AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionLe dernier numéro du journal du forum~♥

Partagez | 
 

 [Event : Filtre de Nevi] Marry me.. or die ! ▬ PV Eiko-chan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Event : Filtre de Nevi] Marry me.. or die ! ▬ PV Eiko-chan   Dim 1 Déc - 16:20

Marry me.. or die !

♥ Feat. Eiko Tanaka


Quoooooiiii ?! Vous..vous.. n’en avez plus ?

Erza était totalement dépitée devant cette annonce. Sa voix avait bien dû résonner dans toute la rue menant chez le pâtissier (et effrayer sans aucun doute les passants qui auraient pu croire entendre un monstre).

Euh.. oui.. désolé, nous n’avons plus de quoi faire la génoise des fraisiers et vous devez savoir que.. Mademoiselle Scarlet ?

La clochette de la porte sonna et le pauvre homme n’avait pas eu fini sa phrase qu’Erza était déjà partie, une grande mine de déception sur le visage, traînant les pieds et marchant à la vitesse d’une limace. Le brin de soleil qui restait au-dessus de la ville vint caresser une dernière fois le sol et glisser sur la chevelure de feu de la jeune fille, dont la couleur se mélangeait harmonieusement avec celui du ciel sans nuage, comme vide de tristesse. Le dernier rayon vespéral allait disparaître et la déléguée n’était toujours pas rendue aux portes de l'Académie des Fées. Voyant sur le sol la douce lumière du soleil s’éteindre, elle se redressa et enfila ses lunettes fièrement.

Allons, Erza, tu ne vas pas paraître comme ça devant tes camarades ! Qu’est-ce qu’ils vont penser de leur déléguée après ? pensa-t-elle avant de secouer la tête et accélérer le pas.

Mais elle lâcha un soupir aussitôt après s’être relevée, droite comme un «i», rien qu’en pensant au lendemain, où elle n’aurait pas son fameux fraisier à déguster sous un arbre dont les feuilles secouées par le vent frais de la matinée lui mettrait du baume au cœur. Et pourtant, il faudrait bien faire sans.

Arrivée après une dizaine de minutes devant le grand portail, qui fort heureusement, était encore ouvert, Erza entra en silence et s’empressa de rejoindre le bâtiment à pas de loup. Une fois à l’intérieur, elle ne prit pas quatre chemins et fila directement au dernier étage où se trouvent les dortoirs. Aucune personne à l’horizon.. ça ronflait déjà ?

Il y avait tout de même quelques chambres allumées, par-ci par-là, des élèves en train d’étudier sans doute. La nuit était déjà bien tombée quand Erza fut de retour dans sa chambre. Elle resta d’abord silencieuse, s’asseyant à son bureau, l’air pensive. Elle n’avait rien à faire. Ses devoirs étaient faits, élève modèle oblige, et il ne lui manquait plus qu’à aller se coucher. Elle prit quand même le soin de revérifier, une énième fois.

Après une petite toilette, elle se décida enfin à aller dormir. En moins d’une minute, Erza s’était changée et avait enfilé son pyjama, comme par magie. Un pyjama dans les tons clairs, violet et parsemé de croix couleur bordeaux. Vous savez.. la croix de la fameuse marque Heart Kreuz ! Quelle jeune fille n’a pas dans son placard un haut, une jupe ou n’importe quel habit de cette icône célèbre ? Pas notre Scarlet en tout cas.

Les lumières éteintes, le silence régnant, glissant dans son lit, elle semblait déjà s’être endormie, s’enveloppant dans sa grande couverture, bouclier contre le froid. Il ne fallut pas longtemps à notre rouquine pour plonger dans sommeil profond et imperturbable. Le sien l’était peut être, mais si jamais elle aurait eu une autre camarade dans sa chambre, avec le brouhaha de ses ronflements, le sommeil aurait pris ses jambes à son coup.

Tandis qu’Erza était plongée dans un joli rêve, dans un monde où les fraisiers ne manquent pas, en plein extase, dehors, hors de cette illusion, tout n’était pas si paisible. Et sans le savoir, la déléguée allait être touchée par cette perturbation. C’est pourquoi, quelques minutes plus tard, elle commença à avoir un sommeil agité, trouble et son rêve tourna peu à peu au cauchemar. Pour mieux le visualiser, il faut plonger à l’intérieur.

Son rêve se déroulait dans un doux monde fait de montagnes et de forêts composées de fraisiers, elle qui y avait pensé tout le long du chemin, la voilà maintenant dedans. Des paysages à faire baver n’importe quel gourmand, jusqu’à ce que cette gourmandise se retourne contre soi. Oui, c’était au tour de la gourmandise de se régaler. Sauf que ce n’était pas Erza la cible de ce caprice, mais une autre jeune fille. Un appel à l'aide, l'incapacité de bouger. Tout devint noir en un instant et la jeune fille aux cheveux écarlates ne put s’empêcher de se réveiller en sursaut, tombant de son lit en prime de cette frayeur.

Rallumant la lumière, elle s’assit sur le bord de son lit, le cœur encore sous le choc et repensant à ce qu’elle avait vu. Qui pouvait-être la fille dans son cauchemar ? Elle ne mit pas longtemps à trouver qui. Ses joues commençaient à devenir rouges et tièdes : c’était Eiko, la femme de sa vie. ..Quoi ?! La femme de sa vie ? Erza ne comprenait pas cette soudaine montée de fièvre ni même l’emballement de son cœur, mais c’était comme si elle l’avait toujours voulu, au fond d’elle.

Mais.. qu’est-ce qu’il m’arrive ? s’écria la rouquine.

Se tenant les joues, Erza resta figée, cherchant à calmer cette ardeur. Puis, prise d’instinct par l’amour fou, elle se leva, décidée à aller rendre visite à sa bien-aimée, comme pour se rassurer que tout va bien. Sautant de son lit, toute joyeuse, elle arriva devant sa porte. Espérant ne trouver personne dans le couloir, la déléguée poussa délicatement ce passage qui menait au long corridor sombre. Peu rassurée par cette noirceur et le souffle froid de la nuit, elle ne recula pourtant pas, déterminée. Le parquet était froid et chaque pas, chaque pas où sa peau blanche comme de la soie attaquait le sol, qui lui répliquait par des pics de fraîcheur, lui donnait des frissons tout le long de sa colonne vertébrale. Fort heureusement, la chambre d’Eiko n’était pas la plus éloignée.

Un frisson entremêlé d’un petit rire d’excitation lui parcourait le corps quand elle posa sa main sur la poignet, tout en douceur. S’imaginant une entrée des plus chevaleresques, romantique ou bien simplement poétique, Erza en avait le sourire jusqu’aux oreilles. Se rappelant, avant de s’engager à ouvrir l’entrée vers la chambre de son paradis, la présence d’une colocataire, la fille à la crinière rouge comme les pétales d'un rose écarlate s’arrêta un instant pour élaborer un plan afin de pouvoir éviter ce dérangement.

Bah ! Je n’aurais qu’à emmener ma chère et tendre Eiko dans ma chambre ! pensa-t-elle finalement en haussant les épaules, sans un petit sourire quelque peu tendancieux sur les lèvres.

Enfin, elle commença à tourner la poignet.

Code par ZokuPengin sur Epicode


Dernière édition par Erza Scarlet le Dim 8 Déc - 0:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event : Filtre de Nevi] Marry me.. or die ! ▬ PV Eiko-chan   Ven 6 Déc - 20:27


Marry me.. or die !
Ft. Erza Scarlet


Le silence était présent en-dehors du gymnase. Le soleil commençait à se coucher et pourtant, à l'intérieur du bâtiment de sport, des bruits de pas et des paroles résonnaient. Effectivement, le bâtiment était occupé par une troupe de jeune filles en tenue sportive et avaient l'air assez essoufflés.

« J'ai ! » S'exclama une brune.

Cette brune n'était autre qu'Eiko. Elle s'entraînait avec son groupe de Volley-ball. Les Volleyeuses en profitaient que le gymnase ne soit pas occupé par un autre club et se faisaient plaisir en jouant un match d'entraînement. Terminant par une victoire, Eiko et son équipe se firent un câlin collectif avant de discuter ensemble en allant se désaltérer sur les gradins. Elles rigolèrent ensemble et lorsque la brunette vit l'heure elle se dépêcha d'aller au vestiaire prendre une douche, se changer et partir en courant vers le bâtiment où étaient les dortoirs. Montant rapidement les escaliers, elle entra dans sa chambre, claqua la porte sans vraiment le vouloir et jeta son sac sur son lit. Elle s'aperçut que sa colocataire n'était pas encore là, et soupira de soulagement. Elle savait qu'elle allait pouvoir faire ses devoirs tranquillement, pourtant se posant à peine sur la chaise de son bureau, une veine d'énervement apparu sur son front.

« EMI ! »

Eiko venait de crier le prénom de la blonde car celle-ci avait laissé, sûrement pour l'embêter, un de ses yaoi traîner sur le bureau de la brune. Oui, la Volleyeuse avait horreur des yaois et surtout ceux que sa colocataire lisait. Se levant et prenant le bouquin, elle le posa doucement sur le bureau d'Emi même si elle avait une furieuse envie de jeter ce manga contre le mur ou même pire, le jeter par la fenêtre. Elle avait par-dessus la tête qu'elle le fasse exprès juste pour l'énerver. Au début elle trouvait ça marrant et plaisant mais au fur et à mesure qu'elle le faisait, cela l'énerver vraiment. Elle était même prête à oser déchirer les pages une par une mais elle savait que cela ne se faisait pas, alors elle souffla pour se calmer et se rassit sur la chaise. Sortant ses livres, ses cahiers et sa trousse, elle se mit au boulot pour rattraper le retard qu'elle accumulait. Depuis quelques temps, l'académicienne mettait ses devoirs de côté et s'entraîner plutôt au gymnase et à cause de ça, la pile de devoirs s'entassait mais elle n'était pas découragée pour autant. Elle avait l'habitude de veiller tard à cause des devoirs ou même juste parce qu'elle avait envie et arrivait tout de même à se lever le matin.

Elle était tellement concentrée à faire son travail qu'elle ne vit pas l'heure passer. A cette heure-ci plus de la moitié, voir même presque tous le monde dormait déjà et pourtant Eiko n'était pas fatiguée, loin de là, elle s'y plaisait presque. Finissant finalement cette pile de devoirs, elle souffla un bon coup et posa son style. Elle remarqua enfin que sa colocataire de chambre n'était toujours pas venu, peut-être qu'elle dormait ailleurs ? Elle ne savait pas si cela était autorisé mais elle pensait que cela devait sûrement être ça. Se tournant denouveau vers son bureau, elle ne bougea plus lorsqu'elle entendit la poignet se tourner. Quelqu'un voulait entrer dans la chambre et bien évidemment, à cette heure-ci la brunette ne pensa à personne d'autre à part Emi. Elle reprit son stylo en main, restant tourner vers le bureau.

« Te voilà enfin ... »

Ne se doutant pas que c'était quelqu'un d'autre, elle avait prit un ton calme et qui pouvait porter à confusion. Elle reposa son stylo et se leva de la chaise avant de se diriger vers la porte et de l'ouvrir. Elle voulu prendre la parole mais s'arrêta d'un coup et ouvrit de gros yeux en remarquant qu'en vrai il s'agissait d'Erza Scarlet ou aussi connu sous le nom de la délégue tyrannique. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire là ? De plus elle était entrain d'ouvrir la porte de la chambre d'Eiko. Elle a sûrement du se tromper de chambre, c'était sûrement ça oui. Et pourtant elle avait l'impression que ce n'était pas ça ...

« Qu-Que fais-tu ici ... ? »

© Eiko Tanaka
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event : Filtre de Nevi] Marry me.. or die ! ▬ PV Eiko-chan   Dim 8 Déc - 0:45

Marry me.. or die !

♥ Feat. Eiko Tanaka


Quoi de mieux que d’apercevoir le joli minois de l’élue de son cœur dès l’entrebâillement de la porte ? Son sourire d’excitation se changea rapidement en un doux sourire. Eiko avait à son tour tourner la poignet et semblait surprise de la visite d’Erza.

Qu-que fais-tu ici … ?

La rouquine ne répondit pas immédiatement à sa question, prenant d’abord le soin d’entrer et de refermer la porte derrière elle, avant de prendre la main de sa dulcinée, tel le plus charmant des princes.

Ce que je fais ici ? Je viens m’assurer que tout va bien du côté de ma princesse ! J’ai fait un horrible cauchemar où il t’arrivait malheur, c’était affreux, j’ai donc senti le besoin de venir voir si rien ne t’était arrivé, voilà tout, dit-elle d’un ton calme et plongeant son regard dans le sien.

Erza ne prit pas la peine d’avouer qu’elle était aussi et surtout venue rien que pour la voir et passer un petit moment avec elle. Tout se voyait sur son visage. Jetant ensuite un regard sur la pièce, la déléguée s’aperçut qu’Emi était aux abonnés absents, ce qui l’étonna d’abord, puis la rassura au sujet du pourquoi elle était maintenant là. Elle prit tout de même la peine, même si la réponse semblait évidente, d’interroger sa chère Eiko.

Emi n’est pas là ? Pourtant, il est tard.. elle devrait être dans son lit, en train de faire de doux rêves..

Laissant au repos son âme de déléguée policière, son regard continua de percer la pièce de part en part, comme le ferait l’arme d’un brave guerrier sur une abominable bête. C’est donc à ce moment que la jeune fille aux cheveux écarlates posa ses yeux sur la pile de devoirs eux-mêmes posés sur le bureau de sa douce. La pile ne faisait pas trois mètres de haut mais était tout de même conséquente.

A ce moment-là, Erza perdit un peu son sourire, sans pour autant qu’il disparaisse, prise d’inquiétude.

J’aurais pu l’aider si j’avais su ! Arf.. la pauvre, elle a dû sûrement sacrifié une part de sa nuit à ça, et si elle n’a pu les faire que sous peu, c’est qu’elle avait sûrement dû faire de nombreuses choses sûrement épuisantes juste avant.. Et.. si ça se trouve.. je vais sûrement lui en manger une autre partie ! pensa-t-elle.

Ses pensées étaient en panique. Il y avait comme des vingtaines de petites personnes qui courraient dans tous les sens à l’intérieur de sa tête, elle aurait voulu se mettre une gifle pour se ressaisir, mais devant sa dulcinée, quelle honte cela aurait été. Mais rien que le fait de reposer son regard sur son visage lui éteignit son esprit enflammé. Son sourire plein de douceur revint s’installer sur ses lèvres d’où un petit soupir s’en échappa ensuite.

Tu devrais aller dormir, ou tu auras sommeil demain.

Elle disait ça mais pourtant, elle aurait voulu qu’elle reste éveillée un bon petit moment. Puis Erza se décida enfin à ne pas rester cloîtrer auprès de la porte plus longtemps et entraîna avec elle sa chère et tendre Eiko à s’asseoir sur le lit, qu’elle le veuille vraiment.. ou non.

Soudainement, une pensée résonna dans l’esprit de la rouquine, comme si elle avait eu quelque chose d’important à faire. Elle était maintenant à se tordre les neurones pour savoir ce qu’était cette chose d’importante. Pourtant, ce n’était pas son genre d’oublier quelque ce soit d’important !

J’ai l’impression.. d’avoir oublié quelque chose..

Elle jeta un œil sur le mur tapissé de blanc, sur le sol légèrement frais, le plafond tout aussi pâlichon que les barrières qui formaient la chambre et même par la fenêtre, qui montrait un ciel sombre parsemé de petits points brillants.. toute la pièce passa sous le regard de bonze et pensif d'Erza, qui, finissant par se gratter l’arrière de la tête, dans sa crinière de feu, ne put que lâcher un soupir. Rien. Absolument rien ne lui revenait. Un peu sous le désespoir, elle se tourna finalement vers Eiko. Ce même regard s’ancra dans celui de celle qu’elle considérait chère à son cœur. Et elle ne s’en détacha pas, comme absorbée par ce bleu si éclatant et pur.

Enfin, c’était l’illumination. Tout lui revint d’un seul coup après plusieurs minutes à fixer le regard de la brune. Une flamme d’émerveillement enflamma son regard, le rendant presque terrifiant, mais en même temps que la déléguée avait bondi du lit, son cœur lui, s’emballait de nouveau.

Reprenant un peu de calme, elle posa un genou à terre devant Eiko et lui prit encore une fois la main, la serrant bien fort dans les siennes et lui jetant un regard amoureux, Erza se décida à lui faire sa confidence.

Oh ! Je me souviens. Je.. j’ai une annonce importante à te dire ! déclara-t-elle, les joues légèrement rouges d'embarras.

Mais peut-être était-ce une annonce trop importante, tellement qu’elle aurait pu empêcher sa bien aimée de passer une bonne nuit après, encore sous le choc, ne sachant quoi en répondre. Son cœur lui même était déjà bien agité. Il vaudrait sans doute mieux alors reporter cela au lendemain. La jeune fille aux cheveux écarlates allait attendre la réponse de sa dulcinée avant de se prononcer.


Code par ZokuPengin sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event : Filtre de Nevi] Marry me.. or die ! ▬ PV Eiko-chan   Jeu 17 Avr - 11:03

HRP:
 


Marry me.. or die !
Ft. Erza Scarlet


Après avoir ouvert la porte de sa chambre et avoir remarqué qu'il s'agissait d'Erza Scarlet, Eiko ne savait pas quoi faire et restait planté en la regardant, surprise que ce soit elle. Elle recula lorsque la jeune rouquine entra et ferma la porte derrière elle.

« Ce que je fais ici ? Je viens m'assurer que tout va bien du côté de ma princesse ! J'ai fait un horrible cauchemar où il t'arrivait malheur, c'était affreux, j'ai donc senti le besoin de venir voir si rien ne t'était arrivé, voilà tout. »

La brune n'en croyait pas ses oreilles, elle venait de l'appeler ''sa princesse'' et était simplement venu à cause d'un simple cauchemar. De plus le fait que la rouquine plongea son regard de celui de la brune, elle fut mal à l'aise et ne savait aucune quoi faire et encore moins quoi répondre. Que pouvait-elle répondre après ça outre le fait qu'elle voulait demander pourquoi Erza l'avait appelé ''sa princesse'' mais elle ne le fit pas, et se contenta d'éviter son regard pour éviter d'être encore plus mal à l'aise. Alors qu'elle songeait du pourquoi du comment Erza était simplement venu ici pour dire ça, elle tourna son regard vers la concernée lorsqu'elle reprit la parole après un petit silence.

« Emi n'est pas là ? Pourtant, il est tard.. elle devrait être dans son lit, en train de faire de doux rêves.. »

Erza avait raison, il se faisait tard et Emi serait sûrement entrain de dormir par rapport à Eiko mais la blonde n'était toujours pas revenu. Malgré que lui répondre ne servait à rien, elle le fit tout de même pour éviter de paraître trop … Pertubée ou encore trop gênée.

« Non .. Elle n'est toujours pas revenue. Je pense qu'elle a du aller dormir dans une autre chambre avec une de ses amies peut-être … Ou simplement qu'elle rentra encore plus tard.. » Répondit-elle calmement et regardant la rouquine.

Soudain elle remarqua que la jeune déléguée venait de perdre un peu de son sourire après avoir regardé son bureau. *Elle … a vu mes devoirs sûrement … * Se dit-elle dans sa tête, avant de secouer doucement sa tête reprenant sa recherche du pourquoi elle était venue. Venir dans la chambre d'Eiko juste pour se rassurer qu'elle aille bien, cela était étonnant de sa part mais le mot ''princesse'' continuait de résonner dans sa tête, elle voulait vraiment savoir ce qu'il arrivait à la soit disant déléguée tyrannique, elle ne l'avait jamais comme ça auparavant. Avait-elle bu avant de venir … ? Cela l'étonnerait encore plus car elle ne l'a jamais vu boire. Finalement elle sortit de ses pensées en entendant à nouveau Erza prendre parole.

« Tu devrais aller dormir, ou tu auras sommeil demain. »

Et bien … C'est ce qu'elle avait compté faire si Erza n'était pas arrivé mais maintenant qu'elle était là, elle n'allait sûrement pas la jeté dehors, non non, la jeune brune n'était pas de se genre là. C'est vrai qu'elle commençait à vraiment fatiguer mais pas au point de jeter la déléguée à la porte, et même si elle-même commençait à somnoler, elle ne le ferait pas, non, elle attendrait que la rouquine s'en aille d'elle-même. Elle voulut la ressurer tout de même mais n'eut pas le temps qu'elle fut forcée à s'asseoir sur son lit avec l'invitée surprise à ses côtés. Elle trouva ça un peu gênant mais ne resta assise tout en la regardant.

« J'ai l'impression.. d'avoir oublié quelque chose.. »

L'impression d'avoir oublié quelque chose … ? Cela l'inquiétait un peu mais elle essayait de rester calme, pour ne pas trop la faire paniquer. Alors que la déléguée regardait un peu partout, la volleyeuse regardait ses mains qu'elle avait posé sur ses genoux tout en pensant encore et encore. Elle voulait vraiment avoir toutes les réponses à ces questions avant qu'elle ne voie Erza posant un genou à terre en lui lançant un regard amoureux. *Qu-Qu'est-ce qu'elle compte faire ?! P-pourquoi … Elle fait ça … ?!* Elle commença à être troublée en voyant cette scène.

« Oh ! Je me souviens. Je.. j'ai une annonce important à te dire ! »

Rien que la phrase qu'elle venait de prononcer la mit mal à l'aise, mais sérieusement mal à l'aise. Une annonce importante à faire … Un regard amoureux .. Un genou à terre .. Eiko devait complètement folle, elle avait l'impression de rêver ne reconnaissant aucunement la rouquine de ce qu'elle connaissait d'elle, et se doutait de ce qu'elle allait lui demandé.  Elle ne savait pas quoi faire, et pourtant elle ne bougeait pas. *Qu'est-ce que je dois faire … Au secours .. ! *

« Qu-Quel est .. Cette annonce importante .. ? » Demanda-t-elle extrêmement mal à l'aise.

Oui, elle ne voulait pas non plus jeter Erza ou encore moins fuir en courant, elle trouvait que cela ne le faisait pas. Et puis .. Elle ne voulait pas non plus lui faire du mal, elle restait assise, le regard troublée par tout ça, la regardant puis regardant le sol, beaucoup trop mal à l'aise pour garder le regard posé sur la rouquine. Elle attendait l'annonce même si étrangement elle la connaissait déjà ..

© Eiko Tanaka
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event : Filtre de Nevi] Marry me.. or die ! ▬ PV Eiko-chan   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event : Filtre de Nevi] Marry me.. or die ! ▬ PV Eiko-chan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail High School :: Sujets supprimés :: Archives :: Sujets Abandonnés-
Sauter vers: