AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionLe dernier numéro du journal du forum~♥

Partagez | 
 

 La soirée d'intégration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Sam 30 Mar - 17:37

Eiko regardait la jeune Ella en souriant un peu et la regardant lâcher un rire nerveux en ramenant ses bras derrière sa tête. Quel drôle de fille se disait Eiko tout en affichant toujours un petit sourire sur son visage. La jeune brune voulut poser une question à la blonde mais celle-ci parla avant en lui adressant un clin d'oeil tout en levant le pouce.

"Enchantée Ludvi-euh, Eiko ! Hé hé..."

Eiko ne put s'empêcher de retenir un léger rire, elle avait raison cette fille avait l'air plutôt drôle. Elle souriait simplement en regardant Ella ne sachant pas quoi faire d'autre et ayant comme une idiote poser la question qu'elle voulait poser à la jeune qui se trouvait en face d'elle. Elle se perdit finalement dans ses pensées, recherchant dans son cerveau, la question qu'elle voulait lui poser il y a quelques secondes mais qu'elle venait d'oublier. Elle réfléchissait en regardant le plafond et croisant les bras espérant retrouver cette fiche question mais Ella la doubla.

"Tu... n'es venue avec personne neh ? C'est sans doutes ta première année ici, tu entres en quelle classe ?"

Voilà ! C'est la question qu'elle voulait poser à cette jeune blonde, en quelle classe celle-ci était. Mais bon .. Elle l'avait doublé donc Eiko allait bien sûr répondre poliment aux deux questions posés par la jeune fille.

"Et oui je ne suis venue avec personne. Et c'est exactement ma première année ici et j'entre en ..." Réfléchit-elle "Dans la classe sportive des 16-17 ans." Dit-elle un peu gênée.

Elle se frotta derrière la tête, un peu gênée car elle ne savait pas vraiment si c'est cette réponse qu'elle attendait. Mais après tout, quoi dire d'autre à cette question franchement ? Il faut préciser la classe, car oui Eiko n'est pas en classe normale ou artistique comme la plus part, mais bien dans la classe sportive en cursus équipe, jouant de volley-ball de plus son enfance. D'ailleurs .. Encore heureux que le volley-ball se joue en équipe hein ... La brune enleva la main de derrière sa tête en souriant un peu.

"Et toi Ella ?" Lui demanda-t-elle.

Elle la regardait ne faisant pas attention à ce qu'ils se passaient autour d'elles jusqu'au moment où Ella avait l'air de regarder vers l'entrée. Eiko regarda aussi, tiens .. Il y avait l'air d'avoir du mouvement là-bas. La jeune de ses 16 ans et demi reconnu Arina qui courrait vers dehors mais qui se prit quelqu'un que bien sûr elle 'engueula' si on peut dire ça .. Eiko voulut retourner à la conversation mais justement après Arina le ... Le ... Comment dire ? Le clown de service, oui Eiko lui a déjà donné une sorte de surnom .. Bref .. Le clown de service sortit aussi dehors avec sa tenue Flash suivit d'un autre gars qui lui avait l'air super content -ironie hein !- de suivre le clown, il avait des cheveux blancs et était assez bien habillé. Elle ne vit plus personne d'autre sortir ..

"Bah dis-donc, ils ont l'air de s'amuser là-bas"

Eiko regarda la blonde qui venait de sortir cette phrase. Elle sourit un peu, s'amuser .. C'était un mot peu juste mais bon, elle pense ce qu'elle veut. Eiko hocha simplement la tête en guise de réponse et jouant avec une mèche de ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Sam 30 Mar - 20:38

Elle chantait, chantait et continuer même, elle ne voulait pas s’arrêter. Pour elle, elle était dans ça bulle. Elle avait fait abstraction de tout ce qui avait autour d’elle. Seule la lumière de la lune, sa chaleur et son sourire l’accompagnait dans ce moment de solitude. Rien de tous les scénarios catastrophes quelle s’était imaginée avant de venir à cette soirée n’avait prévus ce qui venait de ce passé. Une véritable chute, une catastrophe en sommes. Recroquevillée sur elle-même la tête posée sur ses bras eux même posé sur ses genoux. Elle chantait avec l’espoir que cette chanson puisse tout arranger. Les yeux vides qui regardaient l’obscurité autour d’elle.

« T’as voix est magnifique… »

Surprise presque terrifier, elle sortait de ça retraite brusquement, elle regarda autour d’elle à la recherche de la provenance de cette petite voix fluette, d’une jeune fille sans aucun doute.

-« Qui est là ! »

Plissant les yeux pour entrevoir une ombre s »approchait d’elle. Une jeune demoiselle aux longs cheveux noir coiffée en deux couettes se présentait à elle. Berry la reconnue c’est la même fille qui était avec l’autre jeune homme blond, Arina l’avait il présenté. Elle s’assit a côté de Rasberry. Un joli petit sourire en coin elle lui tendait un verre d’eau. Berry hésita quelque peut avant de le prendre. Mais fini par le prendre. À force de chanter elle avait eu la gorge sèche.

-« Merci …. »

Berry plongea son regard sur le fond du verre qui brillait avec les éclats de lumière de cette belle lune.

«Rêve pas, Vis...Pense pas, Agis...T'excuse pas, Assume...Hésite pas, Fonce...Rappelle-toi qu'Hier est parti pour toujours, Que Demain ne viendra peut-être jamais. Seul Aujourd'hui t'appartient donc garde le sourire et profite de chaque instant de ta Vie ! Ne juge pas les gens, tu ne sais rien de leurs épreuves...Laisse les gens dire et vis ta vie comme bon te semble … »

Que raconte t-elle, mais quelque chose avait fait un déclique. Ce que la jeune fille disait fessait réfléchir Berry. « Aujourd'hui t'appartient donc garde le sourire et profite de chaque instant de ta Vie ! »… c’est ce qui lui manquait. Malheureusement elle ne savait pas faire ce genre de chose, pour elle la vie …la vie la terrifiait. Elle avait tellement intériorisé de choses qu’aujourd’hui. Elle redoutait avec une boule au ventre ce qui pourrait lui arriver le lendemain de chacun de ces jours quelle voit passer. Vivre au jour le jour ? Elle ne connaissait pas. N’y avait même pas pensé. Sa vit avait toujours était prédéfinit, planifié, comme l’agenda d’un businessman. Mais aujourd’hui ? Oui aujourd’hui elle peut être enfin libre de ces mouvements, de sa vie, de son future ! Alors pourquoi rester bloquée comme une horloge en panne ? Aujourd'hui t'appartient donc garde le sourire et profite de chaque instant de ta Vie ! » Cette phrase raisonnait dans sa petite tête…Elle avait peut être raison. C’était peut être enfin l’heure du changement.

« Ne reste pas dans l’obscurité, les méchants loups rodes … »

Les méchants loups ? hum… Berry n’arrivait pas trop comprendre sa métaphore. Ou alors est ce de l’humeur ? sans le vouloir elle éclipsa un petit sourire cachée par ces mèches. Quand elle vit la jeune fille celle-ci avait fait d’une de ces mèche une moustache quelle arborait sur sa lèvre supérieur et tenu de l’autre côté par sa main. C’était mignon et attendrissant. « Bonsoir mademoiselle, vous n’avez pas l’air dans votre assiette, m’accorderez vous cette petite pause pour m’offrir un sourire ? » Cette fois ci Rasberry ne pu retenir un sourire et un petit rire. Pourquoi fessait-elle tout ceci ? Elles ne ce connaissaient pas. Berry se rappela d’une des parole de la phrase quelle lui dit plutôt, Ne juge pas les gens, tu ne sais rien de leurs épreuves... » Elle a encore raison, je devrais peut être, être moins méfiante ? Laisser une chance aux gens sans être trop regardante et difficile.

« Je suis Arina Tsukimiya mais tu peux m’appeler Makboule ,c'est plus court, et tu sais quoi ? Je suis le bonhomme le plus idiot du monde ! Uhu, allé, je veux un sourire ! »

-« Makcoule ? »
-« Hum…Rasberry Grimory, tu peut m’appeler Berry ? »


Une question ? Pourquoi ai-je posé une question pour lui dire comment elle pouvait m’appeler. Je me sens à l’aise avec elle pour une raison qui m’échappe… mais c’était agréable. Berry lui sourit à nouveau. Tout à coup elle vit la jeune Arina se tortiller, secouait son popotin avec une grimace où elle rentrait les joues pour imiter … une tête de poisson ? C’était vraiment surprenant. Et étonnant, Berry se mit a rire de plein cœur face à cette étonnante petite folle touchante.
Revenir en haut Aller en bas
Matteo Calvetti
« Oh la belle paire de... »
avatar

Activité : Actif
Messages : 542
Date d'inscription : 09/11/2012
Age : 21
Localisation : Si tu me le demandes c'est que tu le sais.

Carte d'identité
Capacité Active: Peut poster un message unique, même dans un RP privé, pour prévenir d'une de ses explosions.
Capacité Passive: Est capable de reconnaître une fille rien qu'en voyant sa poitrine ; ça compense sa mémoire médiocre des visages.
Relations:

MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Sam 30 Mar - 21:54

"Je suis désolée d'avoir gâché ta soirée... Vraiment désolée..."

Hein ? Allons bon, c'était lui qui la faisait pleurer en se montrant trop entreprenant et c'était elle qui gâchait sa soirée ? Matteo prit une mine perplexe en se grattant l'arrière de la tête, mais avant même qu'il n'ait pu répondre Rasberry fit volte-face, prenant ses jambes à son cou, s'enfonçant dans la foule houleuse. Il ne pu même pas esquisser un geste pour la retenir... Un sourire jaune se dessina sur son visage :

"Je fais si peur que ça... ? Woah ?!
-On peut pas la laisser seule, elle pourrait faire un malaise, suis-moi !"


Si c'était seulement le suivre ! L'autre clown n'avait même pas dit le moindre mot avant d'attraper Matteo par le bras, et le tirait à présent de force dans une sacré course à la suite de Rasberry. Mais il va bien ce taré ?! Le gars flashy lança rapidement à la demoiselle qui l'accompagnait d'aller chercher un verre d'eau, et le voilà qui fonçait dans la foule. Bon, on peut pas dire qu'il fonçait dedans puisque la moitié des élèves présents s'écartaient en le voyant venir, il n'était même pas assez discret pour pouvoir ne serait-ce que bousculer qui que ce soit. C'est navrant, pensa Matteo avec un air consterné. Ils s'arrêtèrent enfin au milieu de la salle, "le taré en costume de carnaval" détaillant chaque personne qui se trouvait assise sur une chaise à la recherche de...

"Comment elle s'appelle ?
-Heh ? Euh... Rasberry."

Quelle importance de savoir son nom s'il ne se rappelait plus de son visage ? Il ne pouvait compter que sur le clown là, et pour ainsi dire ça l'embarrassait. S'afficher avec un gars d'une telle dégaine... un cauchemar. Matteo soupira en se frappant le front de la paume de sa main avant de manquer de se retrouver par terre en se sentant tiré de l'autre côté, se retrouvant à nouveau entraîné à la suite de l'arlequin bruyant. Sale gosse... Ce dernier le tira hors de la salle, s'avançant un peu pour ne pas gêner l'entrée, puis regarda autour de lui. Matteo se redressa enfin, tirant les quelques cheveux lui retombant sur le visage vers l'arrière, un long soupir lui échappant d'entre les lèvres. Il n'était pas vraiment venu pour faire du sport... Il laissa son regard se porter sur les élèves qui se trouvaient à l'extérieur.

Pour ainsi dire, l'extérieur de la Salle des Fête n'était pas moins animé que l'intérieur. Certains plus loin jouaient à quelques jeux de ballons ou autres jeux qui n'avaient besoin d'aucun autre accessoire, d'autres encore marchaient en parlant. Ou étaient simplement assis dans l'herbe pour parler, ça aussi... Tandis que certains cherchaient à faire des rencontres, d'autres restaient bien en groupe ou partaient à la recherche de connaissances. Il y avait un échange assez régulier entre les élèves dans la salle et à l'extérieur pour ainsi dire. Mais vu le nombre de gens à l'extérieur, comment retrouver Rasberry ? Matteo fixa un groupe de jeune filles, mais bien vite secoua la tête : non, son visage était déjà parti en fumée...

"Elle doit pas être loin je pense, tu aurais une idée?"

Matteo rabaissa les yeux sur le clown de défilé, le fixant d'un air perplexe. Le gamin le regardait avec des yeux brillants. Quoi, il a flashé sur la Signorina ?

"C'est en restant plantés devant l'entrée que vous comptez la retrouver ? Peuh !"

Pas faux... Matteo se retourna vers celle qui parlait : c'était la jeune Arina - à vue de poitrine on va dire - qui revenait avec un verre d'eau. Ses deux couettes dansaient en tous sens, intriguant le regard de l'italien alors qu'elle continuait sur sa lancé avec sévérité :

"C'est pas avec une idée de là où elle pourrait se trouver qu'on la retrouvera, si on la cherche on la trouve. Pas besoin de se casser la tête...
-Vous, cherchez."


Il avait dit cela d'un air évident, se retournant avec un soupir. Pourquoi on le traînait dans ce genre d'affaires ? Il fit lâcher le clown, ne prêtant même pas attention à Arina qui était partie chercher Rasberry sans même l'écouter, et alla s'asseoir contre le mur du gymnase avec un soupir d'aise, enfonçant les mains dans ses poches. Il fouilla un peu avant de réussir à trouver un briquet et une cigarette : bah oui, on est prêt à tout quand on est italien... ou pas. Il porta la cigarette à ses lèvres sans prêter attention dans un premier temps à ce regard insistant sur lui, mais finalement abandonna l'idée de l'ignorer avant même d'avoir allumé son briquet. Il soupira longuement, reprenant la cigarette dans sa main en relevant un regard sévère vers ces deux grands yeux qui le fixaient : il n'aurait pas pu dire pourquoi précisément l'autre idiot de clown le fixait comme ça, mais au vu de sa précédente remarque peut-être se posait-il des questions.

"J'ai pas la mémoire des visages, c'est déjà flou dans mon esprit. Dans une obscurité pareille je serai incapable de l'identifier quand bien même son visage serait éclairé par les lumières environnantes."

Et t'as pas besoin d'en savoir plus. Il n'avait pas précisé cette dernière phrase à haute voix, mais son regard noir voulait tout dire. Il soupira à nouveau, en profitant cette fois-ci pour allumer sa cigarette. Si c'était interdit ? Peut-être, mais il s'en foutait, du moment que les professeurs ne le remarquaient pas, interdit ou pas c'était qu'une question de quelques mots écrits sur un bout de papier appelé "règlement", un titre comme tant d'autres. De toutes façons maintenant qu'il était dehors il avait envie de se détendre. Il tourna la tête pour regarder les autres élèves, remarquant plus loin deux longues couettes familières. Ça je l'ai pas encore oublié... En effet, Arina était un peu plus loin, gigotant devant une jeune fille assise qui riait joyeusement. Rasberry ? Il n'aurait su le dire mais c'était la déduction la plus probable. Il afficha un sourire en coin : voilà une soirée de rattrapée déjà !

Matteo enfonça à nouveau une main dans sa poche, tenant sa cigarette de l'autre tout en jetant un œil aux activités environnantes. Du foot, logique, c'était une activité assez récurrente quand on avait accès au ballons... Des jeux oraux divers et variés comme dernière lettre-première lettre, les gens s'amusaient comme en enfance quoi. Et lui il était là... avec l'autre idiot qui semblait pas décidé à partir. L'italien fixa sa compagnie forcée d'un air aigri, lâchant d'une voix grave :

"Tu me veux quoi ?"

Au cas où t'aurais pas compris j'aime pas la compagnie masculine minus. Matteo n'était pas d'une politesse sans égale, mais suffisamment néanmoins pour ne pas se permettre de dire cette dernière phrase à haute voix. D'un autre côté, sa "compagnie forcée" était sa seule compagnie actuellement, et il ne se voyait pas trop se joindre bêtement au premier groupe venu. Pourquoi ? Parce que ça signifiait une démultiplication de la compagnie masculine bien sûre ! Il tira une latte sur sa cigarette avant de se décider à lui lancer :

"Tu t'y connais en littérature ?"

Autant lancer un premier sujet...

_________________


Muahah:
 

Avatars~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nofacekun.yolasite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Dim 31 Mar - 19:19

Rasberry ? C’est framboise en anglais ? C’est original de s’appeler comme un fruit. Après tout c’est assorti à sa couleur de cheveux. Elle ne devait pas être loin dans son état après tout. Cherchant toujours du regard à gauche à droite Rasberry, surprit par une petite voix derrière lui il se retourne et voit la mignonne demoiselle aux couettes venir vers eux un gobelet d’eau à la main. Elle avait l’air quelque peut gronchon. Mais est quand même venue avec le verre.

"C'est en restant plantés devant l'entrée que vous comptez la retrouver ? Peuh !"

Hein ? Comment sa plantés dans l’entré ? ont vient juste d’arriver. Et puis on ne va pas hurler a tout va le prénom de la fille comme des putois pour la retrouver. Elle répliqua plus durement.

"C’est pas avec une idée de là où elle pourrait se trouver qu'on la retrouvera, si on la cherche on la trouve. Pas besoin de se casser la tête...

Elle n’avait pas tord il suffit de chercher les alentours après tout. -Vous, cherchez.". Le jeune homme qu’il avait tenait compagnie à la fuyarde se fit remarquer par cette phrase qui n’a pas particulièrement plus à Ed, après tout elle est dans cette état a cause de lui ! il avait dit ça de façon ci évidente, accompagné de se soupire l’on pourrait croire qu’il s’en fichait éperdument du sort de la petite Framboise ! Ed leva les yeux au ciel pour éviter de s’énerver car ce genre d’attitude l’agacer. Mais il voulait laisser une chance. Après tout il avait craqué sur ce beau Rebel aux cheveux blancs. Il en avait même oublié la présence d’Arina qui était parti à la recherche de Berry.
La cigarette au bout des doigts lui donnait un air mauvais garçon qui plaisait énormément à notre cher Edward. Il ne détachait pas son regard de ce visage d’ange illuminé par les rayons lunaires. Il brillait, Ed fixait ces lèvres. Comme si il voulait les embrasser. Il fut sortit de son fantasme par ce qu’il admirait.

"J'ai pas la mémoire des visages, c'est déjà flou dans mon esprit. Dans une obscurité pareille je serai incapable de l'identifier quand bien même son visage serait éclairé par les lumières environnantes."

Ne pas avoir la mémoire des visages ? Comment on ne peut pas se souvenir des visages ? Edward ne comprenait pas vraiment mais ce n’est pas grave. Il s’en fichait. En fond il entendait une chanson, chanté a capella ? C’était doux, calme presque apaisant. Rien à voir avec les musiques diffusée dans la salle. C’était troublant mais magnifique à la fois, lui qui était dans la classe artistique il était habitué à entendre de belle vois mais cette chanson semblait être chantée avec tellement d’amour. Edward en sourit. Cherchant du regard il vit Arina s'asseoir vers un mur en compagnie de quelqu’un. Avec un grand sourire Ed reconnue la crinière violette de la petite Framboise. Enfin elle était la. Comme soulagé il laisse échapper un soupire.

-« elle est la » dit il doucement comme pour ce parler a lui-même.
-« Tu me veux quoi ?"
-« pardon ? » les yeux écarquillés par cette question impromptue qui lui arrive comme une bombe lacé sur lui.
"Tu t'y connais en littérature ?"

Il comprenait plus ce qui ce passait. Mais son Apollon lançait la conversation ! Une chose dont il ne s’y attendait pas le moins du monde. Le sourire qui s’affichait sur son visage était si grand que l’on pouvait comprendre que cela lui fessait énormément plaisir. Après tout maintenant il pouvait se consacrer à ce jeune homme. Arina s’occuper de la jeune Berry donc il était tranquille.

-«C’est pas mon point fort mais. Mais j’aimerais bien savoir à qui je m’adresse avant » lui dit-il un large sourire et la tête sur le côté.
Revenir en haut Aller en bas
Matteo Calvetti
« Oh la belle paire de... »
avatar

Activité : Actif
Messages : 542
Date d'inscription : 09/11/2012
Age : 21
Localisation : Si tu me le demandes c'est que tu le sais.

Carte d'identité
Capacité Active: Peut poster un message unique, même dans un RP privé, pour prévenir d'une de ses explosions.
Capacité Passive: Est capable de reconnaître une fille rien qu'en voyant sa poitrine ; ça compense sa mémoire médiocre des visages.
Relations:

MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Mer 3 Avr - 17:00

L'arlequin - qui décidément était aussi visible dans l'obscurité qu'à la lumière, s'il avait porté des guirlandes lumineuses ça n'aurait pas fait plus d'effet - semblait rayonnant. Effectivement, en parlant de guirlandes lumineuses... Matteo releva un sourcil d'un air perplexe. Il n'y avait pas de quoi être si heureux, ce n'était pas comme s'il venait de lui annoncer qu'il avait gagné au loto ou on ne sait quel autre jeu bizarre. L'italien se retint à grand peine de lever les yeux au ciel mais porta tout de même son attention sur l'autre clown qui lui répondait alors :

"C’est pas mon point fort mais... Mais j’aimerai bien savoir à qui je m’adresse avant"

Matteo resta un moment silencieux puis retira sa cigarette d'entre ses lèvres avec un air blasé :

"Tch ! Quand on est polit on se présente avant de demander le nom des gens non ?"

Pour tout dire, il n'avait pas plus envie que cela de connaître le nom de l'idiot arc-en-ciel, et il ne ressentait pas le besoin existentiel de communiquer son nom à quelqu'un qu'il aurait oublié le lendemain ; du moins il l'espérait. Néanmoins il finit par répondre après avoir soufflé un léger nuage de fumée, un sourire plus de politesse que de la moindre sorte d'amabilité se dessinant sur ses lèvres :

"Matteo Calvetti, élève ici depuis un an."

Et t'as pas besoin d'en savoir plus, morpion. Il ne se fatigua pas à demander la pareil au singe fushia qui se trouvait devant lui, même s'il se doutait que de toutes manières l'autre se présenterai. Et s'il ne le faisait pas, cela ne ferait qu'arranger l'italien : il se fichait éperdument de l'identité du garçon, du moment que celui-ci ne le cherchait pas trop il ne comptait pas partir à sa recherche. Dans le cas contraire éventuellement avoir connaissance de l'appellation de celui qu'il allait massacrer pour se détendre pourrait toujours être utile ! Même si actuellement il ne savait pas que celui qui se trouvait en face de lui risquait de l'embêter d'une toute autre manière que ce qui avait pu lui arriver précédemment... Il ajouta après un court instant, lui tendant tout de même la main par politesse :

"Enchanté, je suppose..."

Ou pas.

_________________


Muahah:
 

Avatars~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nofacekun.yolasite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Jeu 4 Avr - 8:54

"Tch ! Quand on est polit on se présente avant de demander le nom des gens non ?"


... il à déjà oublié ma parole, je me suis déjà présenté à lui dans la salle .... Edward été surprit par cette manifestation désagréable dont il fessait fois. Mais le petit Ed tout excité à l'idée de passer un peut de temps avec ce beau jeune homme été près à tout lui pardonner, du moins dans la limite de ses principes. Il à oublié que je me suis présenté à lui tout à l'heure? pas grave je m'en remettrai!

"Matteo Calvetti, élève ici depuis un an."

Impressionnant même son nom est à croquer! Matteo Calvetti, un Italien! Maintenant Edward comprenait d'où venait cette accent si séduisant qui sortait de sa bouche. En plus lui aussi est nouveau, Ed pensez qu'il était la depuis quelque années mais les apparence son trompeuse, la preuve. Il s'approchait petit à petit de ce charmant Matteo. cela lui donner encore plus d'excitation et de paillette dans les yeux (si on peut dire sa comme sa). Il décida donc de se présenter comme il faut. Afin que celui ci ne l'oubli pas une seconde fois!

"Edward Sparkle, je suis nouvel élève aussi! En classe Artistique et toi?"

Une main apparut devant lui sans crier gare! c'était celle de Matteo .... le jeune Ed regarda la main comme si une chose incroyable venait de se produire devant lui! Il lui tendait la main pour le saluer! Oh Mon Dieu, le tout premier contact avec ce bel Italien allait ce faire! Ed avait tendance en enjoliver les chose peut être est ce son côté excentrique et enfantin qui le rendait comme sa mais qui pourrait y répondre à part lui. Ni une ni deux il attrapa la main de Calvetti et la secoua avec entrain et .... presque en la serrant trop fort...

"Enchanté, je suppose..."

Quand ces mots ce mirent a résonner dans la tête de Sparkle, il commença a miroiter des fantsames plus délirant les unes que les autres. Il se voyait déjà main dans la main, ensemble ....tout les deux....Il ne lâchait plus cette main, si douce et ferme.

"Enchanté oui! Je suis si heureux de faire enfin ta connaissance"
lui dit il avec un grand sourire!

Tout à coup il venait de se rappeler de la manière dont il a malencontreusement traité la jeune fille qui l'accompagnait plus tôt. Peut être qu'en s'excusant il allez donner une meilleur image.

"Au faite ....je suis désolé pour la façon dont j'ai parlé de ton amie Rasberry tout à l'heure.... Pas fait exprès"

il accompagna cette phrase d'un petit rire gêné tout en ce gardant fermement la main du jeune homme. Comme pour l'empêcher de s'enfuir!
Revenir en haut Aller en bas
Matteo Calvetti
« Oh la belle paire de... »
avatar

Activité : Actif
Messages : 542
Date d'inscription : 09/11/2012
Age : 21
Localisation : Si tu me le demandes c'est que tu le sais.

Carte d'identité
Capacité Active: Peut poster un message unique, même dans un RP privé, pour prévenir d'une de ses explosions.
Capacité Passive: Est capable de reconnaître une fille rien qu'en voyant sa poitrine ; ça compense sa mémoire médiocre des visages.
Relations:

MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Ven 5 Avr - 20:23

Edward, puisque c'était finalement le nom de ce clown, semblait persuadé que Matteo était nouvel élève. Il avait mal compris, mais Matteo se contenta de soupirer sans tenter de le corriger, qu'il croit ce qu'il veut après tout. Pour le moment l'italien était plus concentré sur l'idée de lui faire lâcher sa main qu'il tenait fermement dans les siennes en le secouant comme un prunier. Il appelle au meurtre cet idiot...

"Enchanté, oui ! Je suis si heureux de faire enfin ta connaissance !"

Enfin... ? Plus ça allait et moins Matteo avait l'impression de comprendre ce fou de Sparkle. Il tenta de libérer sa main avec un soupir exaspéré, en vain pour l'instant puisque Edward avait encore du mal à se retenir de continuer de secouer le pommier, si on peut dire. L'italien n'avait rien d'une célébrité, ni dans cet établissement ni en dehors. Au contraire il passait plutôt discrètement en dehors de son attirance pour les grosses poitrines, et on ne pouvait même pas le flatter de bien draguer, puisque en effet il trouvait plutôt facilement le moyen de ne pas attirer les filles à lui. Edward sembla se rappeler quelque chose, prenant un air gêné malgré son éternel sourire.

"Au fait... Je suis désolé pour la façon dont j'ai parlé de ton amie, Rasberry, tout à l'heure... Pas fait exprès"

Matteo cessa de se concentrer sur sa main, relevant brièvement les yeux vers Edward en levant un sourcil. Bon, déjà l'arlequin n'était pas si malpoli qu'il l'aurait imaginé, même si concrètement...

"Ce n'est pas à moi qu'il faut demander pardon, je l'ai à peine rencontrée ce soir alors de là à la considérer en amie..."

En effet, il appréciait plutôt bien la jeune fille, mais il était un peu trop tôt pour parler de durable amitié. Dans son esprit, Matteo voyait l'amitié comme une relation de confiance sans faille dans laquelle les deux concernés pouvaient reconnaître quand l'autre avait besoin de lui ou non, et ils étaient loin d'être encore dans ce type de relations. Voyant que Edward lui tenait encore fermement la main, l'italien pris un air agacé et boudeur, en bon ronchon qu'il était, mais finit par tirer un grand coup dessus pour le faire s'asseoir à côté de lui, manquant de la faire tomber, de telle façon qu'ils étaient collés l'un à l'autre.

"Laisse-la pour le moment, elle semble bien s'entendre avec cette Arina."

Tant mieux pour elle... Matteo pris sa cigarette entre ses lèvres, posa sa main libre sur celle de Edward pour enfin réussir à libérer son autre main qui commençait à souffrir un peu de la poigne insistante de l'autre clown. Il tira une latte sur sa cigarette, détournant un instant la tête, puis se grattant l'arête du nez :

"Si la cigarette te gêne préviens-moi. Alors comme ça tu es artistique ? Quelle spécialité ?"

Il daigna enfin poser ses yeux sur le visage - si futile à son esprit si incapable de mémoire à l'égard de celui-ci, si beau aurait-il pu être ce que Matteo ne pensait évidemment pas - d'Edward, ajoutant :

"Pour ma part je suis en comptabilité, classe normale."

_________________


Muahah:
 

Avatars~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nofacekun.yolasite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Sam 6 Avr - 8:28

Soudainement il vu le regard de Matteo se poser sur lui, un sourcils levé.... Quoi encore j'ai dit quelque chose de mal !. Non il n'avait rien dit de déplacé cette fois ci, juste que le fait de s'excuser et légèrement surprit l'italien.
"Ce n'est pas à moi qu'il faut demander pardon, je l'ai à peine rencontrée ce soir alors de là à la considérer en amie..."
Il n'avait pas tord c'était bien a la petite Framboise qu'il fallait faire des excuses, mais sa .... on s'en occupera une autre fois! pour l'instant il avait mieux à faire, profiter de ce petit moment d'intimité avec son Beau chevalier au cheveux Blanc. Il nota en plus que Matteo n'avait aucun lien avec cette fille! D'un seul coup il s'en voulait moins d'avoir réagit comme sa tout à l'heure. Affichant un sourire soulagé il posa les yeux sur le visage du charmant jeune homme, celui ci avait pris un air agacé et boudeur, un peut surprit il n'en décrocha pas moins un petit rire. Car cet air lui donnait un côté attendrissant presque adorable ..... Edward était vraiment sous le charme il faut dire. Il ne voyait que les bon côtés!
Tout à coup il sentit une traction sur son bras qui le poussait vers le bas, Matteo! c'était lui qui le tirait vers lui! Oh Mon Dieu il n'en fallait pas plus pour Edward pour commencer à presque perdre ses moyens à la vu de ce geste! une séries d'images défilait dans ça tête, il était persuadé que c'était LE moment! Le charme du Jeune Anglais avait-il fait effets sur cette italien? Se rapprochant de lui l'un de ces rêve aller ce concrétiser -pensait il-. Il fixait les lèvres de L'italien comme une sucrerie, allait il les goûter?
Et bien non!..... il se retrouva assis à côté de Matteo, mais ce n'est pas grave encore une fois il voyait que le bon côté! en effet dans sa chute il s'assit à côté de lui certes mais... bien collé à lui, il arrivait à sentir la chaleur dégagé de ce charmant corps. Il fut sortit de son rêve éveillé par son compagnon qui lui répliqua tout en fumant toujours sa cigarette de façon si séduisante, et oui même quand il fumait Ed voyait une certaine classe dans son attitude et ces gestes.
"Laisse-la pour le moment, elle semble bien s'entendre avec cette Arina."
Ed était aux Anges, au point même qu'il ne s'aperçut pas que Calvetti avait réussi à dégager sa main qui été resté accrochée à celle d'Edward depuis tout ce temps. Il avait raison, puis il n'allait pas gâcher ce moment de "tête à tête" en ramenant d'autres personnes.
"Si la cigarette te gêne préviens-moi. Alors comme ça tu es artistique ? Quelle spécialité ?"
"Pour ma part je suis en comptabilité, classe normale."
Les yeux pleins d'étoiles il fixait le visage de Matteo qui s'était enfin retourné, et qui le fixait à son tour, il était prévenant en plus d'être beau garçon! Que de qualités qui fessait encore plus fondre Edward face à ce Jeune homme. Il s'intéressait à lui, il lui posait des questions. Son coeur battait la chamade il ne pouvait plus retirer ce sourire niais qui était collé sur son visage.
-"Non ne t'inquiète pas sa me dérange pas, et pour répondre à ta question ma spécialité c'est le Chant! Je suis auteur compositeur"
-"Moi aussi j'aurais une question, désoler d'être indiscret ... mais tu vient d'Italie n'est ce pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Ella Blow
« Je farme mais je drope rien, buff-moi »
avatar

Activité : Actif
Messages : 32
Date d'inscription : 25/03/2013
Localisation : À ton avis, baka ?

MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Sam 6 Avr - 12:11

On dirait que cette académie est pleine de gens bizarres. Moi, elle ne me conviendrait pas ! Quoique s'il y a ce garçon aux cheveux roses et que je peux me venger de lui... Heh ? Eiko m'a répondu ? Je me remémorais sa réponse, et quand sa question me revint à l'esprit je virais au rouge, honteuse, un sourire crispé aux lèvres : oh nom de nom, si elle apprend que je ne suis pas d'ici. Je prend un gros risque en disant une classe au hasard, si jamais cette classe n'existe pas ? Ou qu'elle connait les gens de cette classe ? Et si elle me cherche après ?! Je secouais la tête, chassant ce scénario catastrophe de mon esprit : j'ai qu'à faire comme si j'avais pas entendu ! En espérant que ma bêtise ne me fasse pas défaut... Je retournais mon attention sur Eiko-san, la voyant jouer avec une mèche de cheveux en regardant l'agitation de la salle. Elle ne semblait pas mal à l'aise mais pas au top du top non plus. Aaah, j'aime pas les blancs dans les discussions ! Je me tournais vers elle avec un regard bien sûr de moi :

"En classe sportive ? Vraiment ? - Mes yeux pétillaient - Tu fais quel sport ?"


Oooh, ça aurait été trop bien si elle faisait un sport de combat ! On pourrait se faire un petit combat, là, tout de suite ! Bon, peut-être pas à l'intérieur, mais j'adorerai échanger quelques coups dehors avant de partir à la recherche de ma cible ! Après tout je peux faire la fête moi aus... Mais qu'est-ce que je raconte, elle ne vas pas accepter comme ça de se battre avec moi. Je secouais la tête pour encore une fois chasser ces idées stupides. Ella, baka ! En plus elle n'avait pas la tête à faire du combat... remarque moi non plus, mais ça on s'en fout parce que moi je fais pas partie de cette académie, chuis une rebelle moi !

"Attends attends, laisse-moi deviner !"


Je me plantais bien en face d'elle, à genoux, le regardant avec beaucoup d'attention. Comme elle n'avait pas beaucoup de poitrine la liste des sports était longue... Elle ne semblait pas plus musclée des bras que des jambes, pas plus musclée des jambes que des bras. Je plissais les yeux quand l'idée me vint :

"Je sais : de la natation !"

_________________

Ssss...


Dernière édition par Ella Blow le Jeu 9 Mai - 6:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Sam 6 Avr - 13:08

Eiko regardait la jeune Ella en attendant une réponse de sa part. Mais apparemment la jeune demoiselle n'avait pas l'air d'avoir entendu la question. Tant pis ... Eiko n'allait pas lui reposer la question, ça ne servait pas un grand chose, parce qu'elle allait quand même un jour se croiser dans l'académie donc .. Eiko esquissa un petit sourire lorsqu'elle entendit la nouvelle question de la blonde.

"En classe sportive ? Vraiment ? Tu fais quel sport ?"

La brune pouvait voir que les yeux de sa jeune et nouvelle amie pétillaient, ce qui lui fit lâcher un léger rire. Elle trouvait ça amusant et sourit un peu en voulant répondre à la jeune fille qui se trouvait en face d'elle mais celle-ci dit quelque chose avant qu'elle ne put ouvrir la bouche.

"Attends attends, laisse-moi deviner !"

Elle voulait deviner ? Pas de problème ! Eiko hocha la tête en guise de répondre pour lui dire qu'elle allait la laisser deviner et souriant un peu. Elle regarda Ella, se mettre bien en face d'elle à genoux et de l'observer attentivement. Cela la gênait légèrement mais la laisser regarder. Allait-elle trouver le bon sport ? Elle avait peu de chance, car malgré qu'elle faisait du Volley-ball, ça ne se voyait pas trop au niveau physique mais bon ... Elle souriait un peu jusqu'à ce qu'Ella proposa une sport.

"Je sais : de la natation !"


De la natation ? Ca aurait pu être son sport mais non. Eiko secoua la tête en la regardant. La natation était pas vraiment son truc, mais ça aurait pu. Elle sourit un peu et décida finalement de lui dire son sport pratiquée.

"Et non, je fais du Volley-ball." Dit la brune

Elle faisait aussi un peu de sport de combat mais rarement, dès qu'elle en avait envie en fait. Ce qui était rare car elle s'entraînait le plus souvent au Volley-ball dès qu'elle avait le temps. Elle regarda rapidement autour d'elle, il y avait beaucoup de bruit et entendait plus les gens autour d'eux, qu'elles deux elles-même. Elle se leva et tendit la main à Ella en souriant un peu.

"Ça te dit d'aller dehors, prendre un peu l'air et pouvoir discuter tranquillement ?"

Elle attendait une réponse, si Ella ne voulait pas, ce n'était pas si grave. C'était juste une simple proposition qui ne lui tenait pas si a coeur que ça, donc la blonde pouvait refuser sans problème si elle préférait rester à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Sam 6 Avr - 14:02

Il faisait déjà nuit, il y avait peu de nuage dans le ciel, et on pouvait voir les étoiles. Le temps était bien, il ne faisait pas trop froid ce soir. Dans la ville, on entendait des gens parlait, des gens qui marchait ou autres .. Mais peu de monde tout de même, car il était environ 20h30, d’un coup on vit une jeune femme sortir brusquement d’un appartement …

Ultear était déjà un peu en retard, elle s’était proposée pour surveiller la soirée organisée pour que les anciens rencontrent les nouveaux qui viennent d’arriver à l’académie. Heureusement que Meldy l’avait prévenu qu’il était l’heure, sinon elle serait encore sous la douche. Elle marchait rapidement vers l’académie, elle n’habitait pas trop loin donc elle y arriverait vers 20h40, 20h45. Elle s’était rapidement habillée avec sa tenue préférée et qu’elle utilisait le plus souvent à l’académie même si ce n'était pas vraiment une tenue décente.

Spoiler:
 

Elle regardait autour d’elle, il n’y avait pas beaucoup de monde dehors à cet heure et tant mieux, car ça veut dire qu’il n’y avait pas trop de bruit. Elle était proche de l’académie des fées qu’elle vit des lumières, la soirée avait bien entendu déjà commencé. La jeune femme entra dans l’académie, son orbe à la main afin de surveiller n’importe quel endroit ; elle se dirigeait vers l’endroit qu’ils utilisaient pour la soirée. Ultear avait déjà deux personnes en tête qu’elle devait bien surveiller : Arina Tsukimiya et Eiko Tanaka .. Ces deux académiciennes qu’elle avait tout de suite repérée à son entrée à l’académie, pour leur bêtises … Ultear marchait en regardant devant elle, elle vit des jeunes dehors. Elle se dit qu’ils en avaient peut-être marre du bruit qu’il y avait à l’intérieur, car malgré qu’elle était à l’extérieur, Ultear entendait le bouquant qu’il y a avait dans la salle .. Elle marchait vers l’intérieur jusqu’au moment où elle s’arrêta et se tourna vers un jeune garçon aux cheveux blanc mi-longs, il avait une cigarette à la main. Ultear ne savait pas quoi faire, mais elle décida de laisser passer car après tout, il est à l’extérieur et c’est une soirée spéciale va-t-on dire. Elle se mit sur le côté pour laisser libre le chemin et regarda dans son orbe pour savoir où se trouvait Arina, elle vu à l’intérieur de son orbe qu’Arina était avec une autre jeune fille à l’extérieur non loin de là où Ultear se trouvait, tout va bien alors .. Elle restait le regard fixer sur son orbe pour voir qu’Eiko était aussi avec une jeune fille mais à l’intérieur, tant mieux … Tout était tranquille et calme, enfin calme .. Calme dans le sens qu’il n’y avait pas de bêtises, ni de conneries ou autres trucs de genre de fait. Trouvant qu’il y avait trop de monde à l’intérieur, elle décida de se mettre contre le mur à côté de la porte d’entrée de la salle, surveillant l’intérieur avec son orbe. Les nouveaux avaient l’air de s’être fait des amis, tant mieux pour eux comme ça ils n’allaient pas être seul pendant une partie de leur scolarité. Malgré le bruit et la luminosité de la soirée, Ultear trouvait que c’était quand même une bonne idée mais … Pourquoi avait-elle proposait de surveiller ? C’était la seule personne du personnel pour l’instant présente .. Elle soupira un peu puis regarda finalement le ciel en pensant. Dire qu’elle aurait pu être tranquillement chez elle entrain d’embêter ou de parler à Meldy tout en trouvant quelque chose à faire. En plus elle devait d’abord se faire un restaurant, mais comme une idiote Ultear l’avait oublié donc elle s’était proposé et voilà … Elle venait de gâcher une soirée avec une personne qu’elle adorait bon .. Malgré qu’elle se voyait tous les jours Ultear et Meldy n’en profitait pas vraiment et passait peu de temps ensemble sauf le soir … Et là encore … Enfin bref .. Ultear secoua la tête et regarda à nouveau dans son orbe pour voir ce qu’il se passait à l’intérieur de la salle sans pour autant rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Miha Rasu
« I believe I can fly !♫ »
avatar

Activité : Occupé
Messages : 115
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 21
Localisation : Si c'est pour que tu le dises à mon frère je préfère me taire...

Carte d'identité
Capacité Active: Elle peut faire un saut incroyable, mais a la malchance de toujours retomber sur quelqu'un après un saut hors salle de sport
Capacité Passive: Peut ressentir tout ce que ressent son frère, aussi bien mentalement que physiquement
Relations:

MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Sam 13 Avr - 19:11

Mon interlocuteur ne semblait pas s'attendre à ce que j'enchaîne avec un début de conversation. Je ne m'y serai pas attendue moi-même, mais plus vite je trouverai de quoi m'occuper et plus vite je verrai le bout de cette fête. Je pourrais profiter de l'absence de Matteo pour m'éclipser, mais je ne veux pas prendre le risque en me déplaçant de tomber sur lui ou quelqu'un d'autre que je connais. Je pensais donc que l'élève allait sans doutes me répondre après m'avoir fixé longuement d'un air surpris, mais il se contenta de lâcher vivement sans particulièrement articuler ou détacher ses mots :

« Attends-moi ici. »

Je ne compte aller nulle part - comment il s'appelle ? - beau gosse, va-t-on dire. Je le vois s'éloigner, soupirant d'aise d'être un peu seule en reportant mon regard sur la foule. Tant de belles tenues et de paillettes qui au final feraient paraître tout ça presque normal sans les quelques éclats d'activités assez étranges qu'il peut y avoir dans la salle. C'était un club de magie noire qui vient de passer à toute vitesse ? C'est vrai que peu de temps après la fête les clubs se battront sans doutes pour rallier les nouveaux à leur cause... Bien qu'ils ne réussissent pas toujours, et j'en suis la preuve vivante. J'entends alors, bien que perdue dans mes pensées, le claquement assez retentissant de chaussures vernies à ma hauteur. Je baisse rapidement un regard vers celles-ci : belles godasses.


« Si on est là, autant se mettre à l’aise pour passer le temps, non ?
-... Sans doutes. »


J'esquisse un sourire un poil moins convaincu ; je ne vais pas non plus sourire stupidement à chacune de ses phrases. Je vis alors l'élève aux belles chausses poser les deux chaises où nous nous trouvions, ni trop près du buffet pour laisser un passage aux participants à la fête, mais pas trop loin non plus pour que nous ne nous trouvions pas sur la piste de danse. Il tira alors une des chaises pour m'inviter à m'y poser. J'ai une horrible envie de le contourner et de m'asseoir sur l'autre chaise, pour le principe de lui faire comprendre que je ne suis pas femme à laisser autrui choisir pour moi, mais ce serait dévoiler peut-être une partie méprisante de ma personnalité que je ne souhaite pas vraiment divulguer à un pur inconnu. Je retenais alors un soupir en posant mon séant sur cette chaise glacée, lui adressant tout de même un sourire polit. Il doit être de ce genre de garçons à qui l'on a appris à bien se tenir face aux dames. Je me demande bien dans quel milieu il a été élevé, les classes sociales sont très variées en cette académie bien qu'aucun élève ne soit parfaitement normal. D'ailleurs, cet élève, pour un nouvel élève...

« Tu ne semble pas tout juste sorti du collège, fis-je avec évidence. N'est-ce pas ? »

Une taille tout à fait moyenne pour un homme, il est vrai, mais tout de même un peu plus élevée que celle d'un freshman. Mais avec son expression blasée au possible, il m'était impossible en l'instant de définir d'éventuels traits juvéniles sur son visage. Il doit avoir... Peut-être mon âge ? Ou 17 ans ?

_________________


Feat "Ino Yamanaka" from Naruto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miharasu.skyrock.com/
Matteo Calvetti
« Oh la belle paire de... »
avatar

Activité : Actif
Messages : 542
Date d'inscription : 09/11/2012
Age : 21
Localisation : Si tu me le demandes c'est que tu le sais.

Carte d'identité
Capacité Active: Peut poster un message unique, même dans un RP privé, pour prévenir d'une de ses explosions.
Capacité Passive: Est capable de reconnaître une fille rien qu'en voyant sa poitrine ; ça compense sa mémoire médiocre des visages.
Relations:

MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Sam 13 Avr - 19:34

Matteo percevait vaguement les traits du visage d'Edward dans l'obscurité. Il le fixait... avec admiration. L'italien retint à grand peine une grimace d'embarras. Le blondinet avait à peine posé les yeux sur Berry plus tôt et lui avait presque jeté Arina dessus. Pourquoi le fixait-il ainsi pour sa part ? Parce qu'il était grand ? Il hésita vaguement également à faire mention de ses cheveux, le fait qu'il fumait alors que c'était interdit, sa tenue complètement à l'antipode de celle du rose fushia de l'autre, ou encore le fait qu'il avait parlé plus tôt de son soucis de mémoire... Non, de toute évidence on n'admire pas pour si futile chose. Mais il ne poussa pas plus loin ses réflexions, décidé à profiter de la fête pour se reposer. Un sourire très discret flottait sur ses lèvres à l'entente du remue-ménage que la soirée provoquait un peu dans la nuit, alors qu'Edward continuait de le fixer avec une véritable banane aux lèvres, s'empressant de répondre :

"Non, ne t'inquiète pas sa me dérange pas ! Et pour répondre à ta question ma spécialité c'est le chant ! Je suis auteur compositeur."

Encore un chanteur... Matteo sortit son portable de sa poche d'un air distrait, allumant l'écran qui faisait véritable lampe torche dans l'obscurité, glissant un rapide "Tu permets ?" à Ed avant de se lancer dans ses recherches. De toutes manières il n'aurait pas permis cela n'aurait rien changé, il avait ce réflexe de toujours faire des recherches pour tout ce - et tous ceux - qu'il ne connaissait pas, et il ne perdrait pas ce toc de si tôt. De toutes manières cela n'établissait que des bases qu'il développerai à force de faire connaissance avec la personne, même s'il y avait de fortes chances pour qu'il ne revoie pas Edward ; du moins il le pensait, c'était qu'il ne connaissait pas du tout la pile électrique qui se trouvait à ses côtés. Il commençait à faire le tour des résultats repérés sur le réseau quand son interlocuteur reprit :

"Moi aussi j'aurais une question, désolé d'être indiscret... mais tu viens d'Italie n'est-ce pas ?"

Matteo quitta son portable des yeux, la cigarette entre les lèvres, posant un regard un tantinet surpris sur Edward. Il reprit l'objet fumant entre deux de ses longs doigts, levant le nez au ciel pour cracher la fumée sans qu'elle revienne à la figure du nouvel élève, haussant les épaules avec un ricanement discret.

"C'est une manie de penser cela indiscret ? Oui, je viens d'Italie, ce n'est pas quelque chose que je cherche particulièrement à cacher. Je connais peu d'autres pays où l'on pourrait porter le nom de Calvetti sans être italien..."

Il reposa rapidement les yeux sur la page qu'il avait ouvert sur son portable, puis après avoir assimilé deux ou trois phrases rapidement imprimées dans son esprit il rangea aussitôt l'objet dans sa poche, reprenant tout en se grattant la tête avec un soupir d'aise.

"Je suis né en Toscane mais j'ai vécu la moitié de ma vie avec mes parents adoptifs à Venise avant de tomber ici l'an dernier, puisque ayant fait ma demande pour intégrer cet établissement plus qu'un autre. Toi non plus tu n'as pas l'air d'ici."

Évidemment, on aurait pu penser que Matteo aurait recherché la nationalité de son interlocuteur. Détrompez-vous, son présent voisin étant un homme il n'apportait aucun intérêt à en apprendre tant que ça sur lui. Néanmoins il se permit de lui glisser avec un sourire légèrement moqueur et un ton exagérément théâtral :

"Ce serait indiscret de te demander d'où tu viens ?"

_________________


Muahah:
 

Avatars~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nofacekun.yolasite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Lun 15 Avr - 15:01

Un léger sourire s’affiche sur le visage de la blondinette avant de s’assoir. Tout à coup il vit passer à la suite une fille deux garçons dont l’un avait l’air d’être tiré de force dehors. Ils suivaient la fille qui…s’enfuyait ? Enfin bref c’était leur affaire. Shin comptait pas se mêler ni s’intéresser à ce qui ce passerait ici il était déjà la par obligation c’était trop. Avec ce petit spectacle il n’avait même pas entendu ce que la fille lui avait répondu. Il voit le regard de la jeune fille sur lui comme si elle chercher quelque chose, se poser des questions. Il décide de s'asseoir sur la chaise en face d’elle et mais n'a t-il eu le temps de ce mettre confortable que la demoiselle l’interpelle.

« Tu ne semble pas tout juste sorti du collège. N'est-ce pas ? »

Pas faut elle était perspicace, il tourna la tête vers la pistes de danse pour voir les élèves gesticuler comme des enfants en manque de friandises. Il trouve sa presque ridicule. Il décide de répondre à la demoiselle, mais ne compte pas lui raconter sa vie non plus. De toute façon il n’est pas venue la pour faire comme certains « ami ami » avec toutes les personnes qui passe par la.

-soupire « hum…oui je ne sors pas du collège »

En se grattant la tête il se demandait quand même ce qui lui a causé tord et décide de demander directement.

« Comment sa t’es venue à l’idée ? » rigole « je fais vieux ? »

Il est vrai qu’au début certaines personnes pensaient que Shin fessait partie du personnel. Il n’a pas la tête du jeune qui sort du collège. Elle en revanche devait être bien plus jeune que Shin. Il la regardait et les trait de son visage pouvait faire croire a une jeune lycéenne qui elle vient de sortir du collège. Quelque chose l’avait surprit depuis tout à l’heure il avait remarqué que la jeune demoiselle chercher quelque chose ou plutôt quelqu’un du regard de temps en temps dans la salle. Elle n’était pas venue seule peut être ? Mais si c’est le cas cette personne prend un peut de temps pour la rejoindre je trouve…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Lun 15 Avr - 16:35

Lucy était encore une fois en retard, elle courait pour arriver le plus rapidement possible à la soirée d'intégration de son lycée, même si elle y était déjà allé l'an dernier. Elle savait bien qu'elle aurait du prendre rendez vous plus tôt avec son coiffeur « Cancer » mais d'habitude, il lui trouvait toujours une place, elle soupira, et puis elle ne pensait pas que ce serait si dure de trouver une belle robe de bal. Lucy aimait bien ce genre de fête, surtout parce que dans ce lycée tout finissait en bagarre et explosion, ça m'était l'ambiance, c'est ce qu'elle pense maintenant, l'an dernier elle avait eu un peu peur, entre Natsu et Gray qui se battaient Erza qui les avait assommé, et Matteo qui avait au final fait explosé la salle de fête ce qui avait mis fin à la soirée, au plus grand bonheur de la plupart des élèves, bien que certains comme Lucy avait les cheveux complètement ruinée, c'est à dire une coupe style, savant fou, ou d'autres (heureusement ce ne fut pas le cas de Lucy) les cheveux qui avaient prit feu.

Que des bons souvenirs... même si sur le coup Lucy était énervé et avait sortit une encyclopédie dont ne sait où et avait assommé le pauvre Matteo. Ce fut le début d'une grande amitié, même si elle ne savait pas si Matteo restait avec elle pour sa poitrine ou pour elle, désespèrant celui-là!

Revenons à la cours effréné de Lucy, elle portait une robe blanche bustier plutôt courte, et des ballerines noires heureusement pour elle qu'elle avait choisi cette paire de chaussures à peu elle courrait en talons, et doué comme elle était elle se serait foulé une cheville. Bref, Lucy courait.

Une fois arrivé, Lucy cherchait des gens qu'elle connaissait, mais comme tout le monde était déjà ici, elle avait du mal à trouver, Lucy observa plus attentivement la salle, c'était étrangement calme "Nul" pensa Lucy, elle partit donc vers le buffet, histoire de grignoter quelque chose, d'après son professeur Mr Happy Lucy était trop grosse "Stupide chat" rouspéta la jeune fille à voix haute. Tout le monde la regardait "bizarre "pensait tout les personnes qui avait entendu la jeune fille à ce moment là, maintenant, Lucy commençait à en avoir marre et cria haut et fort:

"Je ne suis pas bizarre!!"

Puis partit en rouspétant dans un coin de la salle, elle était tout à fait normal pensa-t-elle c'était les autres qui étaient étrange pas elle. A présent la belle blonde observait plus attentivement le visage de ses camarades, la plupart était nouveaux, les anciens n'avait certainement pas envie d'y aller. C'est là que dans son coin toute seule elle repéra quelqu'un, elle l’appelle en allant dans sa direction

"Salut"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Ven 19 Avr - 9:50

Il fait des recherches sur moi? Non! ...C'est trop mignon il veut en savoir plus sur moi, sa prouve que je l'intéresse un temps soit peut! encore quelque temps avec lui il ne pourra plus se passer de moi!

Les yeux plissés les sourcils fronçaient il fixais l'italien comme un chat devant un bout de ficelle! petit à petit il atteignait son but. Il été persuadé que le chemin entre lui est ce bel Italien était très bien entamé. Il était si heureux, il ressentait quelque chose de différent, ce n'est pas comme avec les autres, il y a ce petit quelque chose qui fait une espèce de monstrueuse différence entre ses expériences passées. Et ça Edward trouve ça encore plus excitant et le trouve vraiment plus attirant! D'ailleurs impossible pour lui de décrocher son regard sur lui, s'extasiant sur chacun de ses gestes même les plus banal. Ah l'amour quand tu nous tient! Même son rire et un doux son à ses oreilles...

"C'est une manie de penser cela indiscret ? Oui, je viens d'Italie, ce n'est pas quelque chose que je cherche particulièrement à cacher. Je connais peu d'autres pays où l'on pourrait porter le nom de Calvetti sans être italien..."

Surprit il le regarde les yeux écarquillés, Je l'est fait sourire! c'était merveilleux, Ed l'avait fait sourire. Un rien venant de ce charmant Italien fessait plaisir à notre petit Edward. Sa en devenait presque pathétique, mais tellement mignon. Ed voulait lui répondre mais il n'eut le temps que d'ouvrir la bouche, car Matteo répliqua sans attendre.

"Je suis né en Toscane mais j'ai vécu la moitié de ma vie avec mes parents adoptifs à Venise avant de tomber ici l'an dernier, puisque ayant fait ma demande pour intégrer cet établissement plus qu'un autre. Toi non plus tu n'as pas l'air d'ici."


L'an dernier? il n'est pas nouveau alors? Ed était un peut perdu en entendant celas, il était persuadé depuis le début que son Futur était nouveau comme lui, mais soit ce n'est pas ce petit détaille qui va le faire reculer sur son objectif de toujours! Sa veut dire qu'il est plus âgé que moi? Les yeux d'Ed se mirent à briller comme des étoiles, il s'imaginait des scène romanesque avec Le beau Matteo le défendant dans des conditions chevaleresque.....enfin bref l'imagination d'Edward n'a aucunes de limites. Toi non plus tu n'as pas l'air d'ici. OH MON DIEU! Il fait vraiment de plus en plus attention à moi! Il a même remarqué que je n'était pas du coin, c'est définitif j'ai réussit mon coup!

"Ce serait indiscret de te demander d'où tu viens ?"

La phrase qu'il attendait! redressant une mèche de cheveux il lui répondit avec un sourire "ravageur"

"Je suis Anglais mon Cher" Il termina sa phrase par un Clin d'oeil aguicheur

Le temps était venue de passer au choses sérieuses, fini de tourner autour du pot comme sa il devait être sur de ce qui se passait entre les deux, et de toute façon Ed n'était pas du genre patient il voulez tout tout de suite! Un peut comme un gamin capricieux. Et là ce qu'il voulez c'est Lui! L'italien, Le charmant Matteo! Il faut faire quelque chose pour le faire définitivement tomber dans ses filets! Qu'est ce qui plairait à un garçon dans son genre? Ed se met à réfléchir, ce qui ne lui arrive pas souvent alors quand il le fait c'est que ça doit vraiment être sérieux ou important à ses yeux! Tout à coup un idée lui vain à l'esprit, pourquoi ne pas lui offrir .... Une chanson! Non seulement c'est dans les cordes de notre Cher Ed, mais en plus personne ne résiste à une chanson faite pour soit!

*Ed soupira*

Oui mais comment faire? Il y a beau avoir une scène elle est prise par la choral de l'académie et un DJ qui soit dite en passent aurait du rester chez lui vu la musique qu'il propose. Ed est totalement dans c'est pensés et ne voit même pas l'italien qui le fixe.
Revenir en haut Aller en bas
Matteo Calvetti
« Oh la belle paire de... »
avatar

Activité : Actif
Messages : 542
Date d'inscription : 09/11/2012
Age : 21
Localisation : Si tu me le demandes c'est que tu le sais.

Carte d'identité
Capacité Active: Peut poster un message unique, même dans un RP privé, pour prévenir d'une de ses explosions.
Capacité Passive: Est capable de reconnaître une fille rien qu'en voyant sa poitrine ; ça compense sa mémoire médiocre des visages.
Relations:

MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Lun 22 Avr - 18:57

Tiens, cela semblait faire plaisir au curieux Edward que Matteo lui pose la question de ses origines. Il lui adressa un sourire d'une certaine manière particulièrement charmeur qui aurait sans doutes faire le plaisir de plusieurs jeunes femmes mais qui en l'instant arracha plutôt une mine très perplexe à l'italien, lequel se retint de toute remarque à voix haute. Il se fout de moi... hein ?

"Je suis Anglais mon Cher"

Cette fois-ci, l'anglais adressa carrément un clin d'oeil aguicheur à Matteo qui manqua de peu d'afficher un air dégoûté, se retenant de justesse par politesse. C'est une plaisanterie ?! L'italien soupira, tentant plutôt de se concentrer sur sa cigarette. Qu'avait-il eut en tête pour ainsi se laisser aller à parler à un garçon si... étrange. Non, à un garçon tout court en fait. Il balaya à nouveau les environs du regard, remarquant rapidement une femme qui passait par là. La dame - car elle était bien loin d'être comme les gamines et gamins présents dont pouvaient également faire partie Edward et Matteo - posa rapidement son regard sur l'Italien qui sursauta, en faisant tomber sa cigarette. Merde, une surveillante ! Il se leva d'un bond, écrasant nerveusement du pied l'objet encore légèrement fumant entre les brins d'herbe. Mais visiblement si la femme en question l'avait remarqué elle n'en fit rien, rentrant simplement dans la salle de la soirée. Matteo resta un moment silencieux puis s'assit à nouveau avec un soupir... soupir qui fut accompagné par celui de Edward également.

Matteo tourna la tête vers l'anglais. Si le soupir de l'Italien avait plutôt été un soupir soulagé, celui de l'anglais semblait lourd d'embarras. Il regardait par terre d'un air désespéré, il avait perdu de son éclat de clown multicolore c'est le moins qu'on puisse dire. Matteo passa une main dans ses cheveux blancs d'un air de réfléchir, assez perplexe. Il ne va quand même pas se mettre à pleurer lui aussi ? Les soirées étaient aussi bien source d'amusement que de pleurnicheries à première vue, ce n'était pourtant pas une fête de fin d'année, il n'y avait pas l'excuse de la fatigue. L'italien glissa un rapide regard vers Rasberry et Arina qui semblaient bien s'amuser ensemble, puis se releva, ébouriffant les cheveux de Edward pour attirer son attention - et peut-être réussir à lui arracher un cri d'indignation.

"Fait pas cette tête déprimée à une fête ça donne envie de chialer. Rentrons dans la salle, je commence à avoir un creux moi."

Il se dirigea d'un pas un peu lent vers l'intérieur afin de laisser le temps à Edward de le suivre, croisant les bras derrière la tête d'un air décontracté en soupirant à voix basse d'un air pensif :

"Haa, faut que je me trouve une autre fille avec laquelle passer la soirée... !"

Il ne lui venait évidemment pas à l'esprit de passer la soirée avec Edward...

_________________


Muahah:
 

Avatars~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nofacekun.yolasite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Mer 24 Avr - 9:03

Allongée sur son canapé comme une motte de beurre fondu elle était plongée dans la série de Yaoi qu'elle venait d'acquérir, cela fessait un petit moment qu'elle lisait. Toute l'après midi en faite elle n'a fait que ça! S’étirant comme un chat elle se lève et se dirige vers la cuisine pour grignoter quelque chose, son ventre criait famine le pauvre!

"Ah 22 h, tu m'étonne que j'ai faim..."

Ouvrant le paquet de gâteau elle n'a pas encore émergé car si c'était le cas elle aurait vu que à l'heure actuelle elle aurait du être à l'académie en train de surveiller cette troupe d'élèves. Car oui cette fille àdeux de tentions était surveillante à FairyTail Hightschool! Tout comme l'une de ses deux colocatraires ....qui n'était pas là d'ailleurs.


Grignotant ses petits gâteaux elle fixait la pendule....fixait....fixait...."Tu va pas à la soirée de l'académie comme Ultears?" Meldy la deusième colocataire une amie d'Ultears en faite. Elle était adorable, mais ne fessait pas partit de l'académie elle.
"OH MON DIEU" hurla t'elle choquée, elle aspira l'air et un morceau de gâteau en même temps manquant de s'étouffer au passage "Kof Kof Kofff..." vite elle s’élança vers la salle de bain et même pas en fessant deux pas elle se prend le coin de la table basse et s'étala comme une crêpe par terre, face contre terre elle avait quand même tendu les bras en l'air pour sauver le paquet de gâteau.


"Té sa fessait longtemps" Grommela t'elle.


Elle se releva avec un douleur au pied qui avait bien cogné cette foutu table basse ... enfin à force elle avait l'habitude sa fessait partie de son quotidien. Elle se douche en deux trois mouvements, en serviette elle se poste devant son son armoire et ...et n'avait pas encore choisie ce quelle allez mettre. Toutes les filles un temps soit peut intelligente aurait préparées une tenue pour ce genre d'évènement. Mais elle non ... elle s'en fichait comme l'an 4000. Elle se retourne et voit sur son lit une tenue préparée par Meldy, elle l'avait préparée pendant que Luka se douchait, Une robe Noir courte devant et une longue traine derrière parsemée de rose bleu nuit, une paire de talon bleu réhaussée d'un noeud bleu lui aussi, une vrai tenue de bal. Elle avait du coup pour ça la petite! Pour ce soir elle voulait se faire un chinions des plus simple, une petite fantaisie car les cheveux qui lui vienne dans la figure a tendance à vite l'agacer. Elle avait peu être pas choisie la robe idéal mais elle avait pas le temps de chipoter. Puis c'est pas parce qu'elle est surveillante qu'elle à pas le droit de bien s'habiller non mais ho!
Spoiler:
 


"En route maintenant!" Elle lança un petit clin c'oeil la jeune colocataire et partit.


Elle était belle et bien en retard mais n'accélérait pas le pas pour autant! Avec des talon aussi comment aurait elle pu courir elle y aller tranquillement regardant de droite à gauche, jouant avec les cailloux qui se trouvait sur son chemin. On commencez à voir les lumières du bâtiment ou ce trouvait la soirée. Plus elle avançait plus elle voyait d'élèves qui se trouvaient ici et là, en groupe, à deux, assis, debout.


"Elle est pas là? sa m'étonne!"
"Et dire qu'elle m'a même pas prévenue tsss c'est bien son genre ça!



Elle? oui elle parlait de ça collègue, de ça colocataire "Elle doit sûrement jouer les rabajoie avec un pauvre élève", en tant que surveillante il fallait dire que les deux filles était l'exacte opposée l'une de l'autre, Ultears était droite, consciencieuseet fessait respecter le règlement à la lettre et l'autre Miss "tant que je vois pas je punis pas".... on avait plus l'impression qu'elle était la pour s'amuser que surveiller. Parfois même elle contribuait aux infractions avec les élèves...et se retrouvait souvent avec sa collègue sur le dos!
Arrivait dans le bâtiment elle regarda la salle de gauche à droite, après tout elle était la pour "surveiller" enfin faire illusion du moins! En regardant la salle elle repère le buffet déjà bien entamer par les élèves.


"je vais faire le tour de la salle quand même"


Baillant elle fessait sa petite tournée de la salle quand tout a coup elle se prit le pied dans la nappe du buffet! Dans un grand Fracas la nappe se retira de la table fessant tomber tout ce qui avait dessus. enroulée dans sa nappe elle se releva assise par terre on aurait dit une enfant déguisée en fantôme. Elle n'avait pas remarqué que tout le monde la regardaient comme des moutons devant un train qui passe. époussetant sa robe par chance protégée par la nappe, elle voit les regards sur elle. "hin.."


"Quoi?..Allez le spectacle et fini! retournez à vos occupations allez allez!" elle fessait geste de partir pour que les regards disparaissent. Elle se retourne et contemple toute blanche le désastre quelle venait d'engendrer! On pouvait entendre dans son dos les élèves choqués "Ta vu ce quelle a fait!" "Ohh regarde elle a tout sacagé" ou même "Pfff en voilà une qui n'est pas aidée du tout!"



Dernière édition par Luka Aoki le Mer 24 Avr - 15:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Mer 24 Avr - 9:48

Secouent son popotin, affichant la grimace du « poisson » , Arina réussit à atteindre son objectif ! Faire rire, la jeune demoiselle du nom de Rasberry. Arina souriait à son tour en voyant cette jeune fille toute mignonne entrain de sourire.

« Ca fait plaisir de te voir rire… Même si je n’arrive pas trop à distinguer ton visage dans l’obscurité… Rien que le fait de t’entendre rire, me fait sourire aussi… »

Arina arrêta de faire le pitre, et prit un ton « soi-disant sérieux » bien qu’on voyait qu’elle se forçait à l’être. Elle se mit droite comme un piqué devant la jeune fille et imita un militaire au ordre de son chef ! Sans vouvoiement, on laisse tout ça de coter, c’est un canard militaire sans respect envers son chef ! Oui chef ! A vos ordres chef ! Ou pas …

« Pour tout te dire, Maboule c’est lui ! »

Elle pointa une personne invisible à coter d’elle, comme si il y avait quelqu’un et tendit la main à « Makboule », qu’elle ne voyait pas non plus. Ami imaginaire ? Non juste partenaire de blague idiote, qui lui serre de cobaye pour faire ses âneries et attirer l’attention sur elle. En fait, c’est la première fois qu’elle fait appelle à Makboule, d’habitude pour les blagues en tout genre, son meilleur ami Masamune était là. Bien qu’il l’arrête toujours quand elle allait faire une bêtise. Il était le chef de la bande, mais Arina était comme une sœur pour lui, alors pas question qu’il lui arrive quoi que ce soit. Pourtant, ils en on gagné des bagarres ensemble. Ils font la paire…

« Bonsoir Makboule ! Bonsoir Arina. »

Arina faisait comme si elle offrait une poignée de main à quelqu’un puis lâcha cette main invisible et posa son regard sur Berry, puis regarde Makboule qu’elle imaginait grand, beau avec des yeux dorée et des cheveux noir en bataille, après avoir donné une vrai image à ce bonhomme elle regarda à nouveau Rasberry. Toutes les deux étaient libre de donner une image à Makboule, pour Arina c’était un garçon…

« Tu le vois ? Il est juste là Makboule… Mais fait attention, il est méchant parfois, il m'a électrocuté la main avant... Et il me dit que tu es plus jolie avec un visage souriant. »

Elle tendit la main à jeune demoiselle au cheveux bi-color et poussa d’un mouvement de hache le Makboule.

« Voilà plus de Makboule ma petite Berry, ça te dit d’aller rejoindre les deux autres ? Ils te cherchent aussi … Normalement… Quoi que nan, on va leur faire une méchante farce… C’est plus drôle. On va les faire venir à nous.»

Arina fit un petit clin d’œil à la demoiselle et regarda autour d’elle.

« En plus, c’est un lieu parfait pour se planquer ! Si tu es d’accord bien sûre… J’ai une idée en tête… Mais nous ne le ferons pas si tu ne veux pas, aucun problème ! »

Et c’est avec un sourire aux lèvres qu’Arina détacha ses couettes et observa sa robe hésitant à la retirer aussi, parce qu’elle lui dérangeait… Et… Elle n’aime vraiment pas les robes. Heureusement qu’elle avait tout prévus, et qu’en dessous elle avait quelque chose, oui c’était bien pensé pour une fois. Enfin, pas vraiment, … Mais on va dire que si.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Mer 24 Avr - 13:10

Elle riait de bon coeur, cette demoiselle au couettes avais un don! Elle commençait à avoir du mal a respirer à force de rire mais c'était tellement bien. Ça fessait tellement longtemps aussi quelle n'avait pas rit comme ça. Elle trouvait ça d'une extrême gentillesse de la part de la jeune fille de ce démener autant pour lui redonner le sourire. Arina. Elle n'oubliera certainement pas cette petite.

« Ça fait plaisir de te voir rire… Même si je n’arrive pas trop à distinguer ton visage dans l’obscurité… Rien que le fait de t’entendre rire, me fait sourire aussi… »

Elle fessait ça par plaisir! berry baissa la tête gênée. Elle ne la connaissait pas mais pourtant elle s'évertuait à tout faire pour la faire sourire. Émue elle ne pouvait rien dire à cette fille.
Berry stoppa son rire net quand la jeune fille en face d'elle se dressa comme un piqué. Un peu surprise elle la voit imiter un militaire maintenant. L'humour de cette demoiselle n'a donc aucunes limites, Berry sourit chaleureusement en la voyant dans ça petite comédie.

« Pour tout te dire, Maboule c’est lui ! »

Elle regarda l'endroit que la jeune fille pointait du doigt, mais il n'y avait rien! .... Encore une de ces blagues? Elle bougait le bras comme si elle serrait la main de quelqu'un. « Bonsoir Makboule ! Bonsoir Arina. ». Elle s'adressait au vide comme à une personne à part entier. Berry n'osait pas rire de peur de la vexer. Brutalement elle fixa Berry ..."heu...je" Elle ne savait pas quoi faire sur le coup et bégayait. « Tu le vois ? Il est juste là Makboule… Mais fait attention, il est méchant parfois, il m'a électrocuté la main avant... Et il me dit que tu es plus jolie avec un visage souriant. » Berry re regarde l'endroit en question mais ne voit toujours rien... elle n'avait pas l'imagination aussi fertile que la demoiselle mais joua quand même le jeu pour ne pas montrer de l'ingratitude après tout ce quelle à fait.

" hum...Oui bonjour Makboule, Merci vous...vous êtes charmant aussi..."

Berry tendit aussi la main pour faire signe de lui serrer la sienne. Elle souriait pour ce quelle venait de dire car elle trouvait ça drôle de parler à quelqu'un qui n'existait pas. En temps normal elle aurait trouvé ça puérile et totalement stupide mais avec Arina tout ce transformer en jeu et en bonne humeur. Tout à coup la jeune fille tendit sa main vers Berry et d'un geste sec fit comme si elle tranchait l'air. Berry la regardait faire avec des grand yeux surprit. « Voilà plus de Makboule ma petite Berry, ça te dit d’aller rejoindre les deux autres ? Ils te cherchent aussi … Normalement… Quoi que nan, on va leur faire une méchante farce… C’est plus drôle. On va les faire venir à nous.» Rejoindre les autres? Elle devait sûrement parler de Matteo et de l'autre énergumène fluo. Elle se penchât un peu en avant et regarda de l'autre côté on pouvait voir grâce à la lumière des réverbères les deux garçons ensemble. Il avaient l'air de discuter et de .....de fumer? Matteo fume? Berry reste figée en voyant ça. Mais bon ça ne la concerne pas, après tout elle et même pas sur de le revoir avec le spectacle ridicule qu'elle lui a offert tout à l'heure. Elle reporta son regard sur Arina, elle voulait faire une farce? Elle entendait quoi par ça? En se posant ses questions elle vit Arina lui faire un petit clin d'oeil malicieux. Berry lui sourit gentiment. Arina se mit soudain à regarder à droite à gauche comme pour chercher quelque chose.

« En plus, c’est un lieu parfait pour se planquer ! Si tu es d’accord bien sûre… J’ai une idée en tête… Mais nous ne le ferons pas si tu ne veux pas, aucun problème ! »

L'endroit parfait? Berry avait du mal à la suivre. Et son visage le prouvait elle la fixait en clignant des yeux perplexe. La jeune demoiselle commençait a détacher c'est couettes et regardait ça robe...elle va pas se déshabiller quand même? Berry attraper c'est cheveux comme par réflexe, elle regardait les gens qui passait un peut plus loin pour voir qui ils ne les regardaient pas. Berry se leva d'un coup sec et tenait le bas de ça robe gênée.

"Heu je veux bien mais....mais ça dépent ce que tu veux faire..."

Elle ne voulait pas passer pour une trouillarde mais au fond elle redouter la suite de ce qui allait arriver. Elle jouait nerveusement avec des mèches de ces cheveux et regardait les deux garçon de l'autre côté de temps en temps. Nerveuse? non.....Monstrueusement nerveuse oui! Voilà que la aussi elle commence à stresser pour un rien. Elle enviait jalousement Arina, elle aurait tant aimer être comme elle.

"Je suis pas sur.... je vais gacher ce que tu a prévue .... "

Berry se colle au mur et ce laisse glisser sur celui ci. Les bras croisé elle pose ça tête dessus. Laissant la demoiselle en face d'elle. Elle lui lance cependant une dernière phrase remplis de déception. "Désolé Arina, mais je vais certainement te gêner plus qu'autre choses...". Elle se met à regarder devant elle avec des yeux vides et impassibles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Ven 26 Avr - 20:36

Edward toujours aussi admiratif de son bel Italien fut surprit de la réaction arrivée brusquement à celui ci. Ce levant d'un coup il jeta rapidement ça cigarette au sol avant de l'écraser avec le pied, d’après son regard, c'est la faute de cette femme qui passe. Une surveillante vu son âge. Ed esquissa un sourire à la vu paniqué de son camarade, comme tout le monde il avait ses petites craintes. Revenant dans ses pensés à la recherche d'une manière de lui faire cette petite déclaration romantique (celons lui). Concentré à son maximum il fut sorti de son état de méditation par Matteo qui venait subitement de lui ébouriffé les cheveux. Tournant rapidement la tête il afficha un large sourire et des yeux plus que brillant à son charmant compagnon. Malgré son état de concentration avancé, Ed ne perdait pas le nord si facilement. Bouche tout sourire il était comme envoûtait par ce que le jeune homme lui avait fait.

"Fait pas cette tête déprimée à une fête ça donne envie de chialer. Rentrons dans la salle, je commence à avoir un creux moi."

Tout ce qu'Edward réussit a faire c'est d'acquiescé un oui de la tête pour manifester ça joie de le suivre. Il se leva et se dirigeait tout les deux vers l'intérieur de la salle, les point fermé, la lèvre pincé il regardait Matteo de la tête au pied, vu de dos bien sur ne se gênant pas pour prendre un instant de plus sur certaines partie du corps de l'italien. Sa posture décontractait lui donnait un air rebelle tout à fait craquant. Du moins tout ce que Matteo pouvait faire Ed le trouvait craquant pour dire vrai. Dans un soupire il adressa une parole que ce cher Ed n'approuvait pas le moins du monde.

"Haa, faut que je me trouve une autre fille avec laquelle passer la soirée... !"

Une autres filles? Alors la pas question. Aucune filles n'allait gâcher la soirée parfaite que ce petit Edward avait entamé avec le garçon de ses rêves! Il allait tout faire pour ne pas se faire devancer par une simple fille. Il la vu, il le veux et il va tout faire pour le garder! Marchant d'un pas plutôt lent ils sont interrompus par un bruit de grand fracas qui provenait de la salle. Une bagarre? Ed pressa le pas, passant devant Matteo il en profite pour lui prendre la main et le traîner ..encore une fois...dans la salle avec lui pour voir ce qui ce passait. Arrivés dans l'entrer un spectacle navrant venait de ce dérouler une fille au cheveux rose avait complètement fait voler le buffet.

"Comment elle à fait..."

Il la regardait postée devant son massacre comme une poutre et ne pu s'empêcher de rire devant cette scène. Tout le monde semblaient avoir trouvé un sujet de discussion. Ce retournant vers Matteo à qui il n'avait pas lâché la main il contemplait enfin son visage d'ange à la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Mar 30 Avr - 16:59

Ultear s'était adossée contre le mur juste à côté de l'entrée de la salle où avait lieu la soirée d'intégration. C'était peut-être sa première année ici mais elle avait déjà repéré les élèves à bien surveiller. D'ailleurs le jeune Italien du nom de Matteo … Elle allait le retenir dans sa tête, il avait fumé à l'intérieur de l'académie, bon … Peut-être à l'extérieur du bâtiment mais tout de même. Pourquoi dire ça si elle l'a laissé faire hein ? Bah parce que c'est une soirée « spécial » va-t-on dire et puis elle était là juste pour les grosses bêtises et non pour les petits trucs de rien du tout … Ultear regardait autour d'elle, jusqu'à voir que l'Italien et son ami du nom d'Edward rentrait à l'intérieur. Elle se redressa mais ne les suivit pas, elle venait de décider de faire un tour aux alentours voir si d'autres élèves n'étaient pas parties faire des bêtises ailleurs. Vous allez me dire, elle n'a cas utiliser son orbe, mais non. Elle n'en a pas envie et préfère vérifier d'elle-même et non de son orbe. Elle commença donc à marcher, et tout en marchant Ultear pensa à Luka, collègue à l'académie et colocataire d'appartement avec Meldy, elle devait sûrement être entrain de paresser sur le canapé ou je ne sais quoi mais rien de bien important .. Ultear et Luka était deux collègues aux caractères opposés. Ultear est plus du genre à ne rien laisser passer et à être sévère, malgré qu'au fond d'elle c'est une jeune femme gentille et sympathique, alors que Luka ne s'occupe que des gros enfreins de règlement et va parfois jusqu'à devenir amis avec des élèves … Bref. Ultear marchait tout en songeant et regardant le ciel nocturne. Elle s'arrêta finalement en entendant des voix, elle regarda autour d'elle jusqu'à apercevoir un groupe de jeune académiciens. Elle s'approcha doucement avant de remarquer qu'ils préparaient une bêtise à faire pour gâcher la soirée. Ultear s'énerva et les engueula, ne s'y attendant aucunement, le groupe sursaute à l'entente de la voix d'Ultear et tremblaient de frayeurs. Ultear était prêt à les assommer mais les consigna finalement dans leur chambre sans leur faire aucun mal. Elle soupira puis retourna près du batîment lorsqu'elle entendit un grand fracas de verre. Elle se précipita à l'intérieur.

"Quoi?..Allez le spectacle et fini! retournez à vos occupations allez allez!"

Oh non … Ultear reconnaissait cette voix .. C'était Luka sa collègue, elle soupira et s'approcha d'elle en se frayant facilement un chemin. Elle s'arrêta devant le bordel qu'elle avait causé, le nappe tirer et tout était tombé parterre. Quelle maladroite cette colocataire parfois … Elle se met en face d'elle en la regardant.

"Bravo. Pour une entrée réussit s'en est une. Je suppose que tu viens à peine d'arriver .."

Elle fit un sourire de mécontentement une veine sur le front, elle était prête à l'engueuler mais soupira un bon coup avant de commencer à, gentiment tout de même, la sermonner. Elle s'arrêta finalement et se tourna vers les élèves qui chuchotaient entre eux ou d'autres qui regardaient les deux surveillantes. Elle mit son orbe entre son bras et sa hanche droite en regardant les élèves d'un regard neutre. Elle avait beau ne pas s'arrêter de les regarder les uns après les autres sans bouger la tête, certains continuait de chuchoter sur ce qu'il venait de se passer et encore, certains étaient discrets mais d'autres .. Pas du tout. Ultear commença à être en colère de toutes ses messes basses et prit son orbe dans sa main.

"Si vous ne vous taisez pas, tous le monde retourne dans son dortoir et finit la soirée ! C'est clair ? Je ne veux plus rien entendre sur ce qu'il vient de se passer ! Circulez ! Et rapidement !"

Ultear avait l'air de mauvaise humeur, après avoir déjouer le plan de gâchage de la soirée par des élèves complètement idiots, il fallait que Luka se fasse remarquer, génial ! Elle soupira avant de faire un geste pour leur dire d'aller voir ailleurs avec sa main libre avant de denouveau se tourner vers Luka. Elle la fixe, mécontente de ce qu'il venait de se produire. Malgré que c'était de la faute de maladresse, elle devait faire plus attention. De plus qu'elle idée de venir habillée en robe et chaussures à talons pour la soirée ! Oui, bon .. On peut pas dire que la tenue d'Ultear soit décente, mais tout de même. Ultear remit son orbe sous son bras toujours en regardant Luka.

"Je suppose que c'est Meldy qui t'a dit de venir ?"

La surveillante aux cheveux violets, la regardait fixement, ne bougeant pas d'un pouce. Cette dernière voulait absolument savoir si c'était Meldy qui l'avait obligé à venir ou si c'était elle qui était venue de son propre chef.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Mar 30 Avr - 18:23

Regardant d’un air désespérée les dégâts qu’elle venait de faire elle se mit la main sur le visage et soupira longuement. Tout à coup une personne se posta en face d’elle d’une vitesse impressionnante. Dans un mouvement de recule elle laissa échapper un petit cri de surprise. "Bravo. Pour une entrée réussit s'en est une. Je suppose que tu viens à peine d’arriver.."

Oh mon dieu…Ultear ! à la vu de son visage Luka se fixa comme gelée sur place. Un frisson traversa tout son corps. Elle l’avait mise en colère, elle le sait grâce à la veine sur le front de la surveillante. Signe de mauvais augure pour Luka ! Affichant un sourire plus que crispait elle commençait à se reculer furtivement pour vouloir lui échapper. Mais elle était bloquée par le groupe d’élèves derrière elle. Fait chi**. Ultear commençait à la sermonner, comme pour ne pas changer Luka ne l’écoutait pas détournant la tête elle limitait parler comme du play back car à force elle connaissait toutes ses phrases bateaux qu’elle lui ressortait à chacune des bêtises que la concernait fessait. D’un geste brusque elle fessait signe aux élèves spectateurs de la scène de fiche le camp à présent. "Si vous ne vous taisez pas, tous le monde retourne dans son dortoir et finit la soirée ! C'est clair ? Je ne veux plus rien entendre sur ce qu'il vient de se passer ! Circulez ! Et rapidement !" Toujours aussi froide et radicale dans ses menaces. Luka la fixait d’un air plus que blasée. En soupirant elle secouait la tête comme pour désapprouver son attitude autoritaire. Elle était déjà assez énervée pour ce soir Luka ne voulait pas en rajouter une couche même si elle en mourrait d’envie… se retournant brutalement vers Luka elle la fixé avec un regard plustôt noir. Luka était plus que mal à l’aise, il faut dire qu’elle craignait quelque peu les coups de colère de ça collègue qui peuvent être vraiment …dangereux. Lui souriant avec un petit rire gêné comme pour faire passer son stresse qui monte elle jouait avec le pant de ça robe nerveusement. Elle n’arrivait pas à regarder Ultear la tête enfoncée dans les épaule elle fixait l’orbe de ça colocataire. On aurait cru une enfant qui se fessait grondé. "Je suppose que c'est Meldy qui t'a dit de venir ?"

« Hun ? »

Meldy ? Pourquoi elle lui posait cette question ? En quoi ça l’intéresse si Meldy ma prévenu pour ne pas être en retard…enfin d’arriver ici avant la fin. Elle fixa tout à coup Ultear en levant un sourcil.

« Meldy ? Oui elle m’a prévenu pour ne pas être en retard ELLE. Contrairement à une certaine collègue ! »

En disant ses mots elle se mit de profil en croisant les bras et levant le menton. La regardant du coin de l’œil elle ne pu s’empêcher d’esquisser un sourire fière de ça réponse. Elle ne voulait pas s’arrêter là d’ailleurs, cette touffe rose adorait jouer avec les limites de ça collègue. Ça l’amusait énormément même si derrière elle se prenait de coup de son orbe. Mais elle avait « l’habitude » à force et assumait totalement ce qu’elle fessait. Regardant autour d’elle elle voyait le buffet en miette par terre, releva la tête vers ultear et lui fit faire un sourire forcé avec ses doigt en les plaquant sur les bords de ses lèvre.

« AHHH en voilà un beau sourire Umi-Chan ! » En lui disant ça elle pencha la tête et lui offrit un sourire chaleureux.
« Tu va faire peur aux élèves avec cette tête ! C’est une fête faut rigole ! »

Se retournant elle va chercher un muffin encore bon qui avait échappé à la catastrophe et lui tend comme un cadeau en avançant vers elle. Brusquement elle se prend les pieds dans ça traine et tombe sur Ultear avec lourdeur. Choquée et nerveuse elle se relève aussi tôt comme un diable qui sort de ça boite. Agitant les bras elle ne fessait que s’excuser en baissant la tête de peur de voir le visage rouge de colère de ça collègue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Mar 30 Avr - 20:02

Ultear n'arrêtait pas de regarder sa jeune collègue et colocataire. L'avis de la surveillante de 25 ans est bien que oui, c'est bien Meldy qui l'a prévenu et obligé à venir ici. Elle attendait une réponse de sa part et entendit un « Hun ? » avant de va la jeune surveillant lever un sourcil en décidant de répondre à la question posée.

« Meldy ? Oui elle m’a prévenu pour ne pas être en retard ELLE. Contrairement à une certaine collègue ! » 

Elle ? Elle venait bien d'insister sur le « elle » ? Ultear avait denouveau une veine sur le front, elle osait insinuer qu'heureuse que Meldy était là pour le prévenir qu'il fallait y aller. Qu'elle ne se fiche pas d'elle ! La surveillante aux cheveux violets avait bien prévenu qu'elle y allait avant qu'elle ne sorte de l'appartement et se précipite vers l'académie ! Elle ne bougeait, commençant à bouillonner de l'intérieur mais essayant tout de même de ne pas trop bouillonner pour éviter d'exploser et bien attirer l'attention. La jeune femme regarda son amie se mettre de profil, de croiser les bras et de lever le menton, apparemment bien fière de sa réponse. Ultear, elle, prit son orbe dans sa main, prêt à assommer sa collègue, qu'il l'avait presque bien mériter d'après mais elle n'eut le temps de faire aucun geste que Luka lui fit un sourire forcé en plaquant ses doigts aux bords de ses lèvres.

« AHHH en voilà un beau sourire Umi-Chan ! » Dit la jeune surveillante en faisant un sourire chaleureux. « Tu va faire peur aux élèves avec cette tête ! C’est une fête faut rigole ! »

Rigoler ? Rigoler alors qu'elle vient de saccager le buffet ! Ultear soupira et secoua la tête pour qu'elle enlève ses doigts, et c'est ce qu'elle fit en partant vers, justement, le buffet pour aller chercher un muffin. Comme si c'était l'heure de manger .. Mais .. Ce n'était pas pour elle mais pour sa collègue de 25 ans, malheureusement, elle trébucha et tombe sur celle-ci. Maladroite ! Pensa Ultear avant de la regarder se relever et s'excuser sans s'arrêter. Elle soupira avant de se relever et de la regarder.

"Arrêter de t'excuser, c'est bon .."

Que … Ultear qui ne s'énerve pas ? Oui, vous allez trouver ça bizarre .. Mais oui, elle a bien dit quelque chose de « gentil » va-t-on dire .. Elle ne s'est pas énervée, et pourquoi ? Parce que le fait de voir son orbe rouler ailleurs et Luka s'excuser je ne sais combien de fois, l'a calmé. Et tant mieux dirais-je ! Bref. La jeune femme regarda autour d'elle, cherchant son orbe du regard et lâchant un "zut ..." de désespérance .. Il avait trop d'élèves à l'intérieur de cette salle ! Pourquoi les gens restaient là alors qu'il n'y avait plus de buffet et que le calme était à son comble dehors ? Elle se posait des questions, n'arrêtant pas de regarder autour d'elle. Finalement elle regarda Luka en croisant les bras.

"Bon .. J'ai perdu mon orbe dans cette foule, et je n'ai pas très envie que quelqu'un joue avec, donc il faut la retrouver au plus vite possible sans prévenir les élèves."

Trop tard … Un élève avait découvert l'orbe, et comme un idiot il leva la main avec l'orbe dans celle-ci en criant « J'ai l'orbe de cette maudite surveillante », c'est bien mon garçon .. Tu viens d'attirer les foudres de l'enfer d'Ultear sur toi. Elle serra les poings en entendant ça, avant de se frayer un chemin vers l'élève en question, elle reprit violemment son orbe et l'engueula avant de l'envoyer dans sa chambre. En même temps il faut dire que la collègue de Luka n'était pas vraiment sympathique avec les élèves .. Mais bon. Telle est son caractère et on ne peut rien y faire ! Elle retourna donc auprès de la jeune surveillante, son orbe sous le bras.

"C'est bon .. Je l'ai retrouvé." Dit-elle à nouveau avec une veine sur le front.
Revenir en haut Aller en bas
Ella Blow
« Je farme mais je drope rien, buff-moi »
avatar

Activité : Actif
Messages : 32
Date d'inscription : 25/03/2013
Localisation : À ton avis, baka ?

MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   Jeu 9 Mai - 7:03

Eikovina secoua la tête. Ah nooon, j'étais sûre d'avoir juste ! Elle afficha un sourire mais avant que je ne puisse proposer un autre sport - Je suis sûre qu'elle fait... de l'équitation ! ... C'est un sport de l'académie ça ? - elle se décida à me dire ce qu'elle faisait vraiment :

Et non, je fais du Volley-ball.


Du Volley ? J'aurai parié un billet de vingt dessus ! Bien sûr que je le savais, quelle idée ! Ha ha ! ... Je laissais ma tête retomber avec un sourire désespéré, une moue venant remplacer mon grand sourire forcé. Non, sérieusement, elle faisait du Volley ? La vache, j'avais pas du tout ça en tête, peut-être parce qu'elle traînait avec personne ? Je sais pas, c'est un sport d'équipe le Volley normalement. Peut-être qu'elle était tout juste arrivée en fait ? Ella, la bourde si d'autres filles te tombent dessus ! Dites-moi qu'il n'y a personne dans cet établissement qui connaisse la liste des élèves complète ! On sait jamais ils sont tous fous ici, surtout le mes aux cheveux roses là-bas. Pendant que j'étais en train de paniquer toute seule de mon côté, Ludvi-euh... Eiko s'était levée et me tendait à présent la main. Genre c'est moi qui viens la chercher et c'est elle qui m'invite à me lever, j'adore cette fille.

Ça te dis d'aller dehors prendre un peu l'air et pouvoir discuter tranquillement ?


Aller dehors ? De toutes façons avec le nombre de personnes qu'il y avait à l'intérieur c'est vrai que rester ici ça nous avance pas d'un pet. Je regardais vers la porte et... Oooh, une fée ! Je dis rien parce qu'on va encore me dire que je délire, y'a que Rogue qui me croit... Sûr que c'est mieux dehors de toutes manières ! Je me relevais d'un bond - oui j'ai attrapé la main de Eikovina mais c'était plus pas politesse en fait - avec un grand sourire. Dehors, dehors, dehors ! Ah, mais du coup oui, si Eiko fait du Volley...

Tu es venue seule à cette soirée ou tu attends quelqu'un ?


J'ai beau lui demander ça, je suis trop impatiente pour attendre la réponse alors je prend les avants pour aller dehors sans lâcher la main de Ludvina - je l'appelle comme que j'veux d'abord ! - mais ça veut pas dire que je ne l'écoutais pas pour autant. Je m'expliquais sur la raison de cette question :

Si tu fais du Volley tu as bien commencé à rencontrer les autres joueurs non ? Ou alors tu es venue avec un amie pour la soirée ?


J'vois mal quelqu'un aller à une soirée d'intégration dans une si grande académie sans avoir d'ami en accompagnement - miam - non ?

_________________

Ssss...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La soirée d'intégration   

Revenir en haut Aller en bas
 
La soirée d'intégration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Event 1] Soirée d'intégration
» Des idées pour faciliter l'intégration?
» Essai de campagne d'intégration
» Journée d'intégration ! [Bizutage][Terminé]
» [TERMINE] Une soirée d'intégration vous dites ? [pv Jarod]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail High School :: Sujets supprimés :: Archives :: Sujets Abandonnés-
Sauter vers: