AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionLe dernier numéro du journal du forum~♥

Partagez | 
 

 rendez-vous au claire de lune avec un crocodile [PV Kiba Arigētā]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: rendez-vous au claire de lune avec un crocodile [PV Kiba Arigētā]   Ven 21 Fév - 22:21

the story begins here:
 

C'est le soir vers 20 heures. A 22 heures j'ai rendez-vous avec Kiba aux serres. Pour résumer ces deux derniers jours, c'étaient des journées plus ou moins normales, comme d'habitude en fait. Sauf que les profs ont cette fâcheuse habitude de vous donnez peu de devoirs quand vous finissez tôt les cours et que vous avez du temps à perdre, alors qu'ils vous en donnent trois tonnes quand vous finissez tard, que le prof de chimie vous demande de ranger et nettoyer la salle, et que vous avez un rendez-vous le soir ! Punaise peuvent pas faire l'inverse non ? Donner trois tonnes de devoirs quand pour une fois on a le temps et en donner deux grammes quand on a un truc de prévu ! Ou mieux encore: ne pas en donner du tout! Mais ça ce n'est même pas la peine d'y penser!
Je suis donc dans ma chambre à mon bureau en train de finir mes devoirs, toujours dans mon uniforme scolaire vu que je me suis mise au travail dès que je suis entrer. Sans oublier l'indispensable paquet de chamallows posé à côté de mes cahiers dans lequel je picore toutes les deux minutes.
Quelques minutes plus tard, je ferme mon cahier bruyamment en le faisant claquer puis m’exclame:

FIINIIIII !

Si Elisabeth était là elle m'aurait prise pour une folle, mais heureusement elle est encore dans la salle de science avec ses expériences.
Voyons voir, pour être aux serres à 22 heures, il faudrait que je parte à 21 heures 45 à peu près, en espérant qu'il n'y a pas de surveillant pour me rappeler le couvre-feu. Je range donc rapidement mes affaires et prépare mon sac pour le lendemain. En prenant ma trousse pour la mettre dans mon sac, j'aperçois une feuille vierge. L'envie est trop forte, j'ouvre ma trousse pour y sortir un crayon, le taille, et commence à dessiner. Ce soir j'ai envie de dessiner des paysages, je ne sais pas pourquoi. Je préfère néanmoins dessiner en noir et blanc, car si je me mets à colorier je vais vouloir que se soit parfait et mettrai trop de temps, ce qui signifie que je serai en retard. Or je n'ai pas envie d'être en retard à ce rendez-vous! Je pourrai aussi faire une peinture mais cela met beaucoup trop de temps, et la toile n'est destinée qu'aux meilleurs dessins! Or ce dessin n'est qu'un passe temps.
J'ai fini mon magnifique paysage noir et blanc puis regarde l'heure: 20 heures 50.

Bon, il est temps de me préparer maintenant!

Je m’apprête à ouvrir mon armoire pour choisir ma tenue quand mon regard se pose sur mon dessin. Il n'y a que les contours noirs, sans nuances de gris pour les ombres et les reflets. Je m’efforce de ne pas y penser mais la tentation a pris le dessus sur la raison. Je ne peut pas voir un des mes dessins dans cet état! Même sans couleur, il faut les détails! Je ne suis plus en primaire! Je me remets donc à dessiner, m'appliquant soigneusement sur chaque ombre, chaque reflet, rien ne m'échappe! Une fois mon activité réellement finie, je jette un coup d’œil craintif au réveil, puis deviens blanche comme un linge.

QUOI ? 21 HEURES 30 ?! RHAAAA ! JE VAIS ETRE EN RETARD !

Je me précipite vers la douche et saute presque dedans. En plus il faut que je me lave les cheveux je vais mettre une éternité! Je me dépêche donc et fini relativement vite par rapport à d'habitude. J'enfile un peignoir bordeaux et me coiffe, me sèche les cheveux puis me les recoiffe avant de me hâter devant mon armoire, quelques gouttes dégoulinant encore sur mes jambes humides, puis me mets à la recherche d'une tenue ni trop banale, ni trop chic, ni trop rien du tout! Juste une tenue normale! J'opte finalement pour ma fameuse robe noir dégradée vers le rouge avec comme accessoires mes grandes chaussettes blanches rayées noires, ou noires rayées blanches. C'est une tenue passe partout, qui tient assez chaud pour passer une nuit à la belle étoile malgré que se soit une robe courte. Je ne prend pas la peine de regarder l'heure pour la unième fois, de peur de paniqué d'être plus en retard. Car je le sais, je SUIS en retard. J'enfile donc ma robe aussi vite que possible, galère à mettre correctement mes chaussettes puis me replace devant le miroir pour me brosser les dents - mieux vaut éviter la mauvaise halène, bien qu'elle ait l'odeur de chamallows - puis me recoiffe, attache mes cheveux rouges vifs en queue de cheval haute, les recoiffe puis me décide tout de même à regarder l'heure. 22 heures.

RHAAAA ! JE SUIS EN RETARD !

J'enfile mes bottines, prend un petit sac en bandoulière dans lequel j'ai mis un bloc-note et un crayon si jamais je voulais dessiner la vue et cours à toute vitesse dans les couloirs du dortoirs des filles, puis le couloir principal avant de dévaler les marches du troisième et deuxième étage deux par deux, en évitant de tomber de justesse de nombreuses fois, puis m’arrête dans la cour, les mains sur les cuisses, essoufflée, et regarde autour de moi. Par chance, aucun surveillant de m'a vu!
Je poursuis ma course direction les serres. Par chance elle sont derrière l'établissement, personne ne viendra nous déranger et donc, je ne serais pas punie! Ah moins qu'il n'y ait le professeur botaniste qui roupille avec ses plantes mais ce n'est pas un danger. Une fois arrivée, je regarde l’intérieur des serres en me collant aux vitres. Il y a plein de plantes plus ou moins colorées dont certaines que je ne connais pas. Faudrait que j'y passe un de ces jours. En attendant, il faut que je trouve Kiba! Mais à peine je me retourne que je vois un sourire orné de dents d'un blanc éclatant sur un visage qui m'est familier. La couleur blanche des cheveux me le confirme. Je pousse un petit cris de surprise puis deviens rouge étant donné que je suis en retard mais surtout, parce que Kiba ne semble pas avoir perdu son habitude de beaucoup s'approcher des gens sans en être gêné, tout le contraire de moi en fait!

S-salut! Désolée pour mon retard! Je ne t'ai pas trop fait attendre j'espère?

Puis je repense à ce qu'il s'est passé dans le gymnase deux jours auparavant.

Et qu'est-ce qui t'était arrivé avant-hier? Une allergie? Ça va mieux?
Revenir en haut Aller en bas
Kiba Arigētā
« Roar crack ah non pas ma jambe plouf »
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : en haut d'une voie... nu

Carte d'identité
Capacité Active: lorsqu'il y a du silence il crée une dispute entre deux personne
Capacité Passive: mâchouille constament quelque chose
Relations:

MessageSujet: Re: rendez-vous au claire de lune avec un crocodile [PV Kiba Arigētā]   Lun 31 Mar - 12:49

Kiba avais passer une journée effroyable. Déjà ses 4h de natation le lundi matin se sont transformé en un séjour a l infirmerie pour un KO. Ensuite il s'est retrouver ENCORE bloquer en haut de la 6b+. Ou encore, le faite qu on l est obligé a mettre des gants en plastique pour sortir les poubelle. C est donc quand se fut l heure et le jour de rejoindre kazuko il se dépêcha en regardant bien pour éviter TOUT danger jusqu'à la serre ou il arriva en retard. Comme d habitude il est vêtu de son costume noir et rouge,et bien évidement sans chaussure. Il arrive donc au serre en courrant et remarquant que kazuko et aussi en retard.il se rapproche d elle est dit

Tiens toi aussi tu es a la bourre kazu

S-salut! Désolée pour mon retard! Je ne t'ai pas trop fait attendre j'espère?
non t'inquiète je suis arrivée en même temps que toi?il renifle kazuko tiens tu sens comme les truc rose que tu m avait donner ...



Et qu'est-ce qui t'était arrivé avant-hier? Une allergie? Ça va mieux?
au rien a ce qui paraît je suis allergique au plastique


Kiba regarde autour de lui puis fait signe a kazu de ne pas faire de bruit il la guide derrière la serre et se retrouve au pied d un arbre immenses

bon prêtre a grimper ? Au faite tu as pris ton matériel de dessin ?


Hors RP: j ai poster entre deux cours donc en speed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous au claire de lune avec un crocodile [PV Kiba Arigētā]   Mar 22 Avr - 19:18

au rien a ce qui paraît je suis allergique au plastique

Ah bon? Ça existe ça l'allergie au plastique?

D'après le souvenir de ses mains, je crois que la réponse est "oui". J'ai répondu en regardant le sol après avoir rougi suite au reniflement et à la remarque de Kiba. En fait je regardait ses pieds. Il est pieds nus? Quand je pense que moi je me suis dépêchée pour être présentable... D'un coup j'y pense: je n'ai pas éternué la première fois qu'on s'est vu?! Je dis pas que c'est impossible, ça m'arrive, mais il ne me semble pas avoir vu un thon! En fait, je ne me rappelle que de ses cheveux blancs et de ses dents inhumaines. Même s'il est en face de moi, je n'arrive pas bien à voir son visage à cause de l'obscurité. je rappelle qu'il est quand même un peu plus de 22 heures.

bon prêtre a grimper ? Au faite tu as pris ton matériel de dessin ?

Pour en avoir le cœur net je lève brusquement la tête, regarde Kiba droit dans les yeux en plissant les yeux pour mieux voir quand soudain

ATCHIIIIII!

Je le fixe un instant. Tiens il a les yeux rouges? J'avais pas remarquer la dernière fois, et pourtant j'aurais dû! D'ailleurs il est pas mal le blanc! Je me demande pourquoi je n'ai pas éternué plus tôt. Sûrement que dans la salle de sport j'étais trop troublée à la vue de ... Hem... Enfin vous comprenez! Soudain je rougis un peu. Ça ne m'est jamais arrivé de fixer un garçon comme ça aussi longtemps! Qu'est-ce qu'il va penser? Je détourne rapidement mon regard pour fixer l'arbre immense qui se tient à côté de nous. Puis je répond quand même à sa question que je n'ai pas oubliée.

Oui j'ai emmené un petit carnet et un crayon pour dessiner.

Je tapote ma sacoche et sort le haut du bloc-note pour lui montrer.

Et pour grimper, tu devrais passer devant, je vais sûrement te ralentir... Et je te rappelle que je suis en robe!

Je tire un peu sur le bas de ma robe en espérant qu'il comprenne que ce serait extrêmement gênant s'il voyait mes dessous. Ces pensées me faisant toujours rougir. Mais quand vais-je retrouver un teint normal?! Et puis pourquoi j'ai mis une robe aussi moi? Ah oui! J'étais pressée et j'avais oublié qu'on allait grimper. Mais que faisait donc cette feuille sur mon bureau?!
Revenir en haut Aller en bas
Kiba Arigētā
« Roar crack ah non pas ma jambe plouf »
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : en haut d'une voie... nu

Carte d'identité
Capacité Active: lorsqu'il y a du silence il crée une dispute entre deux personne
Capacité Passive: mâchouille constament quelque chose
Relations:

MessageSujet: Re: rendez-vous au claire de lune avec un crocodile [PV Kiba Arigētā]   Mer 23 Avr - 18:19

ATCHIIIIII!
qu est ce qu il y'a ? Ah ! Tu es toute rouge tu as un rhume ?


En voyant kazuko aussi rouge kiba ne pouvait que s inquiéter pour son amie mais bon il lui avait promis de l amener en haut alors il le fera. Il la vois tapoter un petit carnet : c est quoi ça ça se mange ? penssait il avant d entendre kilo dire

Oui j'ai emmené un petit carnet et un crayon pour dessiner.
cool donc on y va ?
Et pour grimper, tu devrais passer devant, je vais sûrement te ralentir... Et je te rappelle que je suis en robe!
Et alors où et le problème que tu sois au dessus ou en dessous de moi ?


Kiba se mît à regarder la lune pour réfléchir laissant  ses cheveux blanc le devenir plus.

je sais !!! Tu vas monter sur mon dos et moi je grimperai a l'arbre comme ça on sera plus rapide!!

Il se déshabilla devant la jeune fille et se mis a genoux:

Bon, tu monte dit il en souriant laissant ses dents ressortir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous au claire de lune avec un crocodile [PV Kiba Arigētā]   Sam 10 Mai - 19:23

Et alors où et le problème que tu sois au dessus ou en dessous de moi ?

Je tournai alors rapidement la tête vers Kiba, mon teint toujours semblable à la couleur d'une tomate et me mis à bégayer:

M-mais p-p-parce que

je sais !!! Tu vas monter sur mon dos et moi je grimperai a l'arbre comme ça on sera plus rapide!!

Hein? Ah, euh, d-d'accord...

Je me demande si on fait encore la différence entre mon visage et mes cheveux... Je ne sais pas si je pourrais monter sur son dos, déjà quand il me fixe droit dans les yeux je suis gênée, alors je n'imagine pas l'état dans lequel je serais si je montais sur son dos! Mais en réfléchissant, ai-je le choix? Escalader sur une piste faite pour avec assurance et baudrier, ok. Mais grimper à un arbre en robe avec des bottines, avec comme seule "assurance" le vide sous sois-même, c'est au-dessus de mes capacités! Je m'avance vers Kiba quand je le vois se déshabiller avant de se mettre à genoux en souriant.

Bon, tu monte

A ce moment là je suis figée. Pas encore ça! Je deviens un peu plus rouge avant de pousser un

KYAAAH!

Je prend ma sacoche et la mets rapidement devant moi en tournant la tête et en fermant les yeux de sorte à ne pas voir ce que je ne dois pas voir. J'ai l'impression que je vais m'évanouir. Je m'appuie donc sur le tronc de l'arbre et réussis à dire:

Je peux pas, je peux pas, pas comme ça!

Je crois que je tremble un peu. Kiba m'a l'air sympathique, mais je commence à me demander s'il n'est pas tombé sur la tête à sa naissance. C'est pas possible d'être aussi stupide! Jamais un garçon ne se déshabillerait devant une fille sans en éprouver aucune gène!

Rhabille toi! S'il te plaît. Je ne pourrais pas monter sur ton dos si tu es comme ça!
Revenir en haut Aller en bas
Kiba Arigētā
« Roar crack ah non pas ma jambe plouf »
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : en haut d'une voie... nu

Carte d'identité
Capacité Active: lorsqu'il y a du silence il crée une dispute entre deux personne
Capacité Passive: mâchouille constament quelque chose
Relations:

MessageSujet: Re: rendez-vous au claire de lune avec un crocodile [PV Kiba Arigētā]   Mar 13 Mai - 18:45

KYAAAH!
Quoi ? qu'est ce qu'il y a? Pourquoi tu es toutes rouge ?
Je peux pas, je peux pas, pas comme ça!
pourquoi? Qu'est ce qui te dérange ? Je me met a l aise pour escalader .  


Kiba vit alors kazuko trembler. Il se rapprocha, saisît le bras de la jeune fille et lui dit

pourquoi tu bouges comme ça ?
Rhabille toi! S'il te plaît. Je ne pourrais pas monter sur ton dos si tu es comme ça!
Quoi? Mais je suis bien comme ça. Ça me rappel chez moi


Kiba avait beau se regarder, il ne comprend pas ce qui pouvait rendre kazuko comme ça . Il regarda kazuko et l arbre alternativement. Quand soudain ses yeux refléta un éclair de génie ( oui c est aussi rare que voir la comète de Halley ), il regarda longuement kazuko, s'approcha d elle, la prit sous le bras et entama son ascension.


Tiens toi bien c est parti! disait il en souriant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous au claire de lune avec un crocodile [PV Kiba Arigētā]   Jeu 22 Mai - 20:19

Quoi? Mais je suis bien comme ça. Ça me rappel chez moi

J'ai rapidement retiré mon bras quand Kiba me l'avait saisi. Les contacts physiques, c'est pas mon truc. Et encore moins quand le garçon en face de moi est sans vêtements! Toujours avec ma sacoche cachant mon visage - ou plutôt cachant ce que je ne veux pas voir - je rétorque:

Je me fiche de savoir si tu es bien ou pas! Tout ce que je souhaite pour l'instant c'est que tu remettes tes

Je n'ai pas le temps de finir ma phrase que Kiba me prend sous le bras et commence à escalader l'arbre.

Tiens toi bien c est parti!

Héé!

Et c'est qu'il le dit avec le sourire en plus! Il se fiche vraiment de ce que je ressens! J'ai lâché ma sacoche sous l'effet de la surprise. C'est vraiment un grand malade ce type! Je lui ai dit que je ne pouvais pas grimper avec lui s'il est dans cet état, et que fait Monsieur? Il me porte et grimpe, comme si je n'avais rien dit, comme si ça m'étais égal. Tout juste si il ne fait pas exprès, comme un pervers!

Mais ça va pas? Je t'ai dit que je ne pouvais pas!

Mon visage est toujours rouge, mais cette fois-ci de colère. Je me débat en le frappant avec mes petits poings et en lui donnant des coups de pieds, quitte à tomber par terre!

Repose moi! Je refuse de grimper en compagnie d'un pervers!

Je parle peut-être un peu fort, mais peu m'importe si quelqu'un m'entends.  Quand je pense que ce matin encore j'avais hâte d'être à ce soir! L'attitude de Kiba m'a troublée. Si bien que j'ai peur. Toujours en le frappant , les yeux fermés, je sens une larme couler le long de ma joue, puis deux...
Revenir en haut Aller en bas
Kiba Arigētā
« Roar crack ah non pas ma jambe plouf »
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : en haut d'une voie... nu

Carte d'identité
Capacité Active: lorsqu'il y a du silence il crée une dispute entre deux personne
Capacité Passive: mâchouille constament quelque chose
Relations:

MessageSujet: Re: rendez-vous au claire de lune avec un crocodile [PV Kiba Arigētā]   Sam 24 Mai - 16:14

Mais ça va pas? Je t'ai dit que je ne pouvais pas!

Kiba ne faisait pas attention à ce que disait Kazuko, c'était déjà assez dur de grimper avec un bras et bien évidement une main de moins. c'est quand Kazuko s'est mise a frapper Kiba qu'il n'en pouvait plus il la posa sur la première branche stable , qui au passage était a 10m de haut, est Hurlât la bouche grande ouverte

D'OU TU ME FRAPPE JE FAIS CA POUR ALLER PLUS VITE!!!!
Repose moi! Je refuse de grimper en compagnie d'un pervers!


il approcha sa mâchoire de la chair de la jeune fille quand il réalisa que cette dernière pleurer il l s'arrêta la regarda  puis remarqua que sa sacoche avait disparue

dit elle est où ta sacoche?

le jeune homme regarda au tour de lui, cherchant du regard la dite sacoche quand il réalisa que cette dernière était retomber au sol. Kiba soupira puis lui dit d'un ton toujours assez énervé

surtout ne bouge pas je reviens.

le petit alligator sauta de la branche. en atterrissant au sol, même si on pourrait plutôt dire en s'écrasant au sol, il courut vers une serre cherchant un bout de tissus il resta 5 min dans la serre quand il croisa une plante carnivore qui le mordit, c'est alors qu'il hurlât :

D'OU TU ME MORD SALE PLANTE !!!!

bien évidement son hurlement était audible des dizaine des kilomètre a la ronde, sinon c'est pas drôle. un sklack retentit, il sortit de la serre un bout de "salade" entre les dent, même si on sait tous que c'est pas de la salade, il prix la sacoche et sa chemise qu'il enfila, et il recommença son ascension. sa chemise le gênant il fit quelque chute, la première il retombât sur son cul, la seconde sur le ventre, la troisième le laissât quelque peut dans les vape vue qu'il tomba sur la tête, et pour info c'est la première fois on dirait pas mais pourtant. Au bout de 5 min il se relavât et ressayât. au bout d'une nième tentative il arrivât enfin au niveau de Kazuko, se reposa un peut sur la branche, et tendit la sacoche et sa chemise

tiens ta sacoche essaye d'y faire attention et sert toi de ma chemise pour te bander les yeux comme ça plus de problème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous au claire de lune avec un crocodile [PV Kiba Arigētā]   Sam 31 Mai - 22:13

Je frappe toujours Kiba quand je sens qu'on me pose sur une branche.

D'OU TU ME FRAPPE JE FAIS CA POUR ALLER PLUS VITE!!!!

J'arrête de le frapper et ouvre mes yeux humides toujours en pleurant et vois la mâchoire de Kiba s'approcher de ma chair. J'ai compris qu'il allait me mordre et ferme les yeux en attendant la douleur mais rien ne se passe.

dit elle est où ta sacoche?

Je rouvre les yeux et me rappelle que je l'ai faite tomber avant. Je regarde au sol pour voir où est ma sacoche mais me rend compte que je suis assise sur une branche à une hauteur de laquelle je ne voudrais pas tomber. J'entends Kiba soupirer puis dire d'un ton énervé:

surtout ne bouge pas je reviens.

Où veux tu que j'aille imbécile ? Je suis coincée sur une branche situé à au moins 10 mètre de haut, alors à moins que j'ai des ailes, je ne peux pas bouger ! J'acquiesce tout de même pour lui montrer mon accord, en tentant de me calmer. Je ne vais pas passer la soirée à pleurer !
J'observe ce que fais Kiba du coin de l’œil, puisque de toute façon je n'ai rien d'autre à faire. Il saute de la branche et s'écrase au sol... Mais ma parole il est fou ce mec ! Tiens d'ailleurs j'ai comme une impression de déjà vu, sauf que la première fois il n'a pas sauté à 10 mètres mais à 20 mètres de hauteur. Bref pour en revenir à Kiba je le vois courir puis entrer dans une serre. Si quelqu'un le voit se balader dans cet accoutrement... Je préfère ne pas y penser. Et si on ne me voit pas je serais bonne pour passer la nuit sur cette branche attendant que le professeur botaniste me trouve le lendemain - matin de préférence - pour aller faire un tour chez le directeur. Il ne se passe rien pendant cinq minutes jusqu'à ce que j'entende un cri.

D'OU TU ME MORD SALE PLANTE !!!!

A ce moment là je ne me demande pas qui a fait ce bruit - la réponse parait assez évidente - mais pourquoi, surtout que c'était assez fort pour que j'ai l'impression que Kiba soit juste à côté de moi. Pourquoi s'en prend-t-il à une plante ? Attendez... Ne me dites pas qu'il y a des plantes carnivores dans les serres ?! J'ai moins envie d'y aller maintenant. Bref quelques secondes après j'aperçois Kiba qui ressort de la serre, prend ma sacoche et sa chemise qu'il enfile, puis il commence à grimper. Ou du moins il essaie de grimper car il retombe de nombreuses fois. Pendant ce temps je me suis un peu calmée, mais j'ai quand même les yeux un peu rouges. Et j'essaie aussi de garder l'équilibre sur cette branche pour ne pas tomber. D'ailleurs je me demande, c'est quoi le mieux entre tomber et rester coincé ? Parce que là j'ai comme un gros doute sur le fait que Kiba arrive à ma hauteur. Je me mets à réfléchir à ce que je ferais si je restais coincée sur cette branche et me mets à imaginer un troupeau d'élèves le lendemain, ou peut-être même cette nuit, m'observer perchée la haut, se demandant ce que je fais là et comment je vais redescendre... Puis je reprends mes esprits quand Kiba arrive à ma hauteur. Je pousse un soupir de soulagement et vois que Kiba se repose sur la branche, me tendant ma sacoche et sa chemise.

tiens ta sacoche essaye d'y faire attention et sert toi de ma chemise pour te bander les yeux comme ça plus de problème

M-merci...

Toujours les joues rouges, je remets ma sacoche en place et prends la chemise de Kiba, puis réfléchis à ce que je m'apprête à faire. Je vais me bander les yeux avec la chemise à Kiba qui a son odeur, je vais monter sur son dos et il va grimper, sachant qu'il est nu. Y arriverais-je ? Mauvaise question. Ai-je le choix ? Non. C'est ça, ou rester sur cette branche, ou sauter et me casser une jambe voir pire. Je me bande donc les yeux avec sa chemise, monte sur le dos à Kiba et dis:

C-c'est bon. Tu peux grimper.

Je m'accroche bien puis resserre un peu plus mon étreinte quand il commence à grimper, pour être sûre de ne pas tombée. Je frissonne un peu à cause du contact, sans oublier la tête de tomate que je dois avoir. Tout cela en me forçant à ne pas me rappeler qu'il est nu.
Revenir en haut Aller en bas
Kiba Arigētā
« Roar crack ah non pas ma jambe plouf »
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : en haut d'une voie... nu

Carte d'identité
Capacité Active: lorsqu'il y a du silence il crée une dispute entre deux personne
Capacité Passive: mâchouille constament quelque chose
Relations:

MessageSujet: Re: rendez-vous au claire de lune avec un crocodile [PV Kiba Arigētā]   Mer 25 Juin - 9:54

M-merci...

Kazuko avait toujours les joue quand elle remit sa sacoche, elle pris la chemise de kiba , celui ci se retourna et s agenouilla pour laisser la jeune fille monter sur son dos

C-c'est bon. Tu peux grimper.

Elle commença a s agripper assez fort a kiba pas assez pour le faire mal mais assez pour le gêné dans sa grimpe

Euh si tu me tiens comme ça je vais tomber

Malgré l'étreinte de la jeune fille , kiba commença ou recommença son ascension, mais la grande rouge serrait ses mains gênant totalement l'alligator-homme. Évidement celui si essaya tant bien que mal de continuer a grimper: une main à droite à gauche mais rien aucune prise disponible il tenta alors de faire un jetée* mais entre l étreint de kazuko  et son poids** kiba ne réussi pas à attraper une prise de réception ou plutôt il en a eu une qui c est briser net.

Il fit alors une chutte assez impressionnante d' une demi-douzaine de mètre . Pour se sauver la peau il essaya d abord de planter littéralement sa main dans l arbre, évidement ça n'a pas marcher et en plus kiba gagna quelques brulure. Comme les mains ne marchait pas, il essaya les pieds et devinez quoi ... Ça a marcher ... Non je plaisante, il a fini la tête la premier dans le seul creux de la branche et par miracle Kazuko avait "atterrit" sur le dos du jeune homme il dit alors à moitié étouffé:

"Euh kazako , ça va ? Moi pas trop j ai un petit problème tu peux m aider ?"disait le jeune homme qui semblait définitivement coincer dans sa branche ..


petit lexique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous au claire de lune avec un crocodile [PV Kiba Arigētā]   Lun 7 Juil - 20:36

Euh si tu me tiens comme ça je vais tomber

J’acquiesce même si je pense qu'il ne le remarque pas, ma gêne m'empêchant de prononcer une phrase correcte, mais la peur de tomber m'empêche de desserrer mon étreinte. Bon ça ne doit pas être très grave si je reste comme ça puisqu'il continue de grimper. Du moins c'est ce que je pense jusqu'à ce que je sente qu'il a vraiment du mal. Je desserre alors tout de même mon étreinte, je n'ai pas envie de tomber, mais resserre aussitôt quand je sens que Kiba saute. Je tente de me rassurer intérieurement. Tout va bien, tout va bien ! Il a sauté, il n'est pas tombé, il a fait exprès donc il sait ce qu'il fait, pas la peine de s'inquiéter. Mais il ne faut jamais parler trop vite. En effet j'entend un bruit comme si quelque chose s'est cassé et constate avec effroi que nous sommes entrain de tomber. Une idée pour me sauver me traverse l'esprit en une fraction de seconde : tenter d'attraper une branche pour m'y accrocher et stopper ma chute. Mais avant cela il faut que j'enlève la chemise. J'y renonce bien vite car le temps que je l'enlève je serais au sol. J'écarte alors les bras en espérant attraper une branche mais à la place je m'égratigne les doigts, me cogne les bras et les jambes avant qu'une grosse branche vienne me frapper au visage. Je "fini" ma chute sur une autre branche, oui il y a des guillemets car la branche étant déjà assez fragile, il a suffit de deux secondes après m'être écrasée dessus pour qu'elle se brise. Par réflexe je me cache le visage avec mes bras en tentant de me protéger  quand je sens que ma chute s'arrête. Ça y est je suis morte ? Ou bien suis-je au sol les membres écrasés tâchant l'herbe de mon sang ? Non, je ne ressens aucune douleur. Enfin, aucune douleur subite. J'enlève alors mes bras ainsi que la chemise de Kiba pour voir où j'ai atterri et constate que je suis sur son dos. Ce dernier dit alors à moitié étouffé :

Euh kazuko , ça va ? Moi pas trop j ai un petit problème tu peux m aider ?

Hein ?

Un peu sonnée par les coups pris durant ma chute, je réfléchi un instant à tout ce qui vient de se passer en me massant les tempes et en m'asseyant sur la branche contre le tronc de l'arbre.

Euh... moi ça va, je crois...

Je sens une étrange sensation sur ma main, comme si quelque chose y séchait. Je la regarde alors et y vois une tâche rouge. Je sens aussi quelque chose couler de mon nez. Je me l'essuie et confirme mon hypothèse. C'est bien du sang, je suis entrain de saigner du nez. Sûrement à cause de la branche de tout à l'heure que me suis prise en pleine figure. Je regarde l'état du reste de mon corps et de ma robe. Elle est bien salie, mais elle n'est pas trouée, par miracle ! Je remonte mes manches pour voir mes bras. Comme il y avait les manches je n'ai que quelques bleus. J'en sens aussi quelques un aux côtes et aux hanches, mais rien de grave. Je poursuis mon inspection aux jambes. Je n'ai que mes grandes chaussettes, donc je ne suis pas surprise en voyant des tâches sur celles-ci ainsi que de nombreuses autres blessures aux endroits entre le bas de ma robe et le haut des chaussettes, voir même quelques une sous la robe. Je reporte mon attention sur Kiba. Mes joues reprennent leur couleur rouge quand je vois le corps du garçon. Heureusement je ne vois que son dos. Mais, que fait-il la tête dans le creux de cette branche ? Ah oui, ça doit être ça son problème. Je le tire vers moi pour l'aider à se tenir correctement sur la branche, non sans plus que quelques efforts car il a tout de même son poids et je ne suis pas Madame Muscles. Une fois le blanc tiré d'affaires je détourne mon regard, toujours entrain de rougir de gêne, et lui montre sa chemise qui n'est plus dans le même état qu'avant.

Désolée pour ta chemise. Elle a été un peu amochée par ma chute.

En effet les endroits trop éloignés de mon visage sont quelque peu troués, sans compter la partie qui était plus ou moins proche de mon nez et qui présente une belle tâche rouge.

Sinon j'ai juste quelques quelques bleus et je me suis ouverte à plusieurs endroits sur tout le corps, mais ça va.

Je tente de lui faire un sourire rassurant car en réalité maintenant je les sens bien mes blessures. Je sens que je vais faire une crise cardiaque en me voyant dans la glace à mon retour au dortoir. Encore faut-il que j'arrive au dortoir. Je crois que je vais adopter le quatre pattes pour le retour.

Sinon toi ça va ?

Je tourne la tête vers lui quand soudain je vois une coupure sur sa joue gauche. Je prends alors sa chemise et essuie le sang qui coule de la plaie, sans m'occuper de mes blessures. J'ai été bien plus protégée que lui avec mes vêtements. Il a quelques égratignures et brûlures sur les épaules et le torse que je tamponne aussi avec la chemise.

Désolée pour ta chemise mais je ne vais pas laisser ce sang couler sans rien faire, et je n'ai ni serviette ni mouchoir sur moi.

Je me détourne à nouveau de lui, le visage plus que rouge. J'étais très près de lui, trop à mon goût. Mais la faute à qui ? Je n'allai pas le laisser comme ça. Même si, avec ou sans blessures, sa "tenue" me met plus que mal à l'aise. Puis je me rappelle pourquoi on est ici, dans cet arbre, et tâte mes hanches à la recherche de ma sacoche. J'ai cru l'avoir perdue quand je remarque qu'elle s'est juste tournée dans mon dos.

On fait quoi maintenant ? On continue de grimper ?
Revenir en haut Aller en bas
Kiba Arigētā
« Roar crack ah non pas ma jambe plouf »
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : en haut d'une voie... nu

Carte d'identité
Capacité Active: lorsqu'il y a du silence il crée une dispute entre deux personne
Capacité Passive: mâchouille constament quelque chose
Relations:

MessageSujet: Re: rendez-vous au claire de lune avec un crocodile [PV Kiba Arigētā]   Mar 8 Juil - 17:44

Euh... moi ça va, je crois...
Cool t'en mieux mais aide moi s'il te plais


en sentant Kazuko le tirer, Kiba essaya de pousser avec se main pour l'aider. un coup, deux coup et au troisième Kiba sortie de son creux comme un bouchon de champagne et se retrouva sur Kazuko lèvre contre lèvre, son genoux entre ses jambe, il la regarde puis se relève

merci ça ma beaucoup aider
Désolée pour ta chemise. Elle a été un peu amochée par ma chute.
bah ce n'est qu'une chemise et on est entier
Sinon j'ai juste quelques bleus et je me suis ouverte à plusieurs endroits sur tout le corps, mais ça va. Sinon toi ça va ?
bah j'ai l'habitude de se genre de chute sauf que d'habitude c'est plus de la roche que du bois sur ce que j'atterris, le bois c'est mieux croix moi


Kiba répondais à Kazuko sans même prêter attention à l'état de ses main. ces dernière commencèrent à saignant quand Kazuko se mit à dire

Désolée pour ta chemise mais je ne vais pas laisser ce sang couler sans rien faire, et je n'ai ni serviette ni mouchoir sur moi.
c'est que du rouge sur du rouge donc c'est bon, on ne le reconnais qu'a l'odeur ou au gout alors pas de problème et pour les trous non plus c'est pas un problème ce n'est que la chemise de mon maîtr...


Au moment il prononça le mot "maître", Kiba pali, on aurait put croire à cause de la blessure mais c'est que si on n'a pas connue son dit maître, il se mit alors à hurler

NOOOOON!!!!!!!! LA CHEMISE DE MON MAÎTRE !!!!! IL VA ME TUES SI ELLE N'EST PAS COMME NEUVE JE DOIS LA REPARER !!!! VITE !!!!!!!!!!
On fait quoi maintenant ? On continue de grimper ?

ON PEUT PAS GRIMPER , JE SUIS EN DANGER DE MORT JE TE LAISSE A LA PROCHAINE



en disant cela Kiba sauta de la branche, s'écrase par terre et se mis à courir ou plutôt ramper ou plutôt un mélange des deux en hurlant

JE VEUX PAS MOURRIR!!!!! JE VEUX PAS MOUUUUUURRRRRIIIIIIIIRRRRRRRR!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rendez-vous au claire de lune avec un crocodile [PV Kiba Arigētā]   Sam 22 Nov - 18:03

J'ai l'impression que Kiba ne va pas très bien, il m'a l'air un peu pâle, mais soudain il se met à hurler qu'il va mourir si sa chemise n'est pas réparée. Evidemment il m'a effrayé l'abruti !

ON PEUT PAS GRIMPER , JE SUIS EN DANGER DE MORT JE TE LAISSE A LA PROCHAINE

Qu... Mais, n'importe quoi ! Tu ne vas pas mourir pour une chemise !

Il n'a pas l'air de m'écouter ni même de m'entendre et le voilà qui saute pour s'écraser par terre avant de courir en braillant :

JE VEUX PAS MOURRIR!!!!! JE VEUX PAS MOUUUUUURRRRRIIIIIIIIRRRRRRRR!!!!!!!

Je le regarde s'éloigner en me disant qu'il a plus de chance de mourir s'il continue de brailler comme ça en pleine nuit ! Puis je me rappelle où je suis et tente de le rappeler en criant :

Hé idiot !!! Ne me laisse pas toute seule là haut !!!

Malheureusement pour moi je crois qu'il ne m'a pas entendue. Mais quelle mouche l'a piqué cet imbécile ?! On ne laisse pas quelqu'un perché dans un arbre ! Et encore moins s'il fait nuit et froid ! Bon bah, je crois que je n'ai plus qu'une solution... Evidemment moi j'ai un cerveau et des neurones en bon état de marche, je ne vais donc pas sauter et m'écraser au sol comme l'autre ! Mais je ne pense pas que quelqu'un pourra m'aider avant demain matin. Surtout que si quelqu'un du personnel me trouve je vais sûrement avoir des problèmes et devoir expliquer pourquoi et comment je me suis retrouvée dans un tel endroit, mais surtout dans un tel état ! Je regarde sous moi. Mmmmh... oui ça devrait le faire. Je me laisse pendre à la branche en me tenant bien avec mes mains - du moins j'essaie - et lâche pour atterrir sur une branche un peu plus basse. Je continue ainsi de branche en branche jusqu'à la plus basse. Je regarde si c'est assez bas pour que je puisse sauter ou si c'est trop dangereux. Je m'avance presque jusqu'au bout de la branche pour qu'elle s'abaisse un peu, me suspends avec mes bras, ferme les yeux et lâche. Deux secondes plus tard je rouvre les yeux, regarde autour de moi et m'allonge dans l'herbe en poussant un long soupir de soulagement. Je suis retombée sur les fesses sans blessures ! Ce n'était pas si haut finalement. Allongée je regarde le ciel étoilé et contemple la Lune. Sa blancheur me rappelle...

Celui là ! Si je le revois, il va m'entendre !

Je me lève d'un coup et retourne à mon dortoir pour prendre une bonne douche et me coucher. Le réveil va être dur demain, et il faudra que je passe chez l'infirmière, qui va sans aucun doute me demander d'où viennent mes blessures. Je lui dirais simplement que je suis tombée...


- Fin du RP -
Oui 4 mois d'attente et alors ? u__u mieux vaut tard que jamais ! /pan/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: rendez-vous au claire de lune avec un crocodile [PV Kiba Arigētā]   

Revenir en haut Aller en bas
 
rendez-vous au claire de lune avec un crocodile [PV Kiba Arigētā]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rendez vous au clair de lune. [ITADE NIGHT HANAKO]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous avec le diable - kélia&xénosis
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail High School :: Sujets supprimés :: Archives :: Sujets Terminés-
Sauter vers: