AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionLe dernier numéro du journal du forum~♥

Partagez | 
 

 Fried Justine - Welcome to my Kitty-cat world~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Fried Justine - Welcome to my Kitty-cat world~   Sam 30 Nov - 22:41


FRIED JUSTINE


CARTE D’IDENTITÉ


Âge : 18 ans
Sexe : Homme (Eh ouais !)
Activité : Étudiant Senior à Fairy Tail High School
Statut scolaire : Externe
Capacités :
Active- Lorsqu'il couvre son œil gauche, son œil droit lui montre la réel identité de l'autre:
 
Passive- Il utilise et comprend de manière innée n'importe quelle langue.:
 
Club : Escrime
Classe et cursus : Normal Littérature




DOSSIER MÉDICAL

Groupe sanguin : A
Taille : 1m76
Poids : 72kg
Allergies : Au chlore, cela lui évite de devoir assister aux cours de natation qui seraient très embarrassants pour lui... (cf. Phobie)
Handicaps : Son œil droit semble défectueux ce qui lui pose d'énormes problèmes en matière de calculs de distance et le pénalise donc dans ses entreprises physiques, bien qu'il fasse partie du club d'escrime. Il lui arrive de porter des lunettes sur mesure qui corrigent donc en partie la vision de son œil droit et renforcent celle de son œil gauche pendant les contrôles important ou lorsqu'il est fatigué, même s'il évite généralement de les porter le reste du temps car cela est plus encombrant qu'utile en définitive.
Troubles : Aucun connu.
Phobies : Il semble avoir une certaine peur des femmes, plus encore lorsque celles-ci entrent en contact avec lui ou encore lorsqu'elles semblent plus dénudées que normal. Cette phobie qui le rend totalement inapte à quoique ce soit lorsqu'elle se déclenche pourrait être une raison de son homosexualité si l'on se réfère à son passé. Il aura tendance à ne pas admettre cette peur, mais celle-ci refera toujours surface lorsqu'une de ses camarades viendra à entrer d'une quelconque manière que ce soit en contact physique avec lui, lui faisant automatiquement avoir un mouvement de recul. (Je sais que c'est faux dans le manga mais j'aime bien~ Il n'est pas foncièrement homo à 100% pour autant. Enfin, même si ça se voit sérieusement bien qu'il doit l'être quand même...)




PORTAIT ROBOT

Description Physique : Ce dont vous pouvez être sûrs c'est que je n'ai pas choisis Fried pour son physique à première vue~ Hum... *redevient sérieuse* Fried est un homme de type plutôt européen, de taille tout à fait normale pour cette région de la planète avec son mètre soixante-seize qui correspond tout pile à la moyenne européenne, accompagné d'un petit poids plume de soixante-douze kilos - ah, vous voyez, c'est pas facile de lire les nombres quand ils sont écrits en toutes lettres ! - qui correspond à une part de son apparence efféminée, déjà assez remarquable par la forme de son visage qui, accompagnée de ses longs cheveux, peut parfois faire tendre vers l'erreur, même si en réalité bien des éléments de son visage rappellent immédiatement à l'ordre à propos de son sexe.

C'est en réalité plutôt vers son corps que vous remarquerez l'erreur. Soit, son torse est parfaitement masculin, il profite même d'une certaine musculature assez virile, mais dès que l'on descend plus vers ses jambes lorsqu'elles sont dénudées, il faudrait être aveugle pour ne pas se dire qu'ils a parfaitement des jambes de femme. (Si si, je vous assure, regardez dans Fairy Hills quand il est en maillot de bain !) Ses bras sont relativement chétifs mais restent souples, un avantage dans le maniement des armes de type épée et donc dans le club d'Escrime où il peut se vanter d'être à un assez bon niveau pour quelqu'un qui ne s'y intéresse pas tant que cela, en dehors du côté esthétique du sport.

Pour ce qui est des couleurs, ça on peut le dire, Fried est haut en couleur : ses longs cheveux sont d'un vert clair qui se remarque de loin. Il les attache souvent en queue de cheval, ou noue au moins la pointe des cheveux, se refusant de sortir tant qu'il ne s'est pas coiffé. En tous cas, une chose sur laquelle il n'a pas besoin de se coiffer, ce sont les deux mèches permanentes qui se lèvent sur le haut de son crâne en forme de petits éclairs. Il a bien essayé parfois de se coiffer différemment, mais voilà : comme vous pourrez le voir dans son style vestimentaire monsieur en revient toujours à la base. Ses yeux bleus sont particulièrement fins, mais seul son œil gauche est visible la plupart du temps car une mèche de cheveux retombe sur son œil droit. Sur sa joue gauche, juste sous l’œil, se trouve également un grain de beauté très caractéristique du personnage.

Style Vestimentaire : Fried aime bien changer soudainement de style, mais à la fin de la journée il retrouvera toujours son style d'origine. Même s'il se coupe les cheveux courts, à la fin de la journée il les a à nouveau longs, un des mystère de l'homme aux cheveux verts ! En temps normal lorsqu'il vient en cours il porte la tenue scolaire parfaitement bien, boutonnée jusqu'au col, cravate bien nouée, parfois avec la veste au blason de l'établissement par dessus.

En dehors de l'établissement, il s'habille de manière assez originale avec sa veste longue rouge et son foulard blanc rentré dedans, mais il peut soudainement décider un jour de changer pour mettre un blouson orange avec de la fourrure au col un haut noir moulant et une paire de jeans sombre, ou une chemise blanche ouverte avec une écharpe noire et verte et un pantalon en tissu sur des bottines noires... pour finalement en rentrant chez lui mettre les vêtements bien au fond de son placard et ne plus y toucher jusqu'à la prochaine sortie spéciale qu'il voudra faire. Le plus souvent ce soudain changement de tenue vient du fait qu'il doit aller voir Luxus, ou qu'il sort avec quelqu'un avec qui il n'a pas l'habitude de sortir... Ou simplement qu'il s'ennuie, aussi. Mais voilà, Fried est un indécis qui finalement ne change que très rarement d'avis, et pour le moment il en reste la même tenue.

Description Mentale : La mentalité de Fried a évolué depuis qu'il a été accepté à Fairy Tail. En effet, si à son arrivée il s'était montré plutôt solitaire, n'acceptant à ses côtés, et ce exceptionnellement, que Bickslow et Evergreen et suivant fidèlement les pas de Luxus, cela a évolué depuis : certes, on ne peut pas dire qu'il est devenu extraverti, mais il est plus courant aujourd'hui de le retrouver en compagnie de ses camarades, plus rare donc de le trouver seul, voire à présent quasiment impossible pour tout dire puisque de toutes manières s'il n'a pas rendez-vous avec un quelconque camarade c'est que ses deux compagnons et meilleurs amis ne sont jamais très loin. Il n'ira pas forcément volontiers discuter avec quelqu'un, mais si cette même personne vient vers lui il ne repoussera que très rarement cette nouvelle compagnie.

Fried peut sembler insensible, montrant très peu ses expressions pendant que ses camarades au contraire se montreront très expressifs, mais c'est en réalité une personne très soucieuse du devenir d'autrui. En effet il aura tendance à s'inquiéter même pour l'inconnu et dans de telles circonstances pourra montrer donc une partie de sa faiblesse : les autres en d'autres termes. Cependant cette faiblesse ne le fera pas complètement abandonner ses convictions, car en effet Fried est de ces personnes à la force d'esprit importante du fait qu'il peut aller contre ses propres sentiments afin de parvenir à ses fins, bien que définir ce but comme étant "ses fins" serait en dire un peu trop, bien souvent le but visé par Fried n'est pas foncièrement dans ses intérêts.

Pour tout dire, Fried est également un homme de parole qui déteste avoir des dettes envers quelqu'un d'autre ; même si ce ne sont que dix petits yens qui lui sont prêtés pour compléter un achat quelconque de café à la machine en bas des escaliers ou de petit pain fourré à la boutique du coin, il fera tout pour retrouver la personne qui lui a fourni ce prêt et lui rembourser la somme exacte aussi petite ou aussi grande soit-elle. En contre-partie, il est un adepte du principe d'œil-pour-œil, dent-pour-dent : aussi terrible soit la chose que vous lui ferez subir, sachez qu'il vous rendez la pareille dès que la situation se présentera. Ce qui ne l'empêchera pas si vous êtes de son entourage de regretter amèrement par la suite, montrant une fois de plus sa faiblesse d'être en réalité très sentimental au point d'en éclater en sanglot par moment, comme suite à la dispute qu'il eut avec Mirajane dans laquelle il était néanmoins le principal fautif, expliquant sans doutes sa réaction après-coup.

Depuis qu'il a évolué grâce à Fairy Tail, entre autre, il lui arrive d'avoir des réactions complètement inattendues comme pour inconsciemment attirer l'attention : il n'est pas rare qu'il écrive sur le visage d'une personne endormie ou dans les nuages même s'il était juste de passage quand il a remarqué la personne en question. Il sera incapable de donner de raison particulière ; il ne veut juste pas être relégué au rang de personnage tertiaire on va dire /sbreum/. C'est également un homme très à cheval sur les règles, considéré par ailleurs comme étant très utile pour les personnes qui veulent s'entraîner à coiffer : ici, du moment que la fille ne touche rien d'autre que ses cheveux, sa phobie ne s'applique étrangement pas.

Niveau Scolaire : Lorsque Fried s'y met sérieusement, il peut avoir un très bon niveau scolaire. Mais pour tout dire, il brille surtout dans deux matières : la Physique qu'il a voulu garder malgré le cursus qu'il a pris, et évidemment la Littérature. En dehors de cela, il lui arrive bien souvent de devoir bûcher sérieusement pour atteindre un bon niveau, et il ne manque pas au moindre coup de fatigue de tomber dans le rouge.

Rêves : Les rêves changent avec le temps et avec les jours. Il ne vous dira certainement pas que sortir avec Luxus est un de ses rêves, ce serait trop banal et superficiel ; il se contente alors de vivre au jour le jour sans trop se soucier de l'avenir, advienne que pourra. Il sait s'y intéresser quand la situation s'y prête, mais ne s'en inquiète pas trop : sans présent il n'y a pas d'avenir.



BIOGRAPHIE

Passé : Notre jeune Fried Justine voit le jour au cœur de la belle Autriche au sein d'une famille aristocratique mais uniquement de rang, aux revenus parfaitement moyens qui en faisaient une famille assez particulière.

Frau Justine était une femme très fière de son rang d'aristocrate qui passait de longues heures à expérimenter les thés pour tenter de trouver la "saveur parfaite" quand bien même la plupart du temps elle était la seule à aimer ses "inventions géniales". Elle passait ses journées à se plaindre de devoir répondre à des appels téléphoniques pour son travail, considérant qu'elle devrait les passer à faire femme-au-foyer, même si elle n'arrêtait jamais le travail, consciente qu'il était vital qu'elle ramène de l'argent au foyer en même temps que son mari. Pendant son temps-libre elle confectionnait avec les tissus qu'elle récupérait de ses amies ou avec l'argent qu'elle mettait de côté des tenues très délicates dans un style très noble voire de Versailles, un style vestimentaire pour lequel elle manifestait une grande passion. Elle s'amusait également le soir à lire des poèmes complexes à Fried pour l'endormir, mais bien vite ceci s'avéra le tenir plus éveillé qu'autre chose, aussi se décida-t-elle après trois jours d'insomnie à ne lire les poèmes qu'en journée et à accorder aux soirées des chants ; une chance qu'à défaut d'être bonne cuisinière elle était une chanteuse redoutable qui avait eut plus d'une fois une chance de se lancer dans le professionnel. Malheureusement, elle considérait l'art comme un passe-temps et n'admettait pas qu'il puisse être une profession.

À côté Herr Justine était quant à lui un homme très occupé par son travail. Il n'était pas un intellectuel contrairement à sa femme et avait dû se rabattre sur un métier plus accessibles avec ses capacités et son unique diplôme : il devint coiffeur. Pour lui, Fried était un grand mystère avec ses cheveux verts et ses mèches dressées ; en outre, il parvenait aisément à la conclusion que cela provenait de sa mère aux cheveux bleus et aux deux mèches qui ressemblaient à des cornes de bouc de part et d'autre de son crâne. C'était un homme assez aimant mais qui avait l'alcool triste, et avec ses amis grands fans de tournées de bar il lui arrivait par moment de revenir complètement déprimé de son travail. Un jour Frau Justine décida que cela en était trop de le voir rentrer complètement déprimé, elle était une femme forte d'esprit mais surtout parfois très extrémiste et qui se fichait des sentiments d'autrui. Elle jeta le jeune coiffeur hors de la maison, commençant à chercher l'amant idéal pour reformer une famille et si possible une famille qui méritait toujours son rang de noblesse aristocratique ; un amant riche n'était évidemment pas de refus.

Fried, à ses 4 ans, se retrouvait donc seul avec sa mère, ayant vu son père partir sans contredire un instant la femme de la maison : il était trop doux et docile pour tenter de se rebeller, et fit simplement ses valises pour fuir la terrible démone qui le mettait à la porte. Il grandit donc quelques années sans père. En réalité, même, il grandit jusqu'à aujourd'hui sans père qu'il admit volontiers : sa mère commençait par simplement charmer les hommes, mais bien vite elle y trouva un grand intérêt, quasiment mal-sain qui rendit Fried très méfiant envers la gente féminine. La manière à laquelle sa femme s'intéressait au moindre homme finit par faire éprouver une sorte de dégoût envers la figure maternelle à Fried, accompagné d'une forme d'embarras voire de crainte envers les femmes en général. Il lui manquait bien trop une compagnie masculine, d'autant que Fried avait appris par correspondance pendant de longues années du fait d'une décision de sa mère.

Il développa de plus en plus une phobie de l'être féminin à force qu'il lui reste parfaitement inconnu en dehors de l'image que sa mère lui renvoyait. Des hommes, il en passa bon nombre pendant les dernières années d'école élémentaire de Fried, mais aucun qui soit valable à ses yeux ; contre toute attente, Frau Justine était très respectueuse de l'avis de son fils. Chaque fois que celui-ci semblait déçu par un de ses hommes, elle s'empressait de couper tout contact avec ce dernier. Elle ne savait pas qu'en faisant ainsi, elle passait aux yeux de son fils pour une femme de joie qui ne voulait que multiplier les amants. Il faut dire que malgré l'amour que portait la mère à son enfant, elle était incapable de créer le contact avec lui, et ne parvenait pas à avoir une discussion à proprement dit avec lui. Il restait toujours renfermé et froid. C'est quand un ami de Frau Justine lui proposa de faire voir du pays à Fried en lui donnant l'occasion de rejoindre un établissement particulier au Japon qu'elle finit par se séparer de son fils.

Au début, l'idée la révolta : elle rejeta tout contact avec cet ami pendant de longues années, il était hors de question que Fried quitte la maison, surtout à son âge ! L'enfant venait tout juste d'entrer au collège, enfin, du point de vue du niveau scolaire. Afin de tenter d'oublier cette affaire, Frau Justine décida d'envoyer Fried dans un collège des environs dont on lui avait vanté les mérites. Elle profita un peu de l'argent qu'un de ses amants lui avait inconsciemment laissé pour inscrire son fils à cet établissement. Mais au contraire de l'ouvrir un peu, cette inscription le renferma de plus en plus : le jeune homme avait appris à aimer certaines choses qui le rendaient très différent des enfants des environs, et sa froideur naturelle ne lui attira pas l'intérêt de ses camarades. Au bout d'une année sans parvenir pour autant à parler avec son garçon, Frau Justine se décida à reprendre contact avec son ami, et tout s'enchaîna par la suite très vite.

Fried se retrouva après quelques semaines la valise à la main à l'aéroport le plus proche. Il devait rejoindre au Japon dans la ville appelée "Magnolia" un homme qui s'occuperait de lui tant qu'il habiterait dans ce pays étranger, ce que la mère espérait être le plus court possible, espérant retrouver son fils adoré dès sa sortie du collège. Mais Fried, qui ne parvenait toujours pas à discuter avec sa mère, interpréta ceci comme étant le fait que sa mère veuille le mettre à la porte pour profiter de ses amants. De ce fait, en voyant Fried monter dans l'avion, Frau Justine ne s'attendait pas à ce qu'il refuse les premières années qu'il passera au Japon tout contact avec sa mère, et ce même les efforts fournis par l'ami de la famille ne permettront pas d'y changer quoi que ce soit.

En descendant de l'avion, Fried fit la connaissance de celui avec lequel il allait habiter les années qui suivraient : cet homme, il ne l'aurait pas lié dans un premier temps à l'entourage de sa mère. En effet malgré un charisme très notable c'était un homme que l'on aurait qualifié de rang social plutôt moyen aux premiers abords. Ce qui marqua surtout Fried chez lui, c'étaient ces magnifiques yeux verts qui inspiraient une étrange confiance dès la première rencontre. Il le suivit donc dans le premier train jusqu'à cette étrange ville de Magnolia et s'installa chez lui, non loin d'un établissement scolaire, dans un appartement pour le moins banal à première vue. Il entra dans un collège dit e prestige ; il découvrit bien vite que ce n'était pas pour les notes mais pour l'originalité de ses élèves et leurs dons que cet établissement était dit ainsi.

Il passa donc ses années de collège dans l'appartement de cet homme avec lequel il s'entendait de manière plutôt simple : en effet par respect pour lui il ne rejetait pas la discussion, lui laissant supposer qu'il était plus proche de cet homme que de sa propre mère tant la communication lui semblait plus aisée. Quant au collège, vous vous en doutez déjà, c'est là-bas qu'il trouvera deux amis précieux : Evergreen qui sera la première fille à réussir à le toucher sans qu'il soit terrifié tant elle sera têtue au point de le suivre partout où il tentera de la fuir et Bickslow avec lequel il aura d'abord un accrochage avant de se réconcilier avec lui en heure de colle pour finalement devenir son confident et vis-versa. Il y aura néanmoins une raison pour laquelle il est entré en contact avec ces deux personnes : son admiration pour un lycéen qui passait parfois devant l'établissement, Luxus Dreyar, admiration partagée par Ever et Bickslow. C'est ainsi que les trois amis se retrouveront à toujours trainer ensemble et à s'approprier Luxus chaque fois que celui-ci se présentera devant leur collège.

Pour ainsi dire, leurs relations ne changeront pas lorsqu'ils entreront à Fairy Tail, à l'exception faite peut-être du fait qu'ils se montreront un peu trop méfiant à l'égard des autres élèves de l'établissement, faisant toujours preuve de la même admiration envers Luxus alors que celui-ci venait de quitter l'établissement. Ils mettront longtemps à s'intégrer à Fairy Tail, mais c'est lorsque Luxus manifestera un certain dégoût pour une raison inconnue envers l'établissement que finalement Fried et ses camarades reverront leur admiration envers lui pour s'intéresser un peu plus à l'établissement. Ce qui les poussera à se comporter ainsi sera le fait que Luxus aura convaincu un groupe d'élèves de l'établissement rival à attaquer les élèves de Fairy Tail High School. S'intéressant plus au sort de leurs camarades, Fried, Evergreen et Bickslow se découvriront bien des liens avec eux, se faisant des amis mais aussi parfois des ennemis.

Ce sera un temps le cas de Fried lorsque celui-ci se découvrira par hasard un don : celui de connaître la réelle identité d'une personne en un regard du point de vue de son œil droit. Lorsqu'il appliquera ce don sur Mirajane Strauss, une de ses camarades de la classe artistique, il éclatera inconsciemment de colère en rapprochant cela de sa mère, s'étant persuadée qu'il ne pouvait voir de la réelle identité de sa mère qu'une démone comme Mirajane. Ils se disputeront très violemment, en venant même aux mains ; mais finalement la dispute se calmera bien vite, faisant place aux amers regrets et à une relation qui se reconstruira peu à peu pour faire de Mirajane et Lisanna ses premières amies depuis son arrivée au lycée.

L'une des raisons pour lesquelles Fried se rendra compte de son erreur de s'être mis ainsi en colère sera le fait qu'il admettra qu'on ne peut jamais dire que l'on connait réellement une personne juste parce qu'on y a vu quelque chose qui semblait nous pousser dans une certaine direction, comme ce que son don lui montrait. En effet, son colocataire, l'ami de sa mère, était un homme qui aimait voyager et partira en voyage un temps lorsqu'il considèrera Fried suffisamment adulte pour s'occuper de lui-même. Pendant un de ses voyages en Angleterre, il tombera éperdument amoureux d'un homme là-bas, et après l'avoir fréquenté pendant plus d'un an il lui demandera de le rejoindre à son retour d'un de ses multiples voyages au Japon. Fried fera ainsi la connaissance à son retour de Skyler Faith Swan, un homme étrange mais d'une grande sympathie avec lequel il arrivera bien plus aisément à discuter. Certes Fried aura tendance à être surpris de cette relation entre hommes, mais pour ainsi dire il sera un des derniers à dire quelque chose sur ce point, lui-même admettant peut-être pencher un peu vers les hommes après sa rencontre avec Luxus.

Cependant, comme dit plus tôt, c'est leur relation qui fera se rendre compte à Fried de ses erreurs, car au bout de quelques temps les deux hommes commenceront à se disputer, et ces disputes se feront de plus en plus fréquentes et sans raisons. Cela fera se remettre en question le jeune homme qui viendra à se calmer de lui-même auprès de Mirajane. Malheureusement, les relations entre les deux autres hommes ne s'arrangeront pas, bien au contraire, et l'ami de la mère de Fried décidera soudain de partir. Il proposera à Fried de le rejoindre, pour tout dire il s'attendra à ce que celui-ci le suive ; mais il était hors de question pour lui de partir de Magnolia, loin de ses amis, et finalement il admettra bien vite s'entendre mieux avec Skyler qu'avec l'ami de sa mère. Serait-ce dû justement au lien avec Frau Justine ? Il ne saurait le dire, toujours est-il qu'il se retrouvera avec ce pauvre Skyler en pleine dépression, perdu dans cette culture qui lui est inconnue.

Mais il ne le laissera pas tomber ainsi, le soutenant du mieux qu'il peut, discrètement à sa façon, et finalement le jeune libraire parviendra à trouver une place en tant professeur de théâtre à Fairy Tail, se rapprochant éventuellement un peu plus de Fried qui l'admettra plus facilement en tant qu'ami. Récemment, Fried a décidé de reprendre contact avec sa mère, admettant de recevoir des lettres d'elle ; ils découvriront tous deux qu'il est plus aisé de se libérer par écrit et de communiquer ainsi. Fried commence une nouvelle année à Fairy Tail, la dernière malheureusement, mais il compte en profiter un maximum : profiter de ses plus proches amis, se rapprocher de la famille Strauss, soutenir Skyler du mieux qu'il peut et peut-être trouver de nouveaux compagnons.

Liens : Welcome to my Kitty-cat world~
Luxus Dreyar
N'allons donc pas mettre en avant l'amour que Fried éprouve pour Luxus, lequel reste relativement secondaire dans leurs relations. En réalité, Fried est surtout admiratif de Luxus dans un premier temps, tant et tellement qu'il dit vouloir le suivre jusqu'en enfer. Cette admiration poussée à l'extrême agace bien souvent Luxus, mais l'amour rend aveugle et notre cher Justine ignore toute réponse négative en l'attente de sa réponse positive. Il est très tatillon quand on en vient à parler de sa relation avec Luxus, mais il finira le plus souvent à dire qu'il n'y a rien du tout, ou pourra éventuellement face à quelqu'un de très insistant céder que Luxus est un très proche ami.
Bickslow
Cet étrange personnage est une des raisons qui a poussé Fried à rester à Fairy Tail High School malgré le départ de Luxus pour une autre académie. Bickslow est sans doutes son plus grand ami, en un simple regard ils peuvent se comprendre et sont exactement sur la même longueur d'onde lorsqu'il s'agit de faire quelque chose à deux, les rendant parfaitement synchrones sans surplus de blabla inutile. Ils sont amis depuis très longtemps à présent et ont toujours été inséparables, ce qui fait par la même occasion de Bickslow celui qui en connait le plus à propos de Fried, son confident.
Evergreen
Ever, comme la jeune fille autorise Fried à l'appeler, est l'autre raison pour laquelle il est resté. Bien qu'ils ne soient pas toujours sur la même longueur d'onde, Ever et Fried sont très proches, et ce dernier invite souvent la première à discuter avec lui de ses écrits ; elle est l'unique qui a le droit d'ajouter sa plume à celle de Fried quand il se lance dans un projet. Ever est souvent jalouse de Bickslow, aussi il n'est pas rare qu'elle boude Fried, ce qui mène le jeune homme dans des situations très embarrassantes pour tenter de calmer la colère de sa très chère amie. En contrepartie, il n'est pas rare que Fried bougonne à propos du fait que Ever est "trop admirative" de Luxus, qu'elle n'a pas le droit de l'être "tant" au risque de faire de l'ombre à l'admiration que lui lui porte. C'est l'unique fille avec laquelle il a un contact parfaitement normal sans le moindre mouvement de recul, aussi poussé soit le contact il continue de voir Ever en amie tout simplement.
Famille Strauss
Les relations que Fried a avec la famille Strauss sont un peu complexes à leurs débuts. En effet, ils semblerait qu'il y ait de fortes tensions entre Elfman et lui, et plus encore depuis que Fried s'est réconcilié avec Mirajane avec laquelle il avait eu un violent accrochage peu de temps après avoir découvert qui elle était vraiment. Il semble considérer Mirajane comme une bonne amie et n'hésite pas à dire qu'il en est de même de Lisanna bien qu'il ait bien peu parlé avec elle ; en effet, le dévouement de la grande sœur pour la petite lui a presque donné envie de faire partie de la famille. C'est en partie le cas, même si je vous arrête tout de suite : Fried refuse quand même tout contact avec les filles Strauss, phobie y oblige, alors pas de romance entre Mirajane et Fried actuellement~ Néanmoins il tente de faire de gros efforts afin de pouvoir avoir une relation amicale normale avec ses deux amies sans crainte qui le gênerai dans son entreprise. En outre, Ever semble en vouloir à Fried de s'être disputé avec Elfman ; auraient-ils une relation ?!
Skyler F. Swan
Après avoir habité de longues années chez l'ami de sa mère, Fried habite à présent chez cet homme. C'est une des rares personnes avec lesquelles Fried est parvenu dès leur rencontre à parler assez facilement. Il fait preuve d'un très grand respect envers cet homme ainsi que de beaucoup d'affection, cherchant non seulement à le remercier pour tout ce qu'il fait à présent pour lui mais aussi à le soutenir depuis que son amant est parti. Il apprécie énormément sa culture littéraire et partage souvent ses avis sur les livres qu'ils peuvent avoir partagés ; il se fait évidemment plaisir chaque fois que son colocataire du coup achète un nouveau livre ou même une nouvelle pièce de théâtre, ayant développé autant de passion pour celles-ci grâce à Skyler que ce qu'il peut avoir développé de passion pour la poésie qui l'a poussée à partir en littéraire inconsciemment grâce à sa mère. C'est la tendresse de Skyler qui le fait peu à peu reprendre contact avec sa mère et s'ouvrir à tout.



JOUEUR

Niveau de RP : Euh...
Comment as-tu découvert ce site ? C'est la faute à Lucy, elle m'a tenté en me faisant faire sa signature et son avatar ! /sbreum/ Mais mon kit à moi est moins bien je l'accorde. U3U
Autre : Oui je sais que Fried peut s'écrire Freed et que Justine peut s'écrire Justin, mais Gray peut s'écrire Grey et Dragnir peut s'écrire Dragneel et Heartfilia peut s'écrire Hattofiria et Erza peut s'écrire Elsa et Jellal peut s'écrire Gérard et Sharuru peut s'écrire Carla/Charle et Igneel peut s'écrire Ignir et Cana peut s'écrire Kana et Happy peut s'écrire Happy... Comment ça je suis chiante~
Autre 2 : J'aime les chats ! *^* /sbreum/




Crédits : code by Matteo Calvetti
Revenir en haut Aller en bas
Matteo Calvetti
« Oh la belle paire de... »
avatar

Activité : Actif
Messages : 542
Date d'inscription : 09/11/2012
Age : 21
Localisation : Si tu me le demandes c'est que tu le sais.

Carte d'identité
Capacité Active: Peut poster un message unique, même dans un RP privé, pour prévenir d'une de ses explosions.
Capacité Passive: Est capable de reconnaître une fille rien qu'en voyant sa poitrine ; ça compense sa mémoire médiocre des visages.
Relations:

MessageSujet: Re: Fried Justine - Welcome to my Kitty-cat world~   Dim 1 Juin - 13:10

Bienvenue Fried ! (Oulah ça faisait longtemps que je te l'avais dit la première fois xD)

J'ai eu confirmation de Skyler en ce qui concerne votre lien alors je peux te valider mister~ Pour l'activité comme tu me l'avais demandé, deux messages par mois c'est déjà vraiment bien côté activité s'ils sont bien écrits. (C'est à dire avec pas mal d'actions surtout.)

Sur ce je te souhaite bon jeu !

_________________


Muahah:
 

Avatars~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nofacekun.yolasite.com/
 
Fried Justine - Welcome to my Kitty-cat world~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Wrestlemania II : CARTE DU SHOW !
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail High School :: Généralités :: Inscriptions :: Rejetés-
Sauter vers: