AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionLe dernier numéro du journal du forum~♥

Partagez | 
 

 Souris à la caméra~ !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Souris à la caméra~ !   Dim 9 Juin - 20:35


PING WANG


CARTE D’IDENTITÉ


Âge : 18 ans
Sexe : Homme
Activité : Étudiant Senior
Statut scolaire : Interne
Capacités : Active : A un film de chaque fille de l'établissement en sous-vêtements (dans les vestiaires ou dortoirs par les fenêtres) / Passive : A des yeux partout ! (caméras placés partout dans l'établissement, même dans les lieux les plus insolites)
Club : Aucun
Classe et cursus : Artistique cursus cinéma (Caméraman)




DOSSIER MÉDICAL

Groupe sanguin : B+
Taille : 1m85
Poids : 79kg
Allergies : Aucune, et j'en suis fier !
Handicaps : Myopie extrême : sans ses lunettes il ne voit RIEN. Il entraperçoit à peine deux ou trois formes et les couleurs ce qui lui permet de savoir si une personne se trouve face à lui, de là à la reconnaître c'est une autre histoire. Il a par ailleurs la sale manie de toujours se retrouver avec les lunettes sur le front. Mais quand bien même il arrive à garder les lunettes sur le nez, on n'est jamais sûr qu'il ne lui arrive pas de voir légèrement flou malgré le fait que ses verres correspondent à ses yeux.
Troubles : Auto-persuasion : Il lui arrive très régulièrement de ne pas réussir à croire la réalité quand il s'est persuadé au préalable d'une chose. Il pourra en effet l'admettre, mais à votre prochaine rencontre il aura sans doutes oublié à cause de ce trouble d’auto-persuasion.
Phobies : Les abeilles




PORTAIT ROBOT

Description Physique : Vraiment grand pour quelqu'un de ses origines, Ping est souvent traité de grande asperge autant par les membres de sa famille que par de simples connaissances. Et ce fait est d'autant plus appuyé qu'en plus d'être grand Ping se montre parfaitement et ridiculement chétif, dans le moindre muscle dans les bras, les jambes ou où que ce soit d'autre d'ailleurs. Ne se tenant également pas du tout droit, il donne l'impression d'être mou, un véritable mollusque géant en d'autre terme, ce qui arrange bien l'imagination de ses camarades quand il s'agit de lui trouver une ribambelle de surnoms tous plus étranges et mesquins les uns que les autres.

Et le premier surnom qui vient la plupart du temps à ceux qui le rencontrent pour la première fois n'est pas des moindres : cafard. En effet, Ping ne se sépare jamais de sa grosse paire de binocles en cul de bouteille qui empêchent complètement de discerner ses yeux pourtant pas si moches que ça : il a les yeux très fins, un regard légèrement sévère d'un profond bleu sombre quasiment noir qui va  très bien avec ses très longs cheveux d'un gris bleuté si foncé qu'on leur attribue bêtement la couleur noire ; il préfère tout de même qu'on dise qu'il a les cheveux gris du fait de la couleur des cheveux de son "adorable cousine".

Néanmoins il est très rare et même impossible de vouloir lui attribuer le terme de "beau", surtout face à son comportement et ses expressions bien trop exagérées. D'autant plus que Ping ne s'est pas donné la meilleure réputation qui soit : l'apparence que vous voyez là est celle d'un geek vicieux et voyeur.

Par ailleurs, non seulement il est très rare d'avoir pu voir ses yeux, il est d'autant plus rare de pouvoir regarder avec précision ses mains toujours cachées dans ses vêtements, et donc impossible de remarquer la pointe de ses doigts endurcie par l'utilisation d'un quelconque instrument à corde ou même les nombreux pansements néanmoins qu'il porte du fait de son incapacité de faire quelque chose sans se blesser.

Style Vestimentaire : Ping est très attaché aux vêtements traditionnels de son pays, d'autant plus qu'il adopte le principe de "plus les manches sont longues, mieux on peut y cacher les choses les plus intéressantes", dont sa caméra fétiche qu'il ne quitte par ailleurs jamais. Partant de ce principe, il porte TOUJOURS les manches très longues et larges. Son uniforme scolaire même est composé d'une chemise bien trop grande à laquelle il a élargi les manches et qu'il ne rentre jamais dans son pantalon ; pantalon souvent réduit à un pantacourt puisqu'il est difficile de trouver un bas à ses proportion, difficile d'imaginer un homme si grand d'une carrure aussi ridicule. Il ne coupe jamais cependant à l'indispensable cravate pas très bien nouée - il n'en a jamais mis avant Fairy Tail après tout et n'a jamais cherché à apprendre à en mettre - et à l'emblème de l'établissement bien cousu à son haut ; cousu de ses propres mains cela va sans dire.

Hors établissement Ping aura tendance à mettre ses chers vêtements traditionnels, détestant qu'on cherche à le faire porter autre chose ; de toute manière pour le peu de choses gentilles qu'on peut penser de lui cela ne sert à rien de chercher à donner une bonne image de lui puisqu'elle sera aussitôt balayée. Et, surtout, puisque contrairement à sa cousine il ne peut pas mettre de lentilles il ne quitte JAMAIS au grand jamais sa paire de lunettes indispensables... même si elles finissent souvent plus sur son front que sur son nez.


Description Mentale : Ping est quelqu'un de sensible et posé... Comment ça vous ne me croyez pas ? Bah oui vous ne me croyez pas, parce que je vous parle de Ping quand il est seul dans sa chambre évidemment ! Car en effet ce parfait pervers est intenable : il parle souvent fort, ne reste jamais sur place, se plaint, rit bizarrement, cri pour un rien ou même parle tout seul quand personne ne veut lui parler, en d'autres termes ce jeune homme est capable de se faire à lui seul une conversation étrange juste parce que la plupart des élèves ne veulent pas lui parler du fait de sa réputation.

Et quelle réputation : ce n'est pas celle du mec le plus fort du lycée qui est chef de gang et terrifie n'importe qui en un regard, ça non, c'est juste celle du gars pas du tout beau et trop expressif qui s'intéresse de trop près aux attributs féminins au point d'avoir des caméras cachées un peu partout et SURTOUT dans les lieux réservés aux demoiselles comme les douches, les toilettes, les chambres, les vestiaires ou même les placards et les dessous de bureaux de ces demoiselles. Tout le monde sait que, si on tombe sur une petite machine étrange dans une pièce du genre très privé, c'est sans doutes une des caméras confectionnées par ce spécialiste du voyeurisme et du film en cachette.

En dehors de ce petit énorme défaut qui le défini aux yeux de tout le monde, c'est un jeune homme plutôt sympathique, un poil collant quand il sent qu'il n'est pas détesté - un poil collant aussi quand il sent qu'il est détesté, à croire qu'il est un poil maso - et qui se fait toujours du souci pour son entourage. Il aime faire des rencontre, adore les fêtes et les jeux - du moment qu'il n'y a pas trop de monde parce que ça le défrise bien vite - et surtout aime les sourires. Pour lui, la tristesse ne devrait pas exister, aussi est-il toujours en train de sourire quoi qu'on lui fasse : du sourire nerveux au sourire sadique en passant par le sourire aimable, le sourire débile ou le sourire jaune, on ne lui connait aucune expression sans un semblant de sourire, quand il sait que quelqu'un le regarde du moins.

On remarque bien vite qu'il est le souffre-douleur ou punching-ball de nombre de ses camarades et collègues, mais il ne s'en plaint jamais sérieusement, et étrangement malgré tous les coups qu'il se prend - coups de poing, de pied, de batte, de guitare, coup de feu aussi parfois... bref - il ne semble jamais blessé ou du moins ne se plain pas du tout de celles-ci si c'est le cas. Un parfait personnage digne de manga d'humour décalé, en d'autres termes...

Niveau Scolaire : En parfait geek qu'il est Ping montre de grandes capacités en anglais, informatique, mais préfère sécher la plupart des autres cours et surtout le sport. Il est présent par ailleurs à tous les cours artistiques, se débrouille plus ou moins bien - on ne peut pas dire qu'il soit un acteur exceptionnel mais derrière la caméra il n'y en a pas deux comme lui - mais sèche éternellement les cours de musiques. Certes c'est un très mauvais chanteur, mais pourtant un très bon musicien, personne n'a encore cherché à savoir pourquoi il fuyait à ce point ce cours étrangement...

Rêves : Un Rêve ? Ah oui, j'ai un rêve, et un sacré rêve même ! Euh... Mon rêve c'est... euh... J'ai oublié.



BIOGRAPHIE

Passé : Ping a été élevé évidemment enfant unique du fait de ses origines, même s'il parle souvent de petite sœur. En effet, quelques années après sa naissance, Ping vit naître une adorable cousine : Jia Wang. Il n'a pas été élevé avec elle, ne la voyait pas souvent, mais le simple fait de l'avoir vu le lendemain de sa naissance, d'avoir pu la prendre dans ses bras cette adorable et curieuse enfant aux si grands yeux bleus et à la tignasse grise qui babillait gentiment en le fixant d'une manière si adorable, ce petit événement tout bête l'a fait littéralement tomber amoureux, non pas d'un amour aussi tendre que celui qu'il pourrait avoir pour une future demoiselle de son âge, mais d'un amour assez fort pour qu'il ne puisse plus se passer des quelques rares nouvelles qu'il avait de sa douce Jia.

Pour ainsi dire la petite fille était devenu une miraculeuse carotte pour stimuler Ping dans tout ce qu'il faisait : il suffisait que ses parents promettent que Ping irait passer des vacances avec sa cousine en échange de bonnes notes pour que le jeune homme se mette à bucher tant et tellement qu'il était premier dans toutes les matières ; hormis le sport pour lequel il finit même pas être bien souvent dispensé du fait de sa grande faiblesse musculaire. Le jolie petite Jia était son petit rayon de soleil, et c'est ainsi qu'en quelques rencontres à peine il lui passa, presque involontairement, son "virus de perversité" en quelques sortes, même si personne ne semble l'avoir remarqué... Il faut dire aussi qu'avec toutes les bêtises - sans être de vrais bêtises - qu'il peut faire il est difficile de se rappeler de tout, tant et tellement qu'il se plaint régulièrement, en plaisantant : "Quoi, vous m'avez encore oublié ? Ouiin..."

On ne peut pas dire que Ping a attrapé son virus de quelque part en particulier, ses jeunes camarades féminines l'ont depuis toujours intrigué et attiré, et comme il n'avait pas vraiment un visage attrayant avec ses énormes binocles il se faisait le plus souvent rejeter ce qui l'a poussé, têtu comme une mule qu'il était, à vouloir aller chercher plus loin. Et il y réussit, évidemment, aux dépends de sa triste popularité qui a tant chuté qu'il était au niveau des cafards, d'où notamment son habituel surnom. Combien de fois fabriqua-t-il avec des restes qu'il trouvait de-ci de-là des caméras en tous genres, d'abord trop grosses et faciles à remarquer, mais de plus en plus petites ; il s'est de toute évidence très vite intéressé à cela jusqu'à fabriquer des mini-caméras qu'il cachait un peu partout. Mais loin de lui l'idée de les utiliser pour autre chose que sa petite passion perverse ou sa petite passion tout court.

Car en effet, à force de passer son temps derrière la caméra il finit par trouver un certain intérêt pour cette place de spectateur, de simple observateur à la recherche de la meilleur place pour admirer la scène qui se déroulait sous ses yeux et ce en gênant le moins cette dernière. Il se plaisait à filmer, en dehors des filles dans les vestiaires, sa famille lors de sorties ou de petites soirées, ses éventuels amis qui s'amusaient à faire gentiment les idiots devant la caméra ou encore quelques camarades souhaitant présenter un film comme projet dans certaines matières. Il sentait une véritable passion dans le fait de tenir une caméra étrangement, un geste tout bête pour certains mais vraiment important pour lui.

Tant et si bien que dès qu'il fut en âge, à ses 15 ans, avec l'argent qu'il avait gagné dans toutes sortes de petits boulots - ou avec l'argent avec lequel ses camarades le rémunéraient quand il les aidait beaucoup dans un projet qui ne le regardait pas à l'origine - il s'acheta un billet pour le Japon. Son but ? La plus surprenante académie qui soit, pas trop loin de sa chère famille et de son adorable Jia : Fairy Tail High School. C'est ainsi qu'il s'inscrivit à l'établissement de prestige qui proposait sa passion comme une spécialité et se trouva surpris d'être admis très rapidement dans celui-ci. Il partit, saluant une dernière fois sa famille et surtout sa petite Jia qui ne semblait pas très bien avoir compris à ce moment-là ce qu'il faisait. Il se retrouva donc élève interne de la prestigieuse école à profiter d'études précises sur sa passion : la caméra.

Il ne lui fallut pas bien longtemps la première année pour que sa réputation le rattrape : il était difficile de perdre une habitude, et pour tout dire les jolies filles de cet établissement étaient loin d'être assez bêtes pour ne pas voir ses caméras et donc ne pas savoir que c'était lui. Il améliora ses caméras au cour des ans, comme il n'améliora pas sa réputation d'ailleurs. Mais il se trouva néanmoins quelques amis, ou du moins quelques camarades qui l'acceptaient du moment qu'il ne faisait pas de "trucs bizarres". Il trouva aussi bien ce genre de camarades que d'autres bien moins bien intentionnés comme Sato Maeda qui semblait ne pas du tout l'apprécier, mais autant pour Sato cela venait de nulle part autant pour d'autres cela s'expliquait simplement par le fait que Ping avait des vidéos quelque peu compromettantes de leurs petites copines en train de se changer ou de papoter dans les dortoirs en tenues légères...

Mais ses années de lycée n'ont rien à raconter de si important excepté quelques événements auxquels il a étrangement survécu (se fait tirer comme un lapin par une demoiselle armée d'une carabine, se fait tabasser à mort par la déléguée principale des classes normales, se fait noyer par la prof de natation, se fait enfermer dans une pièce plusieurs jours durant par la fille blonde de la classe inférieure ou encore se fait éclater le crâne par le professeur d'athlétisme puis envoyer valser par la moto d'un des redoublants et j'en passe...) car Ping prévoit plutôt un projet pour sa dernière année à Fairy Tail. Et c'est à l'approche de celle-ci qu'il reçut un message de son oncle qui se préparait pour l'anniversaire de Jia.

Dès cet instant, il travailla très durement pour réunir assez d'argent avec son oncle et son père pour acheter un billet à Jia pour le Japon en plus de quelques cadeaux et surtout pour l'inscrire à Fairy Tail, ce que Ping s'empressa de faire en se rendant directement dans le bureau du directeur ; il eut grand mal à comprendre ce qu'il lui disait mais on dirait que ça a marché en tous cas... Cette année, il allait pouvoir la passer avec sa très chère petite cousine !

« Hein ? Comment ça elle ne sait pas que le cadeau vient de moi aussi ? Bande d'ingrats, vous m'avez encore oublié ! Ouiiiiinn ! »


PS : Ping est aussi témoins d'un secret qu'il n'est pas prêt d'avouer néanmoins à propos de sa famille...

Liens :
Jia Wang - Cousine
Plus une sœur qu'une cousine à ses yeux, Ping ne peux s'empêcher en sa présence de vouloir la câliner, la chouchouter, la bichonner... même si au final il accepte volontiers de la "laisser tranquille" en échange de quelques photos très intéressantes de certaines demoiselles de l'établissement, sachant qu'il lorgne sérieusement sur l'album complet et ne rate pas une occasion de la taquiner à ce propos. Jia est par ailleurs pour lui sa petite sœur adorée que personne n'a intérêt à toucher ou à regarder de trop prêt sinon le "grand frère cafard" risque de débarquer et de se montrer très... exaspérant. Il ne l'a pas encore revue depuis son entrée à Fairy Tail.
« Mais à votre avis... Comment Jia a fait pour obtenir comme ça tranquillement un billet pour le Japon et une inscription à Fairy Tail High School ? Hein ? Hein ?! Bouhou, on m'oublie toujours moi... »


Sato Maeda - Chieur
Un autre sénior et énième garçon que Ping ne supporte pas. Et pourtant, lui ne l'embête pas juste parce qu'il a filmé sa copine, non ! Il vient le martyriser dès qu'il le voit, le recherche pour le torturer quand il est agacé, le bat royalement quand Ping a le malheur de zieuter cette nouvelle encourageant le club de foot en uniforme scolaire - qu'il n'a toujours pas compris comme étant un nouveau en fait - ou encore va simplement l'empêcher de tourner en rond. La raison ? "T'es artistique et en plus t'es laid."
« C'est pas très gentil ça ! Ouiin... »





JOUEUR

Niveau de RP : Adaptable~
Comment as-tu découvert ce site ? DC de Matteo
Autre : Bouhaaa !




Crédits : code by Matteo Calvetti
Revenir en haut Aller en bas
 
Souris à la caméra~ !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» crotti et mimi les p'tites souris
» Ssélisse, née d'un camélia sanglant
» Les broderies au point compté de la souris
» Une souris verte !
» Le rat des villes et la souris des champs [Naya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail High School :: Généralités :: Inscriptions :: Rejetés-
Sauter vers: