes mains l'une contre l'autre pour obtenir l'attention des deux amis :

- J'ai soif ! Pas vous ? Vous voulez que je vous apporte un truc à boire ?

Souriant, j'attendis qu'ils me répondent en éspérant réussir à les calmer et surtout Kazuko qui semblait sur le point de massacrer ce pauvre Kiba.

_________________



Avatars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'occasion de voir du monde [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'occasion de voir du monde [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'institut du monde arabe
» Dans les abîmes du monde [LIBRE]
» Le Diplo : un numéro spécial intéressant!
» Chaque jour est synonyme de renouveau
» les betteraves domineront le monde ! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail High School :: Sujets supprimés :: Corbeille :: Events Annulés :: [EVENT] Bal Estival-
Sauter vers: