AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionLe dernier numéro du journal du forum~♥

Partagez | 
 

 Éva Cossy, ce n'est pas parce que je ne t'écoute pas que je ne t'aime pas [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Éva Cossy, ce n'est pas parce que je ne t'écoute pas que je ne t'aime pas [Terminé]   Sam 7 Déc - 19:38


Eva Cossy


CARTE D’IDENTITÉ


Âge : 14 ans
Sexe : Féminin
Activité : Etudiante Freshman – Spécialité Sport
Statut scolaire : Interne
Capacités :
Active : Lorsque qu' Eva est sur scène elle perd son caractère réservé pour adopter un caractère joyeux.
Passive : Eva est capable de facilement décrypté les gestes naturelles, même petits, permettant de comprendre globalement son interlocuteur.
Club :  Pourquoi pas un club spécial Langue des signes (activités muette, apprentissage de la langue)
Classe et cursus : Classe sportive – Cursus Primaire (Patinage Artistique)




DOSSIER MÉDICAL

Groupe sanguin :  AB-
Taille :  1m47
Poids : 43 Kg
Allergies : Aucune connue à ce jour
Handicaps : Surdité profonde (1er Groupe) : Seuil 92 dB
Troubles :  //
Phobies : Pyrophobie (voir histoire)




PORTAIT ROBOT

Description Physique :  Une petite poupée de 12 ans qui se balade en ignorant ceux qui ne lui parle pas en face ? Ça doit être moi que vous désignez ainsi. C’est vraie que je ne suis pas grande du tout pour mon âge, je suis même plutôt petite : je me situe après tout dans la courbe basse de croissance. Mon teint pâle et mon visage poupin ne m’aide pas à paraître mon âge non plus. Ce visage est occupé par deux grands yeux rouge-rosé, une couleur qui parait bien peu naturelle : normal puisque ce sont des lentilles. Je n’ai qu’un faible problème de vue, mais celle-ci m’aide en compensation de mon ouïe déficiente. La couleur de ces lentilles est une extravagance de ma part, cachant mes yeux marron  aux éclats bleuté. Ce même visage est encadré par une chevelure digne d’une Barbie : ce sont de longs cheveux blonds qui m’arrivent au ¾ du dos.  Au niveau de ma corpulence je pourrais vous dire qu’elle est bien adaptée à ma taille. Mes 43kg tout mouillé, je ne grossis pas à mon plus grand plaisir, me situent dans mon poids idéal, d’après tous ces calculs d’indice et compagnie. Je n’ai pas une grande poitrine et je m’en suis fait une raison : aux points lors de mes sauts je ne me retrouve pas avec des flotteurs en apesanteur. Pour résumé mon plus grand problème reste ma taille : de nombreuses personnes ont d’ailleurs soupçonné un grand s retard de croissance de ma part.

Style Vestimentaire :  Si j’ai l’air d’une petite fille fragile et délicate au naturelle je dois avouer que j’en joue un peu. J’aime beaucoup mettre de jolie couleur assez voyante, le rose, le bleu, le vert. Je ne m’habille pas ainsi pour jouer les provocatrices mais simplement car je les trouve très jolie. Lors des jours de cours je revêts l’uniforme scolaire auquel j’ajoute quelques décorations : un petit nœud, des petits rubans blanc aux poignets… en dehors des cours j’aime donc mettre des robes, plutôt courte puisqu’elles m’arrivent au-dessus des genoux mais pas trop : je ne veux pas être provoquante mais plutôt petite fille sage, ces couleurs contre toute attente sont plus pâle que ce que j’affectionne pour mes tenues de scènes : blanc, rose pâle, bleu doux, vert tendre, sauf de temps à autre ou un petit coup de folie me prend –souvent lors d’occasion particulière comme halloween, noël, la saint valentin... Parfois j’y rajoute de longues chaussettes ou un collant de couleur assortie ainsi que plein de petits accessoires mignons.  Mes tenues de sports, mes jolies tenues de scène sont colorés et vive : leur couleur me rend heureuse et j’espère qu’elles rendent heureuse mes spectateurs. Ces tenues sont plein de nœuds, rubans, perle, froufrou et autres fanfreluches en tout genre. En hiver je ne porte pas de moufle mais des mitaines rabattable –ou l’on peut les transformer en moufle- : il est plus facile de faire des signes avec les doigts découvert.

Description Mentale : Mon caractère… Dur question, il est dur d’être objectif ici mais je vais essayer. Je vais me servir de ce que j’ai déjà entendue dans ma vie.  Je suis une fille plutôt calme : je peux rester des heures assise à rêvasser ou à lire. Vous ne me verrez jamais écouté de la musique en dehors de mes répétitions/ inventions de chorégraphie cependant : celle-ci est quasi bannie de mon monde puisque je suis sourde profonde. Non pas malentendante, sourde : rare sont les sons que j’entends, et votre voix ne me sera pas perceptible. Mais ne vous inquiété pas : ma patience me permet de me faire comprendre sans problème : si vous ne connaissez pas mon langage je m’adapterais.  Je suis souvent courageuse me dit-on puisque je fais ce que je peux avec tout mon cœur pour m’intégrer, pourtant il m’arrive d’avoir un peu peur. J’ai parfois peur d’être seule, cette peur est grandement lié à ma Pyrophobie comme je vous l’expliquerais dans mon histoire.  Si je suis courageuse lorsqu’il s’agit d’avancer je n’ai pas forcément un psychique parfait : je pleure parfois pour pas grand-chose, c’est quelque chose de presque aléatoire : mes pleurs ne dépendent pas seulement de l’intensité de la chose, mon état de fatigue y est pour beaucoup. Je me fatigue facilement : j’ai besoin de beaucoup de sommeil en raison de mon travail parfois intense pour suivre le rythme.  On ne me trouve pas très causant mais il faut dire qu’il est un peu dur de communiquer quand on est muette et que je me vois mal abordé tout le monde en langue des signes ou en écrivant sur une ardoise, une feuille, etc… J’ai aussi un gros défaut : je suis une vraie gourmande, heureusement que je ne grossis pas sinon je serais en surpoids compte tenue de ma petite taille. Ma petite taille, c’est vraie que c’est un des sujets ou mon attitude est changeante : selon la personne qui me l’a fait remarquer je peux en rire, en pleurer, ou rester indifférente.  Je suis calme au naturelle seulement puisque lorsque je suis sur la glace je ne pense plus qu’à faire plaisir à mes spectateurs. Il paraît étrange de ma part de faire un sport n’hésitant une approche musicale mais je me réfère aux vibrations et à quelques autres méthodes : Ma surdité profonde me permet d’entendre à baladeur à plein volume pendant 7 heures par semaine sans trop de dommage puisque je peux entendre au-dessus des 92 décibels.

Niveau Scolaire : Est-ce vraiment utile de dire que je ne suis pas très forte en langue ? Autant vous le dire : les cours de langues sont une torture pour moi : je dois associer chacun de mes signes de mémoire à leurs mots,  tâche complexe la langue des signes variant selon les langues. L’oral m’est bien sur impossible : je n’entends pas ma voix et ne peut donc pas me corriger. Par contre je me débrouille bien dans les matières nécessitant de la réflexion sans forcément associé la mémoire : les mathématiques par exemple sont mon point fort. Il faut dire que mon esprit a appris à se montrer polyvalent pour inventer et me faire comprendre.

Rêves : J’aimerais faire reconnaître à tout le monde, et particulièrement à ma famille et ceux c’étant moqué de mes ambitions que la surdité n’empêche rien, que je suis plus forte que leurs moqueries.



BIOGRAPHIE

Passé :  
12 Février 1999 – Naissance –

A Lausanne, en suisse romande, une femme tient sa petite fille dans ses bras. L’accouchement c’est bien passé. La petite fille est ravissante. Elle la tend à son mari. Celui-ci contemple le duvet blond de la petite. Il la trouve magnifique, c’est leur enfant et ils sont heureux. La petite ouvre les yeux. Les parents s’extasient devant son grand regard bleu, ce bleu est très joli mais il peut encore changée. Les parents n’avaient pas voulu savoir le sexe de l’enfant à l’échographie. L’heure venait au choix du prénom de la petite Cossy. Plusieurs prénom étaient passé leur de la grossesse de la maman, Elodie, Noémie, Clara, Zoé,… Aucun n’était resté à pars un petit prénom de 3 lettres : E-V-A. La petite fille née le 12 Février 1999 à 18h37 s’appellerait donc Eva Cossy.

Avril 1999 – 1 mois et demie –
La petite Eva ne réagit pas lorsque sa maman lui parle. Elle ne tourne pas la tête lorsqu’un objet tombe par terre un peu trop brusquement. Ces parents s’inquiète : à cet âge elle devrait être plus réactive au son normalement : es-ce un gros retard de croissance ? Chloé et Frédéric Cossy sont inquiet et décide d’emmener la petite chez un médecin. Celui-ci qui les a reçu en urgence prévoir une batterie de test. Les parents sont inquiets et la petite Eva rêvasse…

Mai 1999 – 2 mois et demi –
Tous les tests ont été faits et refait. Les résultats sont arrivés, des précisions ont été effectuées. Le diagnostic est tombé : Eva est atteinte de surdité profonde de groupe 1. Elle n’entend pas au-dessus du seuil exact de 92 décibels. Des informations sont données, et les parents de la petite fille comprennent très vite que cette surdité est congénitale et surement irréversible. Jamais la fillette n’entendra la voie de sa mère, ni celle de son père ni aucune. La scolarisation sera plus compliquée, un suivi sera exercé. La petite fille n’entendra quasi aucun son. Rien ne sera normal.

12 Février 2000 – 1 ans –
L’état de la petite Eva n’a pas changé mais sa famille c’est adapté. Son père, dont un collègue est muet lui a appris la langue des signes. La petite fille fête son anniversaire. La chanson rituelle ne peut être chanté, les parents sans désolé mais la petite n’est pas étonné : elle ne connait pas se rituel. Son cadeau se compose d’un ourson en peluche et d’une petite robe blanche et rose à volant. Eva est la princesse de cette maison, la petite princesse à ses parents.

Septembre 2003 – 3 ans-
Eva à l’âge d’aller à l’école. Elle est inscrite dans une école spécialisée. Elle ne pleure pas beaucoup, elle est courageuse et veut faire plaisir à ses parents. La petite est inscrite à Martigny, a une demi-heure de leur maison à Sierre. Le trajet est long chaque jour mais les parents sont prêts pour aider leur progéniture.  Les classes sont petites, la maîtresse très gentille, Eva apprend à recopier les lettres de son prénom.

Juillet 2006 – 7 ans –
C’est les vacances. Eva a appris à lire. Là où les autres enfants, ceux qui peuvent entendre apprennent les sons, elle a apprends a associé des mots complets écrit à leur signe. Le travail est compliqué mais elle est acharnée. Chaque jour elle s’enferme dans ses livres. Eva ne parle pas : c’est très difficile voire impossible puisque qu’elle ne peut pas moduler sa voix et qu’elle n’a jamais entendue les mots. Le travail est acharné avec Nanny, une jeune femme qui apprend à Eva à produire des sons et à les moduler peu à peu grâce à la vibration des cordes vocales et aux formes de ses mouvements bucco-labiale.

Avril 2007 – 8 ans –
Eva est chez sa tante Lou-Anne. Elle ne connait pas beaucoup cette tante. Elle rentre d’une promenade avec Tante Lou quand une explosion se fait entendre. Eva ne voit pas l’explosion. Eva est sourde. Elle ne devrait pas entendre de son, mais celui-ci était tellement intense qu’il résonne à ces oreilles. Eva pleure : elle ne comprend pas ce qui se passe. Pour la première fois de sa vie le vide est brisé, elle voit des flammes s’élever d’une maison au bout de la rue. Elle pleure et se roule en boule tandis que les secours sont appelés.

Octobre 2007 – 8 ans –
Eva veut faire du patin â glace, elle l’a découvert après avoir regardé un spectacle de noël. Ces parents sont d’accords : peut-être se fera-t-elle de nouveaux amis. Ils s’inquiètent de la voir autant enfermé dans son monde imaginaire. La petite a été marquée par l’accident de quelques mois plutôt. Elle a peur des sons trop brusques. Elle apprécie les vibrations lorsque la musique fait vibrer les enceintes. Les sons ne sont pas assez forts pour qu’elles les entendent.  

Octobre 2013 – 13 ans –
Ca fait maintenant 6 ans qu’Eva fait du patinage artistique. Ces parents ne comprennent pas cet engouement : elle ne peut même pas entendre la musique. Eva apprend le rythme de la musique par une cadence frappé, elle a compris ce qu’était le tempo sans l’avoir entendue et comprends. La jeune adolescente aime le patinage, elle aime danser et partager son bonheur de danser sur la glace dans des tenues colorés.

Avril 2013 – 14 ans –
Eva a compris comment entendre la musique. Elle ne peut pas le faire longtemps au risque d’abimer encore d’avantage ses oreilles malades : tout juste 7 heures par semaine d’après toutes les recherches quelle a faite. Ses parents ont apprit l'existence de certains implants performant mais leur opinion reste mitigé. Appareillé Eva reviendrait à la rendre mal-entendante, lui permettant dans le meilleur des cas de percevoir les conversations criées. pourtant Chloé et Frédéric ont refusé de peur de retardé son intégration en la séparant entre deux mondes : entendant et sourds. Elle danse maintenant sur des musiques rapides, elle entend pendant l’entrainement sa musique grâce à un baladeur MP3 au maximum de sa puissance. Elle n’écoute pas souvent la musique mais elle sait sur quoi elle danse et est heureuse. Eva veut aller dans une autre école, loin d’ici. Ces parents ont du mal à comprendre que leur petite fille à grandit : il la couvre beaucoup trop, l’étouffant sous leur attentions. Pour eux, même s’il l’aime de tout leur cœur et l’encourage dans son envie de suivre des cursus d’école pour entendant, ils ne comprennent pas sa passion pour un sport ou la musique à une si grande importance. Eva est leur petite princesse mais à bien grandis.

7 Décembre 2013 – 14 ans –
Eva a réussi à convaincre ces parents avec forte acharnement. Ceux-ci l’ont autorisé à rejoindre l’académie des fées. Grand bien leur ont été dit dessus et ils ne peuvent au final pas refuser grand-chose lorsque leur princesse tente de s’en sortir, de prendre son envol et vivre comme les autres. Il souhaite qu’elle puisse s’ouvrir au monde, à un autre monde que le sien. Eva prends l’avions pour la première fois, lorsqu’elle entend le bruit du moteur elle à un mouvement de recul. Elle a compris ce qui s’est passé voilà quelques années auparavant chez tante Lou mais ce n’est pas habituelle pour elle d’entendre des sons, surtout autre que sa musique à plein volume. Ses parents l’avaient accompagné. Eva avait retenu ses larmes de peur qu’ils changent d’avis. C’était un grand changement pour elle, et peut être aussi pour sa carrière de patineuse artistique.




JOUEUR

Niveau de RP : Je pense que je me débrouille pas trop mal, l’orthographe n’est pas génial mais au moins j’essaie de m’appliquer et je n’écris pas en sms.
Comment as-tu découvert ce site ? Je suis déjà un ancien membre et j’ai découvert par Emi-mimi
Autre : Je suis un double compte mais de qui ? Mystère et boule de Gomme ! bon, en faite c'est moi la p'tite Ellyana ^^ Le pseudo à été dit sur la cb donc moins drôle =p




Crédits : code by Matteo Calvetti


Si ça peut aider à comprendre / vérifier : http://www.annuaire-audition.com/site/Informations/L-ECHELLE-DES-DECIBELS
Revenir en haut Aller en bas
Matteo Calvetti
« Oh la belle paire de... »
avatar

Activité : Actif
Messages : 542
Date d'inscription : 09/11/2012
Age : 21
Localisation : Si tu me le demandes c'est que tu le sais.

Carte d'identité
Capacité Active: Peut poster un message unique, même dans un RP privé, pour prévenir d'une de ses explosions.
Capacité Passive: Est capable de reconnaître une fille rien qu'en voyant sa poitrine ; ça compense sa mémoire médiocre des visages.
Relations:

MessageSujet: Re: Éva Cossy, ce n'est pas parce que je ne t'écoute pas que je ne t'aime pas [Terminé]   Sam 14 Déc - 14:16

Et voilà j'ai tout lu !
Vraiment désolé de ne pas avoir pu le faire plus tôt, j'avais dit Jeudi mais j'avais oublié que je devais aller voir une pièce de théâtre. ^^' Enfin, j'ai quand même pu m'occuper de ta fiche et je suis totalement tombée amoureuse de ton personnage. *^* /sbarf/
Bref, pas d'erreur notable alors je valide ton personnage~ Bon jeu !

_________________


Muahah:
 

Avatars~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nofacekun.yolasite.com/
 
Éva Cossy, ce n'est pas parce que je ne t'écoute pas que je ne t'aime pas [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Camembert président, parce que l'on ne rigole pas avec le plaisir...
» Parce que nous le valons bien... ♥
» micah ✄ « ce n’est pas parce que tu parles que tu es intelligent. » 25.06.11-03H00

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail High School :: Généralités :: Inscriptions :: Rejetés-
Sauter vers: