AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionLe dernier numéro du journal du forum~♥

Partagez | 
 

 Tomoe Usami - petite poupée tortionnaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tomoe Usami - petite poupée tortionnaire   Dim 9 Juin - 10:18


USAMI TOMOE


CARTE D’IDENTITÉ


Âge : 16 ans
Sexe : Femme
Activité : Yakuza qui squatte la classe de Valou
Statut scolaire : Euh...
Capacités :
Active : Peut intervenir dans tous les RP où "Valou" a un problème.
Passive : Est prise pour une poupée quand elle ne fait aucune action en début de RP.
Club : A vous de me le proposer !
Classe et cursus : Je suis Valou partout où il va !




DOSSIER MÉDICAL

Groupe sanguin : AB+
Taille : 162cm
Poids : 52kg
Allergies : Aux morsures d'araignée, je pourrais jamais devenir Spiderwoman.
Handicaps : Non aucun.
Troubles : Valouphilie ! *prend la porte*
Phobies : Des rats et des mites.




PORTAIT ROBOT

Description Physique : Tomoe Usami fait partie d'une paire, un côté d'un miroir. Le reflet ou la personne ? Personne ne le sait. Elle est la petite innocente à l'apparence de poupée, l'adorable petite fille aux joues rondes et au visage adorable toujours très légèrement maquillé, à la peau diaphane qui donnerait à n'importe qui d'autres une apparence à être malade mais qui avec ses longs cheveux blonds, ses longs cheveux d'anges qui font de nombreuses jalouses, la rendent si jolie que l'on se demande qui est le créateur de cette magnifique petite poupée aux joues roses qui vous fixe de ses grands yeux noisette pourtant si sombres.

Sombres en effet car Tomoe n'est pas aussi expressives qu'on pourrait le penser. Son petit nez en trompette ne se plisse jamais, ses jolies joues rebondies ne savent frémir, le coin de ses lèvres naturellement rosées ne remontent ni ne se crispent tandis que ses grands yeux ronds restent fixes, à se demander seulement si elle est réellement vivante. Il lui arrive d'exprimer une mine boudeuse de temps à autres, mais même les larmes qui pourraient couler sur ce visage le font en silence et sans s'accompagner de la moindre grimace. Rien ne vient perturber la froideur de ce doux visage qui semble être le tableau d'un peintre remarquablement doué ; peintre qui n'est autre que son adorable sœur qui parfois essaie un nouveau maquillage ou une nouvelle coiffure sur la petite Tomoe avant d'oser se la faire.

De taille plutôt normale malgré son apparence d'être particulièrement petite, c'est à cause de son corps très frêle que l'on doute de tout à son propos. Il lui faut être à côté d'une autre personne pour vraiment rendre compte de sa vraie taille par exemple ; il lui faut des vêtements moulants pour rendre compte de la vraie taille de sa poitrine que la demoiselle camoufle alors qu'elle est plutôt généreuse pour un si petit corps. Mais plus encore, tout le monde pourrait l'imaginer fragile et sensible, prête à se briser à tout instant. Contrairement à sa sœur qui respecte plutôt bien cette apparence (c'est vrai, elle ne casse que quelques pierres à coup de sabre de temps à autres, elle est juste un peu plus forte qu'elle n'y paraît !) Tomoe est d'une force surhumaine. Porter un paquet lourd pour un professeur ? Pas de problème, la petite poupée vous portera ça comme son petit panier de linge. Besoin de quelqu'un pour forcer une porte dont la clé est perdue ou coincée dans la serrure ? Faites appel à Tomoe elle vous retirera la porte de son encoche et vous la remettra dès que vous aurez arrangé le problème. Ce n'est pas pour rien qu'elle fait partie du duo de petits anges qui ont été appelés à protéger l'héritier de la maison Inagawa.


Style Vestimentaire : Tomoe aime la pureté du blanc. C'est une couleur si pure et claire qu'elle ne porte même pas le nom de couleur... Tomoe en porte n'importe quand n'importe où. Étrangement il est extrêmement rare qu'elle se tache, mais quand cela arrive si c'est de votre faute fuyez avant qu'elle ne se tache plus avec votre sang. Elle porte parfois d'autres teintes le plus souvent pastelles, très claires, ou très rarement du noir quand sa sœur lui demande de tester une de ses tenues ou quand elle lui prête une robe en attendant que les siennes soient propres.

Le style préféré de Tomoe est celui d'une petite poupée. Elle aime les longues robes dont la dentelle frôle ses chevilles et ses bras, dont les longs rubans volent au vent avec délicatesse. Ce n'est pas pour rien qu'elle aime se maquiller comme tel : le visage blanc, les joues teintées de rouge, les lèvres rosées, ses longs cils prenant une apparence soyeuse... Il ne lui reste plus qu'à se vêtir et ne plus bouger, vous voilà devant une étrange poupée taille réelle, fait appuyé par son manque d'expressions.

Pour ce qui est des accessoires, Tomoe se limite à des gants, parfois quelques bijoux... Elle n'aime pas tout ce qui est transparent ou plongeant, bannissant tous les décolletés de ses tenues de sorties pour ne pas faire de tort à "Valou" : elle porte des tatouages sur toute la partie supérieure de son corps. Cercles d'arabesques entourant ses épaules, dansant sur ses clavicules et descendant entre ses omoplates pour aller orner deux ailes de papillon sur lesquelles se dessinent des yeux de tigre. Elle a sur le cœur dessiné une feuille, symbole de transformation : méfiez-vous de ce petit papillon qui peut en réalité être une bête sauvage et puissante. Elle porte également sur ses oreilles une forme de téléphone assez particulière, des oreilles décoratives qui lui permettent de rester en contact H24 avec sa sœur pour surveiller efficacement l'état de son maître.

Enfin, Tomoe ne se sépare jamais de cette petite chose qu'elle porte dans ses bras depuis toujours : une poupée que lui avait offert Maître Val quand elle était encore toute petite. On pourrait penser qu'elle serait abîmée depuis le temps, mais à part quelques parties recousues par ses petits doigts fins et maladroits rien n'a altéré l'apparence adorable de cette petite poupée qu'elle chérie plus que tout... mais moins que Valou.


Description Mentale : Le caractère de Tomoe est assez difficile à cerner aux premiers abords : car il arrive que le malheur s'abatte sur une famille sans crier gare, peu de gens se rendent réellement compte qu'entre sa sœur et elle, la véritable psychopathe se trouve être l'adorable petite poupée que vous croisez au large... Il faut dire que son comportement assez froid n'y est pour rien : elle se comporte de telle manière que l'on devine aisément qu'elle ne veut rien avoir à faire avec vous. Elle évite autant que possible de parler avec quelqu'un quand elle n'en ressent pas le besoin, votre première rencontre avec elle finira sans doutes de telle manière que vous ne voudrez sans doutes plus jamais la rencontrer ; puis vous la verrez une seconde, une troisième fois, et cette froideur dont elle fait preuve vous paraîtra presque naturelle et incontrôlée, c'est ce qui fait tout son charme en réalité, jusqu'à-ce que vous découvriez ce que vous penserez être son vrai visage...

Mais il ne faut pas faire confiance à la première impression avec Tomoe : ce visage tristounet, cette expression embarrassée, ce petit sourire bienveillant, qui vous dit qu'elle ne vous manipule pas avec tout cela ? La seule personne pour tout dire envers lequel elle ne se montre jamais hypocrite n'est autre que son jeune maître, Val Inagawa. Elle éprouve pour lui une attirance et une admiration qui l'empêchent totalement de lui mentir. Ses seuls mensonges seront ses expressions faussées en présence de personne qu'elle ne veut pas voir aux côtés de Val : la petite amie de celui-ci passera un sale quart-d'heure dès qu'il aura le dos tourné, et le premier qui lui manquera de respect aura intérêt à éviter de quitter des yeux son repas une fois celui-ci sorti, de crainte d'y retrouver un quelconque poison.

Car oui, Tomoe est extrêmement protectrice et jalouse : telle une tigresse, elle refusera catégoriquement que vous fassiez du mal à ceux qu'elle aime. Il lui arrivera d'être cruelle envers sa sœur trop faible à ses yeux, mais si vous osez lever la main sur elle, un conseil : courrez le plus loin possible, car la violence dont elle fera preuve ne sera rien par rapport à celle dont elle peut faire preuve pour une simple tache sur sa robe. C'est la tout le problème de Tomoe : il vaut mieux la prendre pour l'adorable jeune fille qu'elle vous semble être plutôt que de connaître son mauvais côté, vous risqueriez de faire une erreur et là le danger ne serait pas qu'une plaisanterie en sa présence... Elle sera sans pitié, espérez juste qu'elle vous oubliera un instant.

Et pourtant, votre première rencontre pacifiste avec elle ne vous laissera pour seule impression que celle d'une jeune fille timide et renfermée, comme si elle craignait tout ce qui l'entourait. Le psychopathe typique, celui que l'on n'imagine jamais faire ça. La gentille petite fille dont vous verrez un jour un sourire qui vous fera oublier toutes les rumeurs sur l'horrible personne qu'elle renferme en réalité. Cette apparence trompeuse, Tomoe en profite beaucoup.

Car elle-même l'avoue : elle est sadique et mauvaise. Elle aime voir souffrir sa cible, elle aime les torturer jusqu'à s'en lasser, et si quelqu'un fait du mal devant ses yeux elle observera en silence du moment que le mal ne se retourne ni contre elle ni contre un proche. Elle se contre-fiche du sort des autres, elle ne pense qu'à elle, à sa petite personne, et à Val et sa sœur. Son amour et son reflet. C'est tout. Si vous pensez que vous êtes devenu ami avec elle, tant qu'un changement radical n'est pas notable dans son comportement, elle est sans doutes une fois de plus en train de vous tromper, il y a très peu de chance qu'elle puisse voir l'être humain comme ami potentiel dans l'état dans lequel elle se trouve présentement : dans l'état d'une jeune fille qui a vu celui qu'elle admire plus que tout souffrir devant ses yeux. Souffrez tous pour compenser la douleur de celui qu'elle aime...

Mais même si Tomoe est extrêmement dangereuse, elle sait deviner qui peut être plus dangereuse qu'elle. Aussi, en présence d'une furie comme Erza qui se mettrait dans une colère noire, elle n'hésitera pas à prendre sa sœur sous son bras et à prendre ses jambes à son cou ! La survie passe avant tout, si elle veut atteindre ses buts il ne sert à rien de mourir.

Soyez patient, la mort silencieuse ne tardera pas à frapper à votre porte...


Niveau Scolaire : N'a jamais eu l'occasion de le tester, elle apprend aux côtés de Val sans être élève et aime apprendre dans les livres que celui-ci a fini de lire ou encore profiter des enseignements de son grand-père.

Rêves : Se marier un jour avec Val-sama !



BIOGRAPHIE

Passé : La naissance de Aru et Tomoe ne s'est pas déroulée comme n'importe quelle autre naissance ; disons qu'à leur sortie, elles avaient toute une famille de plusieurs centaines de frères et soeurs qui les attendaient. Ces deux petites poupées à la peau diaphane et aux grands yeux teintés d'innocence ont bien vite eut fait d'attirer l'attention du clan en sa totalité. Nées de deux membres du clan, en réalité un membre et une prostituée appartenant à la famille pour tout dire, elles ont été élevées par chacun, et tous s'accordaient à dire qu'elles étaient les anges du clan. Innocentes, aussi blanches qu'un linge qui n'aurait jamais été taché du moindre liquide vermeil qui est pourtant le lot de toute yakuza. Elles n'y échapperaient pas longtemps malheureusement, et les anges bientôt seraient déchus par la vie à laquelle ils étaient destinés.

Après leur naissance, la naissance d'un nouveau garçon dans la famille héritière du Clan ne tarda pas à marquer une nouvelle période d'intérêt pour les enfants : le jeune Val Inagawa venait de voir le jour dans les bras de sa tendre mère, et n'allait pas tarder à rejoindre les deux petits anges avec qui il passerait le plus clair de son temps libre. Il faut dire aussi que tous trois étant bien jeunes, il leur fallait bien une compagnie du même âge en attendant qu'ils soient en capacité de suivre les enseignements nécessaires à leur entrée dans le Clan, inimaginable qu'un seul d'entre eux puisse y réchapper, et aucun d'entre eux ne tentera d'y échapper à dire vrai dans un premier temps.

Tomoe et Aru, les deux petites filles semblables en tous points, commenceront donc à se rapprocher de Val en tant que camarade de bac à sable en quelque sorte. Le garçon sera évidemment toujours d'un rang au dessus des deux demoiselles, aussi il était hors de question pour les Usami de prétendre dire que Tomoe et Aru étaient les amies de Val ; c'est pourtant ce qu'elles étaient pendant cette période. Elles nouèrent même des liens avec les deux plus âgés, Mina et Kyuso, ce deuxième laissant d'ailleurs apparaître une différence parmi les deux demoiselles. Depuis toujours les sœurs Usami avaient été élevées dans le but de respecter celui qui devait hériter de la tête de la famille, mais Tomoe accorda toujours plus d'importance à Val qu'à Kyuso, tandis que Aru regardait depuis toujours Kyuso avec de grands yeux étincelants. C'était limite si elle ne lui aurait pas fait des clins d’œils dans le berceau si elle l'avait pu.

Arriva alors l'événement qui acheva de couper le lien qui faisait de Aru et Tomoe la même personne, et qui les envoya chacune d'un côté du miroir, petit à petit mais certainement : c'était la grande dispute de la famille Inagawa. Le départ de Kyuso dans le monde du mannequinat et l'entrée de Val dans le clan en tant qu'héritier officiel du clan provoqua une véritable guerre entre le père et les fils. Aru ne semblait pas y apporter grand intérêt, ou du moins un totalement différent que celui que Tomoe apportait aux événements : elle voyait son ami de toujours et celui qu'elle admirait se mettre pour la première fois en colère contre son frère, en vouloir à son père et n'être réellement apaisé que dans les bras de sa tendre et magnifique mère. Combien de fois Tomoe observa cette scène de derrière une porte, silencieuse et triste. Triste, car ce n'était pas à elle que Val pouvait accorder ce sourire apaisé.

Tomoe a commencé à penser que peut-être c'était de l'amour qu'elle éprouvait pour son jeune maître lorsque ses 13 ans, lorsque Val n'en avait que 12 et avait été séparé des deux sœurs Usami pour rester seul avec son jeune frère, Kirai, et suivre les difficiles cours nécessaires à sa succession à la tête du Clan. Tomoe commença alors à réfléchir à un moyen d'être utile pour Val. L'idée lui vint de tuer Kyuso, mais elle l'écarta bien vite quand elle se rendit compte de la lueur dans le regard de Val : si elle en voulait à Kyuso ce n'était pas parce qu'il avait fait ce qu'il avait fait, mais parce qu'il l'avait fait alors qu'il était son frère. Malgré tout cela, malgré ce qu'il disait, Kyuso restait son frère et le tuer aurait été se rendre détestée par celui qu'elle disait aimer. Il valait mieux qu'elle continue à travailler du mieux qu'elle pouvait de son côté, en espérant un jour mériter l'attention de Val.

Elle commença à suivre avec grande attention tous les conseils de ses aînés, sur telle ou telle technique martiale pour les plus traditionalistes, sur l'utilisation de telle ou telle arme pour les plus téméraires. Elle était encore le petit ange du clan avec sa sœur, mais cela n'allait pas tarder à changer. Tout commença par son désintérêt des armes : cette poudre noir qui tâchait ses vêtements et sentait si mauvais, ce bruit tel qu'il en rendrait sourd n'importe qui à la longue, elle préférait une mort plus lente, tortueuse, et silencieuse que celle proposée par les "flingues". Elle apporta donc un grand intérêt à des pratiques plus féminines en matière de meurtres : elle apprit à créer divers poisons qu'elle testait dans un premier temps sur les animaux, mais qui avaient pour but de tuer plus tard un être humain sans lui salir les mains.

Bientôt, Tomoe fit sa première victime avec un de ses poisons. Sa première victime ? Il faudrait en réalité dire SES premières victimes, et c'est justement en la retrouvant toute propre et indifférente au milieu de nombreux cadavres que les membres du clan se rendirent à l'évidence que cette demoiselle n'était pas un ange. Après avoir accomplit cette étape de sa vie qu'elle considérait comme une des plus importantes, la jeune Usami s'intéressa alors à l'avancée de sa sœur. Elle constata que contrairement à elle, la belle et violente Aru avait préféré les armes à feu à n'importe quelle autre pratique plus discrète, et prenait un malin plaisir à atteindre toujours le plein milieu de sa cible, au millimètre près. Tomoe constata qu'il était temps pour Aru de faire sa première victime...

Et c'est ce qu'elle fit, quand un membre d'un clan adverse s'approcha un peu trop de leur territoire elle laissa faire sa sœur. Mais car Aru était faible d'esprit, elle ne visait que les points non-mortels de sa cible. Cela ne tarda pas à éveiller une sorte de colère en Tomoe qui profita d'un moment d'inattention de sa sœur pour la bousculer, la faisant rater sa tentative. La balle traversa de part en part le crâne de l'ennemi, faisant littéralement exploser l'arrière de sa tête en une effusion violente de sang. Aru fut traumatisée par ce qui arriva ce jour-là, elle déçu beaucoup sa sœur : elle s'enferma plusieurs jours durant et jamais ne se remit de ce qui était aux yeux de Tomoe une étape normale dans leur avancée dans le Clan. Jamais elle ne lui pardonna réellement cette faiblesse d'esprit, et sans doutes jamais Aru ne pardonna à Tomoe de l'avoir fait tuer quelqu'un, mais toutes deux font comme si jamais cet évènement n'avait eut lieu.

Il ne fallut pas bien longtemps par la suite pour que Tomoe et Aru, apprenant le départ de Val pour la maison de l'ex-chef du clan qui était aussi son grand-père, soient appelées par l'Oyabun lui-même pour veiller sur la vie de son fils héritier, devenir ses gardes-du-corps. Tomoe et Aru acceptèrent sans la moindre difficulté et firent leurs bagages ; elles quittèrent les quartiers principaux du clan pour rejoindre la maison de l'ancien Oyabun, une bâtisse très traditionnelle dans une ville du nom de Magnolias, au sein de laquelle se trouvait la nouvelle école du jeune maître, Fairy Tail High School.

Tandis que Aru décida, comme pour fuir un peu la vie de Yakuza qui lui collait à la peau depuis son meurtre, d'entrer dans cette école, Tomoe préféra ne pas s'y inscrire. Elle y entrait comme si elle en était une élève, mais du moment que personne ne lui donnait une raison qui la forcerait à s'inscrire à l'établissement, elle se refusait d'être considérée comme une élève de ce lycée, elle voulait garder son honneur de Yakuza intact. Cela ne l'empêche pas, par curiosité naturelle, de parfois participer à un cours quand elle a l'assurance que Aru a un œil sur Val, lui permettant ainsi d'être au courant des moindres faits et gestes de celui qu'elle aimait et avec qui elle pouvait enfin passer ses journées comme bon lui semblait~♥

Liens :

ARU USAMI
Sœur Jumelle - Fashion Girl - Yakuza - 16 ans
La sœur jumelle de Tomoe. Elles sont nées ensemble, ont grandit ensemble, ont vécu ensemble, ont travaillé ensemble... L'une est le reflet de l'autre qui est le reflet de la première, semblable en tous points physiquement, elles ont pourtant des caractères inversés, comme un miroir qui inverse certaines choses et garde intactes bien d'autres. Elles sont comme l'ange et le démon, deux adorables jeunes filles qui en ont charmé plus d'un, et cela plait à Aru. Fan de shopping et de beaux garçons, elle est un poil nymphomane, plutôt vivante et très têtue. Elle est garde du corps de Val Inagawa avec Tomoe.


VAL INAGAWA
Jeune Maître - Héritier - Yakuza - 15 ans
Troisième enfant de la famille Inagawa, devenu héritier suite au désistement de son grand frère, Val a été élevé au sein du Clan tout comme Tomoe et Aru. Si elles n'ont jamais pu se dire être de son rang, être élevées comme lui ou quoique ce soit qui suppose qu'elles puissent être au même niveau que lui, cela n'a pas empêché que certains liens ont été créés entre eux dans l'innocence de l'enfance, liens qui se sont plus ou moins développés. Dans le cas de Tomoe, admirative de ce jeune homme qui comme l'arbre résistait et ne ployait jamais face au vent, un sentiment d'amour commença à naître peu à peu dans son cœur pour le jeune maître. Mais peut-on comparer un sentiment amoureux à une grande admiration ? Et si l'arbre ne ploie pas comme la pousse, qui dit qu'il ne peut être déraciné par l'ouragan là où la pousse ne fait que se coucher ? Un avenir sombre plane au dessus de ce jeune Inagawa silencieux...


KYUSO ABE
Frère du Jeune Maître - Beau gosse - Mannequin - 20 ans
Deuxième enfant de la famille Inagawa, Kyuso n'est pas vraiment celui que Tomoe connait le plus de la famille. Chaque fois qu'il rendait visite à sa famille, ce mannequin était plus assailli par Aru, la pile électrique, que par Tomoe qui était plutôt intimidée par ce grand jeune homme à la beauté assez prenante. D'autant plus que, voyant que Val ne semblait pas vraiment apprécier Kyuso, Tomoe ne pouvait pas s'empêcher de se montrer assez hostile envers lui, préférant s'éloigner quand lui s'approchait. Elle ne se rappelle vaguement des premières années avec lui, quand il rejoignait parfois le trio des enfants du clan - Val, Aru et Tomoe - pour prendre des nouvelles de ces trois petits anges ou trois petits démons, aussi parler du passé avec le sourire aux lèvres est plutôt proscrit chez la jeune Tomoe.


FRÉDÉRIC LAFONTE
Compagnon du frère - "Rival" - Photographe - la vingtaine ?
Semblant arriver de nulle part, cet homme a cependant sa part d'importance au sein de la famille Inagawa : photographe attitré de Kyuso Abe depuis que celui-ci a débuté sa carrière de mannequin, il semblerait qu'après quelques mois passés ensemble les deux jeunes hommes se soient mis à sortir ensemble ; cela n'empêchera pas lorsque cet "inconnu" débarquera au sein de la famille que le jeune maître, Val, éprouve lui-même des sentiments pour lui. Aussi pour Tomoe qui ne l'a pourtant vu que deux fois il a été pendant un bon moment un obstacle à son amour, aussi étrangement Frédérique a échappé plusieurs fois de justesse à la mort en un seul petit mois... Mais au grand bonheur de la jeune fille, et au grand malheur de Val, celui-ci a bel et bien fini par poliment rejeter les sentiments du jeune héritier, ce qui a retiré le photographe du tableau de chasse de Tomoe. Cela ne l'empêche pas de se montrer particulièrement mauvaise lorsqu'on soulève le sujet à propos d'un certain photographe français roux...


SETO INAGAWA
Chef de famille - Oyabun - Yakuza - 45 ans
Dirigeant du clan yakuza Inagawa-kaï, Seto est considéré comme un homme à la forte poigne et il a longtemps su maintenir les traditions au sein de la famille ; pourtant aujourd'hui, s'il respecte encore les 9 règles de la "voie chevaleresque", cela ne l'a pas empêché d'admettre de grands changements dans le clan, parmi lesquels le premier fut d'accepter que son fils aîné abandonne son héritage pour devenir mannequin. Il l'a tant encouragé sur cette voie qu'il s'attira contre son gré la haine de son second fils, Val Inagawa devenu son héritier malgré tout. Même si ce n'était pas un geste voulu de la part du chef de clan, Tomoe se montre quelque peu froide lorsque l'on lui parle du chef de famille, et si elle se montre d'un respect sans bornes face à lui elle ne peut s'empêcher de lui en vouloir d'une certaine manière, n'admettant pas que l'on lui dise que cela ne la regarde pas alors que celui qu'elle dit aimer est tant affecté par le fait de n'avoir pu être élevé par son propre père.


SANJI INAGAWA
Ancien chef - Papi - Yakuza - plus de 60 ans
Malgré le fait qu'il ne soit plus chef du clan Inagawa-kaï, les membres du clan qui connaissent Sanji Inagawa continuent de lui montrer un profond respect, et Tomoe fait parti de ceux-là contrairement à sa sœur. Même si elle aimerai bien comme elle voir cet homme comme un "papi" - bien que ce ne fut pas pour les même raisons que Aru puisque pour sa part elle préfèrerai plutôt que ce soit par liens familiaux - elle continue de rester très droite et respectueuse face à lui, le remerciant toujours d'accepter de l'héberger pour qu'elle garde un œil sur Val - même si elle garde un œil un peu trop longtemps sur lui... Elle apprécie parfois ses enseignements en habitant avec lui, ce qui a considérablement améliorer ses capacités intellectuelles, mais contrairement à Val elle garde une culture moderne tout de même plus importante ; elle se ferait un plaisir de la partager avec lui si tenté qu'il ne soit pas autant attaché aux traditions du fait d'avoir pris exemple sur son grand-père...


EIKI ABE INAGAWA
La mère - Hime - Yakuza - 42 ans
Belle, charmante, rayonnante, Tomoe ne peut pas tarir d'éloges sur cette femme qu'elle admire autant qu'elle jalouse ; après tout s'il y a une personne sur cette terre que Val aura plus aimé que le seul pour lequel il ait éprouvé des sentiments jusque là c'est bien sa tendre mère qu'il affectionne tant qu'il se montre complètement différent face à elle ; Tomoe ne l'a vu qu'une fois en la présence de cette femme, mais le contraste qu'il y eut entre le comportement habituel de Val et celui qu'il avait face à Eiki fut si choquant qu'elle ne peut s'empêcher aujourd'hui espérer pouvoir un jour ressembler suffisamment à cette femme pour que Val puisse autant l'aimer. Elle ne parvient toujours pas à comprendre néanmoins comment capturer toute la douceur dont cette femme étrange et si difficile à cerner peut faire preuve, restant inatteignable.


KIRAI ABE INAGAWA
Petit frère - Aniki - Yakuza - 13-14 ans
L'adorable petit frère de Val. Comme c'est le cas pour leur mère, il émane de Kirai un quelque chose sur lequel Tomoe n'arrive pas à mettre un nom, qui le rend à la fois magnifique et si tendre. Contrairement au respect qu'elle montre à Eiki, Tomoe aura plutôt tendance à être un peu froid avec Kirai, mais jamais trop : c'est le cher petit frère de son jeune maître, donc son adorable beau-frère, donc elle doit être gentille avec lui en toutes circonstances même s'il fait partie de ceux qui auraient dû faire partie de son tableau de chasse s'il n'avait pas été de la famille Inagawa-kaï. Tomoe se contente donc, quand elle est à ses côtés, de l'observer pour tenter de trouver de manière plus basique comment ressembler à Eiki ; après tout Kirai n'est-il pas une sous-évolution d'Eiki ? *sort*


MINA ABE
Sœur du Jeune Maître - Hime - Yakuza - 22 ans
Mina a tout pour plaire à sa manière ; belle, chanceuse, une véritable yakuza au cœur de feu qui sait se faire respecter de tous, elle est moins une faiblesse pour Val que Eiki et Kirai aussi elle est bien moins intéressante aux yeux de Tomoe que ces deux derniers. Elle semblerait par ailleurs être un exemple pour Aru : c'est une véritable représentation de la beauté libertine qui pour autant ne se laisse faire.


DÉLIZIA TSUKASA
Héritière Yamaguchi - Ennemie n°1 - Yakuza - 17 ans
L'héritière du Clan Yamaguchi-gumi, le plus grand Clan yakuza du Japon. En temps normal Tomoe se serait montré d'un respect empli de méfiance envers cette femme qui aurait dut être une ennemie tout en lui étant bien supérieure. Mais voilà : Déli est aux yeux de Tomoe une véritable petite peste qui colle un peu trop SON Valou. Délizia voit en Val un bras-droit et un meilleur-copain, heureusement qu'elle ne l'a pas non plus officiellement considéré comme un mari potentiel, mais cela ne l'empêche pas d'être actuellement à la première place sur le tableau de chasse de Tomoe, du moins jusqu'à-ce que Val se trouve une petite amie. Le problème avec Délizia, c'est que soit elle esquive les poison de Tomoe, soit elle les boit à pleines gorgées sans en ressentir les effets. Un redoutable adversaire...


ELLA BLOW
Civile - Ennemie n°2 - Racaille - 14 ans
Encore une autre demoiselle qui ose traiter Maître Val de bras droit ! Autre problème avec celle-ci, c'est qu'elle ne tient jamais en place et qu'elle n'est jamais assez proche de Tomoe pour qu'elle puisse tenter une attaque, et pourtant Dieu sait combien de fois il lui est arrivé de tenter de la tuer. Avantage par rapport à Délizia : Ella Blow, "Bomber" de ton surnom, semble être attirée par un tout autre jeune homme que Val, un certain Natsu Dragnir, et a quelqu'un d'autre à coller, un certain Keiji Murakami dit "Rogue". Depuis que Tomoe a déterré ces informations à son propos, elle ne fait que la surveiller de loin tout en la détestant en silence...





JOUEUR

Niveau de RP : Euh... J'aime faire des intros ? 'v'
Comment as-tu découvert ce site ? Google est mon amant ! 'v'
Autre : Piu. 'v' Moi j'veux un RP avec le beau monsieur qu'a peur des poupées ! *^* (Traduction : Kuzey Shimizu)




Crédits : code by Matteo Calvetti
Revenir en haut Aller en bas
Miha Rasu
« I believe I can fly !♫ »
avatar

Activité : Occupé
Messages : 115
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 21
Localisation : Si c'est pour que tu le dises à mon frère je préfère me taire...

Carte d'identité
Capacité Active: Elle peut faire un saut incroyable, mais a la malchance de toujours retomber sur quelqu'un après un saut hors salle de sport
Capacité Passive: Peut ressentir tout ce que ressent son frère, aussi bien mentalement que physiquement
Relations:

MessageSujet: Re: Tomoe Usami - petite poupée tortionnaire   Sam 9 Nov - 11:42

Bienvenue à nouveau Tomoe.

Avant de te valider j'ai juste une question à propos de tes poisons : je suppose que tu es consciente que le forum ne va sans doutes pas compter de situations menant à la mort de quelqu'un (à moins d'un cas très exceptionnel), à la limite pour les armes j'imagine facilement une situation très manga qui fasse que le personnage même s'il se fait toucher ne meurt pas, mais pour tes poisons je m'interroge.

_________________


Feat "Ino Yamanaka" from Naruto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miharasu.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tomoe Usami - petite poupée tortionnaire   Sam 9 Nov - 11:46

Merci Miha~♥

Je ne comptais pas tuer quelqu'un. x3 En fait je pense faire que Tomoe se trompe souvent de poison ou utilise souvent des poisons assez stupides qui font des boutons et des bêtises du genre. Et quand elle utilise vraiment un gros poison ce serait plutôt sur quelqu'un comme Délizia par exemple qui ne ressentira rien ou sur quelqu'un comme Cyrus qui serait capable de deviner qu'elle a mis du poison et donc de lui proposer de boire avant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Miha Rasu
« I believe I can fly !♫ »
avatar

Activité : Occupé
Messages : 115
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 21
Localisation : Si c'est pour que tu le dises à mon frère je préfère me taire...

Carte d'identité
Capacité Active: Elle peut faire un saut incroyable, mais a la malchance de toujours retomber sur quelqu'un après un saut hors salle de sport
Capacité Passive: Peut ressentir tout ce que ressent son frère, aussi bien mentalement que physiquement
Relations:

MessageSujet: Re: Tomoe Usami - petite poupée tortionnaire   Sam 9 Nov - 11:48

Pas bête comme idée, si tu arrives à gérer pourquoi pas. Très bien, alors je n'ai pas d'autre remarque notable, ta fiche est bonne.

Je te valide, tu peux commencer à jouer.

_________________


Feat "Ino Yamanaka" from Naruto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miharasu.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tomoe Usami - petite poupée tortionnaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tomoe Usami - petite poupée tortionnaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calédonia ♦ Petite lézarde, jolie poupée
» Le cave: Ma poupée. | [PV] Hentaï ?
» Lyleïa ♫ Reine des Glaces ou Petite Poupée de Porcelaine ? (finie)
» (ada) jolie petite poupée
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail High School :: Généralités :: Inscriptions :: Rejetés-
Sauter vers: